Notez des films
Mon AlloCiné
    Une journée en enfer
    note moyenne
    4,2
    34727 notes dont 736 critiques
    répartition des 736 critiques par note
    307 critiques
    303 critiques
    91 critiques
    29 critiques
    3 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur Une journée en enfer ?

    736 critiques spectateurs

    MaGiKCieN
    MaGiKCieN

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 39 critiques

    5,0
    Publiée le 29 décembre 2013
    Culte le meilleur de tous les DIE HARD Simplement il n'y a que lui et le 1er volet qui se doivent d'étre regardé !
    Cellophane
    Cellophane

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 26 critiques

    4,5
    Publiée le 24 juin 2013
    Voilà un épisode qui fait plaisir ! Selon moi, le meilleur des Die Hard. Un tandem Jackson-Willis réglé comme une horloge, une intrigue pleine de mystère et de suspense, et un script mêlant humour et action. Le scénario regorge d'ingéniosité, imprévisible et bien ficelé. Les truands sont quant à eux parfaitement calmes et maîtres de leur sang froid, sûrement la pire espèce qu'il soit. Le duo noir et blanc Jackson-Willis est le combo gagnant, le noir se sentant toujours visé pour sa couleur de peau. En plus d'avoir droit à un concentré d'action servie sur un plateau, le suspense est à son comble, les courses poursuites nous tiennent en haleine, les méchants ont droit à un cerveau bien rempli et nos héros nous font bien rire. " Yippie ki-yay motherfucker". Que demander de plus ?
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 569 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    4,0
    Publiée le 5 août 2014
    Après un deuxième opus en demi-teinte, John McTiernan reprend les commandes de la saga "Die Hard" et offre à John McClane une autre journée pourrie où il doit affronter un type qui joue les terroristes avec une gueule de bois. Explosif et rythmé, le film fait courir McClane dans tous les sens au cœur de New York, accompagné cette fois d'un acolyte improbable incarné Samuel L. Jackson, commerçant de Harlem qui n'aime pas les Blancs. L'alchimie entre Bruce Willis et Jackson, agrémentée de savoureuses répliques, fonctionne à plein tubes, le tout sur un scénario diabolique qui ne laisse aucun temps mort et qui offre à Jeremy Irons un très bon rôle de méchant. McTiernan, qui est loin d'être un manche lorsqu'il s'agit de filmer l'action, nous offre un divertissement de haut vol, à la mise en scène et au montage efficaces.
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 299 abonnés Lire ses 4 025 critiques

    5,0
    Publiée le 20 avril 2013
    Die Hard est une saga mythique du cinéma d’action, et je vais commencer par ce troisième épisode mes critiques. Celui-ci est un pur chef-d’œuvre, Mc Tiernan livrant un monument absolument génial. Tout y est et c’est un pur plaisir. Les acteurs d’abord. Quel duo que ce Willis-Jackson, absolument tonitruant, et qui ne revient pas au classique des années 80 avec le noir forcément comique. Willis dose parfaitement action et humour, Jackson est d’une très grande justesse dans un rôle pas évident (monsieur tout le monde jeté dans un Die Hard, ce n’est pas facile !). Je ne peux passer non plus sur les méchants de service avec un Jeremy Irons magistral (le doublage français est en plus une totale réussite), et des personnages géniaux. Mention spéciale en la matière à Sam Phillips, décapante aux cotés de Irons. Niveau scénario, là encore, c’est une pure merveille. Proposant un terrain de jeu un peu plus vaste que dans les précédent épisodes, ce Die Hard 3 est rythmé comme pas permis, avec des rebondissements à tout va, des moments de bravoures, des poses seconds degrés excellentes, du suspens, des scènes d’actions énormes, bref c’est un divertissement qui passe comme une lettre à la poste. L’ensemble étant maitrisé à la perfection par Mc Tiernan, autant dire que c’est une pépite de ce point de vue. La mise en scène est en effet d’une vivacité et d’une précision rarement atteinte dans ce type de film, se plaçant toujours dans le bon angle, donnant toujours le plan culte, et une scène avec Sam Phillips (encore elle !) est simplement d’une maitrise époustouflante. La photographie est elle aussi au diapason, n’étant pas encore atteinte par cette tendance fâcheuse des films récents de toujours pousser leurs effets de contrastes et de couleurs à outrance (style le Transporteur par exemple, mais pas que). Les décors sont très variés et pour certains très originaux (bien différents aussi des précédents épisodes). Les scènes d’action sont monstrueuses, ultra-variées, et pas d’effets spéciaux numériques tout foireux. Musclées, elles sont pour certaines purement anthologiques. Je ne peux passer sur la musique, élément à part entière de ce film. Pas de gloubi-boulga techno ou rock, mais une bande son magique qui colle parfaitement aux images, et reprend notamment avec génie un classique américain. Pour conclure, voilà un métrage d’action parfait comme on en voudrait plus. Ultra-rythmé, maitrisé de bout en bout, rien n’est laissé au hasard. Aucune fausse note, Die Hard 3 est une pépite indémodable. Forcément, à coté de tels monuments, il n’y a pas beaucoup de films récents qui sur le même créneau arrive à tenir la distance.
    Alexarod
    Alexarod

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 1 492 critiques

    3,5
    Publiée le 18 juin 2013
    Peut être pas la meilleur Die Hard, le premier plaçant la barre haute, mais incontestablement le 2è alors. Pour cela : de l'action, un bon scénario, un bon méchant, un bon acolyte, et un retournement Oui dit comme ça c'est pas exceptionnel mais dans les films d'action maintenant ça l'est. Résultat : on bon film du genre, vraiment. Déjà Bruce semble adorer ces rôles de flic puisqu'il ne fait que ça, répétitif mais au moins il le fait souvent bien, surtout quand il faut être désabusé. Ensuite la franchise est construite autour de son personnage, tout va dans ce sens donc ça aide à forger un film qui tient la route. Si on rajoute un Sam Jackson dans le trip, pas trop balourd, pas trop opposé non plus, un peu pote aussi ça donne un très bon duo, trop rare de nos jours. On place un Jérémy Irons jamais aussi bon que dans les rôles de méchant, mais pour le coup un bad boy intelligent et réagit pas comme les 90% d'autres (je t'échappe, je te chope, je te raconte mon plan, je meurs après une bonne baston). Sion place tout ça dans un bon scénario (la course aux bombes fallait le faire), avec une trame connue mais plus recherchée qu'il n'y parait, une musique rythmée, des dialogues dans la veine de la franchise, un côté irrespectueux, peu de longueurs, et des FX qui donnent ça finit forcément bien.
    Anonymous :)
    Anonymous :)

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 531 critiques

    4,5
    Publiée le 25 octobre 2013
    Un des meilleurs films d'actions de ces dernière années, mais surtout l'un des plus complets. Après un excellent premier volet intitulé " Piège de Cristal ", et un second plutôt moyen à savoir " 58 Minutes pour vivre ", nous retrouvons avec plaisir notre policier couillu, drôle, courageux et totalement fêlé, j'ai nommé John McClane ! Ce troisième opus est tout simplement le meilleur de la saga, indéniablement. En effet, c'est avec plaisir que nous retrouvons Bruce Willis dans le rôle de John McClane. Bruce Willis n'a jamais aussi bien joué son rôle de flic totalement paumé et complètement fêlé. Il signe une interprétation parfaite, et nous sort des répliques plus marrantes les unes que les autres. Ensuite nous retrouvons Samuel L. Jackson dans le rôle du samaritain un peu raciste, lui aussi signe une excellente interprétation et ses répliques sont totalement jouissives ! "Si il est si bien huilé ton plan, tu sais où tu peux te le carrer", " Eh c'est qui le seizième président des Etats-Unis "... Le duo Willis/Jackson fonctionne à la perfection, cette réussite est également du à un humour exceptionnel qui nous fait tordre de rire derrière notre écran de télévision. Jeremy Irons est très charismatique en tant que méchant glaçant, machiavélique et terriblement intelligent. Le scénario est très inventif, extraordinairement bien ficelé, le meilleur de la saga. Une bombe explose à New-York et l'auteur du crime, le frère de Hans Gruber, veut jouer avec les nerfs de John McClane en lui imposant un jeu machiavélique. John McTiernan, le réalisateur du premier opus, est aux commandes de ce troisième volet et manie à la perfection les codes du film d'actions, à savoir des scènes d'actions spectaculaires, et jouissives comme la traversés en taxi de central Park ou encore la scène du métro, des acteurs qui transcendent la caméra de part leurs interprétations, un scénario avec des rebondissement et original, ainsi qu'une réalisation s'appuyant sur une mise en scène impeccable. Bref, pour moi ce Die Hard Une Journée en enfer est indéniablement le meilleur opus de la saga ainsi qu'un des meilleurs films d'actions jamais vu, porté en grande parti sur les épaules du duo Willis/Jackson ainsi qu'à un humour exceptionnel.
    damien t.
    damien t.

    Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 203 critiques

    5,0
    Publiée le 13 octobre 2013
    Sans doute le meilleur film de la saga Die Hard. Avec son casting impeccable John McTiernan fait de Une journée en enfer un monument du film d'action.
    ConFucAmuS
    ConFucAmuS

    Suivre son activité 186 abonnés Lire ses 525 critiques

    5,0
    Publiée le 10 janvier 2017
    Contrairement à une idée reçue, Die Hard a deux héros. Le premier est John McClane, bien sûr. Véritable redéfinition de l'action hero, le flic New Yorkais est avant tout un malchanceux hors-pair, qui n'a pas son pareil pour faire grincer la mécanique bien(?) huilée qu'instauraient ses prédécesseurs. Accessible, vulnérable et débrouillard, McClane surclasse la concurrence car il apparait beaucoup plus plausible que ce que le cinéma d'action nous offrait jusque-là. Mais cela ne suffit pas à expliquer le triomphe de la saga, qui résiste sans mal à l'épreuve du temps. Ce qui la rend aussi marquante tient au fait qu'un deuxième John soit présent, et raconte les aventures de McClane. John McTiernan, réalisateur du déjà culte Predator, est au moins aussi nécessaire que Bruce Willis dans la réussite de Die Hard. Une chose qui est devenue limpide quand il fut remplacé par Renny Harlin pour le deuxième épisode (58 Minutes pour Vivre). Très efficace, cette suite manquait cependant de renouvellement et surtout de virtuosité dans son exécution. Un sens du cadre admirable, une parfaite compréhension de l'environnement et de son importance dans l'intrigue font du metteur en scène un démiurge dont rare sont ceux qui peuvent égaler l'aura. Cela s'explique simplement par le fait que le cinéaste ne cherche pas à faire de l'action, il raconte juste une histoire avec de l'action, ce qui est différent. L'action est au service du récit, et pas l'inverse (erreur qu'on retrouve trop souvent dans ce genre). Revoilà donc les deux John partis pour une Journée en Enfer. Preuve d'une intelligence qu'on ne retrouve que rarement dans ce domaine, McTiernan choisit de se détourner totalement de la structure de Piège de Cristal. Le rythme quasi opératique du premier laisse ici la place à une approche plus frontale, alternant envolées paroxystiques et ruptures. De plus, l'ambiance froide et confinée est ici remplacée par un climat élargi mais aussi oppressant. L'espace demeure la clef de Die Hard, pourrait-on dire. Que les terroristes prennent d'assaut un immeuble dans Piège de Cristal, ou une ville entière comme dans Une Journée en Enfer, le lieu est la spécificité de ces deux opus. L'intrigue elle-même inverse les rôles: dans le premier, McClane imposait un jeu de cache-cache avec ses assaillants, dans le troisième c'est le terroriste qui s'amuse à "Jacques à dit" avec le flic increvable. Sommé de jouer sous peine de voir des bombes exploser un peu partout dans New York, McClane fait équipe avec un commerçant nommé Zeus. Loin de faire de la figuration, ce dernier impose un caractère bien trempé, qui n'entend pas laisser McClane (ou quiconque d'ailleurs) lui dicter ce qu'il a à faire. En résulte un duo mal-assorti de premier ordre, peu avare en dialogues cultes. Les deux comédiens prennent un plaisir évident à jouer ensemble, à se surpasser mutuellement. L'alchimie entre Bruce Willis et Samuel L. Jackson est d'une puissance telle que la paire n'a rien à envier à l'inoubliable doublette Riggs/Murtaugh de l'Arme Fatale. Leur course contre la montre pour stopper le méchant (Simon) est une réussite totale. Le script peut présenter quelques invraisemblances, mais la réalisation de McTiernan est si virtuose qu'on les pardonne sans problème (les scènes anthologiques sont très nombreuses: la course en Taxi, l'ascenseur, les gallons d'eau, la partie sur le bateau). À l'inverse de beaucoup de ses confrères, McTiernan ne laisse jamais la forme déborder sur le récit. Une mise en scène principalement composée de caméra à l'épaule ne signifie pas un objectif qui tremble sans arrêt pour en rendu confus et nauséeux, mais une immersion palpable et lisible au cœur de l'action. On évite l'épate et le soi-disant effet "authentique" du montage ultra-cut et secoué dans tous les sens. On suit les personnages, ce qu'ils disent et font sans le moindre moment de décrochage. En plus de redonner un souffle épique démesuré à Die Hard, Une Journée en Enfer assoit définitivement McTiernan comme un auteur à part entière. Oui, un auteur qui a réinventé l'action à deux reprises, le temps de deux volets d'une même saga. Deux volets d'un même niveau, et dont l'influence continue d'avoir prise 20 ans après leur sortie. Ce qu'on appelle des chefs-d'œuvre. Il y a eu un avant et un après Die Hard 1&3, indéniablement. Mais le problème, c'est que ce soit avant ou après, on peine à leur trouver un égal.
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 468 abonnés Lire ses 2 233 critiques

    5,0
    Publiée le 25 février 2013
    Une journée en enfer : Alors la un mot : juste énorme. Vraiment ils vont très loin avec cet épisode qui est absolument génial et qui est même le meilleur Die Hard même si j’adore tout les Die Hard (a part le 5 maintenant), celui la est vraiment super, vraiment excellent et très malin. Cette fois ci, le célèbre John MacClane revint en force dans cet opus ou son morale et son intelligence va mettre mis à rude épreuve. Car ce que j’ai adoré dans cet épisode, c’est le scénario et le méchant de l’histoire : véritable maitre chanteur, qui va jouer a Jacques a dit avec MacClane et son ami malgré lui : Zeus sous peine de faire explosé une bombe en plein New York. De la va commencer, une course contre le montre, ou il va valoir réfléchir vite et bien aux énigmes sous pêne d’avoir une belle explosion dans un lieu public. Mais pourquoi le méchant en veut particulièrement à MacClane, il n’y aura pas une vengeance derrière tout ça ? Ou autre chose ? Regardez le film est vous verrais car le scénario est très malin, très captivant et palpitant, remplit de surprise, de suspense, de scène d’action et de moment culte et d’anthologie (comme la première scène dans Harlem avec MacClane et son panneau) : vraiment énorme comme scénario : moi j’ai était adoré. De plus, c’est le génie de la mise en scène John McTiernan qui revins derrière la caméra (réalisateur du premier Die Hard et de Prédator : ce n’est pas rien ^^) et on peut dire que John McTiernan assure niveau réalisation et surtout coté mise en scène. Car la mise en scène est absolument superbe, vraiment bien foutu, les scènes et les dialogue sont fluide, c’est rythmé, c’est filmé a l’ancienne, vraiment on en fait pu des films comme ça avec une mise en scène aussi génial. Vraiment réalisation, rien à dire, c’est du tout bon : bravo John McTiernan, il revint en force. Ensuite, le scénario je vous les dis, c’est vraiment excellent et bien foutu : scénario malin, remplit de surprise, toujours aussi remplit d’action et d’humour a la MacClane comme on adore et ça fait vraiment plaisir. Mais cette fois ci, on retrouve John MacClane qui a ami très précieux Zeus qui va bien l’aider et on peut dire qui forme un super duo, voir même un duo de choc qui est devenu même culte. Et tout sa, magistralement bien interprété par Bruce Willis et Samuel L. Jackson qui sont vraiment parfait et très convaincants: vraiment le duo fonctionne à merveille et le méchant alias Jeremy Irons est vraiment excellent et très maitre chanteur, très manipulateur ce méchant, c’est ça que j’ai adoré dans ce méchant. Voila ce film est juste énorme, vraiment une pure merveille, ça c’est du grand art, un classique devenu culte et moi j’ai tout simplement adoré donc je vous le conseil vraiment cet épisode. Pour moi c’est un énorme coup de cœur pour ce véritable et toujours grand chef-d’œuvre de la grande série des Die Hard. Et n’oublier pas encore une fois : Yippee Ki Yay ^^ !!!
    MC4815162342
    MC4815162342

    Suivre son activité 254 abonnés Lire ses 1 489 critiques

    4,5
    Publiée le 18 mars 2013
    Une journée en enfer: surement le meilleur volet de la saga, McTiernan revient en grande forme pour nous présenter sont deuxième bébé die hard ! Avec courses poursuites, temps imparties et devinettes ! Avec un duo de dingue, L. Jackson / Willis, répliques toujours aussi bonnes et situations encore plus folles ! "Oui j'ai écouté mais j'ai une putain d'gueule de bois ! J'ai mal jusque dans les cheveux tu comprend ??!!"
    scrat28
    scrat28

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 251 critiques

    5,0
    Publiée le 22 janvier 2008
    En plus du film d'action super efficace et sans temps mort, qui nous scotche à notre siège pendant 2heures, on a droit aussi à un Bruce Willis épatant, avec son sens de l'humour décuplé. Il y a en effet un côté très fun qui n'est présent dans aucun des autres "Die Hard", et qui fait de celui-ci incontestablement le meilleur de tous. A noter, des seconds rôles impressionnants: Samuel L. Jackson et Jeremy Irons.
    S¤mewhere
    S¤mewhere

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 26 critiques

    4,5
    Publiée le 2 novembre 2012
    Le maître Mc Tiernan revient en force dans la saga d'action qu'il a rendu culte avec son Piège de Cristal et fait encore plus fort en transformant New York en bombe prête à sauter à tous moment. De la première à la (presque) dernière minute, l'action ne s'arrête pas, et pendant deux heures d'explosions, de sang, de vannes, de suicide, l'époustouflant trio d'acteur Willis Jackson Irons nous embarquent pour une journée en enfer. Enorme.
    Superherautre
    Superherautre

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 349 critiques

    4,5
    Publiée le 23 mai 2014
    Ah, mon Die Hard préfèré, on a un super scénario vraiment très original avec de nouveaux personnages touchant et drôle, surtout Zeus, un méchant très charismatique et également beaucoup d'action et de suspens. Juste génial.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1951 abonnés Lire ses 10 391 critiques

    4,5
    Publiée le 22 septembre 2019
    L'un des grands films d'action des annèes 90! Toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort ! Et pourtant nous ne sommes pas à Fort-Boyard mais à New York! Diablement spectaculaire et magistralement rèalisè par un John Mc Tiernan au top de sa forme, ce troisième volet des aventures de John McClane dèmarre sur les chapeaux de roue! Bruce Willis, èternel hèros malgrè lui, doit cette fois affronter un psychopathe qui le manipule comme un pion! Jeremy Irons incarne ce mèchant glacial et sophistiquè avec des ènigmes pour le coup ingènieuses! Petite nouveautè : Bruce Willis n'est plus seul contre tous! il forme avec Samuel Jackson un duo de choc hilarant et jubilatoire! De fil en aiguilles, l'intrigue va se mètamophoser en tentative de vol de la plus grande rèserve d'or avec des scènes d'action èpoustouflantes : la promenade en taxi dans Central Park, la sèquence hallucinante du mètro [...] Comme toujours McClane est confrontè à des situations pèrilleuses que ce soit dans un ascenseur entourè de gorilles armès jusqu'au dent ou dans un tunnel prêt à être noyè! Ajoutez à ça un scènario machiavèlique et vous obtenez un must du cinoche d'action...
    GodMonsters
    GodMonsters

    Suivre son activité 733 abonnés Lire ses 2 645 critiques

    2,5
    Publiée le 11 octobre 2010
    J'ai moyennement accroché... il y a trop de longueurs et je n'ai absolument pas aimé la b-o ! Après c'est sure que le casting est plaisant, ainsi que la réalisation et le concept (malgré que ça soit tirer par les cheveux). Mais globalement, je m'attendais à mieux !!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top