Notez des films
Mon AlloCiné
    Une journée en enfer
    note moyenne
    4,2
    34726 notes dont 736 critiques
    répartition des 736 critiques par note
    307 critiques
    303 critiques
    91 critiques
    29 critiques
    3 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur Une journée en enfer ?

    736 critiques spectateurs

    Raffaele C
    Raffaele C

    Suivre son activité 77 abonnés Lire ses 1 032 critiques

    4,5
    Publiée le 15 août 2016
    "Une journée en enfer" est quasiment ce qui se fait de mieux en matière d'action et a en quelque sorte enterré le genre car on n'a plus vu de films (d'action) de ce calibre depuis. Tout y est : des explosions, du suspense, de l'humour, des acteurs en pleine forme et un scénario efficace. Même dans la trilogie Die Hard, c'est toujours aussi bon après un troisième épisode, chose assez rare dans les "séries" cinéma.
    Eselce
    Eselce

    Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 4 067 critiques

    4,5
    Publiée le 28 mars 2016
    John a une sacrée gueule de bois dans le film ! En duo avec Zeus (L'excellent Samuel L. Jackson), l'action est toujours très bonne, les méchants absolument géniaux ! Un très bon film d'action et un duo redoutable !
    Oxymetal
    Oxymetal

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 688 critiques

    4,5
    Publiée le 7 avril 2011
    A mon humble avis, le meilleurs épisode de la saga "Die Hard" signé "John McTiernan" déjà à l'oeuvre avec le 1er opus "Piège de Cristal". Cette fois ci "John McClane" se retrouve confronté à un mystérieux et facétieux terroriste "Simon Peter Gruber" (Excellent "Jeremy Irons") qui se trouve être le frère de "Hans Gruber" (Le Big Boss de "Piège de Cristal"). Dans sa quête il sera accompagné de "Zeus Carver" (Alias "Samuel L. Jackson") un honnête citoyen complètement largué par les évènements et devront jouer à "Jacques à dit" pour éviter les explosions de nombreuses bombes parsemés dans "New York". Le duo "Willis/Jackson" fonctionne à merveille, les scènes d'action sont énormes (L'explosion du métro, les diverses courses poursuites sans oublié les "Gunfight") et l'humour est une fois de plus omniprésent pour un "Cocktail" à la fois explosif et jouissif. "Une Journée en Enfer" reste un film d'action pur et dur d'une efficacité redoutable !
    kal-el 02
    kal-el 02

    Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 820 critiques

    4,5
    Publiée le 26 août 2018
    Le retour de John McTiernan aux commandes de cette saga lui redonne carrément du peps là où elle en manquait. Là où je trouve ce film remarquable, c’est qu’il a décidé de conserver l’idée du thriller d’action en huis-clos, mais de faire de la ville de New-York City un huis-clos. Une ville, un huis-clos ? Oui, c’est possible ! Comme le premier opus, tous les recoins de la ville sont explorés dans une logique de film d’action et ça marche du tonnerre. Ce film, c’est vraiment un film de gosse qui s’amuse, mais moi je m’amuse tellement avec lui que je suis aux anges. Et puis, en fin de compte, le petit plus de cet opus, c’est clairement la constitution du duo Bruce Willis / Samuel L. Jackson qui est un pur régal. Que du bon je vous dis…
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 16 mai 2015
    Film culte. L'un des plus grands films d'action des années 90. Réalisé par John McTiernan et écrit par Jonathan Hensleigh. Dernière épisode de la trilogie Die Hard. Après l’immeuble et l’aéroport, le lieutenant John McClane doit reprendre du service quand un terroriste menace de faire exploser plusieurs bombes à New York. L'histoire est prenante, c'est bien rythmée, les scènes d'action sont spectaculaires entre les courses effrénées, de fusillades et avec un soupçon d'humour. Le duo Bruce Willis et Samuel L. Jackson fonctionne à merveille face à Jeremy Irons qui joue très bien le rôle du méchant maître chanteur.
    JamesDomb
    JamesDomb

    Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 1 061 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Le film est sans aucun doute très efficace. Un des meilleurs films d'action de tous les temps. Mais un petit bémol tout de meme pour la fin que je trouve baclée. Je préfère nettement la fin alternative présente sur le dvd, plus psychologique et plus dans le ton du film. Bruce Willis accompagné de Samuel L. Jackson : rien que pour nos yeux.
    Incertitudes
    Incertitudes

    Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 1 908 critiques

    4,5
    Publiée le 1 mars 2019
    Sorti pendant les attentats dans le métro parisien en 1995, Une journée en enfer est, pour moi, le meilleur des Die Hard. Même si je sais que chacun a son préféré. C'est comme si c'était une longue séquence d'action étirée de la première à la dernière minute sur un film de deux heures et dans les rues de New-York contrairement à l'immeuble de Piège de Cristal. Il n'y a pas la moindre pause si ce n'est pour les engueulades entre McClane et Zeus forcés de collaborer malgré eux. Si McTiernan cède à la facilité en nous ressortant le frère de Gruber venu venger son frangin, la grande nouveauté, c'est l'ajout de Samuel L. Jackson en vendeur râleur qui va se retrouver mêlé à l'histoire à l'insu de son plein gré. Un peu comme McClane finalement. Présent au mauvais endroit au mauvais moment. Si Jeremy Irons campe un méchant un peu maigrichon, le tonus vient de la réalisation pêchue de McTiernan caméra à l'épaule dans les scènes d'action. Suspens, humour, situations invraisemblables, du cinéma d'action dans le haut du panier qui me ferait presque regretter de ne plus être en 1995.
    Sasuke R.
    Sasuke R.

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 296 critiques

    4,5
    Publiée le 9 mars 2013
    A New York, une bombe explose. L'auteur du crime, qui se fait appelé Simon, souhaite jouer à un petit jeu. Seulement voilà, il ne veut jouer qu'avec John McClane. Pourquoi ? C'est alors le début d'une course-poursuite explosive à travers la grande pomme... Dans ce "Die Hard 3", tout ce qui faisait la réussite du premier opus et celle plus modérée néanmoins du second est là pour notre plus grand plaisir. John McTiernan revient à la barre et ce n'est pas un hasard si le film est d'emblée supérieur à la précédente aventure de mister McClane. Déjà réal' de "Piège de Cristal", le cinéaste offre avec ce troisième volet le meilleur épisode de la saga. Déjà, fini le huis-clos, le terrain ici, c'est New York. Un vaste centre aéré réservé aux péripéties de McClaine, sous la surveillance d'un salopard comme pas deux. Le génie de la mise en scène de McTiernan ne tient ici pas tant dans l'exécution des scènes d'action que dans la manière dont le découpage des séquences, qui adopte le petit jeu alerte du méchant Simon, donne toute sa saveur au long-métrage. C'est qu'ici, le scénario de cette "Journée en Enfer" est alors sujet à tous les rebondissements possibles et à tout un condensé du meilleur cinéma d'action. Là où le métrage aurait pu être sujet à une compilation caricaturale de toutes les scènes d'action déjà vues sur écran, l'enchaînement permanent et sans temps mort des séquences à suspense et à répercussion atteint ici son apogée. McTiernan pousse à son paroxysme le terme même de l'action. En imposant à McClane et à son partenaire Zeus une succession de fossés dramatiques où l'enjeu trouve une résolution temporaire et nécessaire à la position d'un nouveau fossé placé en amont dans le film, le scénario et le montage de ces séquences trouve ici le terrain d'entente parfait au service d'un spectacle exaltant, drôle, intelligent et parsemé de détails tantôt importants, tantôt allant vers l'imagerie discrète mais ponctué d'une richesse rare. Appuyé par un casting extraordinaire, réunissant Willis, Jackson et Irons, avec en second rôle un très bon Graham Greene, la saga trouve ici sa composition la plus aboutie. Le rythme est maintenu de fort belle manière, si bien que le film ne s'essouffle jamais. Tout est parfaitement bien mené par un McTiernan en grande forme, encore plus que pour le premier volet, libéré de sa tour de cristal pour une partie de Jacques-a-dit explosive. Déchaîné de son canevas de huis-clos, dont les prémices de l'aéroport vaste de "58 Minutes pour Vivre" éclosent sur une ville entière, McTiernan a ici l'occasion de démontrer toute la virtuosité de sa narration et de sa réalisation. Ce qui donnent des scènes d'action à tire-larigot, et particulièrement impressionnantes qui plus est, qui ne se contentent pas de venir de McClane mais aussi des méchants dont les activités sont développées ultérieurement d'ailleurs, ce qui donne un plus d'originalité au métrage. Bref, sans conteste le meilleur film de la série, qui joue encore sur la surenchère mais qui mise aussi tout sur le jouissif, et gagne, inévitablement. Encore aujourd'hui, un sommet du cinéma d'action, si ce n'est le "best action movie ever" de l'histoire.
    vivien-b
    vivien-b

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 206 critiques

    4,5
    Publiée le 6 mars 2011
    Die hard 3, pour la majorité, fut le film qui reprit enfin la place chaudement gardé par die hard premier du nom, du même réalisateur, qui est bien sûr celle du meilleur film d'action jamais réalisé. Mais une journée en enfer ça ne résume pas seulement, mais par beaucoup d'autres choses à la fois : de prime abord, c'est le deuxième "film en commun" de Samuel Jackson, et, bien sûr, Bruce Willis : une année après pulp fiction (1994), ce film d'où l'utilisation de l'expression "film en commun" au lieu de "duo d'acteurs", car dans pulp fiction, on ne peut pas vraiment parler de Bruce Willis et de Samuel Jackson comme d'un duo d'acteurs, puisque qu'en effet leurs personnages respectifs ne se rencontrent tout bonnement jamais ; Cinq ans avant l'indestructible "incassable" (quel jeu de mots...), du maître Shyalamann, Samuel Jackson accompagne de nouveau Bruce Willis, la rencontre de leurs deux personnages obéissant bien sûr au script du film (d'ailleurs très bien écrit), mais aussi à une des lois d'un des genres du film, le buddy-movie. Car ce qu'est aussi Die hard with the revenge (ou die hard 3, ou encore Un journée en enfer, ou encore marche ou crève, titre Quebecquois (Die hard with a revenge est le titre américain), c'est un des films de ce genre bien connu qui consiste, explications pour les non-connaisseurs, à placer deux personnages totalement différent pourtant obligés à rester ensemble. Troisièmement, ce film est ce que beaucoup appellent comme le retour à la vie de la saga (termes assez pégoratifs envers le deuxième volet, qui, même sans avoir bénéficié de cette étincelle qui imprègnait le premier opus (et en l'occurence le troisième), restait une bonne pioche pour les fans d'action), se traduisant par le retour à la réalisation dans la saga de John McTiernnan, un des réalisateurs d'action les plus primés, et ayant à sa filmographie des oeuvres comme predator, le premier épisode de la saga Die hard...etc. Bref, un monstre de l'action ; d'ailleurs, son retour à la caméra se fait sentir tout simplement grâce au script, à la mise en scène, et rien que pour les scènes d'action, toutes sévèrement impressionnantes. De plus, on remarquera un concept qui nous fait vachement penser que saw (eh oui !) se serait inspiré d'un point du scénario du film : "Vous voulez jouez à un jeu ?", telle est la phrase qui résume à peu près ce que les personnages principaux vont "subir" pendant le première partie du film : un maître chanteur décide de faire "jouer" John McClane à un jeu, plutôt dangereux puisqu'il s'agit de résoudre des "énigmes", et pour l'accomplissement de chacunes la désactivation de bombes qu'il a posé un peu partout à travers New York. Concept redoutable, utilisé dans la première partie du film, la deuxième s'inscrivant dans un jeu encore plus sadique (entre guimets), et encore mieux pensé, par un méchant réellement malin, et pour un film d'action, c'est fort, même très fort. Après tout, c'est un peu la spécialité de ses films, à John Mctiernan, donner un film d'action souvent très bourrin (d'ailleurs ce film est tout de même plutôt violent, et même si plusieurs choses sont cachées, je le déconseille tout de même au moins de 12 ans (encore une fois c'est un avertissement pas vraiment valable, moi-même l'ayant regardé à 10 ans)), mais bénéficiant d'un suspense alléchant, d'une écriture géniale, et de rebondissement fichtrements bien trouvés. Mais, encore une règle du buddy-movie, le film regorge aussi de pleins d'humour, notemment grâce à la relation au début plutôt plutôt difficile, de John Mc Clane et Zeus (très beau nom tout de même...), car à leur première rencontre, on voit tout de suite que les deux personnages ne sont pas fait pour être amis : l'un est noir, et raciste, l'autre blanc, et policier divorcé et sous les nerfs. Bien sûr, petit cliché du genre, pas trop encombrant, à la fin, leur amitié s'est forgée. Le film contient bien sûr beaucoup d'action, et ça impressionne dans deux sens : déjà pour la mise en scène, la caméra (le film a d'ailleurs mis au goût du jour les séquences tourné un peu caméra à l'épaule), et, en rapport avec le scénario, la façon dont elles sont amenées (ça, c'était aussi dans Die hard 1 !), et dans l'autre sens, encore plus remarquable : leurs variétés, le spectacle qu'elles font éprouver, les effets spéciaux, les explosion...etc. On pourra dire qu'on est servi : déraillement de métro (auquel Mcclane survit évidemment), explosion de barrage (auquel John McClane survit avec son camion, bien évidemment), poursuite entre voitures... Et puis il y aura toujours le charisme de John, son cynisme constant sur la situation et sur lui-même, et son côté "flics invincible" mais pleins de coutures. Tout ça et même plus fait de une journée en enfer, sans conteste le meilleur film d'action de tous les temps, point barre ! Conclusion : La force du script, la force de la relation des deux héros, la force du méchant au niveau de l'intelligence, c'est tout ça, c'est Die Hard With a revenge.
    El Wray
    El Wray

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 183 critiques

    4,0
    Publiée le 17 janvier 2012
    John McTiernan reprend les commandes pour ce troisième opus, et tout de suite ça va beaucoup mieux ! Après le décevant "58 minutes pour vivre", cette suite redresse le niveau de la saga "Die Hard" : scénario malin, scènes d'action qui déménagent leur race (pardonnez-moi l'expression), un John McClane plus consistant que dans les précédents volets... L'hilarant duo Willis/Jackson est parfait - des vannes qu'ils s'envoient jusqu'à leur amitié, finalement profonde. Plus d'action, plus d'humour, plus de suspense ("plus" le contraire de "moins" vous m'avez compris), "Une journée en enfer" surpasse "58 minutes pour vivre" et égale "Piège de cristal".
    boscopax
    boscopax

    Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 1 509 critiques

    5,0
    Publiée le 19 décembre 2007
    On prend les deux qui ont fait le succès du premier, et on recommence. Le seul contre tous devient un plusieurs contre tous. Jackson relève magistralement le nouveau du film tout entier, déjà excellent. Un John Mc Clane fatigué, mais toujours aussi héroïque. Après l'immeuble et l'avion, voici New York tout entier qu'il faut sauver. D'habitude on se méfie, à raison, des suites de succès du box office ; ici le challenge est réussi, et le film est aussi bon que le premier.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Publiée le 9 septembre 2013
    John McTiernan revient en force pour un Die Hard plus axé sur ce qui faisait le charme du premier, après le ratage du deuxième. On a donc un bon film d’action bien bourrin mais toujours avec cette subtilité novatrice à l'époque : La fragilité psychologique de John McLane, et tout ce qu'il y'a autour : De l'humour, des scènes cultes, des répliques cultes, des personnages attachants, et un rythme effréné qui fait suite directe au premier via son scénario. Un très bon film donc, qui ne nous empêchera pas de passer un grand moment !
    Unc-Scrooge
    Unc-Scrooge

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 612 critiques

    5,0
    Publiée le 18 janvier 2011
    Enfin ! Die Hard 3 with a vengence est certainement le meilleur épisode de la série : ce cher Mc Clain se retrouve de nouveau « in the wrong place at the wrong time », mais pour une fois le rythme est vraiment soutenu. Explosions à foison, duo de choc (L Jackson a quand même plus de classe que le "Justin Long" de l’épisode 4…), répliques cultes (Yippie-ki-yi-yay !), scénario à rebondissements, tout ça pour user ce pauvre Mc Clain jusqu’au bout... Peut être un mythe du film d'action. Assurément un pur moment de bonheur...
    Kao-BB
    Kao-BB

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 384 critiques

    3,5
    Publiée le 25 mars 2014
    Pour le retour de John Mctiernan à la réalisation d'un volet Die Hard, un film d'action moins réussi que les deux précédents. En tout cas le scénario au départ (avec le jeu des ultimatums pour faire balader dans tout New York John McClane et Zeus Carver -très bon duo formé par Bruce Willis et Samuel L. Jackson) avait de quoi captiver, les rebondissements sont là, mais sont moins efficaces. Le traitement de thèmes (comme les discriminations et préjugés raciaux) sont assez réussis. Malgré de bonnes scènes d'action, de course-poursuites/contre-la-montre et des dialogues drôles, le film accuse quelques longueurs, même si le suspence est bon. La conclusion du film quand à elle est trop bâclée, spoiler: une jolie explosion finale et pis c'est tout. Un 3ème opus épicé, mais qui laisse un arrière-goût amer...
    Selingues G
    Selingues G

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 872 critiques

    5,0
    Publiée le 29 janvier 2008
    Le troisième volet réalisé par John Mc Tiernan donne un second souffle sur la saga Die Hard. Bruce Willis revient dans son personnage de flic assez bourin pour subir le jeu de vengeance du frère de son ennemi dans le tout premier volet. Samuel L Jackson seconde cette foi-ci Bruce Willis dans cette journée en enfer au reste également un plaisir pour les inconditionnels de John Mc Lane.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top