Notez des films
Mon AlloCiné
    Une journée en enfer
    note moyenne
    4,2
    34634 notes dont 736 critiques
    répartition des 736 critiques par note
    307 critiques
    303 critiques
    91 critiques
    29 critiques
    3 critiques
    3 critiques
    Votre avis sur Une journée en enfer ?

    736 critiques spectateurs

    ptitmayo
    ptitmayo

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 969 critiques

    5,0
    Publiée le 7 juillet 2007
    Ce film est incontestablement le meilleur de la saga des Die hard, en attendant de voir prochainement le 4ème volet. Par rapport aux 2 précédnts opus, "Une journée en enfer" présente l'avantage de nous immerger immédiatement dans l'intrigue par le biais de défis(rapidité, critiquer les noirs à Harlem), de jeux et d'énigmes passionnantes(avec les 2 pots) qui se succèdent sur un rythme effréné. Au passage, John Mc Tiernan nous gratifie de scènes d'actions ultra-efficace(la course-contre-la-montre en taxi dans les rues de la ville, explosions gigantesques) et réalisées de manière trépidante. De plus, si le scénario ménage un bon suspense, il est amélioré par la relation tour à tour tendue et amicale entre Mc Laine et le personnage incarné par l'impeccable Samuel L. Jackson. Enfin, bien que son doublage français demeure une catastrophe, Bruce Willis est toujours convaincant, maculé de sang, et ses répliques sont bien moins pitoyables que dans Piège de Cristal.
    Marty08
    Marty08

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 388 critiques

    4,5
    Publiée le 4 mars 2013
    A New York, une bombe explose. L'auteur du crime, qui se fait appelé Simon, souhaite jouer à un petit jeu. Seulement voilà, il ne veut jouer qu'avec John McClane. Pourquoi ? C'est alors le début d'une course-poursuite explosive à travers la grande pomme... Dans ce "Die Hard 3", tout ce qui faisait la réussite du premier opus et celle plus modérée néanmoins du second est là pour notre plus grand plaisir. John McTiernan revient à la barre et ce n'est pas un hasard si le film est d'emblée supérieur à la précédente aventure de mister McClane. Déjà réal' de "Piège de Cristal", le cinéaste offre avec ce troisième volet le meilleur épisode de la saga. Déjà, fini le huis-clos, le terrain ici, c'est New York. Un vaste centre aéré réservé aux péripéties de McClaine, sous la surveillance d'un salopard comme pas deux. Le génie de la mise en scène de McTiernan ne tient ici pas tant dans l'exécution des scènes d'action que dans la manière dont le découpage des séquences, qui adopte le petit jeu alerte du méchant Simon, donne toute sa saveur au long-métrage. C'est qu'ici, le scénario de cette "Journée en Enfer" est alors sujet à tous les rebondissements possibles et à tout un condensé du meilleur cinéma d'action. Là où le métrage aurait pu être sujet à une compilation caricaturale de toutes les scènes d'action déjà vues sur écran, l'enchaînement permanent et sans temps mort des séquences à suspense et à répercussion atteint ici son apogée. McTiernan pousse à son paroxysme le terme même de l'action. En imposant à McClane et à son partenaire Zeus une succession de fossés dramatiques où l'enjeu trouve une résolution temporaire et nécessaire à la position d'un nouveau fossé placé en amont dans le film, le scénario et le montage de ces séquences trouve ici le terrain d'entente parfait au service d'un spectacle exaltant, drôle, intelligent et parsemé de détails tantôt importants, tantôt allant vers l'imagerie discrète mais ponctué d'une richesse rare. Appuyé par un casting extraordinaire, réunissant Willis, Jackson et Irons, avec en second rôle un très bon Graham Greene, la saga trouve ici sa composition la plus aboutie. Le rythme est maintenu de fort belle manière, si bien que le film ne s'essouffle jamais. Tout est parfaitement bien mené par un McTiernan en grande forme, encore plus que pour le premier volet, libéré de sa tour de cristal pour une partie de Jacques-a-dit explosive. Déchaîné de son canevas de huis-clos, dont les prémices de l'aéroport vaste de "58 Minutes pour Vivre" éclosent sur une ville entière, McTiernan a ici l'occasion de démontrer toute la virtuosité de sa narration et de sa réalisation. Ce qui donnent des scènes d'action à tire-larigot, et particulièrement impressionnantes qui plus est, qui ne se contentent pas de venir de McClane mais aussi des méchants dont les activités sont développées ultérieurement d'ailleurs, ce qui donne un plus d'originalité au métrage. Bref, sans conteste le meilleur film de la série, qui joue encore sur la surenchère mais qui mise aussi tout sur le jouissif, et gagne, inévitablement. Encore aujourd'hui, un sommet du cinéma d'action, si ce n'est le "best action movie ever" de l'histoire.
    HAL9000-Computer
    HAL9000-Computer

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 270 critiques

    4,0
    Publiée le 17 septembre 2011
    Après les déboires de Renny Harlin, il fallait bien un vieux tricard du film d’action pour relancer la mécanique. C’est ainsi qu’on a fait appel à John McTiernan pour tourner le 3e volet de cette saga devenue culte et aussi (et surtout) pour lui redonner un peu d’entrain et d’originalité. Dès le début, on est dedans : des terroristes ont fait sauter un immeuble en plein Manhattan, panique à tout va et alerte rouge du côté des autorités, Jeremy Irons a l’air bien dérangé avec son jeu du Jacques a dit) et on remarque que le boss est comme toujours un étranger… Allemand (comme dans le 1)… Aux tendances nazies… On ne comprendra que bien plus tard ses motivations, elles tombent sous le sens -de même que le bluff utilisé- mais moins évidentes qu’on le prétend. ‘Pourquoi moi ?’ : C’est une des premières répliques de McClane qui continue de subir sa malchance mais aussi de râler à chaque fois qu’il prend des coups ou qu’il rampe dans des conduits bien odorants. Bruce Willis est directement envoyé au front et les premiers plans sont vraiment prometteurs : McClane sort d’une gueule de bois légendaire (il est devenu alcoolique suite à la rupture avec sa femme) et la police de New York (ville de référence depuis le 1er) le largue carrément au cœur de Harlem transformé en homme-sandwich avec marqué ‘I hate Niggers’… Bref, la mauvaise journée de McClane commence fort ! Samuel L. Jackson complète le duo tant attendu un an après le succès de ‘Pulp Fiction’, un poil surjoué, son personnage introduit la notion de racisme sans pour autant que l’on requalifie ‘Une journée en Enfer’ de film social bien sûr, on est juste dans une présentation optimiste de l’Amérique multiraciale. Le jeu du parcours de cabine en cabine nous semble d’emblée ultra-réjouissant mais il faut aussi indiquer qu’il est tiré de ‘Dirty Harry’ en 1971. Par la suite, c’est un enchaînement de courses poursuites très réussies au cœur de New York (on les apprécie rétrospectivement plus que dans ‘Die Hard 4’) mêlant plusieurs lieux et protagonistes. Tout se tient dans la crédibilité du scénario, Jonathan Hensleigh livre un récit complexe et rythmé. Dommage que le fond musical soit aussi répétitif et terriblement lourd. Enfin, encore une fois, le succès dans les salles et au-delà est au rendez-vous alors que les budgets deviennent conséquents : 90 millions pour celui-ci (rentabilisés illico uniquement par le box-office américain).
    James Bond RM
    James Bond RM

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 152 critiques

    5,0
    Publiée le 18 mars 2014
    John McClane est de retour dans cet excellent troisième volet de ma saga Die Hard. Il n'a de nouveau rien demandé mais est encore une fois embarqué dans une histoire de terroristes. Simon (Jeremy Irons) un terroriste dont les motivations sont encore inconnues demande à ce que John et le Samaritain (Zeus) répondent à ses énigmes sinon il fera exploser une bombe. Une seule réfléchir vite et bien. Un excellent film d'action avec une touche d'humour et avec un Bruce Willis qui est au top. Samuel Leroy Jackson est magnifique dans le rôle de Zeus et apporte une bonne touche d'humour. Un film encore plus rythmé que les deux premiers avec des excellentes scènes d'action, des retournements de situation et de bons effets spéciaux. On est scotché pendant deux heures. Probablement le meilleur de la saga.
    Eden.
    Eden.

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 204 critiques

    5,0
    Publiée le 15 juillet 2012
    Après le succès de "Piège de cristal" réalisé par John McTiernan en 1988 qui se qualifie comme culte, c'est Renny Harlin qui reprit le flambeau en réalisant à son tour "58 minutes pour vivre", un poil en dessous le premier puisqu'il se contenté simplement de recopier sans vraiment d'effet de surprise, mais avait le mérite de se poursuivre sur des bonnes bases ! L'annonce d'un troisième film n'avait guère de crainte, puisque c'est McTiernan qui revenait à la réalisation. Qu'en est-il donc de cette fameuse journée en enfer ? New-York, 1995. Un magasin est soufflé par une explosion, l'attentat est revendiqué par un inconnu se faisant appeler Simon. Ce dernier menace de détruire d'autres lieux si le lieutenant McClane ne se livre pas à une périlleuse course contre la montre pour répondre à des énigmes et faire des actions. Mais John McClane ne tarde pas à découvrir qu'il est en fait le jouet d'une vaste machination. Ce "Die Hard 3" est incontestablement le meilleur épisode de la trilogie ! Bien que les précédents soient parfaits, ici on se démarque un peu en restant toujours dans ce qui fait le charme de la série pour repousser les limites ! Tout est là pour faire un film d'action très musclé ! Si la première partie joue sur une course contre la montre saisissante, prometteuse et forte en suspens ! La seconde quant à elle, nous ramène dans son genre en intégrant des répliques cultes, des scènes d'action merveilleuse et un rythme correct. Samuel L. Jackson (Incassable, Pulp Fiction) est excellent dans son rôle aux tendances racistes et forme un bon duo avec Bruce Willis ! Jeremy Irons est époustouflant en tant que bad guy, un charisme d'enfer ! La musique " When Johnny Comes Marching Home" dont nous avons l'occasion d'entendre à plusieurs moments, est génial ! En l'espace de trois films, une chose est sûre ! John McClane est toujours au mauvais endroit au mauvais moment.
    Radovan
    Radovan

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 335 critiques

    5,0
    Publiée le 12 janvier 2019
    Avec ce bon gros film d'action des années 90 John Mc Tierman signe, avec ce 3eme volet un excellent mélange de suspense et d'humour avec un duo Willis/Jackcon génial et un Jeremy Irons parfait en méchant de service. Le scénario nous plonge dans un New York sous tension plein d'explosions et de courses poursuites superbement réalisées! Bref un chef d'oeuvre du film d'action à voir et à revoir.
    raphaelK
    raphaelK

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 401 critiques

    4,5
    Publiée le 3 novembre 2017
    Non seulement Une journée en enfer possède toutes les qualités d’un blockbuster, mais il est également un vrai film d’auteur, statut envié et longtemps confié uniquement aux réalisateurs indépendants américains ou à des maîtres comme Woody Allen ou Robert Altman. Car McTiernan y fait preuve d’un talent fou pour non seulement esthétiser l’action, mais aussi pour conserver un rythme intense qui vous laisse scotché au fauteuil. On a droit à une succession non stop d’explosions, de courses effrénées, de fusillades, avec en plus un humour présent en permanence. Tout cela donne un savoureux mélange des genres, mais jamais l’humour et l’action ne se parasitent l’un l’autre, ils sont synchronisés si minutieusement que pas un instant on a le sentiment que ce soit travaillé.Bruce Willis renoue ici avec le personnage de McClane dont il maitrise toutes les composantes et qu’il arrive encore à rendre plus humain. Son humour, sa verve, sa décontraction en toutes circonstances mais aussi les prouesses physiques qu’il effectue en font sans doute l’actionner ultime. Il est secondé par un brillant Samuel L.Jackson qui lui renvoie la balle avec dextérité ce qui en fait le complément idéal. Il font face à un glacial Jeremy Irons qui incarne un salopard hors normes, entré directement au panthéon des fumiers de cinoche d’action. Une journée en enfer, c’est partir pour plus de deux heures dans l’œil du cyclone! Ne résistez pas!
    Attila0451
    Attila0451

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 175 critiques

    5,0
    Publiée le 15 février 2013
    3ème opus de la brillante saga Die Hard où Bruce Willis nous épate une fois encore pour notre grand plaisir dans cette course contre la mort à la fois drôle et décalée nous entraînant dans les plus improbables péripéties en compagnie de Samuel L Jackson et Jeremy Irons, tout aussi talentueux nous faisant passer un super moment !!!
    Michael-Myers
    Michael-Myers

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 155 critiques

    5,0
    Publiée le 7 juillet 2007
    Parmi les trois premiers, c'est le mieux, plus riche en actions, Bruce Willis nous surprents toujours dans le rôle de John McLaine, j'ai beaucoup aimé la prestation de Jérémy Iron, son personnage bluffant.... Une fin spectaculaire, c'est de l'action pur pendant 2 heure et on en redemande!
    JohnDoeI
    JohnDoeI

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 154 critiques

    4,5
    Publiée le 14 avril 2011
    Après une second volet quelque peu décevant, la série Die Hard repart en force avec un scénario en béton. La musique est très bonne, tout comme le duo d'acteurs Willis/Jackson. Mention particulière à ce dernier, qui signe un exelente performance dans son rôle de vendeur noir raciste, obligé de ce mêler à cette course contre la bombe. 17/20
    immortalia
    immortalia

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 97 critiques

    4,5
    Publiée le 16 septembre 2012
    c'était vriament bien comme les autres de la saga ! à ne surtout pas rater !!
    JoKeR_9514
    JoKeR_9514

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 54 critiques

    4,0
    Publiée le 11 novembre 2019
    À bah voilà mon John McClaine reviens dans la course. Le troisième est largement mieux que le deuxième volet. Limite il faudrait regarder le premier volet passer le deuxième et regarder le troisième. Et sans oublier Samuel L. Jackson qui fait un très bon duo avec Bruce Willis.
    kratostreize
    kratostreize

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 73 critiques

    5,0
    Publiée le 24 février 2013
    Le retour de Mc Tiernan !! Le duo willis/L Jackson fonctionne a merveille et nous fait visiter Big Apple d'une façon très "spéciale"..... un blockbuster qui rime avec rollercoaster !!!
    Raffiou
    Raffiou

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 64 critiques

    4,5
    Publiée le 3 mars 2012
    Une Journée En Enfer, 3ème opus de la série Die Hard et réalisé par John McTiernan, est de mon point de vue le meilleur Die Hard et figure parmi les meilleurs films d’action du cinéma. On retrouve un John McClane au bout du rouleau, suspendu de ses fonctions de policier à New York, séparé de sa femme et de ses enfants, et sombrant dans l’alcoolisme. Dans la ville de New York, une explosion a lieu dans un magasin, l’attentat est revendiqué par un inconnu du nom de Simon qui exige que le lieutenant John McClane participe à un jeu de piste effréné à travers la ville, ou sinon d’autres bombes exploseront. Die Hard 3 est remplie de scènes d’action toujours aussi impressionnante et jouissive mais aussi plus variés, car cette fois ci on se retrouve dans un environnement ouvert au sein de la ville de New York qui fait office de terrain de jeu, contrairement aux précédent opus qui étaient à huis clos. L’ambiance est très dynamique et rythmé, tout le long du film on est tenu en haleine par cette cadence avec quasi aucun temps mort. L’histoire est très bien ficelé et bien captivante car elle touche plus personnellement notre antihéros John McClane, pris en engrenage dans une histoire de vengeance. Le film est également drôle, avec l’humour cynique et ironique de McClane plus présent que jamais avec ses répliques cinglantes, y compris le personnage de Zeus Carver qui offre des passages pleins d’humour. Le point fort du film est le duo de choc : Bruce Willis et Samuel L. Jackson, qui interprètent leur personnage de manière excellente, possédant tout les deux une grande complicité et beaucoup de charisme. Jeremy Irons qui joue le rôle de Simon Gruber le grand méchant du film, est un adversaire de taille pour McClane, où le charisme et le talent de l’acteur inspire un véritable intérêt à son personnage offrant des grands moments de rivalité avec Zeus et McClane. J’ai particulièrement adoré la musique où le thème musical de Die Hard 3 est adapté de « When Johnny Comes Marching Home », version tout à fait épique. Pour conclure, Die Hard 3 est un film culte qui a bercé ma jeunesse et faisant partie des plus grands films d’actions, digne de la performance de John McTiernan dans ce domaine.
    Nathan J
    Nathan J

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 54 critiques

    4,5
    Publiée le 19 novembre 2019
    Ce film est très bon après un 1 aussi très bon et un deux un peu décevant. Le scénario est juste excellent
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top