Mon AlloCiné
    Batman Forever
    note moyenne
    1,9
    10696 notes dont 536 critiques
    2% (10 critiques)
    14% (76 critiques)
    17% (93 critiques)
    30% (162 critiques)
    25% (134 critiques)
    11% (61 critiques)
    Votre avis sur Batman Forever ?

    536 critiques spectateurs

    Simon1310
    Simon1310

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 121 critiques

    0,5
    Publiée le 4 novembre 2010
    Premier batman réalisé par Schumacher, celui ci représente l'une des pires adaptation du super héros; du Batman torturé et schizophrène de Tim Burton, on est passé au Batman chez les drag queens, Gotham City est devenu une ville affreusement coloré, et n'a plus l'ambiance sinistre et lugubre de ses débuts. Les méchants sont pathétiques et sont plus proches du clown que de véritables psychopathes mais le pire de tous reste le traitement de la mythologie de Batman: de tous les super héros, Batman était le personnage le plus sombre et le plus adulte, loin de l'optimisme d'un Superman ou de l'humour d'un Spiderman; il etait la part sombre des super heros. De tous cela, Schumacher en à fait table rase et a offert un film d'une débilité sans nom, qui s'adresse plus à de petits enfants qu'a des personnes adultes ou à des adolescents, le plus ironique c'est qu'en parallèle à cette adaptation plus que raté, une série animé du chevalier noir destiné principalement aux enfants c'est retrouvé comme la plus fidèle adaptation du super héros et reste encore une référence alors que ce Batman Forever est quasiment resté dans l'oubli qu'il méritait.
    Chris46
    Chris46

    Suivre son activité 255 abonnés Lire ses 554 critiques

    3,0
    Publiée le 26 juillet 2016
    " Batman forever " 3e volet de la saga " Batman " . Batman ( val kilmer ) continue sa lutte contre le crime a gotham city . Il devra faire face a deux nouveaux méchants a savoir double face ( Tommy Lee Jones ) et l'´homme mystère ( jim carrey ) ... Ce 3ème volet de la saga " Batman " est plutôt pas mal dans l'ensemble même si il est en dessous des deux premiers volets . Tim Burton cède sa place de réalisateur a Joël shumacher . Et ce que l'on peut dire c'est que le changement est flagrant . Fini l'univers sombre et gothique de tim Burton . Joël shumacher nous livre un univers un plus coloré . Un choix étonnant qui va faire grincer des dents les fans de Batman car Batman est un personnage sombre de la nuit évoluant dans un univers sombre . Je trouve que le côté kitsch et coloré n'est encore pas trop excessif dans cette opus , sa passe . Mais on regrette quand même énormément l'univers sombre et gothique de Tim Burton ou l'on s'évadait et ou se dégageait une certaine magie . Le casting est bon avec val kilmer qui succède a mickael keaton dans le rôle de Bruce Wayne / Batman . Je trouve val kilmer plus crédible dans le rôle et avec un peu plus de charisme . Il fait face a deux méchants de taille à savoir Harvey double face et l'homme mystère . Je trouve Tommy Lee jones plutôt bon dans le rôle de double face . Jim Carrey est un peu plus gonflant dans le rôle de l'homme mystère . Il en fait des tonnes et il est pas drôle . Batman a un nouveau coéquipier pour l'aider a savoir robin plutôt bien interpréter par Chris o'donnell . Sans oublier Nicole Kidman dans le rôle du docteur chase meridian . Les effets spéciaux sont plutôt bien foutu pour l'époque même si sa a un peu viellit . Les scènes d'actions sont plutôt bien mener et assez divertissante . Malgré quelques passages un peu plus longuet on passe un bon moment . Bref même si il contient des défauts ce film reste un bon divertissement .
    Marc L
    Marc L

    Suivre son activité 228 abonnés Lire ses 419 critiques

    3,5
    Publiée le 9 octobre 2016
    Changement rationnel de Gotham City avec plus de couleur et également d'interprète de Batman. Perso je trouve que Val Kilmer joue bien son rôle mais ce n'est pas le meilleur acteur certes, ce que j'aime chez lui et dans ce film c'est qu'on sent comment est Batman psychologiquement dans sa tête et c'est là que le film est intéressent. Sinon bonne représentation de l'Homme Mystère avec Jim Carrey et la musique de Elliot Goldental me fait vibrer. Mais je que me dit cas la place de film que si sa aurais été toujours Tim Burton, normalement ce film aurait été sur le même ton que les 2 premier niveau lugubre sombre; avec toujours michael Keaton comme Batman et que le méchant aurais du être l'épouvantail incarné par Johnny Depp !!!!!!!! Sa aurais été un putain de film encore meilleur que les 2 premier et celui-ci. Même si le 3ème à mon gout reste assez bon, je dit quand qu'on a raté un grand truc au cinéma... Tous sa à cause de la Warner(1er fois que je me plaint de la Warner...) qui à pas eu les chiffre qui ésperait au box-office parce que c'était trop sombre et glauque... Mais à la base... C'EST SA L'ENVIRONNEMENT DE BATMAN !!!!!!!!!!
    Walter Mouse
    Walter Mouse

    Suivre son activité 415 abonnés Lire ses 317 critiques

    2,5
    Publiée le 20 août 2012
    Batman Forever n'est pas une daube contrairement à ce que beaucoup disent mais juste un film moyen. Je dis moyen mais ça ne veut pas dire que le film mérite d'être vu même si c'est pas un nanar. Car attention! Je DÉTESTE L'UNIVERS DU FILM!!!!!!!!! Je vous jure, c'est l'un des univers les plus catastrophiques que j'ai vu de toute mon existence! Burton nous montrait un univers assez bizarre dans les deux premiers Batman mais on accrochait quand même mais LÀ!!!! L'univers est PITOYABLE!!!!!! Les décors sont moches, je n'accroche pas du tout à la photo et Gotham City est laide à pleurer et tout ce qu'elle montre en terme de décors, technologies etc... est archi-pourri! Mais le film a quand même des points positifs! Premièrement, les acteurs. Val Kilmer remplace Michael Keaton et il le fait bien malgré que j'aime pas trop sa gueule, Tommy Lee Jones, Nicole Kidman et Chris O'Donnell sont assez convaincants mais celui qui épate est sans nul doute le génial, l'hilarant Jim Carrey!!!!! Il est tellement survolté dans son rôle de l'homme mystère qu'il aurait sûrement été génial dans le rôle du Joker si ce personnage était dans le film. Elliot Goldenthal compose une musique qui je le reconnais est vraiment bien, le seul défaut c'est qu'elle a tendance à se répéter un peu trop souvent. Le scénario.... c'est mitigé, l'univers est tellement catastrophique que ça donne pas envie et Double-Face est très mal écrit! Les flash-back sur les parents de Bruce qui sont censés donner de l'émotion sont très mal faits et me donnent mal à la tête. Alors pourquoi mitigé? Parce que l'arrivée de Robin est je trouve plutôt bien faite, c'est d'ailleurs le seul truc qui est bien. Pas la peine d'en dire plus, vous comprenez ce que je pense de ce film, c'est largement dispensable et l'univers va me hanter jusqu'à la fin de ma vie mais il y a quand même quelque chose qui nous fait accrocher, et ce quelque chose je sais pas ce que c'est bizarrement.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 344 abonnés Lire ses 1 055 critiques

    1,0
    Publiée le 10 novembre 2014
    Fini l'univers gothique et sombre du Batman façon Tim Burton, place à celui coloré de Joel Schumacher qui met Batman face à deux méchants, Double-Face et Edward Nygma et l'accompagne d'un nouvel allié en la personne de Robin. Excepté Nicole Kidman qui n'a jamais été aussi sexy (d'où les deux points), il n'y a strictement rien à sauver dans ce film. Si le début est juste ennuyant, la deuxième partie du film devient carrément lourdingue à force d'être totalement ridicule (sans jamais tomber dans le nanar) notamment à cause de son duo de méchants pathétique et insupportable, que ce soit un Jim Carrey aucunement drôle et pitoyable à force d'en faire beaucoup trop tandis que Tommy Lee Jones n'est pas du tout à sa place dans le rôle de Harvey Dent, il en fait des caisses et le voir tomber aussi bas devient triste. Et mon dieu mais que c'est laid. Esthétiquement horrible avec ses couleurs fluo dégueulasse, Joel Schumacher n'arrange strictement rien en multipliant les effets de styles (cadrage incliné, zoom...) là aussi dégueulasse. Le scénario, en plus d'être prévisible, est assez mal écrit et enchaîne les facilités, tandis que les dialogues sont pathétiques, ne faisant que enchaîner les lieux communs et les stupidités et les personnages aucunement développés (notamment pour Harvey Dent, pourquoi il est comme ça ? etc etc) ou alors très mal développé comme ce Batman hésitant et soit disant torturé mais c'est juste inintéressant et pas subtil pour un sou. De plus les acteurs (surtout Val Kilmer, malgré, il semblerait, une certaine volonté et O'Donnell) ne font rien pour un minimum sauver les apparences. Bref, pas besoin de tirer encore plus sur l'ambulance, c'est juste nul mais ce qui est encore plus fort, c'est que ce petit malin de Joel Schumacher a plus d'un tour dans son sac, car malgré tout cela (et si mes souvenirs sont bons), le pire est encore à venir.
    CréatureOnirique
    CréatureOnirique

    Suivre son activité 69 abonnés Lire ses 32 critiques

    1,5
    Publiée le 17 décembre 2014
    Batman Forever! Un film... mauvais. Pire que Batman: Le Défi, que je n'aime pas du tout. Eh bien je n'aime pas celui-ci davantage. Batman est confronté à Double-face et à un deuxième ennemi: le Sphinx. D'ailleurs, en parlant du Sphinx, ce film aurait du s'appeler "Le Sphinx", tellement il vole la vedette à Batman! Et il est joué par Jim Carrey... et contrairement à pas mal de gens, je n'aime pas Jim Carrey dans ce film, car il me semble qu'il en fait beaucoup trop. Et ce n'est pas le vrai méchant, il lui fallait rester en retrait par rapport à Double-face... QUI EST ENCORE PIRE!!! Honnêtement, je veux bien que l'on mette de l'humour, mais ce personnage n'est pas une copie du Joker! Il doit être tragique, et il est juste... atroce. Ajoutez à ceci des plans 3D qui sont tellement irréalistes qu'on se croirait dans un des premiers jeux vidéos en 3D, une omniprésence de couleurs flashy, qui vous rendrons aveugles, et des blagues sexuelles dans ce film (destiné aux enfants, je le rappelle), et vous comprendrez pourquoi ce film n'est pas une merveille du cinéma. Des points positifs quand même: Robin, qui apparaît dans ce film, n'est pas mal du tout; le film s'intéresse un peu à Batman (même si la tragédie de Batman est constamment dédramatisée par un humour hors de propos); Nicole Kidman est toujours aussi belle; et de bonnes scènes d'action. Donc, au final, un mauvais Batman... mais qui contient de bonnes choses. Il reste quand même, de mon point de vue en tous cas, le pire film Batman de cette saga de Burton et Schumacher, avec Batman: Le Défi. Ne le regardez qu'une fois, sous peine de folie psychédélique (à laquelle je n'ai échappé que de justesse).
    sonny_forelli
    sonny_forelli

    Suivre son activité 7 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 6 juin 2016
    J'adore ce film ! C'est clairement un film incompris, les fans-boys sont déçus car on perd le côté sombre du Batman, ici on a plus le droit à du fluo mais je le vois comme un hommage aux Batman des années 60. Il faut le regarder au second degré pour apprécier, qui a dit que Batman se devait absolument de se prendre aux sérieux ? Je trouve ce film plus intéressant que Begins ou Rises qui se prennent vraiment aux sérieux et qui en deviennent chiantes et bourrées d'incohérence par moments....
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 23 juillet 2014
    La façon dont Joel Schumacher a continué la saga qui avait pourtant bien commencée est un scandale ! Pour le second opus, on avait laissé beaucoup de libertés scénaristiques à Tim Burton qui avait vraiment fait quelque chose d'à la fois original et réfléchi ; MAIS là, on a donné des libertés scénaristiques à Joel Schumacher qui n'a pas trop d’imagination. Quel dommage de gâcher un si gros budget et un si beau casting (Val Kilmer, Tommy Lee Jones, Jim Carrey, Nicole Kidman, Chris O'Donnell, Drew Barrymore, Michael Gough ect...) dans une merde pareil ! Le film a surement des qualités mais elles ne sont pas assez mises en avant. L'opus le plus ennuyant de la saga ; au moins le dernier est marrant.
    MaCultureGeek
    MaCultureGeek

    Suivre son activité 784 abonnés Lire ses 581 critiques

    2,5
    Publiée le 2 août 2013
    Un troisième épisode catastrophique qui multiplie les tares et qui est sauvé du gâchis total par l'interprétation de Jim Carrey, qui surpasse de loin celle des autres. Les décors sont lumineux, à l'image des planches de bd des années 50, et les méchants pas du tout méchants. Batman n'a aucun charisme, Robin est mal choisit, la Batmobile a des ailes en caoutchouc, le scénario est ridicule et la fin est lamentable. Que dire de plus?
    Louis F.
    Louis F.

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 40 critiques

    1,5
    Publiée le 29 septembre 2015
    Après les bonnes réalisations de Tim Burton, Schumacher peine à trouver le même élan. Les dialogues sont lourds et les tentatives d'humour ratées. Ce Batman fait entrer la saga dans la catégorie "film supermarché" destiné à remplir les caisses de la Warner Bros. Burton avait sut éviter ce piège, grâce à une qualité de scénario, par exemple. C'est tout le contraire ici : l'intrigue est tirée par les cheveux et son vide laisse place à de l'action inintéressante. Carrey se perd dans l'excès qui le guette souvent, et agace (allez, avouons quelques bons moments) et Jones devient inexistant à force de rire sans comprendre pourquoi. Ces deux vilains sont deux pitres sans profondeur. Pour Batman, le regretté Michael Keaton a laissé sa place à un insipide Val Kilmer (la plus grande source d'antipathie pour ce film) et Chris O'Donnel, alias Robin, n'a rien à lui envier dans sa conformité ennuyeuse. Pour résumer : intrigue, relations et comédiens insipides que l'on essaie de combler avec deux pitres et une action qui croule sous des nouveaux gadgets. Le résultat sonne creux.
    Aletheia.666
    Aletheia.666

    Suivre son activité Lire ses 55 critiques

    2,0
    Publiée le 27 juin 2013
    Batman a ceci de fascinant qu'il aura donné lieu à moult interprétations cinématographiques et télévisuelles présentant des univers aussi variés que passionnants. Ainsi après le Batman hippie des sixties, le Batman gothique à la Burton ( qui aura donné naissance au chef d’œuvre Batman Returns ), le Batman Art déco des années 90 et avant les opus de Nolan cherchant leur style et mixant les influences( Néo Gothique ou Martial Asiatique, ... ) il y eut les opus sous ecstasy de Joel Schumacher dont le premier est ce Batman Forever. Le film de l'ami Joel est donc tout simplement un mauvais trip. Néons multicolores saturant l'espace, Val kilmer s'en va donc combattre avec l'aide de son ami Dick le malfaisant Tommy lee Jones qui pour l'occasion s' est enduit le visage de confiture de myrtille et s'est dégotté un redoutable allié, Edward Nigma dont le suprême méfait est de ... concevoir des télés 3D. Qui aspirent l'énergie mentale des spectateurs, bien entendu , afin de l' amener à un sablier vert fluorescent de la taille d'un immeuble qui pivote allégrement sur une île perdue au milieu de l'océan. A cela ajouter une famille de trapézistes kamikazes, un homme enrobé dans du papier, un œil géant, des masques de carnaval, un pyjama et des poussins vert pomme ainsi que des guerriers des bas fonds aux tatouages phosphorescents et vous obtenez Batman Forever. Et le scénario dans tout cela ? Ma foi, Schumacher n'en a cure donc si vous souhaites voir ce film ayant entamer sa tentative d'enterrer Batman, enjoy your trip.
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 1141 abonnés Lire ses 2 464 critiques

    0,5
    Publiée le 3 janvier 2014
    Burton ayant exploré tous les recoins baroques de l'univers Batman, c'est Joel Schumacher qui reprend la relève pour nous servir un film sans aucune inspiration, accumulant en masse les fautes de goût. Les acteurs sont grimés comme des clowns et les décors ont des allures de film de série Z. En somme, un beau ratage que Schumacher d'ailleurs, n'a pas manqué de rayer de sa propre filmographie.
    Ti Nou
    Ti Nou

    Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 1 739 critiques

    1,0
    Publiée le 31 juillet 2010
    Joel Schumacher et ses acteurs s'amusent comme des petits fous, le spectateur nettement moins. "Batman forever" est un long calvaire lourdingue de deux heures où le ridicule prend une place prépondérante. Une catastrophe.
    Alexarod
    Alexarod

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 1 083 critiques

    1,0
    Publiée le 4 avril 2016
    Burton et Keaton ne voulaient pas de Robin dans leurs films, et bizarrement, même des décennies après, ces 2 premiers Batman restent dans les annales, les 2 suivants demeurent plutôt dans d'autres annales, avec une autre orthographe si vous voyez ce que je veux dire... Mais bon comme c'est Jojo Shumacher à la baguette il faut de l'innovation, et non la changement n'a pas toujours du bon. Déjà on change de ton, ce n'est plus gothique (bizarre le nom de Gotham m'y fait penser) non là c'est plutôt funky town, ou fluo métro. Keaton out c'est le bogoss du moment qui reprend le flambeau : Val Kilmer, oui il était encore connu à l'époque. La batmobile devient naze, Robin prend le pouvoir au point de la démolir, l'histoire, euh ben n'existe pas, enfin si elle tente de donner une origine à l'homme mystère et double face, la trame est ultra classique, la musique suit les décors (donc c'est pourri), les FX sont en dessous de tout, le film est passé avant même sa sortie, les acteurs jouent mal... Bref que du banal pour un navet, mais pire encore pour l'univers de Batman : c'est quoi ces méchants ? Double face est censé faire peur, et c'est un avocat, donc avec un cerveau, ici c'est un mec qui a trop prit d'ecsta et qui semble vouloir créer son Batman mais qui se loupe et ça fait Robin (c'est sans doute pour ça qu'il est méchant, il nous a fait la tapette de la saga). Beaucoup disent que Carrey sauve le film, mais non. Il joue sa partition avec son grain de folie, ce serait pas mal sans son pyjama vert horrible et sa coupe... indéfinissable. Là encore ses origines sont pétées, son costume pourri donc, mais surtout, avec son délire, il ne ressemble en rien à son personnage, inadéquat en somme. A côté on blinde le casting en rajoutant Kidman pour faire la belle, en rappelant qu'il y a aussi Tommy Lee Jones, O'Donnel et Alicia Silverstone, ah oui parce qu'on a rajouté Batgirl, qui tombe comme un cheveu dans la soupe mais qui ne sert à rien, n'apporte rien, et n'aurait pas du exister. Que dire d'autre à part que les dialogues sont nazes, qu'il n'y a pas d'humour, que l'action semble filmée au ralenti, que la mise en scène est calamiteuse, qu'il n'y a pas de rythme et que l'ensemble est bien miteux ? Ben rien. Ah si, mon étoile ne vaut que parce qu'on a réussi à faire pire, je sais pas comment mais c'est recherché...
    StingrayFell
    StingrayFell

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 2 critiques

    3,0
    Publiée le 29 septembre 2016
    Cela me ferra toujours rire de lire les commentaires de personnes se disant fans des comics de Batman et qui écrivent que les films les plus fidèles aux comics sont ceux réalisés par Tim Burton, « Batman » 1989 et « Batman Returns » 1991. Pourtant, il n’y a pas plus infidèle aux comics de Batman et au personnage de Batman que les films de Tim Burton où l’on voit un Batman tuer à tout va. Batman (DC) n’est pas l’égal au Punisher (Marvel). Le seul vilain que Batman a dû tuer est le Joker mais certainement pas lors de leur première confrontation, il en a fallu bien plus pour que le Dark Knight finisse par passer à l’acte (cf comics : The Dark Knight Returns – Franck Miller). La trilogie du Dark Knight réalisée par Christopher Nolan entre 2005 et 2012, avec un Batman et un univers sombre et réaliste, n’est pas plus fidèle non plus car les comics Batman jusqu’à aujourd’hui, ont toujours eu un grand côté fantastique, chose grandement manquante dans les films de Christopher Nolan et dans l’univers qu’il a créé, trop ancrés dans notre réalité pour dire qu’ils sont fidèles aux comics. Joel Schumacher, tant critiqué pour sa réalisation de « Batman Forever » 1995 et « Batman & Robin » 1996 à effectivement créé un univers kitch aux répliques ringardes mais pour information, les comics de Batman, depuis leurs création en 1939 et jusqu’aux années 70, étaient tout aussi kitch, c’était l’époque qui voulait ça. Les comics ont toujours été le reflet de leur époque. D’un point de vu historique, on constate qu’à la fin de la seconde guerre mondial en 1945 jusqu’aux jours sombre de la guerre du Viet Nam, l’Amérique était de « couleurs vives » et « vivait des jours heureux » d’où l’esprit kitch des comics à cette époque. La série TV Batman de 1966 avec son univers totalement kitch et ridicule de nos jours en est un bon exemple de reflet avec son époque. S’en suit la guerre au Viet Nam, les premiers chocs pétrolier, la course à l’armement nucléaire… Ce qui font que les années 80 sont une époque noire pour l’Amérique, les comics devienne très sombre, comme par exemples, les comics de Franck Miller ou le films « Batman » de Tim Burton. Les choses évolues par la suite, les années 90 sont marquées par l'effondrement du bloc soviétique et la fin de la guerre froide marque une époque plus claire, cela se reflète sur les comics, les films sombre ne sont plus trop bien accueillis non plus. C’est la raison de l’échec commercial et critique à cette époque de « Batman Returns » de Tim Burton, jugé trop sombre en 1992 contrairement à « Batman Forever » de Joel Schumacher en 1995, un succès commercial et critique, bien plus coloré qui avait été beaucoup mieux accueilli que le côté sombre de l’épisode précédant. Qu’es ce qui fait que « Batman Forever » et « Batman & Robin » de Joel Schumacher sont si détesté de nos jours ? Depuis les attentas du 11 septembre 2001 à New York et ce qui s’en suit, le monde entier vis dans l’insécurité, on est de retour dans les périodes sombre. Un exemple intéressant qui montre bien que les comics ont toujours été le reflet de leur époque : Chez Marvel, le 07 mars 2007, Captain America est assassiné, c’est le reflet d’une Amérique gouvernée par Bush qui avait perdu toute ces valeurs, le personnage de Captain America ne représentait plus rien aux yeux du monde même si les comics écrit par Ed Brubaker sont une merveille de scénario et un succès commercial. Pour en revenir à DC et aux films Batman, la trilogie du Dark Knight réalisée par Christopher Nolan au succès indéniable ce passe dans le monde insécuritaire que nous connaissons et dans lequel on vit actuellement, d’où le succès des films car en adéquation avec notre réalité. Voilà pourquoi depuis la fin des années 90 et encore aujourd’hui, les films Batman complètement kitch de Joel Schumacher sont si mal critiqué tandis que ceux de Tim Burton et de Christopher Nolan sont quand à eux, vénérés. Ces derniers sont tant appréciés non pas à cause de leurs soi-disant fidélité aux comics mais car ils sont le reflet de notre époque contrairement à ceux de Joel Schumacher. Dire que « Batman Forever » et « Batman & Robin », sont des nanars, des nullités, pas fidèles aux comics sont donc des propos totalement infondés et faux. Ces films ne sont bien sûr pas exempt de défaut, oui l’adaptation de Burton et de Nolan sont super, bien sombre comme on aime les films de nos jours, mais ceux de Joel Schumacher sont juste des adaptations reflétant une époque différente à celle d’aujourd’hui. Ces adaptations font simplement référence à l’univers kitch des années 60 et celui édulcoré des années 90. Cette ringardise est crédible dans cet univers créé par Joel Schumacher. Sortez un peu de votre côté obscure et vous verrez que ces films sont plein d’amour au sens propre. Cela mène aux critiques homosexuels qui ont subi les films : Pour ceux qui voient lors des prises de vue de l’habillage, l’entre-jambe de Batman, les fesses de Robin et les têtons sur les costumes, moi je ne vois que la Bat-ceinture, un pantalon et un costume de super-héros. Par contre je pari que ce même genre de personne lançant ces critiques ne sont pas dérangés lorsqu’ils voient de nos jours, Daniel Craig dans son rôle de James Bond, torse nu 15min par film, épilé, bodybuildé, têtons qui pointent et maillot moulant. Et oui, Bruce Wayne dit bien « je t’aime » à un homme dans le film « Batman & Robin » et cet homme est Alfred, son Major-d’homme, son père adoptif, mourant à ce moment là. Vous ne dites jamais « je t’aime » à vos parents ?! Pour conclure, étant donné que les comics et les films sont des reflets de leur époque, de ce point de vu, « Batman Forever » et « Batman & Robin » sont autant fidèle aux comics de Batman que les films « Batman » de Tim Burton ou « The Dark Knight » de Christopher Nolan.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top