Mon AlloCiné
    Batman Forever
    note moyenne
    1,9
    10729 notes dont 537 critiques
    2% (10 critiques)
    14% (76 critiques)
    17% (92 critiques)
    30% (163 critiques)
    25% (135 critiques)
    11% (61 critiques)
    Votre avis sur Batman Forever ?

    537 critiques spectateurs

    NeoLain
    NeoLain

    Suivre son activité 185 abonnés Lire ses 4 365 critiques

    1,0
    Publiée le 8 janvier 2008
    Premier changement : le visuel. Les films de Burton étaient sombres, se passant la plupart du temps la nuit dans une ville plongée dans le noir et blanc (ou noir et bleu). Bref, c'était froid, glauque, sombre... Ca fonctionnait bien ! Joel Schumacher arrive et là, Gotham City devient, tenez-nous bien, une boîte de nuit ! Des flux de partout, des bâtiments éclairés par des lumières violettes, jaunes, vertes, bleues, rouges... Mais que se passe-t-il, nom de nom?!! Soyons cependant clair : c'est loin d'être moche. Bon, ça frise l'overdose et la crise d'épilepsie, mais le reproche à faire, c'est pourquoi avoir fait tout ça ? Bref, toutes ces couleurs, ça choque ! Le casting avec un Tommy Lee Jones, qui joue Double-Face/Harvey Dent, loupe complètement son personnage torturé et schyzophrène. Jim Carrey, interprétant l'Homme-Mystère/Edward Nygma, reste fidèle à lui-même : des grimaces, des cris, des mimes... mais il loupe lui aussi son personnage en voulant également se la jouer Joker (mais n'est pas Jack Nicholson qui veut). Chris O'Donnell, alias Robin/Dick Grayson, aurait pu être dans une série américaine du genre Beverly Hills, il en a le physique, le physique du "j'ai 31 ans mais je joue le rôle d'un mec de 17", son personnage est à baffer. Val kilmer en Bruce Wayne pas très crédible.
    CeeSnipes
    CeeSnipes

    Suivre son activité 167 abonnés Lire ses 1 631 critiques

    2,5
    Publiée le 12 octobre 2011
    Après deux Batman plutôt corrects, intéressants, mais pas transcendants, Batman Forever signe le retrait de Tim Burton pour devenir producteur et l'arrivée de Joel Schumacher. Schumacher nous réalise un Batman assez bling-bling ce qui détonne après celui de Tim Burton. Alors que Batman, le Défi m'avait beaucoup déçu sur l'histoire des personnages, trop peu originale chez Burton, celui-là ne s'embarrasse pas de nous présenter les personnages, Harvey Dent étant le premier méchant combattu du film... De scènes d'action très mal filmées à surjeu de la part de Nicole Kidman, les seules qualités du film sont annihilées par ces défauts. En effet, Val Kilmer est pas trop mal mais souffre de la comparaison avec Julien Lepers, euh, Michael Keaton. Michael Gough fait du Michael Gough, Jim Carrey et Tommy Lee Jones sont totalement quelconques. Les apparitions des toujours sympathiques Drew Barrymore et Debi Mazar ne sont pas mal mais trop rares. Finalement, l'ennui guette et on laisse un peu les péripéties de Batman se dérouler sans nous avant de voir la fin après deux longues heures.
    ClashDoherty
    ClashDoherty

    Suivre son activité 162 abonnés Lire ses 715 critiques

    1,0
    Publiée le 17 mars 2007
    Franchement, j'aimais beaucoup cet épisode avant. J'ai eu une période (heureusement, j'ai vu un psy depuis, donc c'est fini et bien fini) où j'adorais Jim Carrey, donc son rôle de l'Homme-Mystère faisait que j'adorais "Batman Forever". En le revoyant quelques années plus tard à la TV, j'ai vite déchanté et vu à quel point j'avais de la m**** dans les yeux à l'époque. Mal fichu, surjoué (Tommy Lee Jones et Carrey cabotinent), riche en décors ahurissants de mocheté, scénaio (abs)con(s), rien n'y fait : c'est une purge. Mais, comparé au film suivant, c'est une Oeuvre inoubliable de l'histoire du Septième Art.
    Xyrons
    Xyrons

    Suivre son activité 154 abonnés Lire ses 3 359 critiques

    2,5
    Publiée le 6 avril 2008
    Un film très décevant de batman, bon casting avec Val Kilmer et Jim Carrey mais une histoire qui manque d’originalité et d’émotions. J’ai été très déçut par le film.
    Flavien Poncet
    Flavien Poncet

    Suivre son activité 146 abonnés Lire ses 1 023 critiques

    0,5
    Publiée le 25 octobre 2008
    Burton passe à la production et Joel Schumacher prend la relais. Le film prend alors une autre tournure. La noirceur des premier épisodes s'évapore pour laisser place à un film plus proche du dessin-animé de la Warner. Les décors sont donc empreintés au comics, en style carton pâte. Ceci sans paraître naïf colle parfaitement à l'univers instauré dans "Batman Forever". Schumacher met en place des plans torturés à la Terry Gilliam. Le casting quant à lui est relativement hétérogéne. Tandis que Val Kilmer paraît nunuche dans le rôle de la psy obsédé, Val Kilmer joue un Batman plus glacial qu'auparavant. Tommy Lee Jones et Jim Carrey peignent des méchants diaboliquement détestable : Lee Jones est complétement déglingué, Carrey carréement frapadingue, les deux forment un des duos de méchants les plus mémorables du cinéma. "Batman Forever" est donc une aventure avec des méchants exceptionnels et des gadgets toujours aussi jouissifs. L'apogée de Robin forme une double intrigue au sein du film, ce qui a l'avantage de dynamiser le film. Mais celui-ci souffre de vilains dialogues. Certaines répliques si elles seraient extraites du film pourrait être aisément restituées dans un bon nanar. Heureusement, l'univers graphique du film, les bons méchants font de cet opus un spectacle de qualité toujours moins bien que les Batman de Burton ou le Batman de Nolan.
    Miamsolo
    Miamsolo

    Suivre son activité 138 abonnés Lire ses 1 432 critiques

    1,0
    Publiée le 24 décembre 2012
    Après avoir réalisé deux épisodes de Batman bien ancrés dans son univers (et forts réussis), Tim Burton est remplacé par Joel Schumacher, l'homme qui rendit le personnage de Batman aussi ridicule que n'importe qui dans une émission de téléréalité. Dans le rôle de Bruce Wayne, Michael Keaton a été remplacé par Val Kilmer, car il n'était pas très enthousiaste à la lecture du scénario. Il a bien fait! Malheureusement, il n'aura pas fait grand chose d'autre par après... Parmi les méchants, après avoir côtoyé Le Joker, Le Pingouin et Catwoman, Batman se retrouve là face à Double Face et L'Homme-Mystère. Quand on regarde les noms des interprètes, on se dit que ça peut donner quelque chose d'intéressant. En effet, Tommy Lee Jones et Jim Carrey ne sont pas synonymes de bouffons. Sauf pour ce film, où ils cabotinent tellement qu'on a envie de les faire piquer! Ils sont vraiment insupportables! Ils en font des tonnes et rendent le film encore plus ridicule qu'il ne l'est déjà. Ne parlons même pas du scénario, complètement débile et facile. On aurait dit qu'un gosse avait accouché sur papier ce qu'il faisait avec ses jouets. Et last but not least, on voit le cul de Batman! Oui, pendant un bref instant, on voit son fessier... Franchement, c'est aberrant de voir ce personnage culte rabaissé au rang de guignol de service. Il mérite bien mieux! Et ce n'est pas la venue d'un Robin assez con sur les bords qui y change grand chose. Heureusement, Christopher Nolan a repris la franchise en main quelques années plus tard et a rendu justice à un personnage qui le méritait largement!
    romano31
    romano31

    Suivre son activité 141 abonnés Lire ses 1 003 critiques

    2,0
    Publiée le 18 avril 2012
    Aprés les 2 superbes adaptations de Tim Burton et avant le nanar Batman et Robin, Batman Forever commencait déjà à détruire littéralement la saga et l'univers de Batman. Le film en lui même est presque pitoyable. Les acteurs sont mauvais, Val Kilmer ne transmet aucune émotion, Nicole Kidman ne joue rien d'autre que la belle blonde à sauver, Tommy Lee Jones est très loin de faire sa meilleure prestation et Chris O'Donnell joue un Robin totalement inutile. De plus, les effets spéciaux sont, la plupart du temps, moches et la réalisation de Joel Schumacher laisse complètement à désirer (et il fera encore plus fort avec Batman et Robin). Bref, ce qui sauve le film de la noyade complète ce sont les scénes d'action, pas trop mal dans l'ensemble même si on peut faire beaucoup mieux mais venant d'un film comme ça c'est déjà pas mal, et surtout la prestation de Jim Carrey qui est vraiment à mourir de rire pendant tout le film. Je dirais même que s'il y a une seule bonne raison de voir ce film, c'est pour lui car il nous fait un véritable festival humoristique. Enfin bref, vous l'aurez compris ce film de la saga Batman frôle avec le nanar mais y échappe de justesse grâce au talent fou de Jim Carrey.
    Nyns
    Nyns

    Suivre son activité 126 abonnés Lire ses 42 critiques

    1,5
    Publiée le 8 janvier 2018
    Après avoir connu Batman et Batman Returns de Tim Burton, difficile d'imaginer à quel point on va toucher le fond avec le passage à la réalisation par Joel Schumacher, production Burton. À tel point que ce Batman Forever est carrément tombé dans les nanards du genre, affligent quand on sait que les deux premiers étaient plutôt considérés comme des chef-d'œuvre. Mais c'est un fait, Batman rescusitera 10 ans plus tard sous la houlette d'un certain Nolan. Mais là n'est pas le sujet. On a donc des mauvais choix à peu près partout. Déjà on passe de Keaton à Kilmer et ça fait plutôt grincer des dents. Val Kilmer a ce petit côté méprisant et hautain dans le regard qui fait basculer Bruce Wayne dans le clan des nantis imbuvables... Bonjour tristesse. Les méchants (vilains en anglais) sont ratés de chez ratés. On comprend pourquoi l'ambiance était tendue entre les deux, car Tommy Lee Jones nous la refait à la Nicholson version caricaturale, inutile de rappeler à quel point Harvey Two-Face trouvera toute son ambivalence sous Nolan. Là il est juste inutile ou... inutile. Et pourtant j'adore TLJ, mais ici il fait limite de la peine pour ce très mauvais choix de jeu. Tandis que Jim Carrey, ben il nous la fait à la Jim Carrey des années 90, son personnage n'appartient pas à la fiction Batman mais à son image du moment... Les décors sont affreux. Certains plans rapides en zoom sont dignes des plus mauvais téléfilm... Nicole Kidman minaude et ne sers pas à grand chose. Aïe aïe aïe. L'apparition du mythique Robin est le seul lot de consolation. Même si on dirait bien que c'est lui qui entrainera Batman dans sa chute. Malgré un casting solide, un joli ratage qui ne fera pas date.
    Montana-5993
    Montana-5993

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 24 critiques

    4,0
    Publiée le 3 août 2010
    Ce film n'est pas du tout le meilleur des Batman mais je l'apprécie tout de même beaucoup, à commencer par le côté délirant du film avec ses acteurs comme Tommy Lee Jones et Jim Carrey; la musique du film que j'aime beaucoup et que j'adoré plus particulièrement étant petit... Le seul point particulier du film que je n'aime pas c'est Robin qui est un personnage de l'univers de Batman que je n'ai jamais particulièrement apprécier. Un film sympa donc mais si vous voulez voir un très bon Batman il faut voir Batman Begins ou The Dark Knight.
    7eme critique
    7eme critique

    Suivre son activité 126 abonnés Lire ses 1 073 critiques

    2,0
    Publiée le 30 août 2012
    C'est un peu gros dans certaines scènes d'action, du coup ça manque de crédibilité, mais on peut pardonner, c'est Batman. Mais lorsque l'on voit les dialogues et certains jeux d'acteurs, aïe ça fait mal. Avec des décors façon lampes à diodes de chez Malin Plaisir, des combats qui feraient se retourner Bruce Lee dans sa tombe, et un Double-Face maquillé à la confiture de mûres, on a du mal à savourer le film... Val Kilmer et Nicole Kidman, sont méconnaissables, on n'a plus l'habitude... Bref, en résumé ce film est très con-con avec des scènes vraiment débiles qui laissent apparaître un coté kitch. 2/5 pour ce souvenir d'enfance (c'est plutôt généreux).
    Sergio-Leone
    Sergio-Leone

    Suivre son activité 120 abonnés Lire ses 1 064 critiques

    0,5
    Publiée le 16 juillet 2009
    Parti dans un trip batman, j'ai décidé de tous les revoir et de découvrir pour ma plus grande peine les deux opus signés Schumacher que je n'avais jusqu'alors jamais vu. Mon dieu quel navet de première, alors que l'oeuvre de Burton s'inspirait plus du comics sombre d'origine, Schumacher a plutôt repris l'esprit kitsch de la série ridicule des années soixante. Le kitsch est en effet là, mais les effets d'humour sont prévisibles et au plus haut point risibles, mais en aucun cas "drôles". Jim Carrey est dans le mode "Ace Ventura" grimaçant à souhait; Tommy Lee Jones a du croire qu'il jouait le rôle du joker car il refait la même composition que celle du personnage de Nicholson en beaucoup moins bien; Val Kilmer n'a pas du tout la tête de l'emploi et ne dégage aucun charisme en tant que Bruce Wayne. Pour finir, Schumi a voulu faire de l'effet en faisant de beaux cadres obliques, et mettre un peu partout des lumières flashy pour accentuer le coté "Kitsch". Résultat artistique vraiment très moyen tant tout fait un peu toc, on voit très facilement que tout est fait en studio et de manière très peu rigoureuse.
    Redzing
    Redzing

    Suivre son activité 119 abonnés Lire ses 2 078 critiques

    1,0
    Publiée le 10 décembre 2011
    Malgré le succès de l'excellent "Batman Returns", la Warner juge qu'elle aurait pu mieux faire, évince Tim Burton, et commande un Batman familial à Joel Schumacher. Exit la subtilité des précédents films, ou leur côté expressionniste et gothique. "Batman Forever" s'oriente vers du cartoonesque que ne renierait pas la série des 60's, mais se prend trop au sérieux. Résultat : le cabotinage monstrueux du tandem Tommy Lee Jones / Jim Carrey est tout bonnement insupportable, les décors peu crédibles, et les plans des méchants grotesques (un "suicide" ridicule, une base qui sort de nulle part...). Le personnage de "Two Face" est traité sans finesse, et Chris O'Donnell est irritant en Robin. Dire que le suivant sera bien pire !
    dougray
    dougray

    Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 1 619 critiques

    3,0
    Publiée le 7 mai 2013
    Troisième épisode de la saga "Batman"... et changement de ton radical avec l'arrivée de Joel Shumacher aux commandes ! On passe du gothique bien sombre si cher à Tim Burton (et qui avait été poussé un peu trop loin dans le second opus) à un univers très (trop) coloré façon gay friendly (voir les gros plans sur le cul de Batman ou des tétons dessinés sur le Batcostume) et force est de reconnaître que ça fait un sacré choc. Mais ce parti-pris pourrait être acceptable si la réalisateur (ou plutôt les producteurs en son nom) n'avaient pas décidé de trahir purement et simplemetn l'esprit du comics de Bob Kane en nous balançant un Robin adulte au lieu d'un ado (on est bien plus proche de Nightwing ici) et, surtout, en transformant deux des méchants les plus iconiques de Gotham City (à savoir le subtil Homme-Mystère et l'ambivalent Double-Face) en clones du Joker complètement déjantés. Enfin, Michael Keaton cède la cape du Dark Knight à Val Kilmer (alors au firmament de sa carrière) et c'est peu dire que le passage de témoin a été douloureux. En effet, l'acteur campe un Bruce Wayne transparent et un Batman stoïque (voire efféminé avec ses lèvres fines et son costume discutable). "Batman Forever" est donc considéré comme une hérésie par les fans qui réussiront à trouver encore pire... "Batman et Robin". Bref, levirage pris par la saga ne s'est pas fait à son avantage ! Et pourtant, j'ai bien aimé ce troisième opus tant décrié. Est-ce parce que je l'ai vu jeune et sans forcément bien connaître les comics ou bien est-ce que mon adoration pour le personnage de Batman m'a aveuglé ? Difficile à dire. Mais, objectivement (?), il faut bien reconnaître des qualités à ce "Batman Forever", à commencer par l'impressionnant casting réuni (hormis Val Kilmer donc...et pourtant, dieu sait que je l'adorais à l'époque !). Car, une fois accepter la principe que les personnages n'ont rien à voir avec leurs alter-ego papier, on peut apprécier la prestation démente de Jim Carrey en Homme-Mystère jaloux ainsi que le jeu tout en folie de Tommy Lee Jones qui cabotine mais amuse. Chris O'Donnell s'en sort plutôt bien dans le rôle de Robin (malgré son âge) et Nicole Kidman joue les bombes sexuelles un peu potiche mais pas désagréable. Quant aux "rescapés" des deux premiers opus (à savoir Michael Gough en Alfred et Pat Hingle en Commissaire Gordon), je formulerai toujours les mêmes critiques, à savoir qu'ils ne remplissent toujours pas leur rôles d'acolytes de Batman. Pour le reste, les dialogues réservent quelques très bons moments (à commencer par les vannes de l'Homme-Mystère sur Double-Face), certaines scènes valent le détour (l'attaque de la Banque par Double-Face, la première rencontre entre les deux méchants, la destruction de la Batcave...) et les effets spéciaux sont plutôt réussis. Enfin, une fois n'est pas coutume, ce troisième épisode a su prendre ses marques avec le légendaire thème musical de Danny Elfman et nous sert un nouveau morceau de haute tenue (Elliot Goldenthal est à la baguette). Dommage néanmoins que les producteurs n'aient pas davantage pris la saga Batman au sérieux... surtout lorsqu'on voit l’exceptionnelle trilogie que Christopher Nolan a été capable de réaliser quelques années plus tard.
    Outburst
    Outburst

    Suivre son activité 97 abonnés Lire ses 515 critiques

    3,0
    Publiée le 19 juillet 2010
    Un bon film, divertissant avec d'excellent acteurs (Tommy Lee Jones, Jim Carrey) et pour moi supérieur aux Batman de Tim Burton que je n'ai pas aimé. Mais les meilleurs de tous restent ceux de Christopher Nolan.
    anonyme
    Un visiteur
    2,5
    Publiée le 19 février 2014
    Joel Schumacher prend la suite de Tim Burton, et Val Kilmer reprend le rôle laissé vacant par Michael Keaton. Et il faut dire que la qualité en prend un coup, Joel Schumacher nous emmène dans un trip kitch au déroulement prévisible, blagues pas drôle et personnages caricaturaux et ratés. Mais tout n'est pas à jeter dans ce Batman Forever, les pitreries de Carrey arrachent quelques sourires, Nicole Kidman n'a rarement été aussi sexy et par moment le pathétique vire au comique et on tombe dans le nanar. Malheureusement ce n'est pas le nanar ultime, on a vu bien mieux et par moment ce Batman est vraiment pathétique. C'est raté c'est sur, on est loin de la qualité de Burton, puis ceux de Nolan qui viendrons, mais quelques touches "nanardesque" sont sympa.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top