Notez des films
Mon AlloCiné
    Batman Forever
    note moyenne
    1,9
    10872 notes dont 540 critiques
    répartition des 540 critiques par note
    10 critiques
    78 critiques
    92 critiques
    163 critiques
    135 critiques
    62 critiques
    Votre avis sur Batman Forever ?

    540 critiques spectateurs

    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 806 abonnés Lire ses 6 873 critiques

    2,0
    Publiée le 4 octobre 2010
    Un Batman très moyen. Schumacher n'est pas Tim Burton et le film s'en ressent. Toutefois, ce n'est pas une catastrophe, avec quelques bonnes scènes d'action, des moments forts et une bonne interprétation, particulièrement Tommy Lee Jones, étonnant. Regardable.
    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 383 abonnés Lire ses 5 459 critiques

    2,0
    Publiée le 3 août 2012
    Le dernier opus (Batman : Le Défi - 1992) fut considéré par certains spectateurs comme trop sombre, la Warner décida alors de confier la réalisation du prochain opus à Joel Schumacher (Chute libre - 1993). Terminé le côté glauque et gothique, si cher à Tim Burton (qu’on retrouve ici en tant que producteur), terminé Michael Keaton dans la peau de Batman, cette fois-ci c’est Val Kilmer qui endosse le costume de "l'homme chauve-souris" et nous voilà avec Batman Forever (1995), le troisième opus de la franchise remis au goût du jour (après un premier film en 1966). D’ailleurs, ce troisième opus se rapproche étonnamment du premier film des années 60 (le côté kitch avec ses couleurs criardes, transformant ainsi le film en un divertissement familial). Et comme dans le film de Leslie H. Martinson (celui de 1966), on retrouve du côté des méchants, un certain Sphinx (plus communément appelé "l'Homme-mystère"), appelé ici Edward Nygma (Jim Carrey). Sans oublier Robin (qui fait ici sa première apparition mais était déjà présent dans le film de 1966). Signalons aussi la présence au casting des méchants de Double-Face (Tommy Lee Jones) et du côté des gentils Chase Meridian (Nicole Kidman) et dans un rôle de moindre importance Sugar (Drew Barrymore). Si Tim Burton avait fait un sans-faute avec Batman (1989) & Batman : Le Défi (1992), il faut bien avouer que l’on est vraiment très loin de ces deux productions Warner, ici le rendu s’avère bien trop coloré, flashy et déluré, on finit clairement par ne plus reconnaître Gotham City. Concernant les interprétations, on regrettera amèrement l’absence de Michael Keaton, le tandem Val Kilmer/Chris O'Donnell ne faisant clairement pas le poids (mais on verra bien pire dans Batman & Robin - 1997). Et concernant nos deux méchants de service, si Tommy Lee Jones nous fait ni-chaud ni-froid, Jim Carrey de son côté joue à fond le registre du clown de service (ce qui est loin de nous déplaire), on essayera tant bien que mal de faire abstraction des costumes hideux et de l’écœurement due à la surcharge de couleurs au niveau des décors.
    Chuck Carrey
    Chuck Carrey

    Suivre son activité 202 abonnés Lire ses 575 critiques

    2,5
    Publiée le 19 février 2015
    Que le choc fut rude ! 3 ans après le très bon "Batman Returns", la Warner décide de sortir un nouvel opus mais dans un ton différent des deux précédents film de Tim Burton. Suite à des plaintes de mères qui trouvaient le précédent film inapproprié pour des enfants, les studios se disent qu'il serait peut-être bon de faire un film moins gothique, moins sombre pour éviter de perdre une partie du public. Exit donc Tim Burton qui se retrouve simple producteur, place à Schumacher pour la réalisation. De plus, adieu à Michael Keaton dans le rôle de la chauve-souris et bonjour à Val Kilmer. Rien qu'avec ces deux changements, on sent que ça va faire mal ! Et justement, ça a fait mal. Passer de "Batman Returns" à "Batman Forever" est un coup dur pour le cœur, mieux vaut s'accrocher. Cependant, contrairement à ce qu'on peut lire un peu partout, cette suite n'est pas si terrible que ça ! Certes, c'est moins bon que les autres opus mais ce n'est pas horrible non plus. On les entend bien tous ceux qui se plaignent que ce film est une trahison du personnage, qu'il n'a rien à voir avec l'univers Batman. Oui, on le sait tout ça depuis le temps. Mais avez-vous déjà pensé à regarder le film et à tenter de l'apprécier pour ce qu'il offre ? Ici, on ne va pas faire la liste des défauts du film, ils ont déjà été maintes fois repris. On va plutôt essayer de voir ce que le film a qui pourrait être intéressant. Prêt ? Alors montez dans votre Bat-mobile et c'est parti ! Tout d'abord, Val Kilmer n'est pas si mauvais que cela dans le rôle titre. Il ne vaut pas Michael Keaton ni Christian Bale qui viendra pas la suite mais il reste meilleur que George Clooney et il ne s'en sort pas si mal que ça au final. Ensuite, les méchants sont réussis. Jim Carrey fait du Jim Carrey dans le rôle de l'homme mystère et Tommy Lee Jones fait du Jim Carrey (euh...) dans e rôle de double-face. Le côté bivalent de ce dernier est très bien représenté et sa folie accompagne celle de l'homme mystère qui est joué par un Jim Carrey au top de sa forme. Pour continuer sur les personnages, Chris O'Donnel est correct en Robin alors que Nicole Kidman est assez inutile, son personnage ne sert qu'à apporter une touche de romance au récit. Puis, la musique de Elliot Goldenthal est plutôt bonne. Elle reprend en partie celle composée par Danny Elfman pour les deux précédents films et le mélange fonctionne. Enfin, pour finir, quand on regarde le film avec l'optique de regarder un Batman différent des versions de Burton ou Nolan, on peut se surprendre à rire face à quelques situations. "Batman Forever" n'est donc évidemment pas du niveau des films de Burton ou de Nolan. Ce film est bourré de défauts mais il contient des éléments qui permettent de légèrement sauver son cas (les prestations de Tommy Lee Jones et Jim Carrey notamment).
    heathledgerdu62
    heathledgerdu62

    Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 1 613 critiques

    2,0
    Publiée le 8 septembre 2013
    Un très mauvais Batman avec Val Kilmer pas crédible en Batman, Tommy Lee Jones pas crédible en Harvey Dent transformé en DoubleFace , Jim Carrey pas crédible en l'homme mystère , Chris O'Donnell pas crédible en Robin devant Nightwing encore pire que le nanar de 1966 qui était la toute première adaptation de Batman d'après la série Batman !!!
    Hunter Arrow
    Hunter Arrow

    Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 409 critiques

    2,0
    Publiée le 7 août 2012
    Après les Batman sombres et gothiques version Burton, la Warner a revu sa copie et à exigé de Joel Schumacher que ce dernier reprenne les rênes de la saga et offre un opus plus "tout public" et surtout plus en accord avec leurs volonté d'user du "merchandising". C'est ainsi que l'on se retrouve avec des décors colorés, des méchants plus rigolos qu'effrayants et surtout le parfait film calibré pour les gosses... enfin parfait tels n'est pas le mot le plus adapté pour qualifier ce film. En effet le rythme quasi hystérique est aussi insupportable qu'illusoire, dissimulant peu les longueurs dues à un scénario sans consistance et donc peu passionnant à suivre. Au moins on peut dire que c'est simple à suivre : Batman VS les méchants et ça s'arrête là. Au niveau des acteurs Tommy Lee Jones et Jim Carey cabotinent comme ce n'est plus permis et lassent plus qu'ils n'amusent. Nicole Kidman s'inscrit dans la tradition de Kim Basinger en composant un personnage vide et qui n'a pour utilité que d'être la futur ex de Batou incarné par un Val Kilmer pas si mauvais. Sérieusement au vu des critiques je trouve qu'il s'en sort pas si mal. Sinon dans l'ensemble ça peut être divertissant une fois... et encore à titre personnel il me fut impossible de tenir devant l'intégralité du film, zappant à de nombreuses reprises pour me cultiver sur NRJ12.... Mais il faut dire que cet amas de couleurs flashy rend l'ensemble assez épuisant pour les yeux. Un mauvais film.
    Maqroll
    Maqroll

    Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 1 123 critiques

    1,0
    Publiée le 7 juin 2009
    Après le pitoyable Batman Returns, Burton se retire de la réalisation, qu'il laisse à Joel Schumacher, et se cantonne à la production. Le résultat est désastreux ! D’abord Val Kilmer en Batman est une énigme de casting. Ensuite Tommy Lee Jones et surtout Jim Carrey sont insupportables de cabotinage dans les rôles des méchants (on regretterait presque De Vito !) Enfin Nicole Kidman fait de qu’elle peut avec ce qu’elle a (essentiellement ses fesses) et Chris O’Donnell est bien gentil en néo-partenaire non crédible du super héros. Reste Michael Gough, éternel Alfred, qui se demande dans quelle galère il se retrouve bien malgré lui. Pour le reste, rien à signaler : la mise en scène est affligeante de platitude et le scénario d’une pauvreté rare. La plupart du temps, Schumacher nous sert en guise de spectacle des numéros de cirque. Fermez le rideau !
    Cronenbergfansoff
    Cronenbergfansoff

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 1 488 critiques

    2,0
    Publiée le 5 octobre 2018
    Un final lamentable. Un film nul de bout en bout, absolument mauvais pour donner une histoire vide, très mal réalisé et mis en scène. Médiocre œuvre qui fait honte à la saga Batman. Je le déconseille aux moins de 7 ans. 2/5
    Morgan et son ciné
    Morgan et son ciné

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 22 critiques

    4,0
    Publiée le 8 août 2012
    Pour moi l'un des meilleurs rôles de Jim Carrey. Mais loin d'être le meilleur des Batman, de toute manière maintenant que Nolan a fabriqué un nouveau Batman je ne peux m'empécher de trouver les autres moins bien ^^ Mais Batman Forever reste l'un des films de mon enfnace. Il y a une chose dans ce film qui m'a rappelé l'époque où Tim Burton voulait réaliser un film sur Superman. Il y a 2 petites allusions à Superman, premièrement lorsque Dick veut s'en allait du manoir Wayne, Bruce lui dit qu'il devrait faire le plein d'essence afin d'arriver à Metropolis (ville de Superman) et deuxièmement juste avant le passage de Double Face et l'Homme Mystère dans le casino on voit une enseigne avec, comme par hasard, la forme du logo qui entoure le S de Superman.
    Cinememories
    Cinememories

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 881 critiques

    1,5
    Publiée le 29 mai 2017
    3ème volet de la saga Batman sur grand écran, Batman Forever rompt avec le visuel cauchemardesque de Burton. Des couleurs vivantes sont installées pour se rapprocher des comics. Joel Schumacher travaille énormément sur les personnalités de ses héros qui se questionnent en permanence. On s’attarde ainsi sur un Bruce Wayne (Val Kilmer) perturbé et limité dans ses interventions nocturnes. C’est bien ce qui a manqué à Burton qui mettait essentiellement en avant les « monstres » de Gotham que l’identité de Batman. Il pêche certainement dans une mise en scène confuse, ne trouvant pas l’équilibre entre le drame et le stéréotype. Il tourne ainsi sa chorégraphie dans un ridicule et de l’humour pas toujours maîtrisé. Il n’y a pas à regretter un casting de qualité mais très hétérogène. On pense de suite à un Jim Carrey incarnant Edward Nygma, alias l'Homme-Mystère, ex-employer chez Wayne Enterprise. Son jeu est poussif et aura le mérite de nous divertir. Dès lors, on ne voit que Jim Carrey déguisé et il laisse derrière lui l’identité d’un méchant en ascension intellectuelle. Harvey Dent (Tommy Lee Jones), alias Double-face en fait les frais quand il rejoint la cause du Sphinx. Ecarté de sa dominance hasardeuse, il fait office de mascotte coloré et peu convaincant. Par analogie, il en va de même pour Robin (Chris O'Donnell) face à Batman. Mais la source du problème vient uniquement d’une incohérence due à leur écart d’âge. On appréhende ainsi la qualité du jeune Grayson au même niveau que son mentor, mais en plus désordonné. Le rapport de force et de sagesse diffère pourtant sur le plan technique. De plus, le film prend le pari de s’ouvrir au grand public et donc à un public plus jeune. Il pèse ainsi sur la notion de « peur ». On introduit rapidement absolument tous les personnages dans l’action. Puis il se pose pour discuter des revers chez ces derniers dans l’univers. Donc au niveau rythmique, on aura évité d’être assommé grâce à Elliot Goldenthal en inspiration et en démonstration. Il restitue l’ambiance à son comics d’origine, qui se veut dynamique et parfois narnardesque. En somme, Schumacher s’assume dans des choix esthétiques et une interprétation différentes de ce qui a été fait précédemment. Malgré tous ces efforts, la formule demande tout de même un remaniement côté gestion narrative.
    Incertitudes
    Incertitudes

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 1 907 critiques

    3,0
    Publiée le 4 août 2010
    Cela faisait longtemps que je n'avais pas vu ce Batman Forever et il n'est pas trop mal troussé finalement. Surtout quand on voit le naufrage que sera le suivant Batman et Robin. On est en 1995 et normalement Tim Burton est en piste pour un troisième épisode. Il a un scénario tout prêt seulement la Warner veut lui imposer le personnage de Robin dont Burton ne veut pas entendre parler. Il ne cédera pas, prendra la place de producteur et laissera sa place de réalisateur à Joël Schumacher. Michaël Keaton devenu un peu trop gourmand en billets verts sera remplacé par Val Kilmer dont l'année 95 sera riche puisqu'en plus de Batman, il sera également à l'affiche de Heat de Michaël Mann. ll campe un Batman triste et solitaire. Il sera le préféré de Bob Kane, le créateur du super-héros. Ce que ce dernier appréciera moins, ce sont les tétons sur son armure et sur celle de Robin. ça plus les plans sur le fessier de Batman et on s'aperçoit que Schumacher a voulu faire allusion à son homosexualité. Côté méchants, on est gâté. Tommy Lee Jones est Double-Face et Jim Carrey, l'homme-mystère. Soucis, Tommy Lee Jones fait beaucoup trop penser au Joker de Nicholson. Quant à Jim Carrey, on s'en doute, ce n'est pas un monstre de sobriété loin de là. D'autant qu'il fut uniquement choisi parce qu'il était devenu une star grâce à The Mask et Ace Ventura. Nicole Kidman et Drew Barrymore incarnent toutes les deux la touche charme du film. Même si Schumacher impose petit à petit sa vision de Batman, plus inspiré de la série des années 60 que de la version gothique de Burton, ce qui ne correspond plus aux goûts des spectateurs, ce Batman Forever se laisser regarder par la très bonne interprétation de Val Kilmer.
    sword-man
    sword-man

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 1 017 critiques

    1,0
    Publiée le 26 octobre 2010
    mais quelle catastrophe !! production design absolument horrible clairement destiné aux mioches de moins de 10 ans soit tout le contraire des batman de tim burton. un val kilm inexpressif, tommy lee jones qui copie jack nicholson, jim carrey fidèle à lui même mais dans un personnage tout pourri, nicole kidman la nymphomane de service qui sert à rien, un robin metrosexuel qui aurait sa place dans le casting de watchmen. un film de studio hollywoodien destiné à plaire aux bambins quitte à faire de la merde.
    Vivien19
    Vivien19

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 443 critiques

    2,5
    Publiée le 30 août 2011
    Après quelques essais très lointain dans le passé, le metteur en scène Tim Burton relançait la franchise Batman en 1989 avec Michael Keaton en Batman, Jack Nicholson en Joker et Pat Hingle en James Gordon. Le film était pas mauvais et installait une réelle ambiance gothique dans Gotham City. Il réitérait trois ans après en 1992 avec Batman, le Défi avec toujours Keaton en Batman, et DeVito en Pingouin et Pfeiffer en Catwoman venaient s'ajouter au casting. Le problème des Batman burtoniens, c'est qu'ils ont été des flops complets au box-office. Pourtant, au lieu d'arrêter la saga, les producteurs se disent "Le Gotham de Burton est trop sombre. On le vire.". La faute à Burton, ce qui n'est pas totalement faux, et de son approche sombre et glauque. On change de real, et on prend le jeune Joel Schumacher, auteur des très bons Chute Libre et Le Client qui ne se rend pas encore compte que cette saga va le détruire complètement aux yeux des cinéphiles (chacun de ses films suivants, même les bons, ont été assassinés par la critique). Schumacher apporte une atmosphère plus colorée au film, ce qui ne plait à Keaton, le Bruce Wayne d'avant, qui se barre sans détour. Faut trouver un nouveau Batman. Le choix se porte enfin sur Val Kilmer, révélé grâce à Top Gun et The Doors quelques années avant. Et Schumacher ne s'arrête pas là : Tommy Lee Jones (Men In Black, JFK, Le Fugitif) en Double-Face, Jim Carrey (The Mask, The Truman Show, Dumb et Dumber), Nicole Kidman (Eyes Wides Shut, Les Autres, Moulin Rouge) et Chris O'Donnell (Vertical Limit, Les Trois Mousquetaires, NCIS) en Robin. Casting de fou, oui. Bon, malgré que le film est été détruit par la critique, je l'ai trouvé pas si mal. Ça ne vaut surement pas les Batman de Burton, encore moins ceux de Nolan, mais ça se défend et ça se révèle supérieur à un tas de films de superhéros qu'on voit maintenant. Le film gagne beaucoup à sa (superbe) photographie et à un Jim Carrey excellent et charismatique, sans oublier Tommy Lee Jones qui se révèle aussi déjanté que Carrey malgré les apparences. Par contre, là est le problème : Val Kilmer est un très mauvais Batman : pas de charisme, pas de gueule, et Schumacher l'a compris si bien qu'il se concentre beaucoup sur les deux pas beaux (Carrey et Jones). Kidman fait pale figure et ne sert pas à grand chose, O'Donnell revêtit un costume de Robin encore plus ridicule que dans les comics. Reste aussi la musique de Goldenthal, qui réussi à effacer celle de Elfman, si mythique soit-elle. Un thème entraînant et marquant. Batman Forever n'est pas un navet. Pas un gros en tout cas. Même si ça dépend des goûts, j'ai presque pris plus de plaisir devant lui et le charisme des méchants déjantés que devant le Batman Begins de Nolan. C'est fun, c'est con, c'est du n'importe quoi, mais j'aime.
    Ciné-o-Max
    Ciné-o-Max

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 275 critiques

    2,0
    Publiée le 25 juillet 2018
    "Batman Forever n'est donc pas terrible... C'est une grosse déception par rapport à ce que nous avait proposé Tim Burton auparavant. Joel Schumacher et surtout Warner, qui sont à l'origine de ce changement de ton, n'ont donc pas réussi à relever le défi de proposer un bon Batman tout en étant un film léger... La seule qualité (déjà importante, je dois l'admettre) c'est le très bon développement de Batman. Autrement, la déception est d'autant plus grande que le long-métrage proposait plusieurs bonnes idées sans réussir à aller au bout de leurs démarches. Batman Forever est donc une vraie déception après les très bons films de Tim Burton." Critique complète sur cineomax.over-blog.com
    Nagix Stumpy
    Nagix Stumpy

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 329 critiques

    3,0
    Publiée le 14 janvier 2014
    Batman Forever est un bon film d’action, bien qu’en dessous des deux premiers Batman de Burton. Le choix de Val Kilmer est bien meilleur que celui de Michael Keaton, et tous les acteurs sont bons, d’autant que Jim Carrey propose une performance digne de ce nom. A voir si l’on veut avoir vu l’intégral des Batman…
    Superherautre
    Superherautre

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 349 critiques

    3,0
    Publiée le 27 juin 2013
    Après le deuxième batman de burton plutôt réussit, les studio ont voulu faire une suite plus familial, je suis pas spécialement contre, mais sa colle pas du tout avec l'univers de batman pour cette opus sa reste passable mais pour sa suite... Mais y'a quand même des truc qui vont pas. Déjà le double face violet sa fait chelou, mais en plus dans l'adaptation il ne colle pas mais alors pas du tout avec le personnage.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top