Notez des films
Mon AlloCiné
    Batman Forever
    note moyenne
    1,9
    10881 notes dont 540 critiques
    répartition des 540 critiques par note
    10 critiques
    78 critiques
    92 critiques
    163 critiques
    135 critiques
    62 critiques
    Votre avis sur Batman Forever ?

    540 critiques spectateurs

    Julioman
    Julioman

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 44 critiques

    0,5
    Publiée le 22 mars 2014
    Hein ???!!! C'est quoi ça ? Batman ??? Non, non, non, ça, c'est out sauf Batman !
    Leodron
    Leodron

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 208 critiques

    3,0
    Publiée le 7 janvier 2013
    Moins bien réussi que Batman & Robin, ce troisième volet de la saga n'est toutefois pas dénoué d'action. A voir pour les fans de la première série des Batman avant que n'arrive la nullissime série de Christopher Nolan!
    LeonS.Kennedy
    LeonS.Kennedy

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 78 critiques

    5,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Batman avait beaucoup gagné en maturité avec le second opus. Dans ce n°3 il atteint un niveau tout-à-fait honorable. Val Kilmer offre une très bonne interprétation de l'homme chauve-souris, mais c'est surtout Tommy Lee Jones et Jim Carrey qui cartonnent absolument et nous rappellent que les grands méchants de Batman sont toujours les plus charismatiques. Bien sûr c'est un exemple flagrant du cinéma pop-corn des années 90 mais ce film est vraiment un divertissement de très grande qualité.
    dauphindiscret
    dauphindiscret

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 72 critiques

    1,0
    Publiée le 16 février 2012
    Au secours. Voir dans la même journée la version Tim Burton et celui là... Imaginez que toute la subtilité et la beauté des films de Tim ait été remplacée par une esthétique fluo immonde et des dialogues psychologiques affreux, que les bons acteurs se transforment en merdes (Tommy Lee Jones, oscarisé 2 ans plus tôt pour Le Fugitif, est un supplice) et que Batman soit joué par Val Kilmer... Et ce bougre de Schumacher a récidivé. Seigneur, ayez pitié de nous.
    Batman the Dark Knight
    Batman the Dark Knight

    Suivre son activité Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 28 octobre 2009
    La plus honteuse version de Batman... Un film qui une insulte à tout un mythe mais qui reste un nanard exceptionnel avec le jeu exceptionnel d'un Val Kilmer maniaquo dépressif mais aussi une Nicole Kidman trés hot qui reste bloquer à son registre de "Eyes Whide Shoot"!! Des zooms sur les tétons et fesses moulés pour peut être attiré un public plutôt ciblé... Quand à Batgirl si son existence dans la BD est déjà contestable c'est encore plus incroyable que savoir que l'adaptation cinéma est à la hauteur du personnage c'est à dire nul à c...r avec une Alicia Silverstone qui saura ne toucher personne!!! Les méchants... Jim Carrey fait du Jim Carrey... Et Tommy Lee Jones ne fait rien à part tenter de faire une vague copie du Joker qu'il aurait aperçu dans un comics à la sauvette... Mais heureusement pour Joël Shumacher il existe désormais pire que cet opus il s'agit de son propre bébé Batman et Robin!!! En bref la pire insulte que Batman ai jamais reçu!!!
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1615 abonnés Lire ses 10 386 critiques

    2,5
    Publiée le 17 juillet 2009
    Après les deux volets signès Tim Burton, Joel Schumacher signe ce "Batman" speed, colorè et loufoque! Cuirassè dans une nouvelle armure de mètal et de latex, le justicier masquè est incarnè par Val Kilmer (infèrieur à Michael Keaton) qui lui apporte une touche de vulnèrabilitè sensuelle! il se bat contre des mèchants aussi torturès que lui, dont un Jim Carrey hystèrique en homme mystère qui lit les pensèes des autres, pènètre dans leur inconscient pour s'emparer de leur secret ou Tommy Lee Jones en Harvey Dent, surnommè "Double face" (punk vitriolè d'un côtè, dandy gominè de l'autre), ex-juge reconverti dans le crime qui promène son double profil de mèchant monstrueux dans des dècors peints au couleurs du sang! La sublimissime Nicole Kidman ajoute du charme à ce troisième volet de "Batman", tourmentè et burlesque, qui rèserve pas mal de surprises...
    GodMonsters
    GodMonsters

    Suivre son activité 697 abonnés Lire ses 2 645 critiques

    2,5
    Publiée le 7 septembre 2010
    Moyen ! On est loin des deux "Batman" de Tim Burton et de Christophe Nolan mais ce "Batman Forever" arrive heureusement à divertir le spectateur grâce à son coté "too-much" et "kitch"... La seule chose que je retiens vraiment du long-métrage est son casting, c'est toujours un plaisir de retrouver Nicole Kidman, Jim Carrey, Drew Barrymore et Tommy Lee Jones ! Au final, Joel Schumacher réalise plus une parodie qu'un film sérieux (The Dark Knight). Sous ses airs de navet, on y découvre une grosse série b où on prend plus ou moins de plaisir à regarder ce défouloir !
    spider1990
    spider1990

    Suivre son activité 642 abonnés Lire ses 1 589 critiques

    0,5
    Publiée le 9 septembre 2008
    Batman Forever est un film nul .Tout va mal à Gotham City .Double-Face est en cavale et ne pense qu'à une chose :tuer Batman qu'il croit coupable de sa défiguration .Bruce Wayne refuse de financer une expérience proposée par Edward Nygma ,qui avait pour but de manipuler les cellules nerveuses cérébrales .Celui-ci jure de se venger ,devient l'Homme-Mystère puis s'allie avec Double-Face en lui proposant un marché .Batman a un coéquipier appelé Robin .Le film n'est pas assez bien réussi ,2 méchants ,pas assez beau ,une pas assez bonne histoire ,des combats pas assez bien réussis ,2 héros .
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 498 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    2,0
    Publiée le 23 juin 2014
    Les "Batman" de Tim Burton étant jugé trop sombre par les producteurs, ils décident pour ce troisième volet d'édulcorer le tout afin de rendre le film accessible aux plus jeunes. Bien évidemment, c'est une catastrophe : on ne peut pas obtenir un film tout public en étant fidèle à l'univers sombre du chevalier noir. Exit le Gotham gothique de Burton et ses méchants difformes, voici le Gotham cartoonesque et ses méchants kitsch ! Si le scénario tente d'aborder le dilemme qu'a Bruce Wayne à être Batman en le confrontant à une séduisante psychologue incarnée par une Nicole Kidman dans ses plus beaux jours, le reste n'est qu'un joyeux foutoir qui n'a aucune crédibilité. Malgré la bonne volonté de Val Kilmer, Joel Schumacher semble laisser le film lui échapper, laissant Jim Carrey et Tommy Lee Jones cabotiner à fond en méchants qui frôlent le ridicule. Eux au moins s'amusent, nous on regarde le spectacle, affligés, en se demandant ce qui pourrait arriver de pire. La réponse sera apportée par Schumacher lui-même deux ans plus tard et s'appellera "Batman & Robin".
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 317 abonnés Lire ses 1 747 critiques

    2,0
    Publiée le 26 janvier 2012
    Très loin de l'univers gothique des deux premiers épisodes ( Tim Burton oblige ) mais également très différent des deux derniers volets réalisés par Christopher Nolan, Batman Forever ne fait pas dans la dentelle... Un nanar amusant mais qui fait mal aux yeux : ce feu d'artifice de couleurs flashys et de lumières agressives risque d'abîmer la rétine d'un bon nombre de spectateurs. Trop de vert et de violet fluorescent. Par ailleurs, Joel Schumacher a cru bon de faire appel à Val Kilmer pour incarner Batman : un acteur aussi lisse que la surface d'un miroir ( la réflexion en moins...). Le reste du casting est potentiellement sympathique mais souvent affligeant au final : Tommy Lee Jones et Jim Carrey en font des kilos ( grimaces abusives qui feraient rougir un auguste ) et Chris O'Donnell se contente de jouer les ados rebelles sans grande conviction. Seul Nicole Kidman trouve là un rôle à sa hauteur. Le scénario tarabiscoté devient vite improbable et multiplie les incohérences : comment ne pas faire le rapprochement entre E. Nigma et l'Homme Mystère dès le départ ? Comment croire une seconde à la résolution de l'énigme par Bruce Wayne, qui arrive comme un cheveu sur la soupe ? Bref, Batman Forever se regarde sans déplaisir ( encore que ! ) mais souffre d'une surenchère vampirique ( aussi bien sur le plan esthétique que scénaristique ). Un film dopé, excessif, survitaminé ( mais c'est toujours un plaisir de voir que Jim Carrey a changé de pyjama depuis The Mask ). C'est du lourd, du très lourd...
    Malevolent Reviews
    Malevolent Reviews

    Suivre son activité 297 abonnés Lire ses 3 205 critiques

    2,5
    Publiée le 1 mai 2013
    Si Tim Burton avait réussi avec Batman : Le Défi à rattraper les erreurs de son premier film sur le célèbre vigilante masqué, la séquelle n'avait pas forcément marché au box-office, le ton sombre et le côté sexuel poussif accordé au film n'ayant pas plu à tout le monde et en particulier aux bonnes familles désireuses de tout simplement voir sur les écrans un héros en costume affrontant des méchants de bande dessinée. Burton est donc remplacé par Joel Schumacher, réalisateur talentueux et touche-à-tout (L'Expérience interdite, Chute libre...) qui envoie malheureusement tout valdinguer en proposant un film beaucoup plus familial, proche du dessin animé live. Délaissant donc tous les acquis et l'univers gothique de Burton tout en conservant certains acteurs (Pat Hingle et Michael Gough rempilent), Schumacher dévoile une mise en scène épileptique et colorée qui en fait un très bon divertissement mais dont le traitement s'avère au-delà du simple aspect "blockbuster pour gosses" comme trop navrant pour que le film soit une bonne et solide adaptation de Batman. Autant le film se veut plus décomplexé et moins sérieux, faisant vivre à son héros une aventure plus sobre et plus dynamique, autant les incohérences grosses comme des maisons viennent ternir le film... Exemple premier : Batman qui saute d'un building pour atterrir dans sa Batmobile. Pour le reste, le montage frénétique n'arrange rien à l'affaire et l'apparition de ce Robin prétentieux gâche la légende du wonder boy. Quant à l'histoire, elle est certes fidèle au comics mais hélas mal exploitée (et les excellentes scènes coupées auraient pu étayer ce côté psychologique de Wayne, notamment sur sa culpabilité au sujet de la mort de ses parents). Mais avec Schumacher aux commandes, l'action et le n'importe nawak priment avant tout, en témoigne ce pitch improbable baignant totalement dans le fantastique cartoonesque où L'Homme-Mystère décide dans un accès de folie de s'approprier toute la matière grise des habitants de Gotham City grâce à une gigantesque machine. C'est exagéré, c'est le but premier. Niveau casting, Jim Carrey s'en sort plutôt bien en bad guy aussi déluré que pathétique, volant la vedette à un Val Kilmer charmant mais dépassé par son rôle de justicier qui ne consiste qu'à courir avec une cape. Nicole Kidman, elle, parait effacée et inexploitée et Tommy Lee Jones cabotine du début à la fin, transformé en clown aux mimiques exaspérantes. Ajoutez à cela des dialogues navrants (« Je courais pour distancer la douleur ») et quelques grands moments de castagnes et vous obtenez un film d'action aussi décérébré que trépidant, Batman Forever étant une déception maquillée en un très agréable blockbuster.
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 234 abonnés Lire ses 4 024 critiques

    3,0
    Publiée le 14 mars 2015
    Bon, Batman Forever n’est certainement pas le meilleur des Batman, mais enfin on est quand même nettement au-dessus du Batman et Robin du même Joel Schumacher. Même si des défauts de ce dernier sont déjà perceptibles dans cet épisode. Au casting Val Kilmer n’est pas un mauvais Batman. Un peu tiédasse, il ne donne pas toujours le sentiment d’être très à l’aise, mais enfin il ne s’en sort pas si mal que cela, et en tout cas convainc en Batman à défaut d’être un Bruce Wayne toujours à la hauteur. Face à lui des méchants campés par deux acteurs très cabotins. Tommy Lee Jones, c’est assez surprenant de sa part, campe un Double Face correct, mais lui, tout comme Jim Carrey en font un peu beaucoup. Certes rien à voir avec Schwarzie et Thurman dans Batman et Robin, mais enfin bon, parfois on dirait plus des clowns qu’autre chose, et on ne peut pas dire que ce soit d’un effet tonitruant. Au milieu de tout cela on a Nicole Kidman, qui joue l’atout charme mais n’est pas très bien utilisé. Les deux bonnes surprises viennent d’un Chris O’Donnell moins adolescent attardé que dans Batman et Robin et avec un peu plus de relief, et un Michael Gough toujours à l’aise. Le scénario souffre d’hésiter un peu trop entre la parodie et le sérieux. Clairement le film aurait dû afficher plus nettement son orientation, mais bon, Batman Forever arrive à garder un certain sérieux qui lui permet d’avoir un peu plus de profondeur que Batman et Robin. Si les séquences émotions n’ont pas la puissance que l’on pourrait espérer, elles sont là quand même, c’est déjà cela, et le rythme du film est solide. Les 2 heures passent agréablement, et la narration bien que pas toujours très fluide (et le début un peu chaotique le laisse entrevoir) reste suffisante pour ne pas sembler trop abrupte. Visuellement Batman Forever laisse entrevoir l’esthétique de Batman et Robin, mais en moins grandiloquent. Schumacher assure une mise en scène plus mature, moins piqué de cadrages ridicules comme il en a bourré son Batman et Robin, et il a un certain sens du spectacle, ce qui rend les scènes d’action digeste, malgré quelques tentations à la limite du cartoon pas toujours bien vu. Pour le reste le film est quand même moins kitsch que son suiveur, avec des décors de bonnes factures et même si les éclairages et les lumières font bizarres, on reste sur de l’acceptable. Quant aux effets spéciaux ben il n’y a pas grand-chose à redire vu l’âge du film, on sent quand même que le budget a plutôt bien été utilisé et c’est plutôt convaincant. Enfin la bande son est un bon point quand même, il faut le dire. Bon, en somme Batman Forever est un film appréciable. Maintenant en relisant ma critique, je me rends compte qu’elle reflète un point très perceptible du film de Schumacher : sans réel écueil comme son suiveur, Batman et Robin, ce film n’a pas non plus de très bons points sur lesquels s’appuyer. S’il rien n’est vraiment loupé, rien n’est transcendant non plus, le film étant tout de même très lisse, et sans une tonalité saisissable. Il faut le dire, voir un moment totalement potache (notamment celui où Robin se la pète) alterner avec un moment qui se veut sérieux (comme la mort d’un personnage innocent) cela surprend assez et déconcerte, surtout qu’on n’est pas dans un Rodriguez ici. Enfin, je donne 3, et il faut voir se métrage comme une étude préparatoire à Batman et Robin, c’est-à-dire ce film mais où toute les aspérités prennent une ampleur sans précédent.
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 220 abonnés Lire ses 3 253 critiques

    4,0
    Publiée le 11 septembre 2008
    Difficile pour Joël Schumacher de passer derrière Tim Burton qui a su relancer à l’aube des années 90 les héros fantasy chers aux jeunes têtes blondes américaines. Ils se partagent chacun deux aventures de Batman. Il est de bon ton d’encenser les deux opus du génial Tim et de descendre en flèche ceux du malheureux Joël. Cet épisode doit être réhabilité de toute urgence. Que demande t’on aux films du genre ? Un héros pas trop nigaud et dans le genre Kilmer serait même un cran meilleur que Michael Keaton un peu trop rigide quand il n’a pas la cape sur le dos. Une blonde à faire se damner tous les saints et Nicole Kidman n’a pas à rougir de sa prestation même si Michelle Pfeiffer en catwoman demeure inoubliable. Et surtout des méchants haïssables à souhait dégageant une bonne dose d’humour ; Tommy Lee Jones et Jim Carrey sans atteindre la folie du Joker de Nicholson ou la tristesse baroque de l’homme pingouin De Vito sont tout à fait dans le ton et contribuent à nous faire passer un bon moment. Je suis d’accord pour reconnaître que ce troisième épisode n’atteint pas le niveau des deux premiers mais il ne mérite pas les tombereaux de moqueries qui le poursuivent depuis plus de 10 ans. Je suis plus inquiet sur le film suivant avec Clooney en homme chauve souris.
    wesleybodin
    wesleybodin

    Suivre son activité 208 abonnés Lire ses 3 864 critiques

    1,0
    Publiée le 4 juin 2009
    On est bien loin du charme des premiers volets réalisés par Tim Burton. La ville de Gotham est désormais la copie conforme de Las Vegas et son côté inquiétant a laissé place à une vulgaire farce sans âme, sans personnalité. Et que dire de la prestation presque lamentable des acteurs pourtant d'habitude très bon tels que Val Kilmer et Tommy Lee Jones. A eux deux, ils nous témoignent d'une bien triste conclusion : un acteur est capable du pire comme du meilleur. Tout dans ce film sonne faux à commencer par cet empilage de péripéties au goût de réchauffé si tenace que seul un public peu exigeant peut apprécier. Joel Schumacher réussit à faire d'un mythe un vulgaire divertissement qui sonne désespérément creux. Filmé sans personnalité et écrit sans conviction, Batman Forever vient tâcher le costume du plus célèbre et humain des super héros. Heureusement que Christopher Nolan a réussit à redorer son blason quelques années plus tard de manière magistrale.
    Pierre E
    Pierre E

    Suivre son activité 172 abonnés Lire ses 665 critiques

    5,0
    Publiée le 3 mars 2007
    Batman nous offre des aventures encore plus palpitantes et musclées dans cet opus extravagant, sur vitaminé et très surréaliste. Joel Schumacher brille par sa mise en scène et le très sexy Val Kilmer (sans doute le meilleur interprète de Batman) succède et surpasse Michael Keaton avec encore plus de talent. Un peu dommage que la psychologie des personnages ne soit que si peu exploitée. En tout cas, le casting de luxe, le déferlement d’effets spéciaux et d’action ainsi que l’arrivée de Robin font que cet opus soit si génial.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top