Mon AlloCiné
    Batman Forever
    note moyenne
    1,9
    10665 notes dont 539 critiques
    2% (10 critiques)
    14% (76 critiques)
    17% (94 critiques)
    30% (162 critiques)
    25% (136 critiques)
    11% (61 critiques)
    Votre avis sur Batman Forever ?

    539 critiques spectateurs

    Arthur Guezou
    Arthur Guezou

    Suivre son activité Lire ses 185 critiques

    3,0
    Publiée le 7 août 2019
    Le film est pas mal, les personnages sont marrants on voit bien le côté très comics au film et le film est improbable.
    Dj Prime
    Dj Prime

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 35 critiques

    4,5
    Publiée le 3 avril 2019
    Enfin un volet qui décoiffe. Un générique génial et s'en suis un déluge de décors grandiose et monstre. Les costumes sont superbe à l'exception de notre homme mystère qui est noyé dans les points interrogation. Tommi lee jones est impeccable dans sa folie meurtrière et forme avec Jim Carrey qui pour ce dernier s'offre en plus de ses plus belles mimiques, un duo décapant qui montre parfaitement les folies douces de ces hommes. Le chevalier noir à présent, enfin plus libre de son corps dans les combats mais son jeu est parfois trop robotique. Son costume est franchement canon et se rapproche enfin de ceux de la futur grande trilogie. Nicole elle est parfaite et possède une sensualité à toutes épreuves et son visage est juste resplendissant. Un excellent volet ou tout est parfaitement mener et ou les prises numériques sur Gotham sont magique. Pour finir, tous les survols de la chauve-souris sont d'une excellente réussite. Robin lui enclenche son arrivée avec un premier costume bien ridicule mais conclu le film par un nouveau très sombre mais parfaitement dans l'ère Batman. J'aurais particulièrement retenu le nom "Métropolis" d'ou est originaire l'autre héros. A croire que cet instant éclair est pu faire envisager une rencontre au sommet entre les 2 personnages.
    CH1218
    CH1218

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 301 critiques

    1,5
    Publiée le 25 octobre 2018
    Bye bye Tim Burton et son approche sombre et gothique, bonjour à Joël Schumacher et à sa rutilante et bariolée adaptation d’un univers qui n’en n’avait nullement besoin. Bien qu’il rappelle la tendance des Comics des Sixties, le résultat fait franchement mal aux yeux, décors en carton-pâte et éléments en caoutchouc inclus. Côté casting, seule la belle Nicole Kidman tire son épingle du jeu. Val Kilmer et Chris O’Donnell déçoivent alors que Tommy Lee Jones et Jim Carrey m’ont proprement soûler, même s’il est vrai, que leur humour sarcastique m’a parfois fait rire.
    Cronenbergfansoff
    Cronenbergfansoff

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 16 critiques

    2,0
    Publiée le 5 octobre 2018
    Un final lamentable. Un film nul de bout en bout, absolument mauvais pour donner une histoire vide, très mal réalisé et mis en scène. Médiocre œuvre qui fait honte à la saga Batman. Je le déconseille aux moins de 7 ans. 2/5
    Guide de Survie du Cinéphile Amateur
    Guide de Survie du Cinéphile Amateur

    Suivre son activité 7 abonnés Lire sa critique

    1,5
    Publiée le 15 septembre 2018
    Chronique d’un désastre annoncé, revoila Batman, malheureusement plus aux mains de Tim Burton qui avait su insuffler un esprit, un univers à son adaptation, mais dans celles de Joel Schumacher, dont réalisateur n’est pas franchement toujours le métier ! Le résultat et la déception sautent rapidement aux yeux… Pour commencer, les décors et les costumes sont devenus ultra kitchs, impersonnels et trop colorés, ils gâchent tout ce qu’avait mis en place Burton, ce monde gothique et sombre qui collait parfaitement aux personnages. Là il est clair que Schumacher s’est bien démarqué, sauf qu’une grande partie de l’intérêt du film a disparu avec ce virage à 180 degrés. Coté casting, l’affiche avait de quoi être alléchante. Comme pour chaque épisode, c’est le gratin du cinéma de l’époque qui tient les rôles des méchants : Tommy Lee Jones et Jim Carrey, pour ne citer qu’eux. Sauf que le personnage de Double face est bâclé, il manque cruellement de profondeur et d’intérêt (comme une copie ratée du Joker de Nicholson), et que l’homme Mystère est tellement exubérant dans son collant vert qu’il en devient parfois insupportable (Jim Carrey fait du Jim Carrey, mais ça ne va pas du tout dans ce film). Pour ce qui est du héros, c’est Val Kilmer qui endosse le costume de la chauve souris, à notre grand désespoir, sa prestation est digne de celle de Ben Affleck dans Daredevil quelques années plus tard, mono expressif et ennuyeux au possible. Mais ce n’est pas le pire personnage du film, non non, Schumacher nous réserve l’ultime suprise avec l’introduction de Robin, le fidèle allié en collant de Batman. Chris O’donnel est pathétique, il ne sert juste à rien, au point qu’on se demande bien pourquoi il a intégré au scénario. Bon à coté de ça, certaines scènes sont corrects, l’action est présente et le film se laisse regarder mais on ne peut s’empêcher une vraie déception en repensant aux précédents opus signés Burton. Pourtant, le pire reste encore à venir… Auteur du livre "Guide de Survie du Cinéphile Amateur" (sortie janvier 2019)
    Ciné-o-Max
    Ciné-o-Max

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 49 critiques

    2,0
    Publiée le 25 juillet 2018
    "Batman Forever n'est donc pas terrible... C'est une grosse déception par rapport à ce que nous avait proposé Tim Burton auparavant. Joel Schumacher et surtout Warner, qui sont à l'origine de ce changement de ton, n'ont donc pas réussi à relever le défi de proposer un bon Batman tout en étant un film léger... La seule qualité (déjà importante, je dois l'admettre) c'est le très bon développement de Batman. Autrement, la déception est d'autant plus grande que le long-métrage proposait plusieurs bonnes idées sans réussir à aller au bout de leurs démarches. Batman Forever est donc une vraie déception après les très bons films de Tim Burton." Critique complète sur cineomax.over-blog.com
    Thomas D.
    Thomas D.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 7 critiques

    4,0
    Publiée le 18 juillet 2018
    Bon film sur Batman. On suit les aventures du justicier masqué qui va devoir faire face à deux nouveaux méchants qui se sont alliés et qui sont décidés à avoir la main mise sur Gotham en contrôlant la pensée des gens : il s'agit bien sûr de l'Homme-Mystère et de Double-face, génies du crime. Dans sa lutte contre les forces du mal, Batman peut compter sur un nouvel allié qui pourrait bien lui être très utile, le jeune Dick Grayson dont la famille a été tuée par Double-face. Commence alors pour eux un combat sans merci contre ces deux fous. J'ai globalement bien accroché au style de Schumacher qui nous livre un Gotham bien plus coloré et rassurant que Burton. J'adore les jeux d'acteurs de Jim Carrey et de Tommy Lee Jones et le fait qu'on s’intéresse à Batman et ses sentiments est une bonne chose. En bref, un bon film qui ne mérite sans aucune façon sa note actuelle. A regarder
    Alexis D.
    Alexis D.

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 197 critiques

    3,5
    Publiée le 24 juillet 2018
    Après les deux premiers opus, la franchise Batman (car c'est bien de ça qu'il s'agit avant tout) se devait de perpétuer une certaine tradition qualitative. En un mot : il fallait un réalisateur à la hauteur des ambitions d'un Tim Burton qui, avec ses deux films baroques, avait placé la barre très haut ! La Warner allait-elle trouver cet homme en la personne de Joel Schumacher ? Au vu de ce "Batman Forever", on peut en douter, comme les fans surpris de voir pousser des tétons sur le costume des héros ! "Batman Forever" marque la rupture entre le film d'auteur et le blockbuster dans toute sa splendeur au profit d'un produit certes plaisant mais destiné avant tout à vendre des produits estampillés Batman. Mais qui dit autre réalisateur dit autre style. C'est ainsi qu'avec un malin plaisir, Joel Schumacher prend le contre-pied de son illustre prédécesseur en offrant un Batman coloré, d'inspiration pop, adoptant ainsi un ton général plus décontracté que les deux films précédents. Si le réalisateur de "Edward aux mains d'argent" plongeait le Chevalier Noir dans une pénombre constante, Schumacher décide d'entourer son héros d'une multitude de couleurs criardes qui feraient passer Gotham City pour une discothèque. Passé la première séquence, tout devient limpide : "Batman Forever" sera une BD live ou ne sera pas. Les personnages, les situations, les décors… Tout est caractérisé à l'extrême pour permettre au spectateur de rentrer dans cet univers si particulier. On passera sur le scénario d'une rare bêtise. Deux super méchants s'allient, l'un pour détruire Batman, l'autre pour devenir l'homme le plus intelligent de Gotham grâce à une invention qui, greffée sur les téléviseurs, décervelle toute personne la regardant, prouvant si besoin est que Schumacher ne fait pas dans la finesse. Plus intéressante est la charte visuelle, véritable marque de fabrique du film. Peut-être vaguement inspiré du "Fantôme de l'Opéra", "Batman Forever" se distingue par ses décors monumentaux qui, s'ils n'égalent pas les somptueux monuments expressionnistes des films de Burton, confèrent à ce film "Batman" une véritable richesse plastique. "Batman" ne serait pas "Batman" sans des personnages suffisamment forts pour incarner les mythes qu'ils convoquent. Ainsi Val Kilmer endosse le double costume de Bruce Wayne/Batman en lieu et place du ténébreux Michael Keaton, confirmant ainsi la volonté de la production de toucher un large public avec un héros plus jeune. Si sur le papier le choix pouvait paraître intéressant, il n'en est pas de même à l'image. En effet, l'ancien rival de Tom Cruise dans "Top Gun" semble plus à l'aise dans le rôle du milliardaire play-boy que dans celui de l'homme chauve-souris. En un mot Val Kilmer est un Bruce Wayne crédible mais un Batman un peu fade en dépit d'une volonté évidente de coller au plus près au personnage torturé. De son côté, le Robin composé par Chris O'Donnell est exploité de façon trop évidente pour faire craquer les midinettes tandis que malgré ses efforts, la belle Nicole Kidman ne parvient pas à faire oublier Kim Basinger et Michelle Pfeiffer. Elle offre cependant un bon contrepoint au personnage de Bruce Wayne, qui reste attachant malgré tout. Enfin, impossible de parler d'un film "Batman" sans s'attarder un minimum sur ses méchants emblématiques. "Batman Forever" ne déroge pas à la règle et offre deux bad guys en totale adéquation avec l'esprit déjanté voulu par Schumacher. Ainsi l'Homme Mystère ne pouvait trouver meilleure incarnation en Jim Carrey faisant ici ce qu'on attendait de lui depuis les succès de "The Mask" et "Ace Ventura", à savoir grimacer à chaque plan sans oublier d'en faire des tonnes comme l'excentricité de son personnage l'exige. Tommy Lee Jones lui se lâche complètement dans le rôle de Double Face offrant un numéro de cabotinage comme on en a rarement vu au cinéma. Si les deux personnages peuvent lasser par leurs grimaces incessantes, force est de reconnaître qu'une fois réunis, les deux acteurs dégagent une formidable énergie prompte à faire sortir le spectateur de sa léthargie et forment le véritable duo dynamique et comique du film. Pourvu d'intentions louables (insuffler du sang neuf au mythe du Chevalier Noir) et d‘un casting composé d'acteurs en pleine ascension (Nicole Kidman, Jim Carrey et Drew Barrymore, ici sous-exploitée, n'étant pas encore à l'époque les immenses stars qu'elles sont devenues), "Batman Forever" ne réussit qu'à moitié son pari. Il cède trop facilement au formatage du blockbuster grand public, et ce malgré des scènes d'où débordent une certaine folie et une tentative intéressante d'exploration de la psychologie de Bruce Wayne via sa relation avec Dick Grayson/Robin. Le réalisateur Joel Schumacher prend le risque de n'exploiter que la superficialité de ses personnages (l'héroïsme de Batman, la beauté trop parfaite de Nicole Kidman, la mégalomanie de l'Homme Mystère et de Double Face). Il en résulte un bon film de pur divertissement certes efficace mais principalement destiné aux adolescents. "Batman Forever" annonce le début de la fin, confirmé par sa suite de piètre qualité, "Batman et Robin"
    Let's Go Everybody Reset
    Let's Go Everybody Reset

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 54 critiques

    4,5
    Publiée le 29 octobre 2018
    Un film de super-héros délirant que j'ai assisté au bon souvenir, les effets visuels de Gotham au numérique sont beaux pour une production telle que celle-ci, des personnages protagonistes qui ne se prennent pas au sérieux une seule seconde. L’histoire avec ces incohérences spectaculaires à mourir de rire et à l'ambiance boom boom, il y a l'esprit des comics avec cette mise en scène des acteurs cartoons, la meilleure mention comique revient à la prestation de Jim Carey, l'antagoniste de Batman/Bruce Wayne comme double identité, l’homme au costume vert qui pose le point d’interrogation complètement barjo qui dépasse l’entendement psychédélique. Une impressionnante performance avec son partenaire Double Face, un clown maléfique égal à celui du Joker que l’on ne retrouvera nulle part ailleurs, un rôle grandiose éloquent soignée, la bande originale de U2 et Seal est trop bonne, j’adore.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 10 mai 2018
    Après les deux chefs d'œuvre de Tim Burton, nous voilà un troisième volet de Batman réalisé par Joël. S qui nous livre un film bien guignolesque et bien en dessous des deux premiers. Batman se fait littéralement voler la vedette par les deux grands méchants campés par Jones et Carrey qui d'ailleurs ont font souvent trop. Sympa mais bien entendu pas le meilleur.
    Robrex
    Robrex

    Suivre son activité 11 abonnés Lire sa critique

    1,5
    Publiée le 12 avril 2018
    Aïeaïeaïe !! Tim Burton, pourquoi t'as abandonné Batman ?! Et surtout pourquoi tu l'as laissé entre les griffes hideuses de Joël Schumacher ?! Sérieusement, "Batman Forever" est un mauvais film, on a perdu tout le charme des deux premiers "Batman" de Burton, c'est n'importe quoi au niveau de la réa, au niveau de la mise en scène, au niveau des effets spéciaux qui sont affreusement moches, et qui en plus on mal vieilli avec le temps. Les acteurs ne jouent pas bien, les scènes d'actions sont pas très prenantes et le film manque de rebondissements. Mais surtout, le vrai point noir du film : c'est l'humour. L'humour du film est tellement lourd, y'a pas une seconde où c'est drôle et on se lasse vite de ce spectacle violent dans le mauvais sens du terme. Le côté dramatique aussi est pas bon et la romance du film est complètement bâclée. Niveau casting, là y'a des choses à dire : Val Kilmer qui remplace Michael Keaton dans le rôle de Bruce Wayne/Batman est beaucoup moins bon que son prédécesseur. Il est mou, pas charismatique pour un sou, il s'implique pas et est beaucoup moins vigoureux que Michael Keaton. Nan vraiment, Val Kilmer ne correspond pas au rôle de Batman, (et encore, ça c'est rien comparé à Georges Clooney dans le film suivant !) et je comprends pas pourquoi Michael Keaton a laissé tombé ce rôle. Nicole Kidman dans le rôle du docteur Chase Meridian est hyper sexualisée. Elle a beau être canon, c'est pas son demi-charme qui sauve le film. Chris O'Donnell dans le rôle de Dick Grayson/Robin aurait pu être intéressant, mais son personnage manque de développement et en plus, le jeu de l'acteur n'arrange pas les choses. Mais la palme du mauvais jeu, on peut la couper en deux et donner chaque moitié à Tommy Lee Jones dans le rôle d'Harvey Dent/Double-Face qui est mauvais et pas charismatique du tout, et Jim Carrey dans le rôle d'Edward Nygma/L'Homme-Mystère, qui surjoue complètement, qui cabotine sans arrêt et qui est juste hyper soûlant !! Y'en a qui dise que c'est lui qui sauve le film, mais non au contraire, il fait que l'enfoncer encore plus. A la limite, le seul acteur correct du film reste Michael Gough (RIP) dans le rôle d'Alfred qui est sympa à retrouver, mais le reste des acteurs passent pas non plus. En conclusion, "Batman Forever" est mauvais, et ce n'est que le début de la purge, surtout avec "Batman & Robin" qui suivra. Donc voilà, c'est nul, alors ne le regardez pas, vous allez trouvé ça nanar et pas prenant.
    L'ombre du 7ème art
    L'ombre du 7ème art

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 13 critiques

    2,5
    Publiée le 2 mars 2018
    Un film qui n'est pas à la hauteur de mes espérance. En effet après les 2 premiers films qui sont juste magistraux, Joel schumacher reprend la suite de batman et cela ne fonctionne pas. La patte artistique mise en place dans les 2 films de tim Burton n'est pas retranscrit à l'image rendant le film plus coloré et moins glauque. Cependant val kilmer endosse le rôle de batman à merveille puisque ce film est tourné plus vers le côté psychologique de batman et c'est ca qui est intéressant mais hélas le film ne s'en préoccupe pas assez rendant ainsi le film plein de combats qui sont inintéressant à l'écran mais surtout à l'avancé du film. Cependant le film est sauvé grâce à la performance de Jim Carrey en tant que l'homme mystère et cela lui va à ravir puisque l'on peut voire que les dialogues avec ce dernier s'enchaînent à merveille nous rendant aussi un peu paranoïa puisque l'on rentre dans son jeu de la devinette. Tommy lee jones est assez fade en tant que double face et on ne comprend pas trop son histoire. Un film qui n'est pas à voir pour les fans des deux premiers films mais qui reste tout de même divertissant.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 15 février 2018
    Un film de super-héros drôle et correct de Joel Schumacher avec des effets spéciaux corrects, une BO fantastique d'Elliot Goldenthal, des décors magnifiques, un scénario assez original et de très bons acteurs tels que Val Kilmer, Tommy Lee Jones et Nicole Kidman.
    maxime ...
    maxime ...

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 877 critiques

    1,0
    Publiée le 28 janvier 2018
    Ici, aucun round d'observations, on ne s’embarrasse pas d'établir une ambiance ou un contexte on s'étale direct dans les blagues vaseuses et les stéréotypes d'usage. Les rires machiavéliques et postiches de Tommy Lee Jones ajoutées et voila un début de film plutôt terrifiant et aberrant. La suite est de le même teneur, on verse dans le grotesque à foison, Jim Carrey que j'aime tant s'auto-parodie pour mon plus grand déplaisir et m'agace vraiment ... Nicole Kidman est traité comme une potiche et Val Kilmer comme un sacrée beauf ... Joel Schumacher a troqué la finesse et la subtilité de Tim Burton contre un genre hybride de lourdeur et de mauvais gout, ringard à souhait par la même occasion ! Il n’y a rien à retenir de ce navet construit pour faire de l'oseille et dont le contenu est plus que douteux ...
    Ritchie B.
    Ritchie B.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 7 critiques

    2,5
    Publiée le 20 janvier 2018
    Burton vs Shumacher... C'est le jour et la nuit. Fini l'univers glauque et sombre de Burton pour un univers hyper coloré. Ce batman est spécial... On frôlesouvent le ridicule. Mais le duo Carrey/Tommy Lee étonne car dans cet univers débile et barré ça colle parfaitement au film. Au final on ne s'ennuit pas, ça reste un bon divertissement sans pour autant s'attendre à un chef d'oeuvre. Kilmer est pas mauvais dans son jeu d'acteur. Moi j'adhère... Et que dire de N. Kidman juste foudroyante...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top