Mon AlloCiné
    Batman Forever
    note moyenne
    1,9
    10693 notes dont 536 critiques
    2% (10 critiques)
    14% (76 critiques)
    17% (93 critiques)
    30% (162 critiques)
    25% (134 critiques)
    11% (61 critiques)
    Votre avis sur Batman Forever ?

    536 critiques spectateurs

    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 71 abonnés Lire ses 1 103 critiques

    1,5
    Publiée le 22 mars 2017
    Après le deuxième film de Tim Burton jugé trop sombre par les studios et ou les méchants étaient les véritables héros du film alors que Batman passait au second plan, c'est Joël Schumacher qui prend la suite avec ce Batman Forever bien moins sombre ( on voit même commencer à pointer l'horrible teinte fluo qui dominera Batman et Robin). Le ton est bien plus bande dessinée ne se prend pas au sérieux mais souffre d'une direction d'acteur calamiteuse ces derniers sur jouant tous de manière éhontée en plus les personnages ne sont plus pas très bien écrit comme celui de Nicole Kidman qui vampe Batman d'une manière qu'elle en devient risible, l'homme mystère avec Jim Carrey qui en fait des caisses qui le fait passer plus pour un crétin qu'autre chose, et je passe vite sur Tommy Lee Jones en double face qui semble bien décrocher la timbale de la médiocrité du film. Un film moins calamiteux que celui qui le suivra mais qui fait partie du pire qui aura été fait avec le chevalier noir au cinéma.
    anonyme
    Un visiteur
    1,5
    Publiée le 26 janvier 2017
    Moi qui d'ordinaire déteste le jeu d'acteur de Jim Carrey, trouve qu'il a sa place dans ce film(il joue assez bien la folie de M. E.NYGMA, mais n'en a pas le faciès). Géniale, la folie de Gotham ! Les décors appropriés donnent à la ville un surréalisme réussi.Par contre au niveau scénario, le fait que Robin gars sérieux ait pu voler la Bat-mobile et propose à une femme de monter dedans me laisse perplexe.D'accord, Gotham, c'est la folie même, mais cette folie aurait du être réservée aux "méchants". Les combats laissent grandement à désirer et le scénario devient brouillon dés la 60ème minute.
    Shephard69
    Shephard69

    Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 1 071 critiques

    1,0
    Publiée le 26 janvier 2017
    Un hommage à la série des années 60 et au film de 1966 d'un kitsch qui relève littéralement du ridicule, une vague bouffonnerie à l'humour grotesque, des jeux de mots sans saveur. Un Val Kilmer insipide face à un Jim Carrey qui en fait des tonnes, même trop dans son registre habituel et un Tommy Lee Jones qui cabotine vulgairement dans un rôle qui ne lui convient pas. Quant à Nicole Kidman, elle est juste parfaite en potiche sans aucune crédibilité. Un scénario risible, une mise en scène complètement désuète pour un univers bien loin de celui de Tim Burton et aux antipodes de celui de Christopher Nolan. D'une nullité assommante.
    anonyme
    Un visiteur
    1,5
    Publiée le 25 janvier 2017
    Moi qui d'ordinaire déteste le jeu d'acteur de Jim Carrey, trouve qu'il a sa place dans ce film(il joue assez bien la folie de M. E.NYGMA, mais n'en a pas le faciès). Géniale, la folie de Gotham ! Les décors appropriés donnent à la ville un surréalisme réussi.Par contre au niveau scénario, le fait que Robin gars sérieux ait pu voler la Bat-mobile et propose à une femme de monter dedans me laisse perplexe.D'accord, Gotham, c'est la folie même, mais cette folie aurait du être réservée aux "méchants". Les combats laissent grandement à désirer et le scénario devient brouillon dés la 60ème minute.
    Broyax
    Broyax

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 48 critiques

    3,0
    Publiée le 10 janvier 2017
    Dans le fond, c'est une assez bonne continuation des Batman de Tim Burton, on y retrouve la folie galopante et l'exubérance des personnages frappadingues ainsi que l'atmosphère gothique de Gotham, terre d'accueil de tous les cinglés en collants. Mais dans le fond seulement... Michael Keaton a tombé le masque et il sera toujours regretté, remplacé par le Val Kilmer qui restera une tanche quoiqu'il advienne... mais ce dernier ne s'avère pas aussi lamentable qu'on aurait pu le craindre, car il y a bien pire en vérité que lui : le nain de jardin acrobate qui l'accompagne par exemple... Tout n'est pas perdu malgré l'autre "erreur" de distribution, à savoir le pitoyable bouffon Jim Carrey, car l'excellent Tommy Lee Jones s'en paye une bonne tranche dans son rôle du Double Face tandis que Nicole Kidman joue l'une des meilleures vamps qu'on ait vues depuis longtemps : elle reste sobre et mystérieuse à la fois, véritablement fascinante. La réalisation de Schumacher est de bon aloi, de même que la musique d'Elliot Goldenthal qui respecte l'esprit de la saga bien que sans égaler celle du premier... Plutôt spectaculaire et sans baisse de rythme malgré ses deux heures et si l'on met entre parenthèses le Carrey épileptique, ce Batman numéro 3 est assez convaincant et serait presque bon si la distribution n'avait connu d'erreurs aussi grossières, y compris bien entendu l'apparition du petit Robin des bois en latex (mais qu'est-ce qui leur a pris ?).
    jokerdarkknight
    jokerdarkknight

    Suivre son activité

    2,5
    Publiée le 8 janvier 2017
    Sortit en 1995, Batman forever réalisé par Joël Shumasher, fait suite à Batman (1989) et Batman le Défi (1992), réalisés par Tim Burton. Pour commencer, le changement de réalisateur ce ressent énormément car on est loin de l'ambiance "Burtonienne" des précédents opus, ici les rues de Gotham City sont plus colorés, ce qui renforce l'aspect cartoonesque de certaines situations ainsi que de quelques personnages, car oui ce film à été pensé pour les enfants mais aussi pour les adultes qui ont aimés les précédentes aventure de la chauve souris. La psychologie des personnages et leurs but est plutôt bien mise en avant dans l’ensemble. Val Kilmer remplace Michael Keaton derrière le masque de façon satisfaisante, il y à aussi Nicole Kidman, Michael Gough, Chris O'donnell ainsi que Jim Carrey et Tommy Lee Jones dans les rôles de Edward Nygma/L'Homme Mystère et Harvey Dent/Double Face ( qui eux, cabotinnent un peu par moment... l'aspect Cartoon!!) Ce film est Simpathique mais je préfère les précédents car cette vision édulcoré me parle moins.
    Forrester
    Forrester

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 11 critiques

    3,0
    Publiée le 28 novembre 2016
    Jim Carrey est super dans son rôle de l'homme mystère ainsi que Nicole Kidman (psychologue) et Chris O'donnell (Robin). Les décors sont magnifiques. Mais le scénario de ce dernier opus ne met pas en valeur Double Face et Batman qui sont laissés de côté.
    Wagnar
    Wagnar

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 42 critiques

    4,0
    Publiée le 3 octobre 2016
    Ce Batman avait, à sa sortie, décontenancé le public. Je peux comprendre qu'aujourd'hui encore ce film fasse encore enrager, mais il faut le replacer dans son contexte. En fait, ce film est sorti trop tardivement. En effet, à l'époque, le public avait été habitué à voir le célèbre justicier masqué évoluer dans un univers sombre et gothique confectionné par Tim Burton. Batman Forever ne renoue pas avec cette ambiance glauque et morbide, mais était-ce le but de Joel Schumacher ? Je ne crois pas. Le but était de renouer avec le public familial dont les films de Tim Burton s'était coupé en raison de leur noirceur. Donc, si on regarde ce film gamin ou si l'on apprécie les films familiaux, on peut arriver à aimer ce film. Moi, j'apprécie ce genre de films et donc, ce Batman m'a plu même si je reconnais que ceux de Tim Burton demeurent les meilleurs du genre.
    StingrayFell
    StingrayFell

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 2 critiques

    3,0
    Publiée le 29 septembre 2016
    Cela me ferra toujours rire de lire les commentaires de personnes se disant fans des comics de Batman et qui écrivent que les films les plus fidèles aux comics sont ceux réalisés par Tim Burton, « Batman » 1989 et « Batman Returns » 1991. Pourtant, il n’y a pas plus infidèle aux comics de Batman et au personnage de Batman que les films de Tim Burton où l’on voit un Batman tuer à tout va. Batman (DC) n’est pas l’égal au Punisher (Marvel). Le seul vilain que Batman a dû tuer est le Joker mais certainement pas lors de leur première confrontation, il en a fallu bien plus pour que le Dark Knight finisse par passer à l’acte (cf comics : The Dark Knight Returns – Franck Miller). La trilogie du Dark Knight réalisée par Christopher Nolan entre 2005 et 2012, avec un Batman et un univers sombre et réaliste, n’est pas plus fidèle non plus car les comics Batman jusqu’à aujourd’hui, ont toujours eu un grand côté fantastique, chose grandement manquante dans les films de Christopher Nolan et dans l’univers qu’il a créé, trop ancrés dans notre réalité pour dire qu’ils sont fidèles aux comics. Joel Schumacher, tant critiqué pour sa réalisation de « Batman Forever » 1995 et « Batman & Robin » 1996 à effectivement créé un univers kitch aux répliques ringardes mais pour information, les comics de Batman, depuis leurs création en 1939 et jusqu’aux années 70, étaient tout aussi kitch, c’était l’époque qui voulait ça. Les comics ont toujours été le reflet de leur époque. D’un point de vu historique, on constate qu’à la fin de la seconde guerre mondial en 1945 jusqu’aux jours sombre de la guerre du Viet Nam, l’Amérique était de « couleurs vives » et « vivait des jours heureux » d’où l’esprit kitch des comics à cette époque. La série TV Batman de 1966 avec son univers totalement kitch et ridicule de nos jours en est un bon exemple de reflet avec son époque. S’en suit la guerre au Viet Nam, les premiers chocs pétrolier, la course à l’armement nucléaire… Ce qui font que les années 80 sont une époque noire pour l’Amérique, les comics devienne très sombre, comme par exemples, les comics de Franck Miller ou le films « Batman » de Tim Burton. Les choses évolues par la suite, les années 90 sont marquées par l'effondrement du bloc soviétique et la fin de la guerre froide marque une époque plus claire, cela se reflète sur les comics, les films sombre ne sont plus trop bien accueillis non plus. C’est la raison de l’échec commercial et critique à cette époque de « Batman Returns » de Tim Burton, jugé trop sombre en 1992 contrairement à « Batman Forever » de Joel Schumacher en 1995, un succès commercial et critique, bien plus coloré qui avait été beaucoup mieux accueilli que le côté sombre de l’épisode précédant. Qu’es ce qui fait que « Batman Forever » et « Batman & Robin » de Joel Schumacher sont si détesté de nos jours ? Depuis les attentas du 11 septembre 2001 à New York et ce qui s’en suit, le monde entier vis dans l’insécurité, on est de retour dans les périodes sombre. Un exemple intéressant qui montre bien que les comics ont toujours été le reflet de leur époque : Chez Marvel, le 07 mars 2007, Captain America est assassiné, c’est le reflet d’une Amérique gouvernée par Bush qui avait perdu toute ces valeurs, le personnage de Captain America ne représentait plus rien aux yeux du monde même si les comics écrit par Ed Brubaker sont une merveille de scénario et un succès commercial. Pour en revenir à DC et aux films Batman, la trilogie du Dark Knight réalisée par Christopher Nolan au succès indéniable ce passe dans le monde insécuritaire que nous connaissons et dans lequel on vit actuellement, d’où le succès des films car en adéquation avec notre réalité. Voilà pourquoi depuis la fin des années 90 et encore aujourd’hui, les films Batman complètement kitch de Joel Schumacher sont si mal critiqué tandis que ceux de Tim Burton et de Christopher Nolan sont quand à eux, vénérés. Ces derniers sont tant appréciés non pas à cause de leurs soi-disant fidélité aux comics mais car ils sont le reflet de notre époque contrairement à ceux de Joel Schumacher. Dire que « Batman Forever » et « Batman & Robin », sont des nanars, des nullités, pas fidèles aux comics sont donc des propos totalement infondés et faux. Ces films ne sont bien sûr pas exempt de défaut, oui l’adaptation de Burton et de Nolan sont super, bien sombre comme on aime les films de nos jours, mais ceux de Joel Schumacher sont juste des adaptations reflétant une époque différente à celle d’aujourd’hui. Ces adaptations font simplement référence à l’univers kitch des années 60 et celui édulcoré des années 90. Cette ringardise est crédible dans cet univers créé par Joel Schumacher. Sortez un peu de votre côté obscure et vous verrez que ces films sont plein d’amour au sens propre. Cela mène aux critiques homosexuels qui ont subi les films : Pour ceux qui voient lors des prises de vue de l’habillage, l’entre-jambe de Batman, les fesses de Robin et les têtons sur les costumes, moi je ne vois que la Bat-ceinture, un pantalon et un costume de super-héros. Par contre je pari que ce même genre de personne lançant ces critiques ne sont pas dérangés lorsqu’ils voient de nos jours, Daniel Craig dans son rôle de James Bond, torse nu 15min par film, épilé, bodybuildé, têtons qui pointent et maillot moulant. Et oui, Bruce Wayne dit bien « je t’aime » à un homme dans le film « Batman & Robin » et cet homme est Alfred, son Major-d’homme, son père adoptif, mourant à ce moment là. Vous ne dites jamais « je t’aime » à vos parents ?! Pour conclure, étant donné que les comics et les films sont des reflets de leur époque, de ce point de vu, « Batman Forever » et « Batman & Robin » sont autant fidèle aux comics de Batman que les films « Batman » de Tim Burton ou « The Dark Knight » de Christopher Nolan.
    Le Monde de Mel G
    Le Monde de Mel G

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 84 critiques

    3,5
    Publiée le 14 septembre 2016
    Très bon film,bien qu'il ne soit pas dans la continuité des précédents.Nouveau casting dans ce film et quel fantastique casting. En effet Tommy Lee Jones est absolument génial et imposant dans le rôle de "Double Face",Jim Carrey est totalement barge et diabolique dans le rôle de "L'Homme Mystère" , Val Kilmer est très séduisant et convaincant dans le personnage de "Batman" tandis que nous retrouvons la charmante Nicole Kidman dans le rôle de "Chase Meridian" . D'ailleurs elle forme un super couple avec le personnage de Val Kilmer.Quant à Chris O'Donnell il n'est pas en reste puisqu'il incarne bien son personnage de "Robin" et forme donc un joli tandem avec Val Kilmer. On retrouve bien le fabuleux univers de Tim Burton. L'histoire est très bien mais il manque un quelque chose malgré tout,pour rester totalement absorbé à l'histoire. En effet on décroche une ou deux fois durant ce film. Par ailleurs très jolie la chanson "Kiss from a rose" interprétée par Seal.
    Alexandre Codoul
    Alexandre Codoul

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 7 critiques

    4,0
    Publiée le 10 septembre 2016
    Bien meilleur que les versions de Tim Burton qui se basaient sur le ratage complet de la série qui avait massacré le comic originel. Le seul reproche que l'on puisse faire à ce batman c'est la bouche trop large de val kilmer quand il est en costume, Mr E.Nigma par Jim Carrey est proprement hallucinant. Des répliques qui valent le détour. Un duo, pour ne pas dire un trio avec double face, de méchants psychotiques irrésistibles. La bande originale du film avec U2, bref du pur jus. Je ne comprends vraiment pas la note minable qui lui a été mise, a mon avis elle vient de gens qui ont du le voir bien après sa sortie.
    Riddler Crow
    Riddler Crow

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 4 critiques

    3,5
    Publiée le 10 septembre 2016
    Changement de réalisateur et d'une partie du casting,après"Batman Le Défi"qui a divisé autant que plu et inspiré de nombreux auteurs.Nous voici devant "Batman Forever".Le scénario est un peu facile,pas très creusé sur certains points.C'est un film de commande,divertissement préfabriqué(pour faire vendre des jouets et autres produits dérivés).Ce Batman qui est régulièrement bashé,ne mérite pas ça.Oui cet épisode est différent et tout n'est pas parfait.Double Face se fait voler la vedette par The Riddler et deviens finalement un peu secondaire.Robin est de la partie son introduction n'est pas fidèle au comics,mais Burton a aussi pris des libertés avec le comics et c'est passé.Que le film soit un peu moins sombre et un peu plus léger n'est pas ennuyeux en soit.Peut-être aurait-il fallu rajouter les scènes coupées qui auraient donner plus de profondeurs.Il y a quand même un bon casting,Val Kilmer fait de son mieux(il sera toujours moins pire que Clooney),même si Jim Carrey pique la vedette à tout le monde.
    Thibault F.
    Thibault F.

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 150 critiques

    1,5
    Publiée le 1 septembre 2016
    Clairement des problèmes de mise en scène se font sentir tout au long de l'oeuvre de Joel Schumacher, "Batman Forever". Ici, il ne sera en aucunement question de descendre le film comme dans le reste des critiques mais comprendre plutôt comment (et ainsi dire pourquoi?) ce nouvel opus des aventures de l'homme chauve-souris dispose d'un déferlement virulent à son égard. Probablement, car le réalisateur (et certainement le studio) n'a pas compris l'univers DC. Malgré un casting 5 étoiles (comme dans les opus de Burton), des méchants alléchants, le film s'installe dans une routine et dans un ridicule qui ne tue pas. C'est dans la tradition de s'intéresser davantage aux méchants qu'à Batman lui-même. Dans cet opus, on ne déroge absolument pas la règle mais malheureusement les personnages campés par Carrey et Jones manque cruellement de profondeur et de charisme. L'attachement qu'on peut avoir n'est également pas du côté des gentils (Val Kilmer est insupportable et le personnage de Robin terriblement mal inséré dans le récit). On suit une successions de scènes sans aucune saveur ou cohérence. Tout semble très kitsh, vieillot (mon incompréhension est d'autant plus forte que c'est Burton lui-même qui produit le film). On passera sous silence, les choix plus que douteux des couleurs et de certains plans/dialogues HS et vraiment dérangeant au visionnage. Le malaise s'installe et perdure jusqu'au générique de fin.
    Rubén L.
    Rubén L.

    Suivre son activité

    2,5
    Publiée le 29 août 2016
    Vu le nombre de critiques négatives, je m'attendais à (beaucoup) pire. Le début du film semble prometteur, il y a quelques bonnes idées mais la confusion générale et la mauvaise tenue du fil conducteur font que le film s'égare spoiler: peut-être a-t-il rejoint Batman au resto-route... . Je pense que Batman Forever s'adresse à un public plus jeune, des enfants, au vu de l'esprit cartoon qui en découle. Le Gotham gothique et absurde de Tim Burton laisse place à une ville plus moderne, flashy, un peu punky... mais désespérément moche et triste. Nouveau casting également qui, à première vue, est plutôt pas mal. Dans les faits, ce n'est pas le cas. Ce film tente de donner plus de profondeur à Batman, lui donner un côté torturé... et dans ce rôle là, je préfère Mikael-Vendetta-Val-Kilmer à Julien-Lepers-Michael-Kaeten spoiler: C'est fou la ressemblance perturbante qu'ont les acteurs de Batman avec des personnalités française... . L'apparition de Robin est plutôt bien menée même si son rôle est plutôt mineur au final spoiler: C'est un jeune artiste de cirque dans les parents se font abattre, sous ses yeux, par Double-Face. Robin a juré vengeance. Bruce Wayne le prend sous son aile car son histoire lui rappelle la sienne. De fil en aiguille Robin fait le linge (ridicule), découvre la Bat-cave (et vole la Bat-mobile, idiot) et devient le coéquipier de Batman (merci Alfred) pour au final... se faire bêtement capturer par les vilains pas beaux En dehors du découpage et du cadrage souvent atroces, le plus gros problème du film vient de ses méchants caricaturaux et mal joués : Tommy Lee Jones en Double-Face est un ridicule pastiche du Joker mais sans réel but et est surtout très agaçant spoiler: Mauvais costume, mauvais maquillage, rire débile constant. . Et Jim Carrey en Homme Mystère en fait trop, c'est fatiguant, redondant... Je regarde Batman pas "The Mask". De plus, ses motivations sont idiotes et complètement irréalistes spoiler: le fait que sa "boite" qui suce le cerveau des gens fonctionne si bien et si rapidement, sans aucune conséquence, n'est pas cohérent A part ça, je comprends parfaitement que Batman ait voulu raccrocher ses ailes pour profiter de Nicole Kidman, très jolie dans ce film.
    Le Loubar
    Le Loubar

    Suivre son activité 23 abonnés

    2,0
    Publiée le 16 août 2016
    Un film qui peine à convaincre, à la limite de la purge. Alors oui, je suis bien conscient que Joel Schumacher a réalisé son long-métrage en s'appuyant sur les premiers comics de l'univers de Batman et sur la fameuse série des années 60, mais ça n'en fait pas pour autant un bon film. L'idée de repasser à un Batman très kitsch et délirant n'est absolument pas bienvenue après le diptyque de Tim Burton (le ton et la vision de Batman sont à des années-lumière l'un de l'autre, et ce n'est plus ce que le public recherche). Que dire de ce film? Le scénario est plutôt simple, et ce n'est pas le problème principal du film (un employé de Wayne Enterprises devenant un super-vilain dans le but de fabriquer une machine permettant de lire les pensées aidé d'un vieil ennemi de Batman, Double-Face, alors que d'un autre côté la psychiatre Chase Meridian s'intéresse de près à l'homme-chauve-souris et à ses motivations). Le problème vient surtout des acteurs et de la direction artistique. Val Kilmer incarne peut-être un Bruce Wayne plutôt convaincant, mais est complètement ridicule en Batman, hésitant entre le chevalier de l'ombre et le justicier à gogo précédemment interprété par Adam West (et puis les bat-tétons sérieusement...). Jim Carrey fait du Jim Carrey, mais son jeu devient très vite insupportable (notons quelques répliques mémorables : "La caféine, c'est mortel !"). Tommy Lee Jones en Double-Face est vraiment catastrophique, ressemblant plus à un Joker (en plus l'écriture de son personnage est complètement ratée, je pense au moment où il jette sa pièce en l'air jusqu'à ce qu'elle affiche le résultat qui lui convient, attitude complètement à côté du personnage). Le rôle de Robin ne convient pas du tout à Chris O'Donnell, l'acteur étant trop âgé pour incarner le Boy Wonder (c'est plus un ado rebelle qu'un véritable super-héros). Et en ce qui concerne Nicole Kindman, bien que ce soit une femme très belle, elle tient plus du meme vivant que du personnage crédible (la bimbo nymphomane attirée par le cuir du super-héros..). Pour parler de l'aspect visuel du film, là aussi ça craint car la Gotham City de Batman Forever n'a rien de l'univers sombre et gothique qu'on lui connaît bien, c'est ici une cité éclairée par des néons multicolores telle une boîte de nuit, ajoutez à tout ceci des scènes d'action ridicules et de la 3D moche et vous obtenez Batman Forever. Pour les amateurs de divertissement extrêmement kitsch, digne du Batman de L'Âge d'Or des comics, ne se prenant pas du tout au sérieux.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top