Mon Allociné
De la guerre
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Plus de photos
Mathieu Amalric - 151
Le Fils de Joseph : Photo Mathieu Amalric, Natacha Régnier, Victor Ezenfis La Loi de la jungle : Photo Mathieu Amalric, Vincent Macaigne La Chambre interdite : Photo Mathieu Amalric Belles familles : Photo Karin Viard, Mathieu Amalric Belles familles : Photo Gilles Lellouche, Karin Viard, Marine Vacth, Mathieu Amalric
Asia Argento - 83
Land of the dead (le territoire des morts) : Photo Asia Argento, Simon Baker Dracula 3D : Photo Asia Argento Dracula 3D : Photo Asia Argento Photo Asia Argento Cadences obstinées : Photo Asia Argento, Nuno Lopes
Guillaume Depardieu - 67
L'Enfance d'Icare : photo Alexandre Iordachescu, Guillaume Depardieu L'Enfance d'Icare : photo Alexandre Iordachescu, Guillaume Depardieu L'Enfance d'Icare : photo Alexandre Iordachescu, Guillaume Depardieu Au voleur : Photo Florence Loiret-Caille, Guillaume Depardieu Au voleur : photo Guillaume Depardieu, Sarah Leonor
Clotilde Hesme - 77
L'Indomptée : Photo Clotilde Hesme, Jenna Thiam Chocolat : Photo Clotilde Hesme, Omar Sy Photo Clotilde Hesme, Pierre Perrier L'échappée Belle : Photo Clotilde Hesme, Florian Lemaire, Yannick Choirat Le dernier coup de marteau : Photo Clotilde Hesme, Romain Paul

Commentaires

  • beautifulfreak

    Un film français qui sort du lot, dur à décrire. Une expérience poétique, des moments de transe lucide, des acteurs inspirés. Peut provoquer l'agacement par moments. Envoûtant.

  • Blaste

    Film incroyable, que ce soit dans sa mise en scène (beaucoup de plans longs, parfois un peu dans l'esprit "trilogie sur l'errance de Gus Van Sant", j'ai trouvé), dans sa musique, dans ses interprétations... Guillaume Depardieu est magnifique (je le trouve encore meilleur que dans Pola X de Carax), et que dire de Mathieu Amalric... pour moi, il tient ici son meilleur rôle : j'ai particulièrement adoré ces plans plus ou moins fugaces où il a l'air d'avoir des absences, comme s'il avait été filmé non pas à son insu mais sans qu'il joue volontairement, juste en étant là (le sens de certaines répliques, au début du film, évoquant le personnage de Laurent Lucas dans Tiresia, de Bonello). Si je comprends les arguments qui peuvent faire que l'expérience de ce film rebute, c'est le genre de film, véritable projet de cinéma, qui me bouleverse pas mal. Niveau scénario, Bonello part de quelque chose de cruellement simple, ses angoisses en tant que cinéaste et scénariste, pour partir dans des considérations plus abstraites et plus philosophiques, j'ai trouvé ça très bien écrit.

Voir les commentaires