Mon Allociné
De la guerre
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Plus de photos
Mathieu Amalric - 151
Michou d'Auber : photo Gérard Depardieu, Mathieu Amalric, Samy Seghir, Thomas Gilou Michou d'Auber : photo Mathieu Amalric, Nathalie Baye, Thomas Gilou La question humaine : photo Mathieu Amalric, Nicolas Klotz Le Grand appartement : photo Laetitia Casta, Mathieu Amalric, Pascal Thomas La Vénus à la fourrure : Photo Emmanuelle Seigner, Mathieu Amalric
Asia Argento - 83
Land of the dead (le territoire des morts) : Photo Asia Argento, Simon Baker Le Livre de Jérémie : photo Asia Argento, Jimmy Bennett Le Livre de Jérémie : photo Asia Argento Le Livre de Jérémie : photo Asia Argento, Cole Sprouse Le Livre de Jérémie : photo Asia Argento, Jimmy Bennett
Guillaume Depardieu - 67
Peau d'ange : photo Guillaume Depardieu, Morgane Moré Aime ton père : photo Gérard Depardieu, Guillaume Depardieu Aime ton père : photo Gérard Depardieu, Guillaume Depardieu Au voleur : Photo Florence Loiret-Caille, Guillaume Depardieu Les Inséparables : photo Christine Dory, Guillaume Depardieu
Clotilde Hesme - 77
Les Liens du sang : photo Clotilde Hesme, Guillaume Canet, Jacques Maillot Le fils de l'épicier : photo Clotilde Hesme, Eric Guirado Les amants réguliers : Photo Clotilde Hesme, Louis Garrel Les amants réguliers : Photo Clotilde Hesme, Louis Garrel Le fils de l'épicier : photo Clotilde Hesme, Eric Guirado, Nicolas Cazalé

Commentaires

  • beautifulfreak

    Un film français qui sort du lot, dur à décrire. Une expérience poétique, des moments de transe lucide, des acteurs inspirés. Peut provoquer l'agacement par moments. Envoûtant.

  • Blaste

    Film incroyable, que ce soit dans sa mise en scène (beaucoup de plans longs, parfois un peu dans l'esprit "trilogie sur l'errance de Gus Van Sant", j'ai trouvé), dans sa musique, dans ses interprétations... Guillaume Depardieu est magnifique (je le trouve encore meilleur que dans Pola X de Carax), et que dire de Mathieu Amalric... pour moi, il tient ici son meilleur rôle : j'ai particulièrement adoré ces plans plus ou moins fugaces où il a l'air d'avoir des absences, comme s'il avait été filmé non pas à son insu mais sans qu'il joue volontairement, juste en étant là (le sens de certaines répliques, au début du film, évoquant le personnage de Laurent Lucas dans Tiresia, de Bonello). Si je comprends les arguments qui peuvent faire que l'expérience de ce film rebute, c'est le genre de film, véritable projet de cinéma, qui me bouleverse pas mal. Niveau scénario, Bonello part de quelque chose de cruellement simple, ses angoisses en tant que cinéaste et scénariste, pour partir dans des considérations plus abstraites et plus philosophiques, j'ai trouvé ça très bien écrit.

Voir les commentaires