Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
La Dernière maison sur la gauche
note moyenne
3,5
2914 notes dont 584 critiques
18% (107 critiques)
36% (210 critiques)
17% (101 critiques)
15% (87 critiques)
8% (46 critiques)
6% (33 critiques)
Votre avis sur La Dernière maison sur la gauche ?

584 critiques spectateurs

ChroniqueMécanique
ChroniqueMécanique

Suivre son activité 245 abonnés Lire ses 214 critiques

4,0
Publiée le 19/09/2009
Un film très réussi. L'original de 1972 (lui-même déjà librement inspiré d'un autre film de Bergman réalisé en 1960) à quelque peu mal vieilli aujourd'hui mais reste tout de même un grand classique du genre, premier film de Craven, et véritable bombe qui fit beaucoup de bruit lors de sa sortie à l'époque. Celui-ci est également un premier film, et son jeune réalisateur montre de belles promesses, puisque son sujet est plutôt bien maîtrisé. Le suspense et la tension sont très présents et pesants, l'atmosphère glauque est bien retranscrite et l'interprétation est plus que correcte. Le machiavélisme et la perversité du scénario sont légèrement en deçà de l'original mais loin d'être en reste, on y trouve son compte, idem pour l'ambiance malsaine et violente de certaines scènes, un peu plus à la limite du supportable dans celui de Craven mais tout de même difficiles et gores dans celui-ci. Au final, un très bon moment à passer pour les amateurs du genre, loin d'être un énième remake minable et raté.
Djo D
Djo D

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 643 critiques

5,0
Publiée le 19/04/2014
La Dernière maison sur la gauche est une veritable claque à la figure ! Le film accumule un rythme et un suspens avec intensité et ingéniosité. L'histoire malgré quelque coincidence (voulue) est osée et provocante. Les acteurs et actrices ont parfaitement été choisis. La réalisation est agréablement artistique et la musique colle sans faute de gout au film. Violent et brutal, La Dernière maison sur la gauche est un film immanquable quand aux amoureux du cinéma du genre !!!
Loskof
Loskof

Suivre son activité 241 abonnés Lire ses 688 critiques

3,5
Publiée le 15/11/2012
Franchement, en écrivant cette critique les images du film me reviennent et me font toujours froid dans le dos. La dernière maison sur la gauche va loin, très loin pour nous mettre mal à l'aise, et c'est réussit. Le début est assez banal, avec des dialogues nunuches, la petite fille à sa maman qui s'en va, blabla. On tient le coup pendant le premier quart d'heure et après c'est parti il faut s'accrocher. Pas ici d'histoires de zombies, de personnages bizarres, juste des psychopathes et le film s'en sert très bien. La boucherie se découpe en 2 temps. Une dans la forêt, pas la plus réussie car assez longue et redondante (je m'échappe, tu m'attrapes, je m'échappe) mais oh combien malsaine (viol, etc). Je cautionne pas trop ce genre de trucs mais bon c'est un film et surtout c'est horrible à voir et après tout on est là pour ça. Le deuxième temps c'est dans la maison et là c'est du grand art. Alors oui c'est la loi du talion comme dans Taken sauf que là il n'y a pas d'issue possible et que on sent bien que la famille n'est pas dérangée à la base. Difficile de ne pas être scotché à son siège car on s'attend à chaque fois à en voir un mourir. C'est un peu gore, mais dans le genre flippant, avec une réalisation bien foutue, pas trop hachée (contrairement aux personnages !). On en sort la tête pleine, le ventre creux, et il est dur de s'endormir après ça. Moins bien que The Descent et la Colline a des yeux mais très bien quand même !
Puce6386
Puce6386

Suivre son activité 389 abonnés Lire ses 1 074 critiques

4,0
Publiée le 20/08/2010
Un très bon film d'horreur, dans lequel on se trouve plongé du début a la fin, avec un suspense toujours présent. La qualité de la mise en scène est supérieure à la moyenne des longs-métrages du genre.
Caine78
Caine78

Suivre son activité 722 abonnés Lire ses 7 242 critiques

4,0
Publiée le 21/01/2014
N'ayant malheureusement pas vu le film de Wes Craven, je me garderais bien de faire des comparaisons. Toujours est-il que ce remake d'une efficacité implacable est remarquablement mené, offrant son lot de scènes stupéfiantes et sordides, où l'on se trouve pris en quasi-flagrant délit de soutien à l'auto-défense. C'est évidemment l'une des grandes forces de l'œuvre : au-delà du fait qu'elle soit simple, limpide et ultra-violente, elle dérange presque avant tout par son absence totale de morale, la seule chose nous venant à l'esprit étant : spoiler: « ouais, mais ils l'ont quand même bien mérité, ces enculés », tandis que l'on garde une certaine sympathie pour les parents de la victime, tombant pourtant dans la barbarie pure lors du dénouement. « La Dernière maison sur la gauche » réussit ainsi son ambitieux pari : choquer intelligemment, en faisant réfléchir sur la nature des uns et des autres, trouvant une ambitieuse alchimie entre fond troublant et forme très percutante. Bref, voilà un film que l'on oublie pas de sitôt : reste maintenant à savoir l'effet que me fera la version de 1972 lorsque je la découvrirais dans un futur relativement proche...
cinderella66
cinderella66

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 34 critiques

5,0
Publiée le 31/07/2013
Très bon. Un film d’angoisse cruel terriblement efficace. On est tenus en haleine du début à la fin. Des scènes dérangeantes notamment celle spoiler: du viol. Petit bémol sur la dernière scène qui manque de cohérence avec le reste.
Shelby77
Shelby77

Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 1 069 critiques

3,5
Publiée le 01/03/2018
Ce film a probablement inspiré "I'll spit on your grave". La dernière maison sur la gauche ne repose pas seulement, sur l'envie de choquer, comme beaucoup de films d'horreurs, qui montrent du sang uniquement pour montrer du sang. Au contraire car finalement, mis à part les deux dernières minutes du film, il n'y a pas de quoi se réfugier sous la couette avec un coussin sur les oreilles. Le spectateur est tenu par l'angoisse. Mais je dirai, une angoisse positive. Parce que les « victimes » de cette bande de cinglés, deviennent des héros, derrière lesquels le spectateur a envie d'être, parce qu'ils sont sur le point de s'en sortir, vraiment.
Bub ... Haut les flingues,
Bub ... Haut les flingues,

Suivre son activité 42 abonnés Lire ses 605 critiques

5,0
Publiée le 25/03/2015
Aussi bon que le film d'origine mais profitant avec bonheur du son et des possibilités des caméras actuelles, "La dernière Maison à Gauche" est aussi jouissif que l'original de Wes Craven. j'adore la situation dans laquelle se fourvoient les voyous violents et intraitables.
S M.
S M.

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 553 critiques

5,0
Publiée le 01/03/2014
L'original de 1972 de Wes Craven reste un grand classique du genre et un chef-d'oeuvre mais a un petit peu vieilli, il faut bien l'admettre. Il était nécessaire de le remettre au goût du jour. Et, le pari est réussi avec ce remake! La réalisation est à la hauteur. Le suspense et la tension sont très présents et pesants, l'atmosphère glauque est bien retranscrite et les acteurs sont convaincants. A noter la présence de scènes violentes et choquantes. Ce remake est peut-être un peu moins malsain ou pervers que l'original de Craven mais est plus gore. Pour moi, un des meilleurs remakes avec "I spit on your grave" et "Maniac".
Annabelle A.
Annabelle A.

Suivre son activité 8 abonnés Lire sa critique

5,0
Publiée le 06/06/2013
Je dois dire que le film est très trash.spoiler: Notamment la scène du viol. On est mal à l'aise pendant presque toute la durée du film,priant pour que les "bons" s'en sortent et triomphent sur les mauvais. Après avoir vu ce film j'ai eu du mal à trouver le sommeil et en ait fait des cauchemars. Un film très efficace
Laurent B.
Laurent B.

Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 34 critiques

5,0
Publiée le 06/06/2013
Gros coup de coeur !! Un thriller psychologique suivi d'un survival plutôt gore avec une scène de viol dure ... Le scénario bien ficelé et une vengeance jouissive à la fin !! Un bon film comme j'aimerais en voir plus souvent !
The gazelle
The gazelle

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 07/05/2013
Un gros coup de cœur sur ce film genialissime ... Il est juste parfait le scenario les acteurs surtout un coup de cœur sur justin et mary ... Vraiment j'ai tout adorer ... Comparer a the tortured qui est bien plus cru et finalement pour arriver a la même chose ... A VOIR ET A REVOIR
M.L.Skellington
M.L.Skellington

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 13 critiques

5,0
Publiée le 18/03/2013
Remake de l'une des oeuvres phares de Wes Craven, La Dernière Maison Sur La Gauche seconde génération est la preuve parfaite que l'élève peut parfois dépasser le maître. En effet, la version de 1972, pourtant signée de la main de l'un des plus grands cinéastes d'épouvante, s'avérait absolument détestable : extrêmement choquante, vulgaire et dérangeante, dans le plus mauvais sens du terme. Et ce malgré l'énorme polémique crée à sa sortie et son statut de film culte pour de nombreux amateurs du genre. Heureusement, le goût prononcé des réalisateurs pour les remake de films d'horreur ces dix dernières années est parvenu à donner une seconde vie à l'oeuvre. Sous l'oeil avisé de monsieur Craven, produisant et supervisant la nouvelle version de son métrage, c'est un certain Dennis Illiadis qui se charge du projet. Si ce dernier n'était pas particulièrement connu dans les salles de cinéma, il nous délivre là l'un des plus mémorables films de genre de ces dix dernières années. A mi-chemin entre le survival et le raped and revenge, La Dernière Maison Sur La Gauche ne reproduit pas les erreurs de son prédécesseur, et les transforme même en véritables atouts. Choquant, le film l'est tout autant, dérangeant, il l'est également, mais l'aspect extrêmement vulgaire de l'original est suffisamment atténué, le rendant beaucoup plus accessible. Pourtant, la première partie s'avère toute aussi insoutenable. Et pour cause, lorsque deux jeunes filles tombent entre les mains d'une famille de meurtriers dégénérés, le film qui nous impressionnait dés ses premières minutes par une superbe photographie et une bande-originale prometteuse composée par John Murphy bascule subitement dans une violence pour le moins heurtante. Rarement un film de genre ne nous aura autant poussé à détourner les yeux de l'écran, en éveillant des sujets plus que sensibles mis en scène dans une brutalité crue et filmés sans concessions. Toutefois, et là où le remake se démarque d'ailleurs énormément, c'est au niveau de la psychologie qu'il instaure pour l'ensemble de ses personnages. Bourreaux autant que victimes, chacun bénéficie d'un développement supérieur à la moyenne. C'est l'une des raisons pour laquelle certaines scènes frôlent l'insoutenable : qu'il s'agisse du viol que l'on redoutait, presque autant que des scènes de torture pure et dure éprouvantes au plus haut point pour nos nerfs. Dennis Illiadis met tout en oeuvre pour plonger son métrage dans un sentiment de réalisme viscéral, les séquences s'enchaînent sans nous laisser le moindre répit, devant une caméra qui ne nous épargne rien du spectacle. La seconde moitié de film aurait donc quant à elle presque tendance à paraître récréative à côté du véritable calvaire que l'on subit durant la précédente. Après le " raped ", place au " revenge ". Trois quarts d'heure de survival intensif, qui pourrait facilement se prétendre vrai modèle du genre. Si l'heure n'est plus à fermer les yeux devant les actes répugnants des tortionnaires, elle est à la tension et au stress, grâce à une ambiance et une atmosphère des plus brillantes. La première partie mettait en avant l'une des protagonistes principales du film, interprétée par une actrice d'une crédibilité impressionnante pour qui l'on s'accroche littéralement, la suite se concentre sur ses deux parents, prêts à tout pour protéger et venger leur progéniture. La transformation psychologique est vraiment marquante, d'un banal couple de banlieue bourgeoise à cheval sur les bonnes manières, ces derniers deviennent de véritables machines à tuer. A l'image des parents, l'évolution de la relation entre les tortionnaires est l'un des points forts de La Dernière Maison Sur La Gauche, qui ne se contente pas de leur attribuer le statut de simple meurtriers, sadiques, et autres énergumènes frappées par la folie comme cela peut souvent être le cas et qui au contraire, attache un soin tout particulier à leur relation, notamment entre un père et un fils donnant lieu à des passages tétanisants. Un film comme Mother's Day a d'ailleurs bien compris la leçon quelques années plus tard. La Dernière Maison Sur La Gauche est donc bel et bien l'une des plus grosse claques horrifiques de ces quelques dernières années. Rarement un film de genre n'aura été aussi humain et inhumain à la fois. Pour un remake, c'est un coup de maître.
Dicidente
Dicidente

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 687 critiques

5,0
Publiée le 27/02/2013
A voir sans hésiter, c'est un super film, le meilleur dans le genre.
rem_du_49
rem_du_49

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 69 critiques

5,0
Publiée le 04/10/2012
Je viens de revoir ce petit bijoux que je viens d'acquérir en blu ray et quel film!!! Un de mes classique sans hésiter histoire monstrueuse terriblement bien filmé avec une fin mais alleur une fin.. jouissif. Des scènes très dur tout de même âme sensible faire attention! Des films comme celui la j'en veux plus souvent !!!
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top