Mon AlloCiné
Picnic
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Picnic" et de son tournage !

Débuts

En compétition au Festival Premiers Plans d'Anger 2009, Picnic est le premier long métrage d'Adrian Sitaru qui a déjà réalisé quelques téléfilms et plusieurs courts-métrages dont Waves en 2007. Sélectionné au Festival de Sundance 2008, il a obtenu pour ce dernier le Prix du Meilleur Court-Métrage aux Festivals de Locarno, Namur, Sarajevo et Las Palmas.

Influences

Andrei Tarkovski, Federico Fellini et Ingmar Bergman ont fortement influencé le réalisateur de Picnic qui dit avoir appris à faire un film sans beaucoup de moyens grâce à Lars von Trier.

Point de vue

Dès les premiers moments d'écriture du scénario, Adrian Sitaru a "vu" l'histoire à partir de ses personnages. Inspiré par le même Lars von Trier et son dogme 95, il filme en caméra subjective afin de réussir à "montrer sans forcément avoir à le "raconter" que tout ce qui arrive peut être le résultat d'une personne extérieure: cette présence pourrait s'appeler Dieu, un ange, le réalisateur ou tout autre présence qui regarde sans intervenir", précise t-il.

Lieu

"Ecrire sur la Roumanie n'est pas une fin en soi dans mon travail de scénariste/réalisateur. Mes histoires se déroulent dans mon pays parce que je sais de quoi je parle, mais je pense qu'elles sont universelles et qu'elles pourraient arriver n'importe où dans le monde", souligne Adrian Sitaru, insistant en outre sur la qualité des productions roumaines ces dernières années.

Identification

Il avoue avoir choisi un homme comme personnage principal parce qu'il en est un lui-même: " Ce qui m'intéressait, c'était plutôt la moralité d'un personnage qui ne veut faire aucun compromis. Sa lâcheté et la manipulation psychologique sont les thèmes qui m'intéressent ici et qui sont d'ailleurs des "problèmes" mêmes dans ma propre vie, que j'essaie de comprendre."

Direction d'acteurs

Afin d'aboutir à une performance quasi naturaliste de la part de ses acteurs, le réalisateur privilégie les très longues répétitions : "Même si j'ai écrit vingt versions différentes du scénario, et que j'estime que je suis arrivée à une certaine perfection dans les dialogues, si pendant les répétitions quelque chose sonne faux ou qu'un comédien propose autre chose qui paraît mieux, je n'hésite jamais à modifier un dialogue ou un geste." L'essentiel étant pour "Adrian Sitaru que le comédien comprenne en profondeur la psychologie de son personnage, le pourquoi de ses réactions et ce jusqu'aux pensées précédant ses paroles: "Parce que la plupart du temps je me suis rendu compte que l'on pense tout à fait autre chose que ce que l'on dit.

Histoire de goût

"Je ne suis pas un cinéphile pur et dur, je m'ennuie vite alors je fais en sorte que les autres ne s'ennuient pas avec mes films." Pour le réalisateur, l'humour, la tension et une certaine poésie de l'image sont les ingrédients essentiels à tout bon film.

Inspiration

Même s'il n'y a jamais pensé pendant son travail d'écriture, le réalisateur reconnaît que le thème de Picnic est assez similaire à celui de Le Couteau dans l'eau de Roman Polanski qu'il avait vu très longtemps avant.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Bienvenue à Marwen (2018)
  • Mortal Engines (2018)
  • Aquaman (2018)
  • Le Retour de Mary Poppins (2018)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • Une Affaire de famille (2018)
  • Il était une fois en Amérique (1984)
  • Pupille (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Rémi sans famille (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Bumblebee (2018)
  • Robin des Bois (2018)
  • Les Veuves (2018)
  • Edmond (2018)
  • Le Grinch (2018)
  • Hunter Killer (2018)
Back to Top