Mon AlloCiné
    Le Village des damnés
    note moyenne
    2,8
    1063 notes dont 123 critiques
    5% (6 critiques)
    20% (25 critiques)
    31% (38 critiques)
    30% (37 critiques)
    10% (12 critiques)
    4% (5 critiques)
    Votre avis sur Le Village des damnés ?

    123 critiques spectateurs

    Black-Night
    Black-Night

    Suivre son activité 114 abonnés Lire ses 52 critiques

    3,5
    Publiée le 4 février 2015
    Le Village Des Damnés est un bon film. Il s'agit là d'un remake d'un film homonyme de 1960 adapté tous les deux d'un bouquin. Je ne pourrais pas parler du bouquin puisque je ne l'ai pas lu, ni même du film original que je n'ai pas vu. Je me concentre donc sur cette œuvre-là. Et je dois dire que j'ai passé un super bon moment devant cette dernière. Un film avec une histoire captivante à l'ambiance particulière que John Carpenter va avec sa très bonne maîtrise de la caméra avec une excellente réalisation et son style bien à lui y instaurer une ambiance mystérieuse très intéressante. Un bon démarrage dans l'histoire qui au fur et à mesure que l'on avance va sombrer dans le mystérieux et l'horreur. Des scènes remarquables et de la tension y sera dissimulé au sein du métrage. Le cinéaste signe ici une fois de plus sa propre bande son qui est pour ce dernier, une merveille quasi magistrale et permet d'instaurer l'ambiance préalablement cité. Le casting réuni de bonnes interprétations d'acteurs avec : un très bon rôle pour Christopher Reeve, Kirstie Alley, Linda Kozlowski, Michael Paré, Meredith Salenger, Mark Hamill ainsi que les différents acteurs interprétant les enfants. Pas le meilleur film du cinéaste oui mais je pense un bon remake et surtout un bon divertissement du genre maîtrisé dans son ensemble qui est un peu trop sous-estimé. Un film de plus à voir dans la filmographie du réalisateur si l'on est fan. Ma note : 7.5/10 !
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 783 abonnés Lire ses 4 998 critiques

    3,0
    Publiée le 1 octobre 2010
    Remake d'un grand classique du cinéma fantastique, ce "Village des damnés" n'en demeure pas moins digne d'intérêt. Carpenter a ainsi bien su moderniser l'histoire, lui apportant au passage quelques éléments nouveaux plutôt bien vus, et ce notamment par le personnage de Kirstie Alley. Le rythme est lui assez soutenu, alerte, si bien que même si l'on connaît déjà l'histoire, on ne peut totalement s'empêcher de trembler quelque peu devant ce suspense il est vrai fort bien rendu. Cela dit, et ce même si Carpenter évite fort bien d'affadir en tout point ce remake, l'entreprise était-elle par ailleurs totalement obligatoire? Car malgré une prestation honnête, Christopher Reeve ne fait pas oublier George Sanders, et le personnage de l'enfant "différent" des autres ne s'avère en définitif pas si bonne que cela. Cela dit, et à défaut d'être innovante donc, l'oeuvre n'en demeure pas moins d'assez bonne qualité, ce qui nous permettra de passer ne serait-ce qu'une bonne soirée, ce qui est toujours bon à prendre. Honnête.
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 227 abonnés Lire ses 1 031 critiques

    2,5
    Publiée le 25 mai 2015
    Pourquoi produire un remake d'un chef d'œuvre, réponse : Pour gagner du fric !  Le film de 1960 était parfait. Qu'est-ce que celui-ci apporte de nouveau ? Le casting masculin ; Christopher Reeves n'est absolument pas convainquant dans le rôle et n'arrive pas à la cheville du George Sanders de 1960, quand à Mark Hammil en pasteur, c'est une catastrophe, avec ses insupportables prêchi-prêcha qui traînent en longueur. La modification du scénario original spoiler: (l'un des enfants est différent des autres) est une idée absurde, et ne parlons pas du happy-end débile et poussif. Côté positif notons une étonnante prestation de Kirstie Alley, une bien jolie Linda Kozlowski et quelques scènes choc spoiler: (le gars qui crame sur le barbecue, le suicide du type sur une échelle, et surtout les flics qui s'entretuent) . Ce remake ne s'imposait pas, il est néanmoins regardable, mais on est loin de l'orignal !
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1516 abonnés Lire ses 8 672 critiques

    3,0
    Publiée le 26 juillet 2010
    John Carpenter reprend le chef d'oeuvre de Wolf Rilla, vingt-cinq ans après, pour signer un remake honorable qui rèside dans ses silences et son atmosphère particulièrement mystèrieuse! Le casting est éclectique avec le regrèttè Christopher Reeve (devenu tètraplègique à la suite d'une chute de cheval après le tournage), Linda Koslowsky (la copine de Mike Crocodile Dundee), Kirstie Alley (hèroïne de la trilogie "Allo maman ici bèbè"), Michael Parè (très actif dans les annèes 80) et Mark Hamill (célèbre pour avoir tenu le rôle de Luke Skywalker dans la première trilogie de Star Wars) qui campe ici un rèvèrand! Un remake de bonne facture avec une excellente partition musicale qui nous rappelle une fois de plus que Big John excelle dans le genre...
    AMANO JAKU
    AMANO JAKU

    Suivre son activité 202 abonnés Lire ses 421 critiques

    4,0
    Publiée le 19 mai 2014
    Plus besoin de présenter « Big » John Carpenter tant sa filmographie parle pour lui ("Assaut", "Halloween", "Fog", "New York 1997", "The Thing", "Christine", "Prince des Ténèbres", "Invasion Los Angeles", "L’ Antre de la Folie"). Et John décide une nouvelle fois (à l’instar de "The Thing") de rendre hommage à l’un de ces films cultes en en faisant un remake. Cette fois-ci, le monsieur a choisi "Le Village des Damnés", grand classique du fantastique réalisé par Wolf Rilla en 1960. Et encore une fois, Big John arrive à transcender le film d’origine en l’améliorant avec ce qui lui faisait défaut : développement du récit mieux maîtrisé (avec notamment une introduction présentant subtilement les protagonistes et le village avec le fameux incident) et bien mieux réparti sur la longueur (le film fait 1h40 contre 1h15 pour l’original !), un peu plus de « drames » provoqués par les enfants les rendant encore plus terrifiants (comme le destin funeste de la femme du docteur, le « saut de l’ange » du technicien de surface de l’école ou cet effroyable massacre de policiers !!), une ambiance encore plus angoissante grâce à une musique stressante judicieusement utilisée (mais ça, c’est le petit plus Carpenter !) et des effets spéciaux impressionnant (un très bon point pour les yeux des gamins dont la couleur évolue en fonction de la puissance qu’ils déploient). Carpenter arrive même à s’éloigner de son modèle en proposant des idées originales et qui servent bien le film, comme le personnage de Kirstie Alley qui permet de justifier l’omniprésence du gouvernement sur le terrain ou encore le fait que les enfants soient toujours deux par deux en « couple » et que l’un deux, n’ayant pas sa « moitié », arrive mieux à comprendre et ressentir comme les autres humains. Et puis le film demeure aussi une incroyable confrontation entre le docteur, incarné par un Christopher Reeve au mieux de sa forme et plus charismatique que jamais ; et sa fille Mara, leader des enfants absolument flippante (bravo à la petite Lindsay Haun qui parvient à surpasser la prestation déjà impressionnante de Martin Stephens dans le film de 1960 !!) Carpenter nous prouve une fois de plus que la peur c’est son dada et qu’un remake peut être bon, et même meilleur, que le film original !
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 12 juillet 2010
    Je lance ce film sans meme savoir de quoi il s'agit, au hasard, et je suis agréablement surpris par le début de l'histoire qui est très prenante et me promet un gros suspens... Promesse non tenue: je me lasse ensuite devant les incohérences énormes du scénario (les mots "pourquoi" et "comment" me hanteront jusqu'à la fin du film. Les effets visuels super kitchy et vraiment inutiles (yeux lasers qui s'eclairent de toutes les couleurs). Je presse meme la touche d'avance rapide lors du final sans queue ni tête... Je suis vraiment pas fan de Carpenter.
    cinémanie
    cinémanie

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 1 097 critiques

    0,5
    Publiée le 12 novembre 2009
    Remake bien inutile puisque complètement raté de la version de 1960 ,cette minuscule série B n'a rien pour elle : budget serré d'où des trucages au compte goutte et pas spécialement réussis ,des dialogues fumeux ,des anciennes gloires a la recherche d'un second souffle comme acteurs (Mark Hamill alias Luke Skywalke en prêtre !!!) sans oublier le bâclage total d'un scénario pourtant interessant a l'origine.Non j'ai perdu 1h30 devant ce somnifère cinématographique qui au lieu de faire peur provoque le profond des ennuis.Ah il est décidément loin le temps ou Carpenter nous faisait nous accrocher a nos sièges en distillant de bonnes grosses tranches d'angoisse et de suspenses.
    Léa H.
    Léa H.

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 220 critiques

    4,0
    Publiée le 26 janvier 2014
    Après le baroque et expérimental «Antre de la folie », Carpenter revient ici à un classicisme moins flamboyant, mais d’une belle rigueur. On pense beaucoup à « Fog », avec sa petite communauté frappée par un Mal insaisissable, ici agrémenté d’une réflexion assez flippante sur la maternité (comme pulsion irrationnelle) et sur l’enfance comme une tache obscure de la conscience (et si nos enfants étaient nos monstres ?). Mais ce que le film fait surtout ressortir, c’est la thématique qui travaille tous les films de Carpenter : la perte d’identité. Que ce soit la meute invisible d’Assaut, le tueur abyssal d’Halloween ou le monstre-phagocyte de « The Thing », on retrouve ici l’angoisse profonde de l’indifférencié, à travers cette petite colonie d’enfants interchangeables qui « partagent la même âme ». L’origine du Mal, qu’il soit de l’ordre de l’intime (comment ne pas se laisser contaminer par l’altérité) ou du politique (le libéralisme qui uniformise et chosifie), se niche toujours chez Carpenter dans la perte d’identité. Cette phobie trouve ici un nouvel écrin et une tonalité plus sombre que d’habitude (le motif du suicide irrigue tout le film). On peut reprocher au « Village des damnés » d’être parfois un peu trop rigide dans ses bottes (il y a moins de poésie et de mystère que dans les grands Carpenter) et de manquer un peu de rythme (le côté choral et elliptique du récit sied moins bien au maître que le huis-clos en temps réel), mais on ne peut lui enlever sa redoutable efficacité, la grande tenue de sa mise en scène (maîtrise absolue du scope) et sa belle cohérence thématique.
    rannouemile
    rannouemile

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 12 critiques

    5,0
    Publiée le 28 avril 2014
    Le village des Damnés est un film splendide. Le suspens est très présent puis la mise en scène est sublime. Encore une fois, John Carpenter nous en met plein la vu. Christopher Reeve est l'acteur qu'il fallait choisir. Même si j'ai personnellement trouvé le première événement étrange (des habitants d'un village qui s’évanouissent), ce thriller reste aussi efficace qu'horrifique.
    TTNOUGAT
    TTNOUGAT

    Suivre son activité 173 abonnés Lire ses 1 476 critiques

    1,0
    Publiée le 17 octobre 2017
    Ce film est lourdement handicapé lorsque on a vu l’original de 1960, même 35 ans plus tôt car ce dernier ne s’oublie pas. Il était pourtant évident qu’il ne fallait pas y toucher (d’ailleurs sa propre suite avait été un désastre) car on ne manipule pas un groupe d’enfants comme on manipules les fusées ou les gros montres. Pour une fois les effets spéciaux modernes ne pouvaient convenir. Le thème du film est un thème philosophique et la peur engendrée doit naitre d’un mystère, facile à rendre dans un roman mais à manier avec prudence lors d’une mise en images. Je voulais le voir car comme beaucoup de cinéphiles j’adore Christopher Reeves qui nous a fait tant rêver dans ses ‘’Superman’’ et c’est juste après ce tournage qu’il a eut son terrible accident. Il n’est pour rien dans ce ratage, c’était mission impossible pour n’importe quel acteur en 1995, mais la tentation était grande de refaire le ‘’village des damnés’’ car le sujet est formidable. Carpenter n’a pas pu y résister.
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 434 abonnés Lire ses 1 507 critiques

    3,5
    Publiée le 19 novembre 2014
    Le Village des damnés : Loin d’être le film le plus connu de John Carpenter ou même le meilleur. Il en reste pas moins une œuvre maitrisée car son réalisateur à du talent, ni plus, ni moins. Il à le savoir faire notre John pour nous mettre dans une ambiance d’où il est le seul à connaitre le secret. L’ambiance au service du scénario et de la tension qui se met en place petit à petit. Et donc, la mise en scène est intelligente, les plans de caméra sont parfaits, on se sent comme sur un nuage quand on regarde les films de Carpenter coté réalisation, et ce film ne déroge pas a la règle. Et il faut dire que ses musiques sont tous aussi géniaux et cohérentes avec l’atmosphère que procure le film. Ensuite, le scénario est original, assez prenant car on veut savoir ou ça nous mène. Et il faut dire que l’histoire est très spécial, parfait pour John. Car, après un événement paranormal qui à rendu immobile tous les habitants d’une petite ville isolée. Toutes les femmes tombes enceintes au même moment et les enfants plus tard vont devenir des vrais tueurs : simple coïncidence ou phénomène extra-terrestre… Donc voila, comme je dis, le film est captivante, il tourne certes en rond vers la fin mais vu que il dure 1H30, on n’a pas el temps de s’ennuyer. Et pour finir, les acteurs sont plutôt bons et le casting est vraiment sympa, on a quand même l’unique Christopher Reeve (Superman). Donc voila, très bon divertissement du genre malgré qui soit classique dans ses codes.
    Sergio-Leone
    Sergio-Leone

    Suivre son activité 119 abonnés Lire ses 1 064 critiques

    0,5
    Publiée le 27 juin 2010
    Extrêmement déçu par Carpenter sur ce coup là, où même la musique et la lumière affreusement travaillée comme un vulgaire TV film mélodramatique ne sauvent pas les dernières valeurs sûres du maître du fantastique... Il semble bien loin le temps de "the thing", "prince of darkness" et "they live"...
    scarface666
    scarface666

    Suivre son activité 150 abonnés Lire ses 159 critiques

    3,0
    Publiée le 11 septembre 2012
    Je viens de le voir, et j'ai été déçu, comme beaucoup. Dommage, sur le papier c'est une bonne idée mais là pour le coup, ce film n'a pas grand chose de bien a part son casting. Chris Reeve et Mark Hamill. Je n'ai pas encore vu l'original, mais sa va pas tarder car je le possède. Carpenter a voulu en faire le remak, donc une version plus moderne en soit. Mais qui en 1995 avait encore des coupes de cheveu comme ça ? Je parle de celles des enfants, ça rend vraiment ridicule. L'idée des "yeux" est très bonne mais aurait mieux fonctionner dans des scènes nocturne, car les 3/4 du film, si pas l’entièreté se déroule la journée, et ne contribue absolument pas a améliorer l'ambiance du film. J'aurais préférer que les yeux soit simplement un regard perçant sur un visage angélique, un peux comme Damien dans La Malédiction. Ce qui a de plus effrayant dans Le village des Damnés ? : Son affiche ! Même les enfants ne sont pas effrayant, et je ne remet pas en cause la façon dont ils jouent, mais plutôt leur look ridicule que Carpenter a surement conserver ( j'image que dans le film de 1960 les enfants était déjà comme ça, mais ça collait avec l’époque). Dommage que le scenario n'est pas orienté Satanique ou Malédiction, ou même DAMNATION ! Ici, l’évolution du l'histoire du film nous fait plus penser a une invasion extra-terrestre qu'autre chose. Je pari que ce film pourrait avoir une bien meilleur version aujourd'hui si par exemple James Wan réalisait le projet. Avec des réalisation flippante, mais vraiment, comme Insidious et Dead Silence, je pense que c'est lui le nouveau maitre de l'horreur aujourd'hui. Bref, John Carpenter m'a beaucoup déçus avec Le Village des Damnés, c'est pour ça que je regarderais avec plaisir le film original de 1960 qui doit surement etre beaucoup plus efficace.
    fesaga
    fesaga

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 108 critiques

    0,5
    Publiée le 23 novembre 2006
    un navet grotesque!
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 362 abonnés Lire ses 3 097 critiques

    3,5
    Publiée le 30 avril 2013
    Parmi le raz-de-marée de remakes de vieux classiques qui envahit le cinéma de genre dans le années 90, celui fait par John Carpenter du chef d’oeuvre de Wolf Rilla s’impose parmi sans conteste les plus réussis. Le traitement de la peur que provoquent ces enfants paranormaux chez les habitants du village et les instances militaro-scientifiques est une nouvelle preuve que Carpenter est un maitre en matière de mise d’atmosphère angoissante. Le casting hétéroclite, réunissant Christopher Reeves (dans son dernier rôle avant son tragique accident) et Mark Hamill (dans un de ses très rares rôles post-Star Wars) s’en sort lui aussi très bien mais se sont bien les enfants et leurs marches groupées qui resteront dans les mémoires.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top