Mon AlloCiné
Little New York
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Little New York" et de son tournage !

A propos du réalisateur

Encore assez peu connu en France, James DeMonaco signe avec Little New York son premier long métrage en tant que réalisateur. Scénariste de formation, il a fait ses débuts d'auteur avec Jack, réalisé par Francis Ford Coppola en 1996. Deux ans plus tard, il se spécialise dans l'écriture de films d'actions : Négociateur dans lequel Samuel L. Jackson et Kevin Spacey se donnent la réplique; le remake du classique Assaut de John Carpenter en 2005, ainsi que le film d'épouvante Skin Walkers.

Staten Island, c'est par où ?

Staten Island (c'est d'ailleurs, rappelons-le, le titre en VO du film) est en fait un district situé en face de l'extrêmité sud de Manhattan. C'est depuis 1898, l'une des cinq circonscriptions que compte la ville de New York, aux côtés de Manhattan, de Brooklyn, du Queens et du Bronx. Il comprend l'île même de Staten Island, et cinq petites îles inhabitées. Le district est relié au continent du New Jersey par trois ponts, ainsi qu'à Brooklyn via le pont Verrazano. Dans les années 1980, certains firent pression pour obtenir la sécession de Staten Island du reste de la ville de New York; mais ce mouvement s'essoufla avec l'arrivée de Rudolph Giuliani à la tête de la mairie en 1993.

Staten Island et la Mafia

De Scarface et Lucky Luciano à Sammy "The Bull" et Big Paul, Staten Island n'a jamais cessé d'héberger la Mafia et ses victimes. Pendant longtemps, l'île a d'ailleurs été connue comme une sorte de cité dortoir de la Mafia. Il faut savoir que l'histoire de Staten Island est associée à un important développement urbain. Son isolement favorisant l'anonymat, sa forte population d'immigrés et la proximité de quartiers mal famés permettaient aux gangsters de se livrer tranquillement à leurs activités de prédilection : jeu, prostitution, trafic d'alcool, détournement de fonds, prêts usuriers, rackets... C'est ici que les gangsters les plus célèbres (Al Capone, Lucky Luciano, Albert Anastasia, Paul Castellano, John Gotti et Sammy Gravano) ont vécu et / ou appris le métier. Au début du XXe siècle, Staten Island était une zone rurale faiblement peuplée, un lieu idéal pour abandonner les cadavres des victimes de la Mafia. Les membres de "la main noire", surnom de l'organisation à ses débuts, avaient l'habitude de tasser les corps de leurs victimes dans des tonneaux et de se débarrasser de leur chargement dans les fermes de l'île, ou sur la plage de Bergen Beach à Brooklyn. Si la Mafia a aujourd'hui nettement perdu de son influence à Staten Island, l'île a cependant gardé sa réputation de fife mafieux, notamment grâce aux tournages de films comme Le Parrain, Les Affranchis ou encore Donnie Brasco.

Vincent d'Onofrio à propos de son rôle

La parole à Vincent D'Onofrio, alias Parmie tarzo, qui évoque ses sources d'inspirations pour la création de son rôle : "j'ai passé ma vie à rencontrer des types comme lui ! J'ai grandi à Brooklyn, dans des quartiers qui regorgent de mafieux de ce genre. Ce n'est pas très difficile pour un New Yorkais de les trouver, et d'observer leur façon de s'habiller, de se coiffer, de porter des lunettes, ou de parler. Plus que l'accent d'ailleurs, c'est le ton qu'ils emploient et les inflexions qu'ils choisissent qui sont révélateurs. Ce qu'il y a d'intéressant chez les mafieux, c'est leur côté opaque : qu'éprouvent-ils au moment où ils vous parlent ? Sont-ils sérieux ou pas ? On ne sait jamais à quoi s'en tenir avec eux."

Des personnages plus vrais que nature ?

Pour créer les personnages de Jasper (Seymour Cassel, acteur fétiche de John Cassavetes), Parmie Tarzo (Vincent D'Onofrio) et Sully (Ethan Hawke), le réalisateur s'est beaucoup inspiré de la population locale. Ainsi, celui de Jasper est inspiré d'un vieil épicier qui a initié très tôt le cinéaste aux paris et aux courses de chevaux ! "J'ai également grandi avec des mafieux à tous les coins de rue" poursuit James De Monaco, "il y a une vraie concentration de mafieux à Staten Island, plus qu'ailleurs. [...] Ces mafieux empruntent eux-mêmes beaucoup au cinéma, notamment Les Affranchis de Martin Scorsese. Ce sont de vrais fans du film, il y a donc un aller-retour permanent entre la réalité et la fiction". Et puis il y a Sully, chargé de vidanger les fosses septiques, "un classique de l'Etat de New York".

Hawke / Demonaco : deuxième !

Quatre ans après avoir collaboré sur Assaut sur le central 13 réalisé par Jean-Francois Richet, Ethan Hawke retrouve pour la seconde fois James De Monaco.

Un environnement familier

James De Monaco décrit un univers qu'il connait relativement bien, et pour cause : il a passé son enfance à Staten Island. "C'est un coin qui a toujours été considéré comme un sous-quartier de New York, et qui suscite beaucoup de moqueries de la part des New-Yorkais" explique-t-il. Il ajoute : "inutile de dire qu'en grandissant là-bas, on développe un sacré sentiment d'infériorité vis-à-vis de New York. J'ai toujours eu envie d'écrire là-dessus, de partir du regard que j'avais, enfant, sur les gratte-ciels de Manhattan, qui me paraissaient si proches et en même temps si loin de nous, car nous n'y allions jamais. Quand j'avais neuf ans, dans mon esprit, tous les New-Yorkais étaient riches et célèbres, tous étaient des gens importants, par rapport aux cols bleus insignifiants de Staten Island".

Kill, Kills, Kille !

Dans le Staten Island de Little New York, il y a de nombreux "Kills". Il ne s'agit nullement d'un recensement des assassinats, mais d'un souci de coller à la réalité : les "Fresh Kills" de Staten Island abritent en effet depuis la seconde moitié du XXe siècle le plus important site d'enfouissement de déchets de New York. C'est notamment là que sont enfouis les débris du World trade Center. Le "Arthur Kill", qui a donné son nom à la "Arthur Kill Road", désigne en fait le détroit marin qui sépare Staten Island des côtes du New Jersey. Enfin, il y a aussi le nom du quartier des "Great kills", avec en son sein le "Great Kills Park". En fait, l'origine de ces noms s'explique par une simple question étymologique : ils viennent tous du hollandais "Kille", qui signifie cours d'eau !

Le saviez-vous ?

De nombreuses personnalités issues du monde artistique, scientifique, littéraire ou sportif, sont nées ou ont vécu à Staten Island. Dans le monde de la musique, c'est par exemple la chanteuse de folk Joan Baez, fille du célèbre physicien Albert V. Baez, inventeur du microscope à rayons X en 1950, qui est née à Staten Island. Il y a aussi Gene Klein Simmons, le fondateur du groupe de rock KISS, ou encore l'un des groupes phares de rap des années 90 qui s'est formé ici : Wu-Tang Clan. Le compositeur de la cultissime musique de Hair, Galt MacDermot, est également originaire du coin. Dans le domaine littéraire, c'est par exemple Frank McCourt, lauréat du prestigieux prix Pulitzer, qui raconte son expérience de professeur à Staten Island dans le deuxième volume de son autobiographie : " 'Tis", qui fait suite au best-seller "Les cendres d'Angela", adapté en 2000 par Alan Parker. C'est aussi le lieu de naissance de Anna Harriet leonowens (1834-1914), qui fut la tutrice des enfants du Roi de Siam et inspira le roman "Anna et le roi, plusieurs fois portée à l'écran. Côté acteurs, Staten island est le lieu de naissance de Steven Seagal, Martin Sheen, Emilio Estevez, Jennifer Esposito, Alyssa Milano ou encore Rick Schroder.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • First Man - le premier homme sur la Lune (2018)
  • The Predator (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • Venom (2018)
  • Le Flic de Belleville (2018)
  • Yéti & Compagnie (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Capharnaüm (2017)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Alad'2 (2018)
  • The House That Jack Built (2018)
  • Girl (2018)
  • Voyez comme on danse (2018)
  • Les Frères Sisters (2018)
  • Dilili à Paris (2018)
  • Fou d'amour (2015)
  • En liberté ! (2017)
  • L'Amour flou (2018)
  • Jean-Christophe & Winnie (2018)
  • La Nonne (2018)
Back to Top