Notez des films
Mon AlloCiné
    Silent Hill : Révélation 3D
    note moyenne
    2,2
    2317 notes dont 511 critiques
    répartition des 511 critiques par note
    49 critiques
    50 critiques
    106 critiques
    132 critiques
    114 critiques
    60 critiques
    Votre avis sur Silent Hill : Révélation 3D ?

    511 critiques spectateurs

    Papolito T.
    Papolito T.

    Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 20 critiques

    2,5
    Publiée le 7 mars 2014
    Silent hill n est pas un mauvais film de bonnes idées sur le paier et dans la construction mais manque d imagination avec cet univers, le début de ce film est assez bien mais à partir des dernières 30minutes cela part dans tous les sens et la fin est à mon avis à revoir c est dommage. peut mieux faire
    carpdiem72
    carpdiem72

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 154 critiques

    3,5
    Publiée le 3 mars 2014
    certains passage du film, sont franchement pas terrible, mais d'autres sont vraiment bien imaginé. l'ensemble reste vraiment bon. mais je pense que c'est le genre de film qui plait ...ou pas
    Terrible Kids
    Terrible Kids

    Suivre son activité Lire ses 8 critiques

    0,5
    Publiée le 15 mars 2014
    a part quelques beaux effets visuels et quelques belles créatures le film est nul à chier du début à la fin et ne mérite même pas qu'on se fatigue à lui dédier plus de 4 lignes...
    tomPSGcinema
    tomPSGcinema

    Suivre son activité 330 abonnés Lire ses 3 323 critiques

    1,5
    Publiée le 23 février 2014
    Si le premier opus réalisé par Christophe Gans nous fait passer un très bon moment, fort malheureusement cette suite que l’on doit à Michael J. Bassett (réalisateur du pourtant très bon "Solomon Kane") s’avère d’une très grande médiocrité. Car même si il y a la présence de quelques séquences assez fun (notamment celle concernant l’araignée-mannequin), dans son ensemble la réalisation propose un manque de suspense et de frissons assez affligeants. De plus, nous avons le droit à des dialogues risibles et à un casting guère fameux où seule la mignonne Adelaide Clemens sort du lot. Visuellement, ce second opus n’arrive franchement à la hauteur du premier, même si il y a la présence de quelques décors bien conçus. "Silent Hill : révélation" est donc une réelle déception et qui aura bien du mal à plaire concernant ceux qui ont apprécier le premier opus.
    Thierry k.
    Thierry k.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 4 critiques

    2,0
    Publiée le 5 avril 2014
    Un film mal écrit (dialogues etc...) des scènes d'horreurs mal amenées. Une psychologie des personnages non maîtrisé (aucune tension ,rien). Et pire encore par rapport à l'oeuvre originale, les changements scénaristiques retirent toute angoisse au film. Du bas de gamme et cela est fort dommage car il y avait moyen de faire quelque-chose intéressant. Pour ma part je vous déconseil ce film que vous ayez ou non joué au jeu.
    Atticus83
    Atticus83

    Suivre son activité Lire ses 59 critiques

    1,0
    Publiée le 17 février 2014
    Silent Hill Révélation où comment passer d'un potiron à un navet gâté. Poubelle !
    Roub E.
    Roub E.

    Suivre son activité 173 abonnés Lire ses 3 452 critiques

    1,0
    Publiée le 17 février 2014
    À l'image d un Résident Evil ce Silent Hill est une mauvaise adaptation d un jeu vidéo. C est un film d horreur sans âme qui se contente qui se contente d aligner quelque scène gore et tentant de conserver l esthétisme du premier film de Christophe Gans sans y parvenir.
    Sebi Spilbeurg
    Sebi Spilbeurg

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 1 005 critiques

    1,0
    Publiée le 12 février 2014
    Ceux qui suivent ces critiques savent à quel point les adaptations de jeux vidéo sont descendues. Et pourtant, au cours de quelques visionnages, il est arrivé de tomber sur des exceptions. Comme Silent Hill en 2006, réalisé par le cinéaste français Christophe Gans (notamment connu pour avoir fait Le Pacte des Loups). Malgré ses défauts, le long-métrage faisait honneur au jeu dont il était tiré. Étonnant donc que les producteurs aient mis autant de temps à sortir une suite, alors que des bousasses à la Resident Evil sortent régulièrement. Un sequel qui a mis au moins 6 ans à voir le jour… et dont on aurait bien aimé ne jamais avoir à regarder ! Cette longue attente a été intégrée au scénario, où nous retrouvons la jeune (18 ans, quand même !) Heather en compagnie de son père, qui déménagent sans cesse pour fuir quelque chose, que l’adolescente soupçonne d’être lié à ses étranges cauchemars qui mettent en avant la ville de Silent Hill. Et puis, tout va s’accélérer quand le paternel va se faire kidnapper par une secte qui veut ainsi pousser la jeune fille à retourner dans la ville du premier film, où elle découvrira un lourd secret concernant son existence. Un peu barré, lu comme ça, mais il faut savoir que cet opus fait de même que le précédent. À savoir une histoire qui s’inspire librement du jeu d’origine. Ici, il est question du 3 : nous retrouvons Heather partant à Silent Hill retrouver son père, où elle croisera la route de divers personnages que nous retrouvons ici (Claudia, Leonard…). On peut comprendre qu’il faut adapter la trame à sa sauce, dans le but de ne pas faire un copié-collé sans saveur du produit d’origine. Et également d’arriver à remplacer certaines séquences et détails par d’autres pour rendre le tout crédible. Seulement voilà, Revelation n’a pas été dirigé par Christophe Gans… Le Français est remplacé par Michael J. Bassett. Autant dire un grand inconnu du public, qui se contente d’avoir à sa filmographie Wilderness et Solomon Kane. En somme, ce ne sont pas de grands titres, qui lui auraient permis d’avoir du pouvoir sur ce projet. Au lieu de ça, Silent Hill 2 s’est laissé diriger sous la houlette des producteurs, qui en ont fait un grand n’importe quoi. Allant jusqu’à dénaturer le scénario : répliques qui sonnent faux (pire qu’un film d’adolescents qui ne se prend pas au sérieux), protagonistes sans aucune consistance, changements par rapport au jeu fort douteux dans le but d’attirer un plus large public (où est passé la scène où Heather vomit un embryon diabolique ? pourquoi Leonard n’est pas le monstre qu’il est dans le jeu ?)… Plein de défauts scénaristiques de ce genre qui en font un film peu abordable car inintéressant et ayant l’air d’une ébauche au stade du premier jet d’un script. Non, si Silent Hill : Revelation a été réalisé, c’est uniquement dans l’optique de surfer sur le succès du premier, tout en se pliant à la nouvelle mode commerciale du moment : le passage à la 3D. Du coup, tout le reste à été oublié au profit de séquences en relief qui, au final, se remarquent à peine ! Juste pour rendre impressionnant une énorme épée ou encore donner de la (mauvaise) profondeur à un combat final entre deux monstres (scène à la Resident Evil made in Paul W.S. Anderson sous des airs de musique à la limite du metal rock). Cela aurait pu être appréciable pour un autre film, mais ici, il s’agit de Silent Hill ! Un film qui se base sur un jeu vidéo connu pour son ambiance angoissante. Hors, tout de ce long-métrage semble venir d’un clip ! Notamment avec ce montage anarchique, ces effets spéciaux mineurs (c’est quoi cette brume d’une laideur visuelle sans nom ? ça sent le tape-à-l’œil fait à la va-vite !), ces acteurs qui sont dans l’excès (Sean Bean, est-ce bien toi ?), cette bande-son qui sature les oreilles. Tant de défauts qu’il fallait éviter pour garder l’atmosphère oppressante du premier film, qui se retrouve ici dénaturée pour se rapprocher bien plus d’une orgie visuelle sans consistance à la Blade. Résultat de cette ambiance : on se marre par pitié de la pitoyable qualité plutôt que de frissonner un chouïa comme cela aurait dû être le cas ! Et ce malgré des moments faits dans le but d’effrayer, qui ne marchent aucunement car tout étant tout simplement mal fichus (mal tournés, mal montés…). Silent Hill : Revelation, en plus de faire honte au jeu, déshonore également le travail de Christophe Gans sur le premier opus. C’est indéniable ! Est-ce le sort réservé à tous les jeux vidéo angoissants ? Donner naissance à des films qui ne se basent qu’à faire des clins d’œil et arborer le titre d’origine pour exister ? La saga Resident Evil confirmait ce fait. Silent Hill 2 ne fait qu’enfoncer le clou encore plus ! Pas sûr qu’un troisième opus naisse (malgré une fin ouverte), étant donné que cette suite n’ait pas marché auprès du public. Mais sait-on jamais ! Il faut bien avouer que question ratage, on a vu pire (ce film étant tout de même regardable comparé à d’autres). Mais être passé après Christophe Gans n’en est que plus fatal !
    sebvez65
    sebvez65

    Suivre son activité Lire ses 133 critiques

    2,0
    Publiée le 9 février 2014
    film à l'esthétique magnifique mais au niveau du scénario rien de nouveau... C'est loupé cette suite n'apporte rien à l'intrigue...
    Florian G.
    Florian G.

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 3 critiques

    1,0
    Publiée le 6 février 2014
    j'aime beaucoup de filme et enormement de filme mal noté, je trouve souvant les critique vide de sence, mais ce filme est vraiment nul, le premier etait tres bien! mais celui çi, l'acrtice est telement idiote c'est a ce demander si elle sais comment faire cuire des pates, vraiment vous pouvez passer votre chemin
    Gallardo N.
    Gallardo N.

    Suivre son activité Lire sa critique

    1,5
    Publiée le 6 février 2014
    Avalanche de jump scares. Voila comment pourrait être résumé Silent Hill : Reveletion 3D, la suite du pourtant pas mauvais Silent Hill de Christophe Gans. Le film souffre cruellement d'un manque d'ambiance, certes l'univers du jeu y est bien retranscrit, mais où se trouve son ambiance si particulièrement prenante? Pour pallier a ce manque, le film est truffé de jump scares, ces apparitions soudaine accompagnées de grands bruits pour nous faire sursauter. Ok sa marche, mais attention à ne pas trop en mettre. Ici c'est l'indigestion assurée, on en mange a toute les sauces, tous le long. Outre le manque d'ambiance, le film fait aussi l'impasse sur l’émotion, on se fiche royalement de ce qu'il pourrait advenir des protagonistes. Bon, les effets sont moches et l'on s'ennuie un peu, mais ne râlons pas trop. Si vous brulez d'envie de retourner a Silent Hill, alors allez-y et faite vous votre avis.
    THE-CHECKER
    THE-CHECKER

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 701 critiques

    0,5
    Publiée le 23 janvier 2014
    Moi qui pensait qu'on avait déjà touché le fond avec le premier, je réalise avec horreur que les mecs sont descendus encore plus loin dans le ridicule!! Quand on pense qu'à la base il s'agissait d'un jeu sublime sur PSone, dont les gros pixels n'enlevaient en rien le coté malsain et glauque d'une histoire tordue à souhait. Là on se retrouve avec un film formaté au possible, des SFX puants la défaite et un final à l'esthétique Matrixienne daté comme pas permis (sans compter un pompage conceptuel des cénobites de Clive Barker!) En bref, la seule révélation du film c'est de se demander ce qu'on fout à perdre son temps à le regarder!!
    Timothé Poulain
    Timothé Poulain

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 506 critiques

    1,0
    Publiée le 5 janvier 2014
    Que dire de ce film ? Le scénario fait mal à la tête tellement il est tiré par les cheveux laissant ainsi les scènes aussi pathétiques qu'absurdes s’enchaîner (quid du combat entre le bourreau et la femme-hybride ?) tout en laissant le spectateur totalement indifférent. Simplement mauvais...
    Sacha S.
    Sacha S.

    Suivre son activité Lire sa critique

    1,0
    Publiée le 28 décembre 2013
    Rien à voir avec Silent Hill. Faites-vous plaisir et regardez le premier film Silent Hill, de Christophe Gans (si ce n'est déjà fait), qui est une réussite totale.
    Mikaël E.
    Mikaël E.

    Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 12 novembre 2013
    Je viens de perdre 1h30 de ma vie... AUCUNE cohérence (notamment avec le 1 qui était vraiment bien)
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top