Notez des films
Mon AlloCiné
    La Zona, propriété privée
    note moyenne
    3,6
    1300 notes dont 240 critiques
    répartition des 240 critiques par note
    92 critiques
    75 critiques
    21 critiques
    39 critiques
    6 critiques
    7 critiques
    Votre avis sur La Zona, propriété privée ?

    240 critiques spectateurs

    Guiciné
    Guiciné

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 1 007 critiques

    2,5
    Publiée le 20 avril 2008
    Film honnète, mais le scénario manque singulièrement de profondeur et d'idées, la mise en scène n'avance pas et le film surtout en première partie flotte et n'arrive pas à nous tenir en haleine. Dommage car le film aurait pu être plus puissant.
    kibruk
    kibruk

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 1 833 critiques

    3,5
    Publiée le 22 juillet 2010
    Fable morale et sociale, "La zona" explore de nombreux thèmes tels que la corruption, la dérive sécuritaire et les inégalités sociales. Souvent saisissant, globalement prenant, il manque toutefois d'une force un peu brutale et souffre d'une réalisation un peu tristounette sans inventivité ni virtuosité. Donc un peu trop classique dans sa forme, mais ce n'en est pas moins un film à voir pour le fond.
    annereporter94
    annereporter94

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 1 006 critiques

    5,0
    Publiée le 6 avril 2008
    Un film qui fait mal, un film qui frappe là où cela peut être très sensible... Plutôt que la lettre de Guy Moquet, voilà un film qui devrait être montré dans toutes les écoles privées de France. Rien que le mot "privées" est abject... Réflechissez bien avant de mettre votre enfant dans une école "privée"...
    Aymeric Pasgrimaud
    Aymeric Pasgrimaud

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 4 critiques

    4,5
    Publiée le 7 janvier 2012
    Au début, on peut être légèrement troublé par le faux rythme du film, l'absence de "héro-fil rouge" pour se repérer, l'ambiance oppréssente qui entoure cette zona. Mais par dessus tout, c'est la sobriété de la réalisation qui ressort. Pas de coup de théatres à répétion ou d'effets visuels spectaculaires, on en reste à l'essentiel : Les protagonistes, leurs histoires. Celle de cette communauté qui en voulant se protéger du monde s'est effermée elle-même. Celles de ces individus qui chacun à leur manière vont tenter de mettre fin ou, à défaut, de se dégager du système en place. Mais ils vont être pris par un engrenage inarretable car dénué de sens : La voiture ne s'arrétera pas, même face à l'évidence, même face à la mort (Vous comprendrez...). On est donc bien loin des "thrillers-block buster" standardisés. Bien sûr, il faut prendre du recul face à la dimension duale et manichéennne du récit. Mais il s'agit avant tout d'une manière crue de nous présenter les problèmes que constitue aujourd'hui encore la stratisfication sociale du méxique. Et, ne l'oublions pas, c'est avant tout un film prenant et un moment de cinéma que l'on oublie pas de si tôt !
    T-Tiff
    T-Tiff

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 845 critiques

    3,0
    Publiée le 24 avril 2014
    "La Zona, propriété privée" aborde un thème très intéressant, la corruption au Mexique et le pouvoir infini de l'argent. Le film met en opposition deux quartiers de Mexico, un bidonville et une zone, quartier riche. Le scénario joue sur cette opposition pour mieux critiquer. C'est pourquoi, ce drame est souvent intéressant, car "La Zona, propriété privée" est un film engagé avec un réel message. Cependant, le tout est finalement qu'à moitié la mise en scène est franchement mauvaise. En effet, le réalisateur tourne son film comme une série espagnole, avec peu de talent et d'intensité, rendant parfois le spectateur somnolent et peu ouvert à l'importance du message transmis. Ainsi, la première moitié du film manque franchement d'intensité et ne plonge pas vraiment le spectateur dans le sujet. La seconde moitié rattrape largement ce flottement, avec des scènes parfois choquantes, surtout à la toute fin ; même si la dernière scène et le générique présentent une musique en désaccord total avec le reste du film. Les acteurs, comme le réalisateur, ressemblent plus à des amateurs. "La Zona, propriété privée" est réussi sur le plan scénaristique, mais échoue sur d'autres plans aussi importants, néanmoins le film laisse au spectateur l'impression d'avoir appris quelque chose qui le dépasse, un problème social qui malheureusement existe et perdure.
    Maïlys Sabatier
    Maïlys Sabatier

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 39 critiques

    5,0
    Publiée le 21 avril 2008
    Sans aucun doute possible "La Zona" fait partie du top 10 des meilleurs films que j'ai vu en ce début d'année ! Soulignons déjà la magistrale interprétation des deux jeunes acteurs principaux du film. Ensuite, on ne peut qu'applaudir le sujet de ce thriller à huis clos qui reste diablement angoissant du début à la fin. Aucune longueur n'est à déplorer, les personnages sont complexes et intéressants...On remarque que tout à été fait dans la mise en scène pour "isoler" véritablement l'action dans cette "Zona" où finalement, on compte plusieurs prisonniers malgré eux. Peu de musique, mais on ne relève pas cette absence comme une tare. "La Zona" est un film choquant, la violence est souvent crue, mais c'est aussi cette impuissance que l'on ressent face à cette situation si injuste qui nous donne la nausée. Un film à voir, et sur lequel méditer !
    Kalie
    Kalie

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 942 critiques

    5,0
    Publiée le 22 décembre 2014
    Ce film mexicain : quelle claque ! La réalisation est sobre mais terriblement efficace. La tension est permanente. Les plans de caméras en noir et blanc renforcent le sentiment de malaise qui ne quitte pas le spectateur. Les scènes violentes (le cambriolage, le meurtre de la vieille dame, le lynchage collectif d'un enfant etc.) sont très réalistes. Ce réalisme est renforcé par les acteurs totalement inconnus chez nous. Nous sommes immergés dans la zone, un îlot peuplé de riches, coupé de la misère ambiante de Mexico. Trois jeunes des bidonvilles pénètrent dans le lieu. L’unique survivant est traqué par les membres du comité de défense de la zone constitué d’honnêtes habitants. Même les enfants de ces bons pères de famille sont de la partie. L’un d’eux trouve le délinquant et l’aide… Entre légitime défense et bavure, ces nantis ne sont pas totalement blâmables. Même si les décisions prises lors des assemblées font froid dans le dos ; elles sont motivées par un désir de sécurité absolue (« Pour le bien de tous »). La délation est une arme redoutable. Les dissidents sont muselés. De l’autre côté du mur, il y a bien un flic qui se bat pour découvrir la vérité. L'enquête est sur le point d'aboutir spoiler: (la bague avec les initiales de sa propriétaire dans la bouche du cadavre d'un jeune). Mais dans une société rongée par la corruption ; où une mère qui attend son fils assassiné et une fillette témoin des faits sont tabassées pour qu’elles se taisent ; toute tentative de recherche de la vérité est vouée à l’échec. L’argent règle tout. La justice est bafouée. spoiler: Le petit bourgeois fuit la zone et donne une sépulture décente au pauvre (après avoir retiré son cadavre des poubelles). La vie continue dans la zone. La culpabilité en plus pour certains… Voilà un film mémorable qui change des productions habituelles. A noter la très belle chanson mexicaine du générique de fin.
    Reznik
    Reznik

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 602 critiques

    4,0
    Publiée le 27 mars 2008
    Il FAUT voir La Zona, mariage réussi entre film de genre et dénonciation intelligente du système. A condition de ne pas être réfractaire aux bonnes baffes dans la gueule qui ouvrent les yeux.
    Degrace
    Degrace

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 414 critiques

    2,5
    Publiée le 30 mars 2008
    Un film dur, qui donne l'air d'être réaliste, même si je ne peux pas vérifier. Les acteurs sont crédibles. On tombe parfois dans la caricature d'un côté ou de l'autre, mais le film se tient. Le scénario est là, même si une partie du public sera déçue par la fin. A voir.
    njer57
    njer57

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 322 critiques

    4,0
    Publiée le 9 avril 2008
    Jusqu'où peuvent aller les gens pour protéger leurs petits privilèges ? Dans les riches quartiers de Mexico qui côtoient l'extrème pauvreté simplement séparés par un mur ça va apparemment jusqu'à cacher un meurtre au yeux de la police. Pour son 1er long métrage Rodrigo Pla signe un thriller maîtrisé et une véritable critique social de son pays ce qui ne gâche rien à l'affaire. Il réussit à rendre l'atmosphère dans le quartier vraiment oppressante et la chasse à l'homme qui s'y engage retient l'attention jusqu'au bout grâce à une histoire tortueuse pleine de rebondissements. Seul point noir : la fin qui se traîne vraiment par rapport au reste du film beaucoup plus dynamique.
    stonemarten
    stonemarten

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 33 critiques

    2,5
    Publiée le 5 avril 2008
    Moyen. La bande annonce présageait un film tendu, en fait non, le réalisateur prend son temps pour mettre en place son petit monde où on sent qu'il se prend un peu pour un tyran : caméras de surveillance omniprésentes, course poursuites cruelles, etc. Mais le sujet est du film se révèle être très vite une charge appuyée contre une certaine mentalité réactionnaire de la bourgeoisie mexicaine (les habitants de la Zona), entretenue par l'establishment (la Police et la Justice). Rien de très original malheureusement dans cette critique, finalement très convenue et qui serait passé inaperçue si le film avait été française ou américain. Enfin le discours sur la jeunesse est lui aussi un peu bâclé. Bref on passe un bon moment, mais le film sera vite oublié.
    pandani
    pandani

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 379 critiques

    2,0
    Publiée le 27 novembre 2010
    C'est assez drôle qu'on emploie des termes comme "anticipation", "fantastique" ou "futuriste" à propos de ce film, car ce brûlot pessimiste et percutant décrit une réalité sociale et politique parfaitement contemporaine. C'est saisissant, mais malheureusement un peu trop démonstratif, un peu trop prévisible; les acteurs, à l'instar de la belle Maribel Verdu, ont finalement peu d'espace pour s'exprimer dans ce film où les personnages stéréotypés ne sont là que pour illuster le propos.
    scrabble
    scrabble

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 467 critiques

    4,0
    Publiée le 24 avril 2008
    Un film aseptisé dans la violence, l'insécurité dans la sécurité. une vengeance implacable d'un monde riche. La peur de l'extérieur. quelle horreur de vivre dans un monde retranché de la vie humaine. A voir absolument pour ne pas tomber dans ce travers de la xénophobie.
    aberdeen76
    aberdeen76

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 1 012 critiques

    4,0
    Publiée le 11 novembre 2008
    Un film choc sur le phénomène des guettos pour riches, la corruption, la bêtise humaine. Certes un peu trop manichéen, La Zona restitue extrèmement bien une ambiance malsaine, ou les caméras de surveillance avilissent les libertés et ou la peur de l'autre fait sa loi. Un huit clos haletant, sans happy end hollywoodienne. Au contraire, la fin est dérangeante mais à l'avantage d'être crédible. Un film à voir, assurement.
    Gwen R
    Gwen R

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 475 critiques

    4,0
    Publiée le 31 mars 2008
    Un bon film sur les quartiers chics à tendance sécuritaire coupés du reste de la ville. Le film critique évidemment les dérives sécuritaires et la confusion bourreaux/victimes. Néanmoins, le film ne s'attache pas à un personnage en particulier( il ya certes Alejandro-le jeune riche)la fiction aurait pu s'interesser par exemple à la relation du héros avec le jeune voleur pour comprendre pourquoi il le protège et gagner ainsi en humanité.Au final on ne s'ennuie pas, on est plongé dans un monde autarcique crédible et réaliste.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top