Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Elève libre
note moyenne
2,6
266 notes dont 79 critiques
13% (10 critiques)
24% (19 critiques)
8% (6 critiques)
27% (21 critiques)
14% (11 critiques)
15% (12 critiques)
Votre avis sur Elève libre ?

79 critiques spectateurs

Parkko
Parkko

Suivre son activité 67 abonnés Lire ses 2 012 critiques

2,0
Eleve libre est un menteur. Je m'explique. Eleve libre semble nous promettre un film troublant, intriguant, dont on ne sait quoi penser en ressortant. Mais ce n'est pas ça. Le film retombe complètement au moment où il allait devenir intéressant. Il s'arrête pile comme ça au début, pour faire marche arrière, et se dire voilà. En plus je sens une sorte de remplissage énorme chez Lafosse. Quand j'y pense je trouve que dans A perdre la raison c'était un peu pareil. Son film est construit avec en tête de mire un point d'arrivée qui sera l'apogée de son film (qui s'arrêtera sur son apogée), et tout le reste du film est une sorte de préparation à ce moment. Alors dans A perdre la raison, c'était plutôt bien fait, mais dans Elève libre, on ressent plus un remplissage qu'une réelle montée progressive vers ce fameux climax. C'est très dérangeant et ça donne l'impression de s'être fait avoir.
patatas2
patatas2

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 67 critiques

5,0
Je sors de la séance et je dois dire : bravo ! Encore une fois je suis pas d'accord avec les critiques sur allociné :-) Film très bon, très perturbant et très bien réalisé ! Grand débat en sortant du film : la morale, la majorité sexuelle, la manipulation tout est remis en question, on ne sait pas trop quoi en penser ! Finalement, ce qui perturbe dans le film : la neutralité, qui nous fait tout questionner ! Bravo au jeune acteur, qui est excellent, dans un rôle pas simple ! Ce film me redonne envie de retourner à Utopia !
wykx
wykx

Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 250 critiques

5,0
Un film qui joue avec délicatesse sur un sujet très difficile et qui, même s'il dérange, arrive à nous poser des questions de façon très adroite sur la sexualité au XXIè siècle, à la fois ses bons côtés et ses dérives possibles.
Coolmec
Coolmec

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 53 critiques

5,0
Très beau film, sensible et pudique, sur un sujet difficile et touchant. J'ai beaucoup aimé ces longues séquences, qui font la part belle au jeu des acteurs, à ces regards, ces respirations, ces gestes. Il s'en dégage une certaine lenteur, qui n'est en rien ennuyeuse, mais fait gagner en profondeur et en sincérité. C'est vrai qu'on parle d'amour, de sexualité, d'éducation, c'est filmé de façon pudique, on pourrait s'attendre à voir davantage de chair, car, c'est bien le sujet du film, la chair, et le désir de la chair. Mais ce parti pris de mise en scène se justifie pleinement. Le film pose plein de questions sur le désir, l'éveil à la sexualité, homo/hétéro, et touche à l'intime en chacun de nous. Et pose la question du rôle des adultes dans l'éducation sexuelle des adolescents. Film touchant, courageux et sensible. Bravo aux acteurs, et en particulier à Jonas, toujours juste.
loubnan
loubnan

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 20 critiques

5,0
Elève Libre est magnifique réussite.Film très subtile, très bien réalisé, joué impeccablement notamment par le jeune Jonas Bloquet et Jonathan zaccaï .C'est un film assez dérangeant qui nous laisse avec nos questionnements sur un sujet sensible et plutôt tabou. Evidemment, il ne plaira pas aux culs-bennis.
Ankerdouez
Ankerdouez

Suivre son activité Lire ses 5 critiques

5,0
Un film magnifique, contemporain, et sans en avoir l'air, très politique. "A partir de maintenant, on séparera le travail du reste". C'est la dernière réplique du film (avant une fin plutôt inattendue, merveilleusement intelligente et ouverte) qui illustre aussi, à mes yeux, tout son trajet : une description très juste (incarnée ici dans le "détournement" d'un ado par un trio pervers) du processus morbide de "séparation" décrit par G. Debord. A voir absolument.
chrischambers86
chrischambers86

Suivre son activité 1036 abonnés Lire ses 10 088 critiques

2,0
Un drame subtil qui ne nous cache rien en apparence fait d'"Elève libre" une oeuvre courageuse puisque le cinèaste Joachim Lafosse aborde un sujet sensible plus ou moins tabou! Malheureusement son film divise! D'un côtè, Jonathan Zaccaï qui se montre comme à son habitude remarquable est le seul bon personnage auquel on s'intèresse! De l'autre il faut reconnaître que la mise en scène de Lafosse est acadèmique et qu'aucun message ne ressort au final! On a le sentiment bizarre d'avoir assistè à une expèrience perverse, troublante et bavarde, avec des personnages qui semblent tout droit sortir d'un film de Jean-Pierre Brisseau! En ce qui concerne le fond, certaines scènes de sexe sont à la limite du ridicule notamment la façon dont est abordè la sexualitè de l'adolescent! Les situations scabreuses n'arrangent rien à l'affaire et la fin est inaboutie! Mais on retiendra malgrè tout l'impeccable direction d'acteurs et le courage du metteur en scène devant une telle histoire...
Romain Pinel
Romain Pinel

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 703 critiques

2,0
Bon ça c'est du film français par excellence, on cherche à traiter un sujet particulier avec des personnages à la monsieur tout le monde, une situation initiale tellement banale que par défaut elle en devient crédible et ensuite ça part là ou le réal voulait en venir. Ici le sujet de base est l'éducation à domicile mais après on bascule assez vite dans le charme, la manipulation, l'ambiguïté sexuelle et sentimentale, les visions modernes du couple et les limites de l'éducation. Oui je sais dit comme ça, on a l'impression que c'est hyper riche mais en réalité on se fait un peu chier car comme je l'ai dit c'est trop typique du cinéma français bon je généralise peut être un peu mais personnellement je n'ai pas été captivé outre mesure. Coté acteur et dialogues rien de particulier à signaler, en même temps ça se veut tellement crédible que c'est surement voulu. Ensuite pour ce qui est du sujet en lui même c'est assez bien amené il faut le reconnaitre, on ne voit venir le fin mot de l'histoire qu'au bout d'un certain temps bon après selon les personnes ça choqueras ou pas. Dans l'ensemble c'est pas un film indispensable à voir, à réserver aux curieux.
mistertwenty
mistertwenty

Suivre son activité Lire ses 10 critiques

0,5
?????? Que penser de ce "film"... Il met évidemment mal à l'aise, fait réfléchir, se poser des questions etc.. Mais c'est tout, le film laisse scenaristiquement beaucoup d'inconnues. On pourrait ne pas lui repprocher (j'aurai quand même mis 0 étoiles mais bon) mais certaines scènes choquent et font s'interroger sur la démarche même du réalisateur. Les scènes crues sont vraiment horribles. En tant que spectateur, en arriver à plaindre les acteurs d'avoir dû tourner certaines scènes, c'est triste. La pédophilie est un sujet sensible mais qui peut être traiter effectivement de maniere crue sans etre pour autant aussi glauque (Pedro Almodovar avec "Mauvaise Education") et...pornographique. La pédophilie est un sujet trop grave pour n'etre pas (même un minimum) condamnée. Le realisateur parle d'analyse de l'adolescent, je parle d'analyse de la perversion des adultes. Il inverse presque les rôles en rendant l'enfant au moins aussi coupable que l'adulte des abus (on essaye de se persuader que ça en reste:S) sexuels. A voir si vous avez envie de sortir de la salle avec un brusque envie de protéger vos enfants. Faire un film pour faire un film ne suffit pas. La mise en scène ne fait pas tout. Lafosse l'a oublié, en même temps que la question première : pourquoi ce film ?
Nelly M.
Nelly M.

Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 531 critiques

5,0
Rencontre d'un jeune et d'un trio prompt à "confondre l'amour et la gymnastique" ? Les coups de raquettes de tennis pourraient faire croire à quelque toux nerveuse... Le blond Jonas, cadré en tout par des adultes en mal de projections à plaquer, plutôt que de redoubler et se retrouver avec les tout jeûnots, préfère étudier en candidat libre. Le dénommé Pierre l'accueille chez lui pour cet enseignement : une maison où on parle à coeur ouvert, de soi, comme de la copine Delphine, le premier amour, fortement idéalisé. Les trois hôtes émoustillés semblent fins connaisseurs, devanceurs de désirs, la dame est particulièrement à l'aise... Repas, baignades, soirées discothèque et études constituent le programme. Parfait, ne serait ce léger malaise global... Une histoire plus gonflée que je ne l'aurais cru ! Sur l'air du mythe soixante-huitard "être libéré"... Pareil rite d'initiation existerait encore dans de rares tribus, à Bali je crois bien, mais sous nos latitudes, du fait de la socialisation, ces fantaisies primitives désarçonnent. D'ailleurs, une franche tension s'abat sur le spectateur à partir de Delphine à table avec la maisonnée... "Plus entraîner que forcer", dit le précepteur... Armes inégales, pouvoirs incomparables. Pénible, le contraste entre ce Pierre bien intentionné aux vues très pertinentes et le revers, la chair triste, cette contamination, les répercussions à imaginer peut-être sur des générations ensuite... Joachim Lafosse dénonce, il prend un discret parti pris, pas si neutre que cela... Techniquement, même art des prises de vue, même acuité que "Nue Propriété", même étau... C'est riche de détails, ça fait gamberger longtemps après la projection. Et espérer des soins pour les égarés du désir !
Gwen R
Gwen R

Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 492 critiques

5,0
Vous ne savez pas ce que c'est que la perversité? Voyez ce film! Subtil , ne tombant jamais dans la demonstration facile et lourde, le film démontre le glissement progressif d'une relation de tutorat vers l'abus sexuel via le langage et sa manipulation. Il interroge aussi sur la fascination reciproque de l'adulte sur l'adolescent . D'autant plus troublant qu'on ne voit rien de pornographique mais ce qui est suggéré est parlant voire erotique puisque il met l'accent sur le plaisir-malgré tout- de l'adolescent permettant au doute de -un peu -s'insinuer sur la part de responsabilité et le degré de regret de l'ado...
fttcc60
fttcc60

Suivre son activité Lire sa critique

0,5
Au prix d'interminables plans séquences sans enjeux, on assiste sans broncher, comme si de rien n'était, à la manipulation d'un jeune adolescent par un groupe d'adultes. Le film ne choque pas, le film n'interpelle pas, le film ne remet rien en question. Pourquoi ? Parce que le réalisateur s'acharne à montrer tout ça comme si de rien n'était, sans porter de regard, ni d'amour ni de haine envers les personnages. Le réalisateur dit ne pas vouloir porter de jugement, comme si ça justifiait l'absence de regard, comme si l'amour ou le dégoût étaient des jugements. Triste mécanique froide et cérébrale, film sans vie, un non film, un sujet qui aurait pu être intéressant, devient ici, complètement insignifiant. De plus tout ceci est enrobé dans de longs plans léchés qui sonnent complètement creux. "Eleve libre" est à oublier.
Philippe T
Philippe T

Suivre son activité Lire ses 25 critiques

5,0
Un superbe film sur un sujet brulant et qui par bonheur pose les éléments mais ne juge pas.
Lou20
Lou20

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Quel film magnifique! Un vrai sens du cinéma, avec des plans séquences de toute beauté (et de toute sensualité aussi!) La complexité de l'adolescence est ici merveilleusement traitée, avec toute l'ambiguité inhérente à cet âge: un ado livré à lui-même, "chien perdu sans collier", qui trouve refuge auprès d'adultes pétris de bonnes intentions, mais finalement dangereux. Le film traite aussi de l'éducation et montre les travers d'un prof qui se voudrait exemplaire. Lafosse revient sur son questionnement des "limites", comme dans "Nue Propriété". Ce jeune cinéaste semble posséder un don particulier pour filmer les acteurs et les actrices. Le premier choc au cinéma de l'année 2009! Un film à voir et à revoir!
Quentin E. V.
Quentin E. V.

Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 1 044 critiques

4,5
L'emprise d'un trio de pédophiles sur un jeune blondinet pour assouvir leur perversité ! L'histoire est particulièrement bien mené, les dialogues percutants et l'étau se resserre lentement et inlassablement autour d'un garçon en échec scolaire, sans repère, qui n'a aucun de ses deux parents qui veut le prendre en charge. Je dis bravo à cette entreprise franco-belge pour leur ambition et leur regard, car seuls des films comme Mysterious Skin et Ken Park, entre autres, ont fait mieux.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top