Notez des films
Mon AlloCiné
    The Code
    note moyenne
    2,2
    625 notes dont 91 critiques
    répartition des 91 critiques par note
    0 critique
    7 critiques
    25 critiques
    33 critiques
    16 critiques
    10 critiques
    Votre avis sur The Code ?

    91 critiques spectateurs

    Shelby77
    Shelby77

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 1 136 critiques

    3,0
    Publiée le 11 septembre 2017
    Critique de "The code" : Certes il ne fait pas partie des meilleurs films de braquage mais il reste un bon divertissement à voir. Le scénario n'est pas le point fort du film, les acteurs s'en sortent plutôt bien. Il faut rester jusqu'à la fin il y a une pléthore de twists, il y a même un twist dans un autre. 3/5
    Le cinéphile
    Le cinéphile

    Suivre son activité 173 abonnés Lire ses 2 134 critiques

    2,0
    Publiée le 8 novembre 2012
    Un petit film de gangster avec deux tres bons acteurs ( surtout Freeman ) meilleur dans le même genre "The Score" avec Edward Norton et Robert De Niro
    14caen
    14caen

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 1 087 critiques

    2,0
    Publiée le 22 août 2010
    Je suis trés surpris que ce soit Mimi Leder la réalisatrice de ce film car elle nous avait habitué à mieux (le Pacificateur, Deep Impact...)
    dahbou
    dahbou

    Suivre son activité 108 abonnés Lire ses 2 088 critiques

    1,5
    Publiée le 7 mars 2012
    Morgan Freeman et Banderas avaient sans doute un trou dans leurs plannings ( chose courante pour le second) et ils se sont embarqués avec la revenante Mimi Leder pour un petit film de cambriolage. L'ensemble se laisse suivre quoi que le tout à déjà été vu 10 fois. Mais comme souvent on nous sort un double twist final pour essayer de se différencier ce qui dé-crédibilise totalement le film tant le tout est invraisemblable.et semble rajouter à la va-vite pour espérer être cool. On a juste la confirmation que Radha Mitchell est toujours aussi jolie.
    vanou97
    vanou97

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 633 critiques

    3,0
    Publiée le 23 janvier 2011
    Un très beau duo Banderas-Freeman pour un joli coup, un film malgré lui moyen mais qui suscite quand meme de l'intérêt...
    Stephenballade
    Stephenballade

    Suivre son activité 216 abonnés Lire ses 1 199 critiques

    3,0
    Publiée le 7 septembre 2017
    La première fois que j’avais vu ce film, j’avais été littéralement séduit par le duo Freeman/Banderas et par le twist final (suivi d'une pirouette), et je ne comprenais pas bien la note que les programmes TV et les spectateurs lui décernaient. Malgré le peu de considération pour ce long métrage, il est régulièrement proposé à la programmation du petit écran, comme pour compenser le fait que cette œuvre ne soit pas passée par les salles obscures. Alors qu’en est-il vraiment ? Eh bien à vrai dire, je ne comprends toujours pas la note donnée à ce film par les allocinéens. Allons allons, "The code" n’est pas aussi mauvais que cette note laisse l’entendre. Bon, il n’est pas exceptionnel non plus, bien qu’il avait tout pour être un grand film. Oui, cela veut dire que je suis ressorti moins enthousiaste que précédemment, bien que je continue à penser que le duo formé par Morgan Freeman et Antonio Banderas est plaisant à suivre. Mais pourquoi donc cette nette baisse de ravissement au second visionnage ? Eh bien pour plusieurs choses, et puisque j’ai commencé à parler de la distribution, eh bien je continue sur la lancée. Ou plutôt, sur les faiblesses du scénario. En me lisant, vous devez vous dire que ça y est, je perds les pédales et que je brode pour cacher mon manque d’inspiration et le fait que je ne sais pas trop par où commencer, mais pas du tout ! En réalité, les faiblesses du scénario entraînent bien des choses sur le jeu d’acteur et sur d’autres aspects. Même sans être exigeant et ne réclamer que du divertissement, force est de reconnaître que le scénario n’a pas été bien écrit. Car les incohérences sont assez nombreuses. Et ça commence par la première scène d’action, sur le toit du métro : Banderas se débarrasse de sa veste réflectorisée, laquelle s’envole logiquement grâce à l’effet de vitesse, mais paradoxalement la casquette qu’il revêt ne bouge pas d’un pouce. Et puis d’une façon générale, le rendu de cette scène d’action n’est pas des plus convaincantes. Vient ensuite la rencontre entre les deux personnages principaux, avec un début d’association qui laisse un peu pantois. La cause ? Eh bien c’est simple : des actes de générosité venus de nulle part, et des civilités pour le moins étranges. Mais bon : pourquoi pas ? Sauf que lorsque deux grands voleurs s’associent (un jeune et un vieux), on doit ressentir un égo ressortir des deux personnages. Là, rien. Tout du moins pas grand-chose. Le seul truc qui ressort, c’est cette relative arrogance dans le comportement de Keith Ripley (Morgan Freeman), et cette désinvolture qui lui permet de s’affranchir de la moindre difficulté rencontrée. On le sait, l’acteur afro-américain a un charisme de fou qui lui permet d’imposer sa présence de façon juste en toutes circonstances, mais là… il est limite agaçant. Que voulez-vous ? Ça devait être écrit ainsi dans le scénario. Antonio Banderas est plus proche de la réalité, en rendant son personnage Gabriel Martin plus… comment dire ? disons plus réaliste. Un coup il veut faire le casse, un coup il ne veut pas… bref ! Et les cabotinages tendent à prouver cette tendance à maintenir ce semblant de réalisme. Quoique n’importe quel homme se retrouvant planté devant la beauté à tomber par terre de Radha Mitchell en ferait autant, pas vrai les gars ? Ben bien sûr ! Oups ! Je m’égare… Pour me rattraper, disons que l’actrice australienne réussit à illuminer à elle seule une intrigue dédiée à des malfaiteurs devant agir dans l’ombre. C’est mieux ? Non ? Ah c’est trop tard… alors euh… tant pis ! Malgré tout, les incohérences sont partout spoiler: : comment expliquer qu’ils sont parvenus à entailler une telle épaisseur de mur en béton sans que la lame ne casse si on tient compte de son extraordinaire longueur ? Et les ferraillages ? Où sont les ferraillages ? Le béton est parfaitement lisse et propre, sans nulle trace de ces maudits ferraillages . Ah et puis le facteur chance, parlons du facteur chance, tiens : il est effarant de le voir sourire en permanence aux deux cambrioleurs. Je sais bien que la chance sourit aux audacieux mais quand même ! spoiler: Entre une empreinte récupérée et imprimée sur une matière extensible (je vous explique pas pour retrouver l’échelle !), la réponse rajoutée au boîtier de reconnaissance vocale, la réaction du personnel chargé de la surveillance du coffre… excusez-moi mais il y avait de la place pour bien d’autres réactions. Tout cela pour dire que ça manque de liant, d'épaisseur, de précision dans le développement : on ne sent pas le plan infaillible à toute épreuve. Ensuite, la poursuite engagée par le lieutenant de police Weber n’est à mon sens pas suffisamment exploitée. Ça aurait pu amener du piquant et un supplément de suspense sur un casse audacieux dont on ne ressent finalement pas tant que ça l’immensité de la difficulté. Alors oui, "The code" se laisse suivre et occupera une centaine de minutes si vous n’avez rien d’autre à faire, quoiqu’en regard du premier twist final, on ne comprend pas bien pourquoi Gabriel risque autant sa peau pour s’échapper et libérer sa belle... spoiler: du fait de son statut. Malgré un sujet déjà vu et revu avec toutefois quelques variantes intéressantes, "The Code" est un petit film de seconde zone pourtant doté d’un budget relativement confortable (25 millions de dollars). Oui, "The code" avait tout pour être un grand film (histoire et casting). Un très grand film. Encore aurait-il fallu qu’il bénéficie d’une écriture plus aboutie… Il en ressort un sentiment de grand gâchis que même la présence toujours impeccable de Rade Serbedzija ne parvient pas à gommer. Ce qui me fait penser que la note donnée par les internautes est plus un vote sanction qu’autre chose.
    TheWaaalkingDead
    TheWaaalkingDead

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 980 critiques

    0,5
    Publiée le 28 janvier 2014
    À aucun moment on entre vraiment dans cette histoire de cambriolage. On se demande bien ce que font là-dedans les acteurs renommés qui n’arrivent pas à nous intéresser à ce Thriller mollasson.
    yeuce
    yeuce

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 590 critiques

    2,0
    Publiée le 25 mai 2010
    un petit film du dimanche soir sur TF1 pas mieux, certainement un reliquat d'impôt impayé pour les 2 acteurs. Pour les fans du bel hidalgo.
    Lord-Djiss
    Lord-Djiss

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 983 critiques

    2,5
    Publiée le 24 octobre 2011
    Le film n'est pas mauvais mais il n'est pas à la hauteur de mes espérances.
    anonyme
    Un visiteur
    3,0
    Publiée le 25 février 2014
    Une petite série B , qui ne tient que par ses acteurs, qui jouent d'ailleurs plutôt bien. mais les double roles répétés nous plongent dans un globiboulga incompréhensible.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 3696 abonnés Lire ses 10 395 critiques

    3,0
    Publiée le 7 octobre 2016
    Son dernier coup d'èclat...Son premier coup de maître...Le casse du siècle! Ça passe ou ça casse! Dans "Thick as Thieves", Morgan Freeman et Antonio Banderas s'unissent dans un thriller de haut vol! Certains naissent pour composer de la musique! Keith Ripley (Freeman) est nè pour être un grand voleur et va devoir faire èquipe avec Gabriel Martin (Banderas), un cambrioleur casse-cou, pour voler des oeufs (en bois) mystères fabriquès en 1907! Rien que ça [...] Sauf un dènouement un peu trop facile, ce divertissement est menè de main de maître par une femme, Mimi Leder, rèalisatrice qui s'ètait fait remarquer avec l'efficace "The Peacemaker". Le tandem Freeman-Banderas fonctionne parfaitement dans une histoire bien menèe et jamais ennuyeuse! Peu importe s'ils ont tout bien planifiè, ce qu'il faut surtout c'est savoir improviser parce qu'il y a toujours un petit truc qui cloche! Et puis il y a au gènèrique Radha Mitchell, plus belle que jamais, dans un numèro de sèduction avec Banderas qui n'est pas sans charme! Au final, c'est pas mal du tout...
    anonyme
    Un visiteur
    2,0
    Publiée le 16 octobre 2014
    Si Sean Connery avait la classe et nous faisait une démonstration de petite volée de son cabotinage à l'anglaise (à n'en pas douter !) dans "Haute voltige", cette énième transposition d'un casse organisé par un vieux roublard et un jeune loup aux motivations qu'on ne connaît pas, sert uniquement de subterfuge pour nous convier à des aventures certes rondement menées mais qui n'en mènent pas larges. Même la BO, soutenue par Hans Zimmer lui-même (compositeur sur "Rain man", "Gladiator", "Batman begins" de Nolan...) !, est souvent redondante. Ce qui fait la classe du film, c'est bien sûr le duo Morgan Freeman-Antonio Banderas. Mais alors que Morgan Freeman fait plus du Morgan que du Morgan Freeman (pas une interprétation solide pour parler justement et franchement), Antonio Banderas se prend à cabotiner pour nous maintenir à flot (si l'on peut parler comme ça, bien sûr). Un duo un peu balourd, certes improbable, mais qui a l'art de redresser l'embarcation avant qu'elle ne coule complètement. Pour terminer, la réalisatrice Mimi Leder qui connut la gloire à la fin des 90's ("Deep impact" le film duvallien, "Le pacificateur" kidclooneysque) nous sert "The code" sur un plateau d'argent qui n'en finit pas de s'effriter. Spectateurs, désencodez vous ! A noter : les cinéphiles reconnaîtront aisément Robert Foster qui casse toujours autant la baraque. Merci Robert ! Connu du grand public pour être l'acolyte de De Niro dans "Jackie Brown", il a commencé sa carrière sous la houlette de John Huston ("Reflets dans un œil d'or") puis a joué dans "L'homme sauvage" avec Gregory Peck, "Don Angelo est mort" de Richard Fleisher, "The delta force" aux côtés de Chuck Norris, "Mulholand drive" en compagnie de Naomi Watts, puis récemment dans "The descendants" d'Alexander Payne.
    bibialien
    bibialien

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 794 critiques

    2,5
    Publiée le 9 avril 2012
    Plaisant à suivre,je ne me suis pas ennuyée malgré un faible scénario et grâce à Morgan Freeman
    Mulder13
    Mulder13

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 866 critiques

    1,0
    Publiée le 26 février 2010
    Tout l'intérêt de "The Code" repose sur sa révélation finale, avant celle-ci, on s'ennuie ferme. À éviter.
    fandecaoch
    fandecaoch

    Suivre son activité 545 abonnés Lire ses 2 233 critiques

    3,5
    Publiée le 1 septembre 2015
    The code : Un film de braquage efficace et bien rythmé par un scénario certes classique mais qui est bien mené. Et cela grâce a un casting étincelant et un duo qui fonctionne bien, on a le droit a l’incorrigible Antonio Banderas et charismatique Morgan Freeman et ils ont l’air de s’amusée et nous aussi. Car le scénario est divertissant, remplit d’humour et de bon moment que tiens en haleine le spectateur. C’est assez rare que un film de braqueur soit ennuyant à souhait car on est a fond avec eu, est ce qui fond y arrivé ou pas. Et la, le braquage que l’on nous propose est sympa a suive, encore une fois grâce au duo aussi. Et a la fin, il y a un bon retournement de situation, assez inétendu et il en est suivie de plein d’autre donc on n’est pas déçu pour le final, surtout que la fin est très bien. Et pour ce qui est de la réalisation, elle est honnête et pas dégelasse du tout, on a affaire même a une bonne mise en scène. Donc voila, c’est rythmé, on a de bon personnage, l’histoire est nous diverti comme il se doit donc que demander de mieux.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top