Mon AlloCiné
Le Chant des mariées
note moyenne
3,4
92 notes dont 30 critiques
23% (7 critiques)
37% (11 critiques)
10% (3 critiques)
20% (6 critiques)
10% (3 critiques)
0% (0 critique)
Votre avis sur Le Chant des mariées ?

30 critiques spectateurs

Julien D
Julien D

Suivre son activité 335 abonnés Lire ses 3 455 critiques

2,0
Publiée le 23/12/2008
Cette lecture émouvante de l'histoire tunisienne à travers une amitié de deux fillettes mis en difficulté par le contexte raciste issue de la seconde guerre mondiale n'a pas un concept très original mais fait un équilibre réussi entre les aspects politique et personnel du sujet. La réalisatrice parvient à filmer les relations entre ces personnages de manière à accentuer leur tragédie mais sa construction narrative est pleine de longueurs inutiles. Malgré ses défauts, ce petit drame intime plein de bons sentiments nous offre une jolie morale universelle sur l'acceptation d'autrui malgré les pires épreuves de la vie.
alain-92
alain-92

Suivre son activité 226 abonnés Lire ses 1 081 critiques

5,0
Publiée le 23/12/2008
Voilà un très beau film. Sur fond de guerre et de religion, les deux héroïnes ne peuvent nous laisser indifférents ! Il y a de la sensualité, de la jalousie, de l'amour et aussi la difficulté de vivre librement, par le seul poids des religions.
Gokuh
Gokuh

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 11 critiques

2,5
Publiée le 23/12/2008
Un film impacté par une grâce absolu. A voir absolument.
ungrandtour
ungrandtour

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 68 critiques

5,0
Publiée le 23/12/2008
Un chef d'oeuvre inattendu. un esthetisme, une sensualité et une poésie à fleur de peau. un film magnifique. bravo!!!!!!
ffred
ffred

Suivre son activité 295 abonnés Lire ses 3 003 critiques

4,0
Publiée le 22/12/2008
Pour avoir beaucoup apprécié le premier film de Karin Albou La petite Jérusalem, je suis donc allé voir son deuxième plein d'espoir. Je n'ai pas été déçu, elle confirme largement et signe un nouveau film plein de sensibilité. Une très belle histoire d'amitié entre une jeune musulmane et une jeune juive dans le Tunis de 1942 coincé entre les français et le nazis qui occupent le pays. Le tourmant de l'Histoire va petit à petit agrandir les différences qui existaient entre elles jusqu'à peut être les séparer définitivement plus ou moins contre leur volonté. La psychologie des personnages évoluent au gré des aléas des évènements et de la propre histoire de leur famille. La mise en scène est tout en douceur, sensualité et suis au plus près les deux jeunes héroïnes sur un rythme assez lent (quelques longueurs tout de même) mais qui laisse le temps à l'action et au personnages de s'installer et de nous les rendre très vite attachants et touchants. Le scénario brasse plusieurs thèmes, de la religion à la sexualité en passant par la collaboration ou le mariages forcés, avec plus ou moins de bonheur, mais celui qui prédomine est bien l'amitié. Amitié qui au final reste indestructible malgré les épreuves de la vie, surtout pendant cette période trouble de l'Histoire. Les deux jeunes femmes sont parfaitement interprétées par deux jeunes actrices formidables et convaincantes avec une petite préférence pour Lizzie Brocheré (la jeune juive). Olympe Borval est, elle aussi très bien mais légèrement en dessous de sa partenaire. Karin Albou joue elle-même dans son film le rôle de la mère juive. L'excellent Simon Abkarian nous offre une jolie prestation. Une de plus pour cet acteur caméléon qui joue aussi bien les juifs que les arabes (Secret défense, Les 7 jours...).Malgré ses quelques petits défauts, Le chant des mariées est un très beau film. Simple, sensible, sensuel, dur, délicat. Un joli moment.
kekedec
kekedec

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 263 critiques

4,0
Publiée le 22/12/2008
Un film sur la tolérance et l'acceptation d'autrui, qui devrait être diffusé au lycée. Une amitié d'enfance entre une juive et une musulmane en Tunisie pendant la 2de guerre mondiale, chacune prise dans un carcan social : Noura ne va pas à l'école, ne peut pas sortir seule sans être voilée, ne pourra se marier que si son fiancé a un travail, Myriam doit épouser le médecin plus agé désigné par sa mère veuve et complètement désargentée. . Beaucoup de moments empreints d'émotion : la connivence et la solidarité féminine entre les mères au hammam ou pendant la cérémonie des fiançailles, le père de Noura découvre que sa fille sait lire le Coran et lui fait découvrir le verset sur la tolérance, Noura sauve Myriam des allemands au hammam en lui faisant réciter des versets coraniques, elles prient de concert sous le déluge des bombes. Un constat encore très actuel aujourd'hui : les problèmes sociaux ou l'illetrisme permettent la manipulation des masses et forment le terreau de l'intégrisme. Remarquables interprétations féminines, la réalisatrice jouant le rôle de la mère de Myriam.
LUCIE Tya
LUCIE Tya

Suivre son activité 43 abonnés Lire sa critique

5,0
Publiée le 21/12/2008
magnifique film qui prouve que l'amitié doit etre plus fort que tout, mariage, religion, guerre, ... des actrices envoutantes qui ne laisse pas indiférent. FIlm a voir !!
naaj
naaj

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 129 critiques

5,0
Publiée le 21/12/2008
Je donne 4 étoiles mais je pense 3, mais c'est pour rééquilibrer les critiques tendancieuses et injustes qui traitent le film de raciste, alors qu'on dirait que c'est plutôt ces critiques qui le sont. Non, c'est un film franchement humaniste et qui est vraiment le contraire de raciste. Est-ce que les musulmans ont collaboré avec les nazis ? Certains peut-être, tout comme certains français. Et si les nazis n'avaient pas été antisémites, certains juifs auraient sûrement aussi été des collabos, les bons traits et les mauvais traits des êtres humains ne s'arrêtent pas à leur race ou à leur religion ! Et puis, c'est très ordinaire d'être un collabo, ou un collabo passif, l'héroïsme et le discernement sont des denrées rares. Comment sait-on ce qu'on aurait été dans une situation donnée. La plupart des gens qui ont adhéré au nazisme ne l'auraient pas fait s'ils avaient pu voir Auschwitz dans le futur. Le mal est banal et progressif, et quand il est légal, peu réussissent à s'y soustraire. Autrement, le film n'a que peu de moyens, c'est cadré serré, avec peu de décors (mais bien choisis). Non, il n'y a rien à dire sur le casting, l'interprétation, c'est bien, les personnages sont authentiques. L'orient s'exhale d'eux, très très vrai. Et la réalisatrice est aussi une bien jolie maman. Cette attention sur cette monté de sensualité, tout cela c'est bien. C'est dans la même veine que la Petite Jérusalem. Le scénario aurait pu être amené vers du mélo à la David Lean, et le film aurait duré une heure de plus, avec peut-être le retour de Raoul, qu'on croyait perdu. Mais je m'égare, ce n'est pas le sujet de ce film, qui est plus une contemplation humaniste douce et amère, et qui risque ainsi d'être cantonné à une univers un peu intello. A part que les intellos sont caustiques des idées humanistes. Il aurait fallu aller plus vers le grand publique qui aurait été un meilleur allié. Mais j'aime le tempo des films américains, la réalisatrice a fait son film, pas celui d'un autre !
cnoblet
cnoblet

Suivre son activité Lire sa critique

1,0
Publiée le 20/12/2008
Ce film repose sur une double malversation historique de l'histoire de la Tunisie coloniale: - lecture tendancieuse des prétendues tentations anti-juives des Tunisiens musulmans sous de l'occupation allemande - lecture identitaire à la mode 2008 des relations communautaires juifs - musulmans Je reconnais, bien sûr, le droit à un auteur de se reconstruire des racines mythiques; mais j'ai aussi le droit de dire que ce récit est une affabulation raciste.
PhilippeToile
PhilippeToile

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 740 critiques

4,0
Publiée le 20/12/2008
Dans Tunis occupée en 1942, deux jeunes femmes juive et arabe, en âge d’être mariées de force, affrontent préjugés, racisme, guerre et contraintes religieuses, tout en essayant de sauvegarder leur amitié. Tout l’intérêt du film réside dans la relation de ces deux femmes, leur éveil à la sensualité, leur peur du monde des adultes et leur prise de conscience politique. Un message de paix toujours d’actualité, sincère et émouvant, servi par des interprètes parfaitement dirigés.
tixou0
tixou0

Suivre son activité 244 abonnés Lire ses 1 626 critiques

1,0
Publiée le 19/12/2008
Un joli titre, un bon sujet et quelques moments de grâce, mais l'ensemble manque singulièrement d'émotion et de rythme, aussi s'ennuie-t-on ferme. Quant au contexte politico-historique, il est surtout exploité sans imagination pour souligner avec maladresse et lourdeur le propos (la scène finale dans l'abri est ainsi tellement démonstrative qu'elle perd toute crédibilité).
mariepierreperez
mariepierreperez

Suivre son activité Lire ses 63 critiques

4,0
Publiée le 19/12/2008
Ce film est trés émouvant. On partage la vie de communautées qui vivent ensemble à travers l'amitié de 2 jeunes femmes. Il y a de l'amour, de la tendresse de la solidarité et surtout un message d'espoir. Avec en plus un rappel d'une période de guerre peu connue en Tunisie.Les acteurs sont magnifiques. a voir
JCOSCAR
JCOSCAR

Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 1 107 critiques

4,0
Publiée le 18/12/2008
Le Chant des mariées est un mélange, de l'amitié, de l'adolescence et la peur de l'acte sexuel, de la religion, de la guerre et de la misère cette une peinture triste mais bien réalisé.
louzbek1
louzbek1

Suivre son activité Lire ses 10 critiques

4,0
Publiée le 17/12/2008
violent, terrible, déroutant, subtil, tendre, angoissant, rien de neuf sur l'horreur de la guerre, mais la notre un peu plus loin là où ne savait pas ou plus, la guerre en concentré, allemands, français, magrébins tous horribles dans leur soumission/engagement dont on ne sait au juste ce qu'ils en attendent; très belles images pourtant et des bruits de rues, de pas, de cours, comme on les entends dans les nuits d'insomnie dans des villes que l'on ne comprend pas. super musique comme un point final a ce que l'on ne acceptera jamais. Modernité impossible parce impossible à partager avec tous. tendre quand même, souvent, avec une mère belle à en pleurer
velocio
velocio

Suivre son activité 288 abonnés Lire ses 2 074 critiques

4,0
Publiée le 17/12/2008
Il y a 4 ans, "la petite Jerusalem" avait permis de découvrir une nouvelle réalisatrice, Karin Albou, dans un film d'une grande justesse et remarquablement interprété. On s'était dit que la découverte de Fanny Valette devait sans doute beaucoup à la réalisatrice. On a avec "le chant des mariées" la confirmation que Karin Albou est une réalisatrice de grand talent et, tout particulièrement, une excellente directrice d'acteurs, même s'il s'agit ici, une fois encore et principalement, de (jeunes) ... actrices. En effet, ce qui ressort en priorité de ce film, ce sont les prestations des deux actrices principales, Lizzie Brocheré et Olympe Borval. Lizzie Brocheré, une des meilleures comédiennes de sa génération, jouit déjà d'une notoriété certaine alors que pour Olympe Borval, c'était son premier film. Simon Abkarian est excellent, comme d'habitude, et Karin Albou est très convaincante dans le rôle d'une mère de famille. L'action se passe à Tunis en 1942 et 1943, avec, en novembre 1942, le début de l'occupation allemande ; elle donne un tableau qui semble très juste des rapports qui pouvaient exister entre les communautés arabes, juives et européennes, avant et pendant cette occupation ; elle montre comment peut être vécu l'amour chez des adolescentes juives ou musulmanes lorsque les traditions mettent leur grain de sel dans la recherche d'un éventuel conjoint. Elle montre également la fragilité des amitiés les plus fortes lorsque le rejet, voire la haine, sont petit à petit insufflés par des forces extérieures. Un très beau petit film.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top