Mon AlloCiné
    Rambo: Last Blood
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Rambo: Last Blood" et de son tournage !

    Evolution du projet

    - Début des années 2000 : Sylvester Stallone avait écrit un scénario inspiré du roman "Homefront" de Chuck Logan, où un ex-policier ayant déménagé dans un village isolé se retrouve confronté à la violence de ses habitants. Il avait pour intention d'en faire le dernier chapitre de la saga Rambo (soit, à ce moment, le quatrième), mais a laissé tomber cette idée pour s'atteler à d'autres projets (notamment Rocky Balboa). Ce scénario a toutefois servi pour le thriller d'action Homefront, emmené par Jason Statham, sorti en 2014.

    - 2007 : Sylvester Stallone rêve de réaliser un film sur Edgar Allan Poe. Les producteurs de John Rambo acceptent de financer ce biopic à deux conditions : que ce quatrième opus marche en salles et que Sly s'engage pour un Rambo 5 (à partir d'un scénario alternatif à John Rambo*).

    - 2008 : John Rambo rencontre un succès commercial convaincant (112 millions de dollars de recettes mondiales pour un budget d'environ 47 millions). Rambo 5 reçoit donc logiquement le feu vert des studios. A ce stade, Stallone envisage de faire un film plus sombre, comprenant moins d'action.

    - 2009 : Sylvester Stallone compte faire de cet ultime volet un film d'action et de science-fiction où Rambo combat un soldat génétiquement modifié (avec l'aide d'un commando). Le projet se nomme "Rambo V : The Savage Hunt", en référence au roman "Hunter" de James Byron Huggins dont il s'inspire.

    - 2010 : Sylvester Stallone annonce ensuite qu'il n'y aura pas de suite à John Rambo. Le réalisateur avait confié : "Je ne pense pas qu'il y en aura un autre. J'en suis même sûr à 99%. J'allais effectivement faire un autre volet, mais comme Rocky Balboa, le personnage a finalement bouclé la boucle"

    - 2014 : Quatre ans plus tard, la société allemande Splendid Film relance le projet, que Stallone définit à ce moment comme sa version de No Country for Old Men des frères Coen. Le titre de ce cinquième opus aurait été "Last Blood", en réponse au "First Blood" du premier Rambo. 

    - 2015 : Stallone fait part de sa volonté de réaliser un reboot de Rambo, avec Ryan Gosling dans le rôle du vétéran… Puis, dans la foulée, de créer une série (intitulée Rambo: New Blood) sur la relation complexe entre John Rambo et son fils. Quelques jours plus tard, cette série est toujours annoncée, mais sans Sly...

    - 2016 : Sylvester Stallone déclare à nouveau qu'il n'y aura pas de Rambo 5, pour les mêmes raisons qu'en 2014. Quelques mois après, le Hollywood Reporter rapporte que Rambo: New Blood sera un reboot, sans Stallone, et réalisé par Ariel Vromen (à qui l'on doit le thriller The Iceman).

    - 2018 : La première affiche de Rambo 5 est placardée au marché du film du Festival de Cannes. En octobre, des photos de Rambo: Last Blood sont dévoilées, montrant Stallone avec un look de cowboy. L'histoire se centre sur des cartels et le metteur en scène choisi est Adrian Grunberg (Kill The Gringo). 

    5ème et dernier opus

    Rambo Last Blood constitue le cinquième et dernier film centré sur le célèbre vétéran de la Guerre du Vietnam, John Rambo. Il fait suite à Rambo (1983), Rambo II : la mission (1985), Rambo III (1988) et John Rambo (2008).

    10 ans après...

    La dernière fois que les spectateurs avaient vu Rambo, à la fin du quatrième volet, il se dirigeait vers un ranch sur un chemin poussiéreux et croisait une vieille boite aux lettres à son nom. L'ex-militaire avait fini par rentrer chez lui. Rambo: Last Blood reprend le fil de la saga : Rambo est désormais installé dans l’Arizona où il mène une vie tranquille dans son immense ranch. Il partage sa vie avec la famille qu’il s’est choisie, Maria et sa petite-fille Gabriela, auprès de qui il se sent entouré et apaisé. "Dix ans sont écoulés depuis la dernière fois qu’on a vu Rambo. Pendant longtemps, il est resté à l’écart de la société, mais à présent il semble vouloir y revenir. Il a été accueilli dans une famille qu’il aime de tout son coeur, et dont il veut s'occuper", explique Sylvester Stallone.

    Un Rambo (un peu) différent

    Pour Sylvester Stallone, reprendre le rôle de Rambo était l'occasion d’explorer de nouvelles facettes du personnage, tout en gardant bien sûr ses caractéristiques les plus évidentes. "Rambo était dans l’isolement total depuis des années, mais à présent il a une famille. Cette situation permet de mieux comprendre sa mentalité et sa sensibilité. Ce film est assez différent du précédent et il est plus personnel. C’est la première fois qu’on voit Rambo dans un contexte familial et il ne s’est jamais autant senti chez lui. Cette vie de famille nous révèle un aspect de Rambo qu’on n’avait encore jamais découvert dans la saga. On voulait montrer un Rambo plus humain", précisent Sylvester Stallone et le réalisateur Adrian Grunberg.

    Qui est Adrian Grunberg ?

    Rambo: Last Blood est le deuxième film réalisé par Adrian Grunberg après Kill the Gringo, un direct-to-DVD emmené par Mel Gibson (et qui traitait aussi de cartels de la drogue). Le cinéaste est un habitué des films d'action et de la thématique de la mafia mexicaine, puisqu'il a oeuvré, en tant qu'assistant réalisateur ou réalisateur de seconde équipe, sur TrafficMan on Fire ou encore la série à succès Narcos.

    La nature reprend le dessus

    Malgré le soutien de Gabby et Maria, le succès de son entreprise et la stabilité de sa vie de famille, Rambo reste un soldat meurtri au plus profond de son être. "Rambo a résolu certains de ses conflits intérieurs, il a trouvé un foyer et une famille, mais il ne n'a jamais vraiment posé ses valises. Il n’a pas trouvé de vrai réconfort dans sa vie au ranch : son corps est là mais son esprit est ailleurs. Il n’arrive pas à quitter le ranch, il ne parvient pas à surmonter son stress post-traumatique et à affronter ce qui lui échappe. Pour Rambo, la vie en elle-même est déjà un combat et même chez lui, il reste à la merci des événements qu'il ne contrôle pas", confie Stallone.

    Tunnels et bunker

    Pour lui permettre de faire face aux dangers de sa vie de vétéran, Rambo a créé une série de tunnels labyrinthiques et un bunker au-dessous de son ranch. C’est là qu’il dort, qu’il se détend et qu’il conserve quelques affaires personnelles et certains souvenirs. Le chef décorateur Franco Carbone explique : "Rambo ne fait pas les choses à moitié : il fallait que les tunnels et le bunker soient un antre à part entière. C’est une idée complètement folle d’avoir un labyrinthe de boyaux souterrains juste au-dessous de ce paysage tranquille et de ces collines ondoyantes. Les tunnels font partie des séquelles de sa vie de combattant et de ses dernières missions. Elles font office de thérapie dans les moments où Rambo se replonge dans des souvenirs de guerre. Elles n’ont de sens qu’à ses yeux, mais à la fin du film, elle trouvent aussi leur utilité."

    Parlons argent !

    Les films Rambo ont été plus ou moins lucratifs. Produit pour un budget de 14 millions de dollars, le premier opus en a rapporté environ 125 dans le monde. Le deuxième film a quant à lui été conçu pour 44 millions et a fait 300 millions de dollars de recettes. Tourné pour 58 millions, Rambo III réalise le score de 188 millions et le quatrième volet 112 (pour un budget de 47 millions). 

    Retour aux sources

    Sylvester Stallone et Adrian Grunberg ont imaginé le décor central du film (le réseau de tunnels assimilé à une sorte de champ de bataille) comme un retour viscéral aux techniques de survie employées dans le premier opus. Le comédien confie : "Il y a beaucoup de morts et chacune, comme une histoire, se compose d’un début, d’un milieu et d’une fin. On voit Rambo préparer chacun de ses pièges mortels, et on les retrouve au moment de chaque mort. On peut ainsi anticiper et prévoir comment Rambo va faire usage de chacun de ses pièges. Tout va très vite étant donné que les pièges sont prêts en amont. On ne voit pas Rambo avec un lance-roquettes dans chaque main, faire exploser des hélicoptères en plein ciel comme dans certains des précédents chapitres de la saga. On retrouve le Rambo du premier film, qui s’appuie sur ses talents et son environnement pour traquer et piéger ses proies. Il y a toujours beaucoup d’action, d’armes et de vengeance, mais tout est plus ancré dans la réalité. C’est un retour aux sources pour Rambo."
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Joker (2019)
    • Ad Astra (2019)
    • Au nom de la terre (2019)
    • Gemini Man (2019)
    • Downton Abbey (2019)
    • Un jour de pluie à New York (2018)
    • J'irai où tu iras (2018)
    • Deux Moi (2018)
    • Maléfique : Le Pouvoir du Mal (2019)
    • La Vie scolaire (2018)
    • Le Dindon (2018)
    • Chambre 212 (2019)
    • Ça : Chapitre 2 (2019)
    • Alice et le maire (2018)
    • Donne-moi des ailes (2019)
    • Portrait de la jeune fille en feu (2018)
    • Papicha (2019)
    • Sœurs d'armes (2018)
    • Ceux qui travaillent (2018)
    • Shaun le Mouton Le Film : La Ferme Contre-Attaque (2019)
    Back to Top