Notez des films
Mon AlloCiné
    L'Amour par accident
    note moyenne
    1,5
    142 notes dont 11 critiques
    répartition des 11 critiques par note
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    4 critiques
    2 critiques
    5 critiques
    Votre avis sur L'Amour par accident ?

    11 critiques spectateurs

    tibelnet
    tibelnet

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 149 critiques

    2,0
    Publiée le 4 mars 2016
    Sympathique mais parfois lourde comédie burlesque se servant d'un humour souvent grotesque pour dénoncer les travers de la société US
    Rudy66
    Rudy66

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 418 critiques

    1,5
    Publiée le 2 février 2017
    Un condensé de n'importe quoi. Le scénario est trop brouillon, l'humour n'est pas bon et l'amour, on y croit pas un instant. Bref, rien à rajouter. 1.5/5
    RedArrow
    RedArrow

    Suivre son activité 687 abonnés Lire ses 1 083 critiques

    0,5
    Publiée le 26 juin 2016
    En 2008, sur le papier, ça démarrait plutôt bien pour cette adaptation d'un roman signé Kristin Gore (la fille de ce bon vieux Al) : David O. Russell ("Happiness Therapy", "American Bluff") était aux commandes de ce projet voulant renouer avec les comédies burlesques à message d'une autre époque et le nombre de noms prestigieux au casting faisait déjà saliver (Jessica Biel, Jack Gyllenhaal, James Marsden, Catherine Keener et bien d'autres) ! Mais, voilà, il aura fallu attendre huit longues années pour enfin découvrir "Accident Love" (en DTV de surcroît) et, entretemps, le film a viré à la catastrophe industrielle et artistique comme Hollywood n'en avait pas connu depuis longtemps. David O. Russell s'est désolidarisé du projet en cours de route (il est crédité sous le nom de Stephen Greene), James Caan a quitté le tournage, la production est devenue un véritable gouffre financier engendrant des grèves de l'équipe (et des acteurs) pour défaut de paiement et de nombreux reshoots/montages ne sont le fruit que des producteurs pour livrer un produit final que l'on voudrait nous faire croire achevé. Bref, "L'Amour par accident" est un naufrage cinématographique aux proportions inimaginables. Une jeune femme (Jessica Biel) se retrouve accidentellement avec un clou dans la tête. Comme elle ne possède aucune assurance-santé, les médecins refusent de l'opérer. Sans emploi, lâchement délaissée par son fiancé (James Marsden) et sujette à de nombreux changements de personnalité (les déplacements du clou dans son crâne influent sur son comportement), elle décide de partir en croisade à Washington avec l'aide d'un jeune député (Jake Gyllenhaal) pour obtenir une loi instaurant la gratuité de ses soins. Dès les premières minutes, on le comprend assez vite, le film ne fonctionnera jamais. Mais vraiment jamais. Comme on le disait plus haut, on sent bien l'hommage aux comédies burlesques américaines d'antan qui se cache derrière tout ça mais il est complètement effacé par une hystérie ambiante tout bonnement insupportable. Les comédiens semblent tous en plein trip hallucinatoire, les yeux écarquillés comme des personnages de cartoon en hurlant des répliques plus ridicules les unes que les autres. On en vient même à se demander si Jessica Biel ne s'est pas vraiment mis un clou dans la tête pour s'identifier à l'héroïne. Et, chose incroyable, Jack Gyllenhaal n'est pas très bon (si, c'est possible). On sauvera peut-être de ce machin, James Marsden, le seul qui parviendra à nous faire sourire en fiancé/shérif lâche et ignoble. "Accidental Love" n'est absolument jamais maîtrisé, le film part tous dans les sens en s'éparpillant dans toutes les digressions possibles. On passera ainsi des changements de personnalité de Biel à un inintéressant combat politique (devenu depuis obsolète avec la présidence Obama) où interviendront des scouts, une base militaire lunaire, un meurtre, un prêtre aux énormes testicules, un rite initiatique dans les bois, Tracy Morgan (si quelqu'un peut m'expliquer pourquoi il est là, merci d'avance) et bien évidemment une histoire d'amour d'une platitude exemplaire. Un délire absolument pas drôle et totalement inabouti qui en deviendrait presque absolument saisissant à regarder. En effet, pour un cinéphile masochiste, voir tous ces talents se ridiculiser dans ce truc qui part dans toutes les mauvaises directions inimaginables en devient hypnotisant, à la limite d'une expérience ! On en viendrait presque à vous le conseiller du coup, c'est juste magnifique de nullité !
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 830 abonnés Lire ses 5 479 critiques

    1,0
    Publiée le 1 février 2016
    J'étais sur le point de critiquer David O. Russell pour ce navet lui qui a quand même fait de bons films, mais c'était avant de voir qu'il s'était désolidarisé du projet, c'est d'ailleurs pour ça que Stephen Greene est crédité comme réalisateur, c'est un pseudonyme utilisé, tout comme Alan Smithee, quand un réalisateur ne veut pas être associé au produit final, cela indique aussi qu'il n'a pas eu le final cut vu qu'il a quitté le projet il y a bien longtemps. Un film qui met 6/7 ans à sortir avec autant de problèmes ce n'est jamais bon signe et malheureusement, ça se confirme même s'il ne faut pas mettre tout sur le dos de ce retard. J'ai trouvé le film vraiment mauvais, l'histoire est grotesque, les dialogues également, il n'y a rien de drôle, c'est limite affligeant et pitoyable, mais c'est surtout terriblement décevant vu le casting réuni.
    Hash07
    Hash07

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 2 516 critiques

    0,5
    Publiée le 2 février 2016
    Qu'elle connerie, une nullité totale, d'une débilité profonde qui prend un bon casting pour attirer mais ne sauvera pas le naufrage.
    Alexis D.
    Alexis D.

    Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 851 critiques

    0,5
    Publiée le 29 juillet 2018
    En 2008, sur le papier, ça démarrait plutôt bien pour cette adaptation d'un roman signé Kristin Gore. David O. Russell ("Happiness Therapy", "American Bluff") était aux commandes de ce projet voulant renouer avec les comédies burlesques à message d'une autre époque et le nombre de noms prestigieux au casting faisait déjà saliver (Jessica Biel, Jack Gyllenhaal, James Marsden, Catherine Keener et bien d'autres) ! Mais, voilà, il aura fallu attendre huit longues années pour enfin découvrir "Accident Love" (en direct-to-video de surcroît) et, entre-temps, le film a viré à la catastrophe industrielle et artistique comme Hollywood n'en avait pas connu depuis longtemps. David O. Russell s'est désolidarisé du projet en cours de route (il est crédité sous le nom de Stephen Greene), James Caan a quitté le tournage, la production est devenue un véritable gouffre financier engendrant des grèves de l'équipe (et des acteurs) pour défaut de paiement et de nombreux reshoots/montages ne sont le fruit que des producteurs pour livrer un produit final que l'on voudrait nous faire croire achevé. Bref, "Accidental Love" est un naufrage cinématographique aux proportions inimaginables. Pour l'histoire, une jeune femme (Jessica Biel) se retrouve accidentellement avec un clou dans la tête. Comme elle ne possède aucune assurance-santé, les médecins refusent de l'opérer. Sans emploi, lâchement délaissée par son fiancé (James Marsden) et sujette à de nombreux changements de personnalité (les déplacements du clou dans son crâne influent sur son comportement), elle décide de partir en croisade à Washington avec l'aide d'un jeune député (Jake Gyllenhaal) pour obtenir une loi instaurant la gratuité de ses soins. Dès les premières minutes, on le comprend assez vite, le film ne fonctionnera jamais. Mais vraiment jamais. Comme je le disais plus haut, on sent bien l'hommage aux comédies burlesques américaines d'antan qui se cache derrière tout ça mais il est complètement effacé par une hystérie ambiante tout bonnement insupportable. Les comédiens semblent tous en plein trip hallucinatoire, les yeux écarquillés comme des personnages de cartoon en hurlant des répliques plus ridicules les unes que les autres. On en vient même à se demander si Jessica Biel ne s'est pas vraiment mis un clou dans la tête pour s'identifier à l'héroïne. Et, chose incroyable, Jack Gyllenhaal n'est pas très bon (si, c'est possible). On sauvera peut-être de ce film James Marsden, le seul qui parviendra à nous faire sourire en fiancé/shérif lâche et ignoble. "Accidental Love" n'est absolument jamais maîtrisé, le film part tous dans les sens en s'éparpillant dans toutes les digressions possibles. On passera ainsi des changements de personnalité de Jessica Biel à un inintéressant combat politique (devenu depuis obsolète avec la présidence Obama) où interviendront des scouts, une base militaire lunaire, un meurtre, un prêtre aux énormes testicules, un rite initiatique dans les bois, Tracy Morgan (si quelqu'un peut m'expliquer pourquoi il est là, merci d'avance) et bien évidemment une histoire d'amour d'une platitude exemplaire. Un délire absolument pas drôle et totalement inabouti qui en deviendrait presque absolument saisissant à regarder. En effet, pour un cinéphile masochiste, voir tous ces talents se ridiculiser dans ce produit qui part dans toutes les mauvaises directions inimaginables en devient hypnotisant, à la limite d'une expérience !
    Prad12
    Prad12

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 1 075 critiques

    0,5
    Publiée le 11 février 2016
    L'histoire d'Accidental love a été tourné en 2008 et distribué en vidéo en 2015, ce qui n'est pas bon signe. Mais le pire c'est que ce n'est ni une comédie, ni un drame, ni une romance. Le réalisateur a voulu faire passer sa mixture avec de l'humour pour adolescent et une histoire d'amour mais on ne s'y trompe pas, c'est tout d'abord une dénonciation du système médical américain mais avec de trop grosses ficelles.....Jessica Biel est transparente mais Jake Gyllenhaal s'en sort pas trop mal, seule Catherine Keener est très juste dans son jeu ....pour le reste, ce film est un accident cinématographique.
    Patricemarie
    Patricemarie

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 1 277 critiques

    2,0
    Publiée le 9 février 2016
    Même si l'idée de départ et les acteurs sont plutôt bons, l'histoire cale rapidement, virant au grand guignolesque, aussi lourd qu'invraisemblable, les gags tombent à plat, le scenario s'enlise, ne ressort pas de l'ornière, et style "comédie loufoque" ne rattrape rien.
    Manon M
    Manon M

    Suivre son activité 7 abonnés Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 4 mai 2016
    déçue. pourtant de bons acteurs et un theme concernant la protection maladie aux usa qui merite d'etre traité. mais les textes et scènes sont stupides et ridicules
    guillaume b
    guillaume b

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 749 critiques

    2,0
    Publiée le 4 février 2016
    Bon, l'histoire est originale, mais tout est tellement farfelue, parfois lourd, qu'on a du mal à vraiment rigoler. Je ne le trouve pas aussi mauvais que certaines critiques que j'ai pu lire, car il ne dure pas assez longtemps pour arriver à réellement s'ennuyer (c'est mon avis hein), mais je ne le reverrai pas .
    Philibert26
    Philibert26

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 20 critiques

    2,0
    Publiée le 13 septembre 2017
    Très peu drôle... rien à en tirer, une successions de ... vide absolue. Dommage le casting était chouette.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top