Mon AlloCiné
    Que les gros salaires lèvent le doigt !
    note moyenne
    2,6
    161 notes dont 26 critiques
    12% (3 critiques)
    27% (7 critiques)
    27% (7 critiques)
    12% (3 critiques)
    15% (4 critiques)
    8% (2 critiques)
    Votre avis sur Que les gros salaires lèvent le doigt ! ?

    26 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1539 abonnés Lire ses 8 690 critiques

    3,5
    Publiée le 27 mai 2018
    Rèalisèe par le fils du cinèaste Pierre Granier-Deferre, cette fable grinçante met à nu les rapports sado-masochistes qui peuvent se tisser entre employeur et salariès, en temps de crise! Dans la peau d'un patron odieux, Jean Poiret profite de la servilitè de son personnel pour transformer une innocente partie de campagne en une suite d'humiliations mesquines, dont le clou est un cruel jeu de chaises musicales, sanctionnè par des licenciements! Face à ces procèdès cavaliers, Daniel Auteuil, obscur scribouillard, ne trouve que le chantage pour rèagir! Sortie en 83, cette comèdie de moeurs fèroce n'a rien perdu de son actualitè! De plus elle est animèe par un excellent Poiret qui trouve ici l'un de ses meilleurs rôles...
    In Ciné Veritas
    In Ciné Veritas

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 7 critiques

    3,0
    Publiée le 2 juillet 2017
    Que les gros salaires lèvent le doigt ! est le premier long-métrage réalisé par Denys Granier-Deferre, fils de Pierre. D’autres films suivront mais en très grande majorité destinés à la télévision. En cela, ce premier long-métrage marqué par une mise en scène sommaire, peu inventive est prémonitoire. Les qualités de Que les gros salaires lèvent le doigt ! ne sont donc pas formelles, elles sont ailleurs. Elles résident d’abord dans le beau casting réuni qui fait se côtoyer acteurs expérimentés (Jean Poiret, Michel Piccoli) et jeunes acteurs en devenir (Daniel Auteuil, Tchéky Karyo, Patrick Bouchitey). En patron maniéré, cynique, manipulateur, dénué de tout scrupule, Jean Poiret signe l’une de ses plus belles performances d’acteur. Ce rôle appelait au sur-jeu. L’acteur évite brillamment cet écueil en adoptant une diction spécifique et en jouant à plusieurs reprises (y compris dans une même scène) de l’humeur versatile de son personnage. Dans un rôle malheureusement accessoire, Michel Piccoli en « parrain » intrusif et opportuniste lui rend parfaitement la réplique. La confrontation de ces deux grands comédiens vaut à elle-seule pour argument de visionner ce film. Enfin, sur fond de crise économique, Denys Granier-Deferre aborde (parfois caricature) le clivage entre employeur et employés. Les questions éthiques et morales traitées servent aussi de vecteur de clivage entre des employés (gros et petits salaires) plus ou moins serviles. Sur ce plan, le personnage incarné par Daniel Auteuil vaut pour étalon. Au fil de dialogues savoureux et tranchants empruntant amplement à un humour grinçant, la comédie filmée se montre féroce et vire à la satire sociale acide. L’absence totale de pathos et de sentimentalisme octroie une dimension troublante au film qui se pare ainsi d’une certaine misanthropie.
    Gourmetdefilms
    Gourmetdefilms

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 562 critiques

    1,5
    Publiée le 26 mai 2014
    C'est fou comme des films aux titres si connus et si évocateurs peuvent être aussi médiocres ou même pires. Des employés hétéroclites en week end à la campagne autour de leur patron, un homme cynique et méprisant. Ajoutons y une vicieuse, une anguille sous roche, un peu de relationnel mal dégrossi, les piques faciles de ce gros con de patron, et basta ça ne va pas plus loin... C'est dommage car il y avait une belle tête d'affiche, l'idée était sujet a un bon scénario, et ce soir j’espérais profiter d'un bon film. Mauvaise pioche! C'est plat, mal exploité, et avec tous les conards que l'on est obligé de supporter dans nos milieux professionnels et ailleurs pas la peine d'en supporter d'autres (surtout s'il n'y a rien autour) lors de nos moments de détente.
    elisa2102
    elisa2102

    Suivre son activité 91 abonnés Lire ses 1 486 critiques

    2,5
    Publiée le 11 août 2011
    J'ai bien aimé ce film avec Daniel Auteuil à ses débuts, il ne manque pas d'humour, les dialogues sont bons. Je le conseille aux amateurs de films des années 80.
    Prad12
    Prad12

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 210 critiques

    3,0
    Publiée le 22 août 2015
    Film dénonçant le patronat et les employés serviles.... avec une belle galerie d'acteurs et d'actrices qui sont parfaits dans leurs rôles..... Ne pas y voir une vérité quelconque car sinon on tombe dans le grotesque et la farce.....
    Ghighi19
    Ghighi19

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 24 critiques

    4,0
    Publiée le 9 juillet 2017
    Une très bonne comédie à la française . C ' est presque la fin de l ' âge d ' or des comédies des années 80 . Un thème étrangement remis au goût du jour avec les présidentielles récentes . Les dialogues restent jubilatoires encore aujourd'hui et deux comédiens sont hors normes : Jean Poiret et Michel Piccoli grandioses . N ' hésitez pas à revoir ou découvrir ce film c ' est un bon moment .
    Max Rss
    Max Rss

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 965 critiques

    3,0
    Publiée le 23 mars 2019
    Soyons honnêtes : l'affiche du film inspire beaucoup de choses mais certainement pas la confiance. Comme ça de but en blanc, dans ta tête tu penses illico que tu vas te taper une de ces comédies nanardes des années 80 dont les français s'étaient faits les spécialistes. Et quand tu lances, tu es vite, très vite surpris car tu te rends compte que « Que les gros salaires lèvent le doigt » est un film bien plus féroce et surtout bien plus méchant qu'il n'y paraît. Et qui prend encore plus de sens aujourd'hui tant le sujet qu'il dénonce est encore plus d'actualité qu'il ne l'était à l'époque. On va pas tourner autour du pot, le gros point fort du film, en plus de sa critique corrosive des rapports employés-employeurs, c'est bien Jean Poiret qui excelle dans la peau d'un patron détestable qui va prendre un malin plaisir à humilier ses employés pour décider lesquels il va jeter dehors. Même s'il est très typé années 80, ce film est à voir, ne serait-ce que pour se dire que, finalement, avant, c'était peut-être pas bien non plus...
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 788 abonnés Lire ses 5 000 critiques

    3,0
    Publiée le 17 juin 2015
    Provocateur, corrosif, souvent très juste et surtout encore plus d'actualité qu'à l'époque de sa sortie, « Que les gros salaires lèvent le doigt ! » a le grand mérite de poser les questions qui fâchent, mais ce non sans un humour très grinçant, le tout à travers des scènes aussi savoureuses que percutantes et des dialogues rendant parfaitement compte de l'absurdité de la situation. Traiter la question des licenciements financiers avec autant de panache et de méchanceté jusqu'à un dénouement aussi dérisoire qu'imparable, il fallait oser : Denys Granier-Deferre l'a fait. Seul regret : que celui-ci ait finalement beaucoup moins soigné le fond que la forme, la réalisation s'apparentant la plupart du temps à celle d'un bon téléfilm, ce qui est légèrement frustrant. M'enfin, quand vous avez dans vos rangs Daniel Auteuil, Michel Piccoli et surtout un immense Jean Poiret dans un inoubliable rôle de patron sans le moindre scrupule, cela compense sans mal : je ne saurais donc trop vous conseiller de (re)voir cette œuvre « réjouissante », surtout en cette dure période de chômage et de « patronat friendly ».
    halou
    halou

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 178 critiques

    4,0
    Publiée le 10 décembre 2008
    Très bonne comédie servie par les bonnes personnes. Un classique.
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 1 803 critiques

    0,5
    Publiée le 5 décembre 2010
    Une satire sociale bien maladroite. Denys Granier-Deferre s'entoure pourtant de la fine fleur du cinéma français. Jean Poiret, Michel Piccoli, Daniel Auteuil, Marie Laforêt, ... excusez du peu. Le thème est par ailleurs propice à l'humour. Mettre en scène un séminaire de boulot à la campagne, comment imaginer situation plus favorable ? Eh bien non. Faut croire que ce n'était pas assez. On a droit à un beau navet, pas drôle et même parfois consternant. Les gags font "pschit", comme dirait le grand Jacques. Pourtant, Jean Poiret se démène comme un beau diable, hurlant sur chaque employé, lançant des petites piques à tout va. Il est excellent dans son rôle mais n'arrive pas à lui-seul à sauver le film. Le personnage de Auteuil et de Piccoli frisent le ridicule. C'est triste quand même de voir le grand Michel Piccoli, l'acteur légendaire de "Le mépris", réduit à jouer le rôle d'un parasite un peu sadique sur les bords. Son collier de barbe est une agression visuelle sans nom. La musique renforce le côté risible du film, elle est supra moche. Un beau gâchis.
    Lemmy K
    Lemmy K

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 212 critiques

    4,0
    Publiée le 15 août 2015
    Ce film indémodable brille par la noirceur de son humour. La palanquée d'acteurs est absolument exquise et l'on passe une petite heure et demie jouissive !
    yoyo114
    yoyo114

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 476 critiques

    1,0
    Publiée le 21 février 2009
    On ne rit pas durant la première heure parce qu'il n'y a rien de drôle exceptée la situation. Et les dernières minutes se veulent drôles mais c'est plus un humour méchant qu'autre chose. Je vois pas en quoi on peut rigoler puisque c'est triste, surtout quand on a un proche qui a du aussi licencier du personnel, qui a pris des mois à y réfléchir, ce film est une caricature méchante envers les salariés et les directeurs. Ca reste gentillet mais en tout c'est un film bien ennuyeux, on se demande à quoi il sert.
    Popeye21
    Popeye21

    Suivre son activité Lire ses 59 critiques

    1,0
    Publiée le 19 janvier 2007
    Film trés moyen on s'ennuie presque avec une histoire un peu sans queue ni tête qui on du mal à faire rire, je conseille pas trop. Heuresement qu'il y a Poiret et surtout Auteuil pour sauver ce film !
    vvalenou
    vvalenou

    Suivre son activité 223 abonnés Lire ses 462 critiques

    4,0
    Publiée le 17 décembre 2008
    André Joeuf (Jean Poiret ) patron d'une compagnie d'assurances. Il invite pour un week-end tous ses employés dans sa maison de campagne. Toutefois, derrière ce qui semble être une réunion de détente entre collègues, ce chef d'entreprise cynique cherche avant tout à déterminer lesquels de ses cadres ( les " gros salaires " ) il devra licencier afin de préserver son entreprise. Ce film est le premier long-métrage de Denys Granier-Deferre, fils du cinéaste Pierre Granier-Deferre, un galop d'essai remarquable. Cette satire sociale porte en elle un thème toujours d'actualité, le licenciement, les questions morales et éthiques que soulève ce, si polémique, sujet. Le film, plutôt que de s'enliser dans un sentimentalisme et un pathos moralisateur, use d'un ton grinçant à souhait dans des situations qui font mouches et met en exergue des dialogues percutants. Cet humour mordant est appuyé par une galerie des personnages hauts en couleurs, filmés avec sobriété. " Que les gros salaires lèvent le doigt ! " est ainsi une comédie cruelle qui ne manque de saveur, un régal !
    criston
    criston

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 306 critiques

    5,0
    Publiée le 15 juin 2007
    Une bonne comedie française avec des geniaux acteurs qui jouent bien leurs rôles surtout Daniel Auteuil.Il y'a des moments marrants.Il y'a une bonne musique le scenario est original.Du début a la fin le film est bien j'ai bien aimer à la fin le jeu des chaises musicales.Bref une superbe comedie française que je vous conseille vivement.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top