Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Barbe-Noire le pirate
note moyenne
3,2
66 notes dont 20 critiques
25% (5 critiques)
15% (3 critiques)
20% (4 critiques)
30% (6 critiques)
10% (2 critiques)
0% (0 critique)
Votre avis sur Barbe-Noire le pirate ?

20 critiques spectateurs

fanDePrGroKrouk
fanDePrGroKrouk

Suivre son activité Lire ses 9 critiques

5,0
C'est le film le plus extraordinaire que j'aie vu avec un metteur en scène exceptionnel. L'acteur Robert Newton est plus vrai qu'un Pirate, avec le rire et les gros yeux. Un ogre. On a peur de lui, des idées qu'il a, de son immonde barbier (scène au début du film), de ses comparses, de ses ennemis. Raoul Walsh semble avoir inventé les gueules (en revenant du cinéma muet). Il inspire Polanski et Sergio Leone. L'histoire, une épopée, est un rêve côtoyant le cauchemard. On navigue dans la haute-mer de l'aventure, autour des Caraïbes et de la fameuse île de la Tortue. Barbe-Noire poursuivi par Morgan, se sauve in extrémis en remarquant son inofensif double, un indigène. Par bonté, il offre ses vêtements et repart avec ceux du bougre. Inévitable, une histoire d'amour fait pointillé, entre la Terre et l'Aventure. Deux tourtereaux en barque font pâlir en passant, les histoires d'amour des films des années 50. Comme dans tous les films de Raoul Walsh, on finit noyé par le Destin, mais jamais prévenu de la suite. On se sent amené, mais on est repris. A aucun moment, l'attente ne prédit la réalité qui suivra. Les costumes, chargés de couleurs évoquent la colorisation des films noir et blanc, un procédé qui déplace les limites de l'imaginaire (repris par Scorcese, Taxi Driver, Raging Bull). L'ennui nous effraie quelquefois, c'est pourquoi on a pris le parti de l'aventure.
Estonius
Estonius

Suivre son activité 209 abonnés Lire ses 3 174 critiques

4,5
Les auteurs de "Pirates des Caraïbes" aurait dû s'inspirer de cet excellent film au lieu de croire que la qualité d'un film se mesure à sa quantité d'effets spéciaux. Ici l'histoire est toutes simple mais suffisante pour nous tenir en haleine pendant 90 minutes sans temps morts. De l'action, des rebondissements, des belles images, une réalisation plus que correcte, une musique signée Victor Young, un Robert Newton excellent dans le rôle-titre (truculent et cruel), une Linda Darnelle resplendissante (en revanche Keith Andes est peu crédible), et des bons seconds rôles haut en couleur. Un excellent film de pirates.
chrischambers86
chrischambers86

Suivre son activité 1036 abonnés Lire ses 10 088 critiques

4,0
Comptant parmi les maîtres de Hollywood, où il dèbuta à l'èpoque du muet, Raoul Walsh signe ici l'un des grands films du genre! Impressionnè par la performance de Robert Newton dans "L'île au trèsor", il offre à ce dernier l'occasion de composer un vieux forban des mers truculent à souhait qui deviendra l'archètype même du pirate! Le scènario d'Alan Le May n'est qu'une suite de pèripèties qui se reproduisent sans temps mort pour une extravagante histoire de trèsor cachè avec la belle Linda Darnell! Un classique èpique et bondissant du film d'aventures, qui finit bizarrement par une mort atroce et orinique...
twingolot
twingolot

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 193 critiques

5,0
Alors qu'on ne cesse de féliciter les films à grand spectacle récents (dont la grandeur artificielle est souvent d'origine numérique), on a tendance à oublier certains vieux films, parfois de qualité bien meilleure. Car le cinéma hollywoodien des années 1950 va d'épopées en épopées, plus ou moins réussies, du moins divertissantes. Le Barbe-noire de Raoul Walsh est un bon exemple. Malgré l'âge de l'image, la réalisation impressionnante et les moyens mis en oeuvre confèrent au film une dimension épique et fantastique, Robert Newton (littéralement habité par Barbe-noire) évoluant dans des décors aux allures parfois presque wagnériennes. Le final est tout aussi magistral et rend à merveille compte de la cruauté toute banalisée d'une époque (le trépas réservé à Barbe-Noire étant à l'image du personnage finalement) . Superbe film.
willycopresto
willycopresto

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 1 389 critiques

1,0
"Barbe noire, le pirate" (1952) (Blackbeard the Pirate) Arte le 06.08.2017 Raoul Walsh a, comme réalisateur, une filmographie impressionnante : aussi longue qu'un bottin mondain ! Comment en 1952 arrivait-il à boucler trois films simultanément ? Quant à leur qualité, je vous laisse imaginer le fruit d'un tel travail à la chaîne.. Celà en dit long sur l'intérêt cinématographique de ce navet qui au moins ne cache pas ses ambitions dans son titre : c'est vrai qu'il nous barbe et même les enfants ne tiennent plus en place au bout de dix minutes ! Le scénario, en tout cas dans sa version française, est indigent et l'aventure aussi palpitante que voir une grenouille tombée dans un seau de lait... L'histoire est usée et le rafiot de Barbe noire part rapidement à la dérive ! De plus, certains trucages et décors sont à ce point mauvais qu'ils frisent le manque de respect vis à vis du téléspectateur. On doute cependant que Walsh ait dû faire la quête pour financer ça ! Quant à Barbe noire, il est moins terrifiant que le capitaine Crochet du Peter Pan de jadis mille sabords ! Le casting ne fait qu'augmenter notre indifférence. Ce film a peut-être intéressé dans les années cinquante : il serait loin de faire recette aujourd'hui ! willycopresto
tomPSGcinema
tomPSGcinema

Suivre son activité 125 abonnés Lire ses 3 046 critiques

3,5
Raoul Walsh signe en 1952 ce film de pirate particulièrement réussi, grâce évidemment à son histoire de chasse au trésor qui est vraiment palpitante. Mais il faut aussi saluer la mise en scène qui est vraiment soignée et qui comporte quelques séquences de haute volée. De plus, nous avons le droit à la beautée de Linda Darnell, à une très bonne performance de Robert Newton dans le rôle de Barbe-Noire et à une photographie en Technicolor des plus attrayantes. Il s'agit donc d'un film d'aventure qui fait partie des plus belles réussite de ce genre durant cette période. A découvrir.
Daft Cold
Daft Cold

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 103 critiques

2,0
C'est difficile de noter un film qui ne nous a pas intéressé. C'est le sujet qui ne m’intéresse pas moi, ou c'est le film qui n'arrive pas à me vendre le sujet ? Je pense un peu des deux. Malgré l'ennui que j'ai ressenti, je dois bien admettre que certains acteurs sont vraiment bons, et arrivent tout de même à divertir. Je pense donc que le film peut plaire à quiconque aime les histoires de pirates.
BigDino
BigDino

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 472 critiques

2,0
Dans les années 1950 il y avait déjà bien mieux que ce récit d'aventures bien trop naïf et mièvre. La prestation de Robert Newton est très bonne, il y a les navires bien sûr, et c'est tout ce qu'on sauvera de ce film. Peut-être à l'époque marchait-il bien.
Benjamin A
Benjamin A

Suivre son activité 317 abonnés Lire ses 1 899 critiques

2,5
Les pirates, les trésors, l'aventure, la mer... à chaque (rare) fois que je me lance un film de pirates, mes rêves d'enfance reviennent et j'ai juste envie de me plonger dans une aventure palpitante où ces éléments sont au rendez-vous. En nous racontant la traque du fameux Barbe-Noire, Raoul Walsh portait haut mes espoirs et s'il fait plutôt bien le job, ça reste quand même une déception, en partie car j'en attendais surement trop vu le réalisateur et le sujet. C'est dans certains personnages que le film trouve son salut, au détriment, malheureusement, d'autres, de l'histoire mais surtout de la mise en scène où Walsh se montre bien moins inspiré que dans les films de gangsters qu'il a réalisés et que j'ai eu l'occasion d'admirer. Quand on évoque Barbe Noir et les pirates, on pense, inconsciemment ou non, à l'aventure et aux rêves les plus fous, notamment d'or, de vins et de femmes ! Pourtant ici, ça manque justement d'aventure, de parfum de voyage, de souffle quoi ! Alors que justement, le scénario avait tout pour nous donner ça (poursuite en mer, combat, abordage etc) mais il est assez maladroit, les rebondissements sont prévisibles tandis que Walsh ne le sublime jamais vraiment avec une mise en scène manquant de nervosité, de puissance et d'envolé. On ne ressent pas vraiment grand-chose tandis que certains personnages, notamment Edward Maynard, sont mal, ou pas assez, exploités (et certains acteurs manquent clairement de charisme). Il y a quand même pas mal de bonnes choses, à commencer par Barbe Noir himself, campé par un Robert Newton savoureusement dans l'excès, malin et méchant à souhait. Il porte vraiment le film sur ses épaules tandis que l'ensemble et le cadre de l'histoire restent quand même sacrément chouettes, avec un beau technicolor, des passages sur la mer vraiment bien sympas, un certain sens du rythme ou encore une magnifique Linda Darnell, mais rien qui empêche d'avoir de grands regrets, surtout avec un sujet pareil et Walsh aux commandes. Bref, c'est vraiment une déception malgré quelques points positifs, Walsh ne nous fait pas ressentir ce parfum d'aventure et de sensations fortes au cœur des Caraïbes et se montre plus maladroit qu'autres choses.
Eselce
Eselce

Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 4 038 critiques

1,5
Encore un film qui vieillit mal ! Barbe-Noire manque de charisme au moins autant que le héro, la mise en scène laisse à désirer, le rythme, les dialogues et le jeu des acteurs manquent d'envergure, c'est ennuyeux et l'on n'apprend rien de spécial sur la personnalité ou les actes du célèbre pirate.
selenie
selenie

Suivre son activité 407 abonnés Lire ses 4 734 critiques

5,0
Raoul Walsh, un des pionniers de Hollywood qui tourne encore 2-3 films par an, un des Borgnes mythiques de la cité du cinéma signe là un film de pirates comme on les aime. Walsh offrit le rôle titre à Robert Newton qui de faire sensation en Long John Silver dans "L'Ile au trésor" (1950). 95 minutes qui filent à toute vitesse. Robert Newton incarne un Barbe-Noire succulent, entre farce et cuauté on fera évidemment le parallèle avec Long John Silver. Un grand et beau film d'aventure à voir et à revoir.
loulou451
loulou451

Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 1 498 critiques

5,0
Sans doute un des meilleurs films de pirate jamais réalisés. Un film qui marqua pour longtemps l'image des pirates dans l'imaginaire hollywoodien. Et à voir la performance d'acteur de Robert Newton, on comprend bien pourquoi. Ce dernier campe un Barbe-Noire plus vrai que nature. A ses côtés, Linda Darnell est tout simplement éblouissante de beauté. Et que dire de la performance de William Bendix, qui, dans un second rôle, reste époustouflant. Derrière la caméra, Raoul Walsh s'amuse comme un gamin et conduit à merveille toutes les péripéties du scénario. Une vraie pépite à ne pas manquer.
Nagix Stumpy
Nagix Stumpy

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 327 critiques

2,5
Barbe-Noire n’est pas le chef d’œuvre de Raoul Walsh. La réalisation laisse à désirer malgré une mise en scène efficace. Seul Robert Newton est réellement convainquant dans un rôle outrancier et caricatural. Le scénario également laisse à désirer, puisque les rebondissements sont assez communs. En bref, c’est peut-être l’époque, mais Barbe-Noire ne m’a pas réellement touché. Il a au moins le mérite d’avoir consolidé et affirmé les stéréotypes du film de pirates…
real-disciple
real-disciple

Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 023 critiques

3,5
Le deuxième film de pirates que je vois après Capitain Blood de Curtiz. Disons le tout de suite l'ensemble reste très classique, on s'identifie mal au "héros" et il faut attendre la dernière demi heure pour voir de l'action. Mais ce Barbe Noir de Walsh reste un bon film d'aventures grâce au jeu de Robert Newton qui incarne de façon réaliste le pirate. Ensuite le Technicolor permet de donner un ton exotique plaisant. Enfin le rythme des scènes d'action est bien dosé, malgré un scénario un peu maigre.
dai72
dai72

Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 2 167 critiques

3,5
Bon, les décors sont moyens, les épées sont fausses, les combats ressemblent plus à des chamailleries d'enfants qu'à de véritables combats à l'arme blanche ou à mains nues et il y a beaucoup de faux raccords. Cependant, c'est assez dynamique, plaisant, parfois drôle et très passionnant. Pour un film qui a 60ans, il vaut bien plus que beaucoup faits aujour'hui !!
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top