Mon Allociné
La Cité des hommes
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News

Plus de photos

Jonathan Haagensen - 5
Le Diable à quatre : photo Alice de Andrade, Jonathan Haagensen, Marcelo Faria Le Diable à quatre : photo Alice de Andrade, Jonathan Haagensen, Marcelo Faria, Márcio Libar, Maria Flor
Commentaires
  • Pascal37

    Un ton en dessous de "Troupe d'élite" et surtout "La cité de Dieu", ce drame reste de très bonne facture, surtout avec en fond, en amitié inébranlable d'aspect et si fragile dans cet environnement. Les zones de non-droit des Favelas mettent très bien en avant, ici, la vie des habitants, leurs peurs et leur docilité accepté; Une mise en relief intéressante et terrible à la fois. Ce serait assez simple de dénoncer seulement mais c'est un fait de société, à une échelle assez bien représenté à l'écran et visible de nos pays à travers certaines de nos cités "à nous". Ce n'est pas le P28 ni le Uzzy, c'est la Kalach' comme on aime à dire. Un film qui montre la violence sans partie pris. Un bon film à compléter avec ceux pré-cités. 3.5/5 à voir !!!

  • Pascal37

    Un ton en dessous de "Troupe d'élite" et surtout "La cité de Dieu", ce drame reste de très bonne facture, surtout avec en fond, en amitié inébranlable d'aspect et si fragile dans cet environnement. Les zones de non-droit des Favelas mettent très bien en avant, ici, la vie des habitants, leurs peurs et leur docilité accepté; Une mise en relief intéressante et terrible à la fois. Ce serait assez simple de dénoncer seulement mais c'est un fait de société, à une échelle assez bien représenté à l'écran et visible de nos pays à travers certaines de nos cités "à nous". Ce n'est pas le P28 ni le Uzzy, c'est la Kalach' comme on aime à dire. Un film qui montre la violence sans partie pris. Un bon film à compléter avec ceux pré-cités. 3.5/5 à voir !!!

  • Michael Perez

    J'ai peut-être fais l'erreur de le regarder juste après la cité de dieux . Mais ce film est plutôt naze . L'histoire est ennuyante , mal fait . La fin est évidente . Film qui ne mérite même pas un téléchargement illégal .

  • Llil Boma Dekunta

    sa ce voit que t'a jamais regerder la série , tu parle pour rien vire de là

  • Terreurvision

    Bien en deçà de La cité de Dieu, mais un excellent film pour clôturer la série.

  • brunodinah

    Fernando Meirelles (réalisateur atypique : "La cité de Dieu", "The constant gardener (adapté du roman de John Le Carré)) et Paulo Morelli (il s'agit de sa première incursion au cinéma !!), deux brésiliens chevronnés en matière de cinéma, orchestrent un brûlot sur le désenchantement de la guerre des gangs au Brésil.
    Pris dans ce contexte, deux jeunes vont se prendre d'amitié, s'aimer, surmonter des étapes difficiles, s'entretuer. Entre eux va naître la notion de la vie et du destin. Chacun a sa chance, chacun peut continuer sa vie comme il le souhaite... .
    Le réalisateur Morelli (qui se fait ainsi metteur en scène !) ne prend pas parti, il expose un constat à l'amiable, encore d'actualité aujourd'hui.
    Le pourquoi du comment et comment réaliser ce pourquoi (ici développé sur le territoire de Rio). Autant de questions (philosophiques, politiques) auxquelles tous les systèmes ne peuvent répondre. Morelli ne fait que poser la question sans y répondre. Sublimissible.

    Un film-fleuve source de réflexion pour un documentaire (sic !!) coup de poing !
    Pas à posséder impérativement, mais à voir, ne serait-ce que pour les rêves utopiques de chacun des acteurs principaux.
    Une crème parmi les crèmes... !!
    "La cité des hommes"...

  • moi!

    Rien à voir avec la cité de Dieu mais reste pas trop mal...

Voir les commentaires