Mon AlloCiné
W. - L'improbable Président
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "W. - L'improbable Président" et de son tournage !

Une première dans le cinéma américain

W. - L'improbable Président est la première fiction dans l'histoire du cinéma américain à avoir été réalisée sur un président qui sera encore en fonction lors de la sortie du film aux Etats-Unis, le 17 octobre 2008.

Bush selon Oliver Stone

Oliver Stone explique ce qu'il a voulu montrer de George W. Bush dans W. - L'improbable Président : "Bush a eu un impact énorme sur le monde. Sous son administration, les pouvoirs de la présidence ont été renforcés comme jamais. Ce film traite d'un sujet d'actualité, certaines personnes comprendront notre version de sa vie alors que d'autres la rejetteront, mais notre objectif était d'approcher l'homme d'une manière différente. Les gens vont avoir la chance de voir ce qui se cache derrière cet improbable Président que l'on ne connaît pas vraiment parce que son image a été artificiellement créée par son équipe. Ils vont aussi pouvoir comprendre la relation père-fils qui est au centre de l'histoire. (...) La relation très compliquée que George W. entretient avec son père a eu sur lui de profondes répercussions, et par extension, sur les Etats-Unis et le monde, mais c'est un sujet que la famille Bush n'aime pas trop aborder."

Comprendre George W. Bush

Oliver Stone l'a souvent rappelé : W. - L'improbable Président n'est pas un film à charge sur l'actuel hôte de la Maison Blanche. Le désir du réalisateur était avant tout de chercher à comprendre comment une personnalité aussi éloignée de la politique comme celle de George W. Bush a pu accéder à la fonction suprême de la première puissance du monde. "Ce film n'est pas là pour accuser ou glorifier Bush", explique le cinéaste. "Mon objectif n'est pas de rabaisser ou de blesser cet homme. Ce n'est pas ce qui m'intéresse. Je voulais montrer que sa vision de la guerre en Irak reflétait ce qu'il est et son histoire personnelle. J'espère qu'en sortant des salles, les gens se diront : "Je comprends ce type. Je ne suis peut-être pas d'accord avec lui, mais je comprends."" Et de conclure en expliquant que l'objectif du film est "de poser des questions sur la présidence. Que s'est-il passé ? Qui est cet homme ? Il commence par gaspiller sa vie de privilégié, trouve la foi, fait un retour fracassant et devient Président. Son parcours vers la présidence est une histoire fabuleuse en soi."

Bush en trois étapes

W. - L'improbable Président est divisé en trois parties, chacune revenant sur une période majeure de la vie de George W. Bush. Oliver Stone revient sur ce découpage : "Nous n'avons jamais dissimulé nos intentions, nous sommes restés fidèles à la vérité mais nous avons aussi condensé et dramatisé. Le premier acte parle des débuts de cet homme, quand il était un jeune rebelle qui ratait tout ce qu'il entreprenait. La deuxième raconte sa conversion à l'angélisme à l'âge de quarante ans, sa transformation et la montée en force de sa volonté de pouvoir. (...) La troisième et dernière partie traite de sa présidence, mais nous n'avons pas cherché à couvrir les huit années de son mandat dans leur intégralité, nous nous sommes concentrés sur ses débuts, la période cruciale qui va d'octobre 2001 à mars 2003, celle qui a mené à la guerre contre l'Irak."

Un film en fait naître un autre...

Si W. - L'improbable Président a vu le jour, c'est en partie parce que le film sur lequel travaillait Oliver Stone en 2007 n'a finalement pu se concrétiser. En effet, le cinéaste travaillait alors sur Pinkville, qui revenait sur le massacre de My Lai. Mais à la veille de Noël 2007, le projet a brusquement perdu son financement. C'est alors que l'idée d'un film sur George W. Bush, sur lequel Oliver Stone travailait déjà depuis quelques mois avec le scénariste Stanley Weiser (son scénariste de Wall Street), est rapidement revenu à la surface. Et il s'avérait que le moment était finalement adéquat pour lancer la production de ce projet, comme l'explique Oliver Stone : "J'avais le sentiment que si nous ne faisions pas ce film sur Bush tout de suite, il ne verrait jamais le jour, ou du moins pas avant très longtemps. Aujourd'hui les gens ont la mémoire de plus en plus courte, en particulier pour ce qui est de la politique et de l'Histoire, et il fallait absolument faire ce film avant les élections."

Oliver Stone : fascination présidentielle ?

Ce n'est pas la première fois qu'Oliver Stone s'intéresse à la figure du président des Etats-Unis. Le cinéaste le fait une première fois en 1991 avec le controversé JFK. Quatre ans plus tard, il récidive avec Nixon, dans lequel Anthony Hopkins tient le rôle-titre.

Josh W. Brolin

Pour incarner le Président des Etats-Unis dans W. - L'improbable Président, Oliver Stone a choisi l'acteur Josh Brolin, qui a connu une année 2007 faste avec No Country for Old Men - Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme, Dans la vallée d'Elah et American Gangster. Pour Oliver Stone, il y avait dans le choix de cet acteur une signification toute particulière : "Je le connaissais depuis des années et je trouvais qu'il y avait un parallèle intéressant entre lui et le personnage de George W. Bush. En tant que fils de star d'Hollywood, Josh a très certainement vécu avec son père, James Brolin, le même genre de crise que George W. Bush avec le sien. Il avait quarante ans quand nous avons tourné le film, exactement l'âge qu'avait Bush quand il a connu son nouvel essor. Josh a grandi avec un père fort et sous les feux de la rampe, comme Bush, et le fait qu'il vienne d'un ranch de Californie m'évoque le côté rural de la petite ville américaine que Bush cultive à Crawford, dans le Texas."

L'émotion de Josh Brolin

L'acteur Josh Brolin explique avoir été ému à la lecture du scénario de W. - L'improbable Président, ce qui l'a poussé à rapidement dire "oui" à Oliver Stone. "Cela m'a pris aux tripes, c'était vraiment touchant, passionnant et triste à la fois", déclare-t-il. Et puis à ma grande surprise, je me suis identifié au personnage."

Comment incarner le "cow-boy" George W. Bush ?

L'un des défis majeurs de W. - L'improbable Président a été de faire incarner le Président américain par Josh Brolin. Oliver Stone tone tenait à ne pas caricaturer ni rabaisser le personnage : George Jr. a un tempérament et une gestuelle très spécifique dont Josh Brolin s'est inspiré pour l'interpréter physiquement, mais nous avons surtout essayé de trouver l'esprit de cet homme. Même si nous avons reproduit quelques-uns de ses célèbres impropriétés de langage, nous l'avons finalement peu imité. George Bush est un Président "à la John Wayne", il marche et parle comme un cow-boy. Cela lui donne un côté amusant, maladroit, mais assez plaisant finalement."

Tony Blair "fantastique" !

Dans W. - L'improbable Président, de nombreuses stars du grand écran se glissent dans la peau de personnalités politiques majeures. Le plus étonnant est sans doute de voir l'acteur gallois Ioan Gruffudd, le Mr. Fantastic des 4 Fantastiques, incarner le Premier Ministre britannique Tony Blair.

Thandie Newton est Condoleezza Rice

C'est la comédienne Thandie Newton (Mission: Impossible 2, A la recherche du bonheur) qui prête ses traits à Condoleezza Rice, la Secrétaire d'Etat à la Défense aux Etats-Unis, dans W. - L'improbable Président. Pour approcher au mieux son rôle, l'actrice a visionné une énorme quantité de documentaires et autres reportages consacré au personnage qu'elle incarne. Une expérience qui semble l'avoir fascinée : "J'ai fait des études d'anthropologie, et c'était un peu la même chose ici. C'était même proche d'une étude de cas en ethnographie ! J'ai abordé ce rôle comme une thèse ou un mémoire, en fait. L'idée étant ensuite d'incarner physiquement ma vision du personnage."

Tournage express

Le tournage de W. - L'improbable Président a été relativement court. Il a duré neuf semaines, au cours du printemps 2008, à Shreveport, une ville de Louisiane. Le chef décorateur Derek R. Hill et son équipe ont transformé cette ville en décors aussi différents que l'université de Yale, la Maison Blanche et la demeure de la famille Bush à Crawford au Texas.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Mortal Engines (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • Bienvenue à Marwen (2018)
  • Une Affaire de famille (2018)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • Rémi sans famille (2018)
  • Pupille (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Robin des Bois (2018)
  • Le Grinch (2018)
  • Aquaman (2018)
  • Le Retour de Mary Poppins (2018)
  • Les Veuves (2018)
  • Casse-noisette et les quatre royaumes (2018)
  • Hunter Killer (2018)
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Oscar et le monde des chats (2018)
Back to Top