Notez des films
Mon AlloCiné
    Je suis heureux que ma mère soit vivante
    note moyenne
    3,5
    325 notes dont 72 critiques
    répartition des 72 critiques par note
    13 critiques
    28 critiques
    14 critiques
    11 critiques
    5 critiques
    1 critique
    Votre avis sur Je suis heureux que ma mère soit vivante ?

    72 critiques spectateurs

    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 246 abonnés Lire ses 4 024 critiques

    3,5
    Publiée le 3 novembre 2016
    Sorte de calme au milieu de la tempête, Je suis heureux que ma mère soit vivante est peut-être le seul bon film de la fin de carrière de Miller, un métrage simple, pas complètement convaincant mais maitrisé et avec un vrai propos. Le casting est rigoureux et les personnages intéressants. Vincent Rottiers est très bon dans un rôle assez complexe, et autant la première partie du film livre un personnage très classique et attendu, autant une fois plus âgé le personnage prend du volume et une ambiguïté bienvenue. Face à lui j’ai énormément apprécié le jeu de Sophie Cattani, remarquable, elle est pour ma part le pilier central de ce métrage, et son rôle aurait mérité d’être encore mieux dégrossi, car ici quelques bribes de son histoire nous sont présentées mais trop peu à mon sens. De bons seconds rôles appuient ce duo, notamment une solide Christine Citti. Doté de bons acteurs et de bons personnages, forcément c’est déjà un bon point pour la dimension de l’intrigue. Miller orchestre un métrage simple, court, avec une bonne narration, séduisant par son refus de l’esbroufe et par des chemins empruntés qui savent se montrés originaux. On pourra regretter parfois un rythme trop ténu, surtout une première partie trop classique, peu engageante. On attend vraiment une succession de lieux communs à partir de ces vingt premières minutes, mais en fait, ce serait dommage de se laissait décourager. Sans être d’une redoutable efficacité, Je suis heureux que ma mère soit vivante est un film propre, maitrisé, qui raconte quelque chose. Sur la forme Miller ne surprend pas beaucoup. Il retrouve de bonnes idées pour filmer ses personnages, et il sait mettre en valeur ses acteurs, après son travail, sous une esthétique âpre n’est pas spécialement fouillé (comme le montre la scène clé du film, finalement emballée sans grande recherche et attention). Le film est néanmoins assez propre, bénéficiant en effet d’un visuel froid et qui hésite à bon escient entre le réalisme cru et l’élégance glacée. Pour une fois, le refus d’une bande son très présente est un choix judicieux. En clair, Je suis heureux que ma mère soit vivante est un Miller tout à fait recommandable, un film propre où ne transparait pas un grand génie, mais qui est une belle découverte. Pour la présence de Sophie Cattani c’est déjà un film qui mérite le détour. 3.5
    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 770 critiques

    3,5
    Publiée le 1 novembre 2012
    Film ambigu et troublant où l'histoire sur les blessures liées aux liens du sang est magistralement racontée et interprétée.
    defleppard
    defleppard

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 2 360 critiques

    2,5
    Publiée le 9 mars 2010
    Histoire inspirée de fait réel , bien réalisé malgré une tonalité qui aurait pu être plus performante dans la durée.
    halou
    halou

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 1 518 critiques

    4,0
    Publiée le 5 décembre 2011
    Miller tourne à vif ce morceau de vie où les acteurs sont parfaitement au point. Le spectateur est quant à lui happé par ce tiraillement psychologique. Une réussite.
    DAVID MOREAU
    DAVID MOREAU

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 1 643 critiques

    3,5
    Publiée le 4 août 2011
    JE T'AIME A TE TUER. La vie, l'intensité, l'authentique, merci les Miller.
    vanou97
    vanou97

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 633 critiques

    3,0
    Publiée le 15 décembre 2011
    Je suis heureux que ma mère soit vivante, une histoire authentique tragique racontée par un père & son fils sur une relation mère-fils. La mise en scène est convaincante, la chute troublante!
    jfharo
    jfharo

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 1 232 critiques

    0,5
    Publiée le 11 octobre 2009
    Un film pour rien , sur la colère d'un ado ,puis d'un jeune homme .Redoutable d'ennui et soporifique .
    Gabith666
    Gabith666

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 789 critiques

    4,0
    Publiée le 5 février 2015
    "Je suis heureux que ma mère soit vivante" est bon bon drame inspiré d'un fait divers. Il est lent mais j'ai été pris par l'intensité psychologique et l'évolution dans la relation des personnages. C'est touchant et sobre avec des acteurs pleins d'authenticité.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1649 abonnés Lire ses 10 386 critiques

    4,0
    Publiée le 10 mai 2011
    C'est un film qui bouleverse parce qu'il est inspirè d'un fait divers, une histoire d'amour-haine entre un gamin abandonnè et sa mère biologique enfin retrouvèe! "Je suis heureux que ma mère soit vivante" (quel joli titre) s'oriente d'emblèe vers une mise en scène sobre! Assistant de Godard et Truffaut, c'est Claude Miller (èpaulè par son fils Nathan) qui resserrent la camèra sur les visages en laissant dècouvrir chez le personnage principal de Thomas d'inquiètantes obsessions! Les deux Miller sont en fait à la recherche des non-dits dans les regards des protagonistes, et arrivent illico à nous mettre sous haute tension, conscient du drame inèluctable! Sophie Cattani joue à la fois une mère touchante par sa maladresse et horripilante par son inconscience! Ici la douleur permanente dans les yeux bleus glacials et dèlavès de Vincent Rottiers se ressent, on peut d'ailleurs lire toute sa rage et son dèsespoir contenus dans son regard (et sur cette magnifique affiche du film). Une oeuvre touchante avec un acteur poignant d'authenticitè, lâchè comme une sorte de fauve dans un territoire dèvastè! Pas de Cèsar donc pour Vincent Rottiers qui fût nommè dans la catègorie meilleur espoir masculin en 2010 mais cela ne fait aucun doute qu'il en dècrochera un dans les annèes à venir...
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 848 abonnés Lire ses 6 873 critiques

    4,0
    Publiée le 20 octobre 2009
    Intense sans jamais tomber dans le mélodramatique ou le sirupeux à un quelconque moment, ce "Je suis heureux que ma mère soit vivante" apparaît très rapidement comme une oeuvre dense et appliquée, posant de nombreuses questions intelligentes et pertinentes sur les relations parents-enfants et la quête d'identité, incarnée ici par un excellent Vincent Rottiers. On se captive ainsi régulièrement et sans difficulté à ce qui se passe devant nos yeux, chaque personnage évitant avec subtilité le manichéisme et la caricature. En somme, voila une bien belle réussite qui nous est offerte par Claude Miller (dont le précédent "Un secret" s'était avéré d'un intérêt fort moyen) et son fils, sans nul doute l'un des films à ne pas rater de cette année 2009. A découvrir.
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 602 abonnés Lire ses 3 173 critiques

    4,0
    Publiée le 2 octobre 2009
    Les frères cinéastes ne manquent pas, mais les films réalisés par un père et son fils sont plus rares. Il est assez tentant (et plutôt vain) de chercher dans Je suis heureux que ma mère soit vivante ce qui appartient à l'un ou à l'autre. Il y a quelques dialogues et scènes plutôt durs qui semblent effectivement un peu étrangers à l'univers habituel de Claude, mais disons que c'est un film à 4 mains et n'en parlons plus. Il est d'ailleurs difficile de l'évoquer sans déflorer des éléments importants de l'histoire. Le début est assez hésitant avec une interprétation maladroite mais le dernier quart d'heure est absolument saisissant, les allers et retours dans le temps superbement faits, les personnages dits secondaires très intéressants (le père, la voisine, la mère adoptive surtout), la direction du jeu des enfants remarquables (une constante chez Miller). Quant au fait qu'il soit inspiré d'un article de Emmanuel Carrère, ce n'est guère surprenant tant on ressent presque physiquement le style particulier de l'auteur de La classe de neige (que Miller a adapté avec bonheur). On peut reprocher certainement beaucoup de choses à Je suis heureux que ma mère soit heureuse (image médiocre, sautes de rythme) mais son style sec, son scénario qui va rarement où on l'attend et l'ambigüité de son analyse des liens de sang sont autant de raisons de lui accorder plus qu'une attention polie.
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 351 abonnés Lire ses 2 132 critiques

    2,0
    Publiée le 8 juillet 2012
    Je ne comprends absolument pas cette comparaison faite un peu partout avec le cinéma des frères Dardenne. A part pendant les 10 dernières minutes, ce film des Miller père et fils manque de rythme malgré (ou à cause de) l'abus de flashbacks. On s'ennuie souvent !
    ffred
    ffred

    Suivre son activité 366 abonnés Lire ses 3 145 critiques

    4,0
    Publiée le 3 octobre 2009
    Ce nouveau film de Claude Miller réalisé cette fois à quatre mains avec son fils Nathan ne laisse pas indifférent. Tiré d'un fait divers réel, cette histoire est d'une tristesse et d'une noirceur infinies. Une construction intelligente en flash-backs nous éclaire parfaitement sur la psychologie et la motivation des personnages. Une tension latente nous tient en haleine tout le long jusqu'au drame, prévisible, froid, terrible. Passé le fait que les personnages adultes ne prennent pas une ride en quinze ans, on est scotché à ce récit bouleversant et l'ensemble est parfaitement crédible. La mise en scène sobre et discrète est entièrement dévolue à l'histoire et aux protagonistes. Ceux-ci sont magnifiquement interprétés par un casting d'acteurs peu connus mais au talent certain. Vincent Rottiers est tout simplement juste. Une très belle prestation, rien à dire. Les mères sont aussi très bien toutes les deux : Christine Citti toujours impeccable (et sous employée au cinéma) et Sophie Cattani (qui fait tout de même un peu jeune physiquement pour le rôle). Un film fort, bouleversant et âpre qui ne laisse pas indifférent. Il reste dans la tête longtemps après l'avoir vu, même si on a envie de voir une bonne comédie en sortant de là et une furieuse envie de se refaire pour la énième fois Le père Noël est une ordure...
    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 281 abonnés Lire ses 1 698 critiques

    1,0
    Publiée le 4 octobre 2009
    Un fait divers (sordide) qui inspire une fiction (brumeuse) traitée à l'écran avec un détachement documentaire : voilà comment on peut résumer cette collaboration Miller père et fils. Le style en est tellement épuré que le résultat est plus sec que détaché - ainsi, à trop systématiser l'ellipse, on a le plus grand mal à suivre la maturation psychologique qui va faire passer Thomas au parricide, et plus encore peut-être à comprendre le mea culpa tardif et grandiloquent de sa mère biologique. Dans ces conditions, le "Je suis heureux que ma mère soit vivante" de Thomas devant (tous) ses juges, qui aurait dû sonner comme un aveu poignant, a autant d'impact émotionnel qu'un "Je vais acheter le pain" ! Une petite étoile pour le choix judicieux de Sophie Cattani, dont le faciès taillé à la serpe s'accorde bien avec le personnage de brute nymphomane qu'elle incarne.
    wesleybodin
    wesleybodin

    Suivre son activité 212 abonnés Lire ses 3 864 critiques

    5,0
    Publiée le 27 mars 2010
    Il est bien difficile de parler d’un film comme Je Suis Heureux Que Ma Mère Soit Vivante tant l’expérience est propre à chacun. Ici, tout est une question de feeling : si l’on accroche et que l’on se sent concerné par le récit, ce film à fleur de peau nous bouleversera, si, au contraire on laisse le pied sur la pédale de frein pour ne pas totalement basculer dans le récit, on trouvera rapidement le temps très long et on priera pour voir arriver le générique de fin salvateur. Néanmoins, intense sans jamais tomber dans le mélodramatique ou le sirupeux à un quelconque moment, ce Je Suis Heureux Que Ma Mère Soit Vivante apparaît très rapidement comme une œuvre dense et appliquée, posant de nombreuses questions intelligentes et pertinentes sur les relations parents-enfants et la quête d’identité. A lui seul, ce film nous prouve que le cinéma français n’est pas à la dérive, il connait certes une mauvaise passe mais quand on sait où chercher (dans un cinéma plus intimiste par exemple), on trouve des petits bijoux de vie et de cinéma comme celui-ci. Lire la suite: http://www.leblogducinema.com/2010/03/27/critique-je-suis-heureux-que-ma-mere-soit-vivante/
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top