Notez des films
Mon AlloCiné
    From Paris With Love
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "From Paris With Love" et de son tournage !

    Un "buddy-movie" noir et violent

    Le réalisateur Pierre Morel résume From Paris With Love : "Lorsque j'ai lu le scénario, cela commençait comme un "buddy-movie" avec de l'humour, à l'image du personnage un peu déglingué de Wax (John Travolta), cet espèce de fou furieux complètement exubérant. Je me suis donc dit que c'était une comédie. Mais au milieu de l'histoire, il y a une petite dérive qui change la tonalité du film, qui le plonge dans un univers et une ambiance plus noirs. Finalement, quand j'y réfléchis, je trouve que ce qui fait la force des "buddy-movie" comme la quadrilogie de L'Arme fatale par exemple, c'est qu'ils revêtent toujours un aspect vraiment sombre. Je trouve que le contraste entre l'action noire et brutale et la comédie fonctionne bien en général. (...) Pour moi, From Paris With Love est donc un exercice de style intéressant, l'idée de faire un truc drôle qui dévie vers le franchement glauque me plaisait bien."

    Tournage à Paris et en banlieue parisienne

    Le tournage de From Paris With Love s'est notamment déroulé à Paris et en banlieue parisienne, à Poissy, dans les Yvelines. Les scènes tournées dans cette ville devaient initialement se dérouler à Montfermeil, en Seine-Saint-Denis, mais des échafourées près du lieu de tournage ont contraint la production à changer ses plans.

    Première français pour Travolta

    From Paris With Love offre à l'acteur John Travolta l'occasion de travailler pour la première fois en France. "Cela faisait des années que j'avais envie de tourner un film en France. En trente ans c'est le premier film que je fais ici", déclare-t-il. "J'ai adoré l'atmosphère des plateaux français. Je suis très attaché au côté affectif d'un tournage, mais ce qui compte le plus pour moi sur un plateau c'est la concentration, le travail et la complicité des équipes. En France, il y a une véritable éthique de travail. J'ai vraiment adoré cette expérience."

    Pierre Morel : action !

    From Paris With Love est réalisé par le Français Pierre Morel, fidèle de l'écurie Besson et spécialiste du cinéma d'action. C'est en effet à lui que l'on doit Banlieue 13 et Taken. Il déclare, au sujet de ce nouveau film : "J'avais envie d'enchaîner avec encore plus d'action. C'est en partie pour cette raison que j'ai voulu réaliser From Paris With Love et aussi parce que ce film me permettait d'explorer le concept du duo. Taken est un film de solitaire. D'un bout à l'autre de son aventure, le personnage de Liam n'a pas de copains, pas de partenaires, rien ! Alors que dans From Paris With Love, c'est un échange entre deux personnages."

    Bons baisers de Paris !

    Adi Hasak, qui a travaillé à l'adaptation du scénario de From Paris With Love, réconte l'origine du titre : "La production m'a confirmé ce titre alors que nous étions encore en train de travailler sur le plan du scénario. On m'a dit que le titre du film était From Paris With Love. Et c'est tout ! Luc Besson était à Paris, introuvable. De mon côté, je tentais de déchiffrer le message qu'il essayait de m'envoyer à travers ce titre. Allions-nous basculer vers une comédie romantique ? Je me suis arraché les cheveux pendant des heures en essayant de trouver. Je suis retourné à mes notes, au synopsis, etc.. Puis j'ai fini par revoir Luc et lui ai dit : "Luc, ce titre est génial mais pourquoi celui-là". Et il a répondu : "Tu ne comprends pas pourquoi ?". J'ai répondu : "Non. Je présume que c'est un hommage à From Russia with Love ?". Il m'a répondu : "Oui. Mais la principale raison vient d'une réunion avec mon comptable où nous avions besoin de trouver un titre pour ce projet. Nous nous sommes dits que ce serait drôle qu'au lieu de From Russia with Love, on l'appelle From Paris with love ??!!". Et du coup ce titre est resté !"

    Le nouveau Look de Travolta

    Avec From Paris With Love, John Travolta adopte un nouveau look : il est désormais chauve et porte le bouc. Une première pour l'acteur, qui a apprécié l'expérience : "Le look plutôt original de Wax est issu d'une réflexion commune de Pierre Morel, Luc Besson et moi-même. Je venais juste de finir L'Attaque du métro 123 où j'avais un look assez dur également. Je trouvais que cela fonctionnait bien, mais je voulais y rajouter quelque chose de plus. Du coup, j'ai décidé de me raser la tête, de me laisser pousser le bouc et de m'habiller comme les soldats de fortune. Vous savez, ces types sont presque tous stylés, maintenant. Nous avons regardé les images de ces gars qui portent des armes à feu, des écharpes, des vestes en cuir et des pantalons de parachutistes. Ils sont vraiment fascinants !"

    Un entraînement pour Travolta ? Pas besoin !

    Pierre Morel, le réalisateur de From Paris With Love, raconte que John Travolta n'a pas eu besoin de beaucoup s'entraîner pour son rôle. "Même s'il est aujourd'hui un peu plus âgé, je crois que John a conservé une mémoire physique", explique-t-il. "C'est un atout parce que lorsqu'on lui montre une chorégraphie de combat, au bout de quatre, cinq ou six répétitions, il la connaît par coeur ! Il n'a pas ce besoin de dépassement que beaucoup d'acteurs ont. Il n'a pas vraiment besoin de s'entraîner énormément car il a encore ce côté très félin, très élastique. Les scènes avec des flingues, au bout de trois fois, il a compris. Il y a d'ailleurs dans le film quelques séquences qui sont volontairement chorégraphiées comme une danse entre lui et ses partenaires. Nous les avons travaillées pour cela et il les a assimilées rapidement."

    Un buddy-movie pour Rhys-Meyers

    L'acteur Jonathan Rhys-Meyers, qui s'essaie pour la première fois au cinéma d'action, évoque le "buddy-movie" qu'est From Paris With Love : "En fait c'est une sorte de relation d'amitié entre un adulte et un étudiant. James Reese doit passer au-delà de pas mal de trucs ringards et pas très moraux, alors qu'il est très attaché à l'éthique. On peut dire que c'est un "buddy movie" dans lequel vous avez des personnages qui ont des idéaux différents, tout en ayant un objectif commun qui est d'aller de l'avant."

    Révélation

    From Paris With Love permet de découvrir une jeune actrice italienne inconnue en la personne de Kasia Smutniak. La jeune femme réconte au sujet de cette expérience, la première de cette ampleur : "C'est mon premier tournage à Paris et j'ai été très chanceuse ! Avant From Paris With Love, je venais juste de terminer un tournage de deux mois dans une prison en Roumanie. C'était vraiment un changement d'être dans un endroit aussi incroyable que Paris."
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • L'Ombre de Staline (2019)
    • La Bonne épouse (2019)
    • Tout Simplement Noir (2020)
    • Filles de joie (2019)
    • De Gaulle (2019)
    • En avant (2020)
    • Artemis Fowl (2020)
    • Invisible Man (2020)
    • The Demon Inside (2018)
    • Radioactive (2019)
    • Les Parfums (2019)
    • The Hunt (2020)
    • Chained (2019)
    • Eté 85 (2020)
    • Jeunesse sauvage (2019)
    • Jumbo (2020)
    • Nous, les chiens (2019)
    • Un fils (2019)
    • Carbone (2017)
    • Une Sirène à Paris (2019)
    Back to Top