Notez des films
Mon AlloCiné
    Winnipeg mon amour
    note moyenne
    3,7
    55 notes dont 7 critiques
    répartition des 7 critiques par note
    3 critiques
    3 critiques
    0 critique
    1 critique
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur Winnipeg mon amour ?

    7 critiques spectateurs

    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 716 abonnés Lire ses 3 179 critiques

    2,5
    Publiée le 21 octobre 2009
    Quand les cinéastes racontent leur ville natale...Après Terrence Davies et le Liverpool de Of time and the city, voici Guy Maddin et Winnipeg mon amour. Rien à voir entre les deux films, cela dit, à part le fait qu'il s'agit davantage de lettres adressées à leurs cités respectives que de documentaires, et qu'une voix off est, dans les deux cas, très présente. A la pompe de Davies succèdent les excentricités de Maddin qui juxtapose images d'archives, reconstitutions de scènes familiales (dans un noir et blanc très chic) et même animation. Un vrai fourre-tout, au montage hyper rapide qui donne le vertige. Il y a des informations partout : dans les commentaires off, dans les images, dans ces mots qui clignotent à intervalles réguliers sur l'écran, telles des enseignes lumineuses. Winnipeg est une ville étrange, qui détient le record du nombre de somnambules et des basses températures. Somnambule glacé, Maddin parcourt l'histoire de la ville de façon hypnotique, appelle sa mère à la rescousse et se permet une uchronie incroyable (et si les nazis avaient envahi la ville dans les années 40 ?). Le film est comme un tsunami qui n'incite pas à la réflexion tant il est saturé d'images. Pour le coup, il laisse un peu rêveur, ou somnambule, si l'on préfère.
    La_Mort_Dans_L_Oeil
    La_Mort_Dans_L_Oeil

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 248 critiques

    5,0
    Publiée le 25 octobre 2009
    Dérive psychogéographique somnabulique, ludique, envoutante, drôle, hypnotique, on prend place avec le passager du train, voyageant entre rêve et réalité, observant sous la loupe Winnipeg et son blanc manteau de neige, à travers la vitre recouverte de givre, qui défile dans une nuit fantasmatique, hallucinée, les quartiers, les époques, les épisodes plus ou moins fantaisistes, distordus, déformés par le souvenir, les fantasmes, le poids de la culpabilité, pseudo drames de l'histoire municipale et familiale, détournant allègrement et avec beaucoup de malice, films d'archives réels et truquées, réarrangés. Les cartes se chevauchent, s'entremêlent pour reconstruire de toute pièce, à sa guise, une mythologie personnelle avec lyrisme et drôlerie, territoire onirique, expressionniste, à la croisée des chemins. Alice traversait le miroir ; Guy MADDIN, comme David LYNCH ou Atom EGOYAN, nous fait passer au travers de la neige de l'écran.
    PtiteSoeur
    PtiteSoeur

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 6 critiques

    4,5
    Publiée le 12 mars 2010
    Pour avoir vécu dans cette ville au milieu de nulle part pendant plus d'un an, j'ai retrouvé dans ce film ce sentiment de dérive entre rêve et réalité que j'ai souvent éprouvé là bas. Je comprends l'attachement du cinéaste et son envie de fuir aussi !
    pyvarlet
    pyvarlet

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 60 critiques

    5,0
    Publiée le 28 décembre 2009
    Un mélange de Lynch, de Godard, de Mélies... C'est Guy Madin à son meilleur. Un cinéma d'ailleurs qui vous emporte. Ça ne se décrit pas, ça se vit en salle !
    thullee
    thullee

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 9 critiques

    5,0
    Publiée le 10 août 2010
    Le film sur la mémoire fond en une synthèse magistrale des influences esthétiques diverses.
    La Pieuvre75
    La Pieuvre75

    Suivre son activité Lire ses 14 critiques

    4,0
    Publiée le 29 décembre 2009
    Enfin quelque chose d'intéressant!! Autant la forme que le fond. J'aime la voix off, (peut-être un peu trop présente), exhorter les souvenirs d'enfance, pour mieux les lâcher. Les images, le montage est excellent. L'humour, la mélancolie... Etc. A voir!!
    john H.
    john H.

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    4,5
    Publiée le 31 août 2011
    Autour d'images reconstituées et de l'histoire de sa famille, on découvre un film empli de poésie, vraiment drôle avec une certaine mélancolie. Un hommage grandiose à sa ville natale, Winnipeg.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top