Mon AlloCiné
Serbis (Service)
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Serbis (Service)" et de son tournage !

Une double thématique

Pour le réalisateur Brillante Mendoza, "Serbis peut être décrypté à différents niveaux. J'ai voulu que le film ait une double thématique. La première fait référence à la prostitution des jeunes gens, principalement des mineurs, qui officient à l'intérieur même des cinémas." La seconde thématique, elle, est liée à la famille. "En réalité, le cinéma FAMILY appartient à une seule famille qui y a élu domicile", explique le cinéaste. "Ce n'est certainement pas une coïncidence si le cinéma s'appelle FAMILY. La caméra filme l'évolution de cette famille, qui se désagrège, reflétant une société en perpétuelle décadence."

Une histoire de service(s)

Le réalisateur philippin Brillante Mendoza évoque la signification du titre Serbis : "Au sens large, Serbis signifie "Service" : le service d'une famille envers ses membres, d'un cinéma envers ses clients ; ou encore d'un film envers ses spectateurs, d'un citoyen envers la société, d'un pays envers ses citoyens, des hommes et des femmes envers l'humanité, de l'humanité envers l'homme ou la femme, et ainsi de suite..."

Une question morale

Serbis évoque le milieu de la prositution, soulevant de fait une interrogation morale. Le réalisateur Brillante Mendoza : "(...) la question de la morale se pose, sans parler de la légalité d'un tel commerce. Mais la véritable question est : qu'est-ce que la moralité, ou la légalité, dans une société qui s'appauvrit et où la survie est un combat quotidien ? En fait, tout ça se réduit à des questions économiques."

La figure de la femme philippine

Serbis est habité par des personnages féminins particulièrement forts, mettant en avant un foyer matriarcal représentatif de la société philippine. Le réalisateur Brillante Mendoza explique à ce sujet : "La plupart de mes films sont habités par des personnages féminins forts. Dans Serbis, la femme dominante, interprétée par Gina Pareño, reflète bien la famille philippine traditionnelle, où la femme règne et maintient la cohésion. C'est le cas de ma propre famille. Au fond, on peut dire que la société philippine est une société matriarcale, où certes les hommes occupent le premier plan dans les affaires politiques et économiques, mais où les femmes sont décisionnaires. Les mandats exercés par nos deux femmes présidentes (Cory Cojuangco Aquino, 1986-1992, et Gloria Macapagal Aroyo, depuis 2001) illustrent leur ténacité, envers et contre tout. Elles ont essuyé bien des tempêtes, avec coups d'Etats militaires et autres soulèvements, tout en continuant à diriger."

En compétition à Cannes

En 2008, Serbis a été présenté en Compétition de la Sélection Officielle du 61e Festival de Cannes.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Shazam! (2019)
  • Us (2019)
  • Dumbo (2019)
  • Rebelles (2018)
  • Captain Marvel (2019)
  • Walter (2018)
  • Mon Bébé (2018)
  • Ma vie avec John F. Donovan (2018)
  • Le Mystère Henri Pick (2019)
  • Le Chant du loup (2018)
  • Let’s Dance (2018)
  • Qui m'aime me suive! (2018)
  • Green Book : Sur les routes du sud (2018)
  • Du Miel plein la tête (2018)
  • C'est ça l'amour (2018)
  • Grâce à Dieu (2019)
  • Tanguy, le retour (2018)
  • Dragon Ball Super: Broly (2018)
  • Dernier amour (2018)
  • Chamboultout (2019)
Back to Top