Mon AlloCiné
    Moscow, Belgium
    note moyenne
    3,7
    161 notes dont 47 critiques
    23% (11 critiques)
    38% (18 critiques)
    17% (8 critiques)
    17% (8 critiques)
    2% (1 critique)
    2% (1 critique)
    Votre avis sur Moscow, Belgium ?

    47 critiques spectateurs

    cine-koi-none
    cine-koi-none

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 174 critiques

    4,0
    Publiée le 3 septembre 2009
    J'ai aimé ce film pour sa simplicité et sa sincérité. C'est une belle histoire d'amour, à la fois actuelle et ancrée dans une réalité sociale indiscutable, mais aussi originale par sa poésie et l'ambivalence de certains personnages. L'héroïne est particulièrement touchante (et battante) et l'actrice vaut à elle seule ce voyage cinématographique tant sa palette de sentiments est complète, tantôt lumineuse tantôt dans le gouffre...
    Diane Lana
    Diane Lana

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 15 critiques

    3,5
    Publiée le 2 mars 2017
    Joli film flamand principalement sauvé par la prestation de l'actrice principale, c'est chouette de voir qu'ils font de chouettes choses au Nord !
    cristal
    cristal

    Suivre son activité 142 abonnés Lire ses 789 critiques

    2,5
    Publiée le 20 novembre 2008
    C'est un conte belge naïf et charmant, avec des situations cocasses, des dialogues pétillants, des acteurs qui rayonnent, des camionneurs et une histoire d'incertitude amoureuse un peu trop compliquée. D'un côté, l'ex-mari réclame son retour au foyer ; << Je ne peux pas vivre sans toi, je m'en suis rendu compte. >> , avoue-t-il un peu honteux à sa femme, les yeux en forme de coeurs discrets. De l'autre côté, il y a l'alcoolique inconnu, rencontré au détour d'un accident ; << Tu es mon horizon >>, lui clame-t-il la tête baissée, comme gêné d'avouer ses faiblesses du coeur, lui, le viril gaillard à qui personne ne saurait résister. Ainsi Matty, au centre du problème, devra-t-elle choisir. "Moscow, Belgium", aussi anecdotique soit-il, a une manière de raconter une histoire prémâchée qui, d'emblée, le sort de toutes catégories pré-existantes. A la fois comédie existentielle, drame familial et romance humaniste, le film impose un ton mêlé de tout et de rien, muni d'une légèreté et d'un charme qui fera assurément fondre les coeurs les plus hostiles. "Moscow, Belgium" est une oeuvre belge bourrée d'humilité, de poésie simple et directe, à travers des mots et des regards échangés. Il n'y a rien d'extraordinaire, et pourtant tout est magique. Le film,sans jamais chercher la complication,s'étend tel qu'il est,c'est-à-dire un film d'attitude,belge dans l'âme,drôle,burlesque et pourtant hanté par ce soupçon de tragédie.Il ne s'agit pas d'un film marquant dont on se souviendra des années plus tard,mais simplement d'un plaisir du moment,filmé sans prétention avec une mise en scène délicate et rosée,préférant la jolie romance d'un loser qui a recommencé sa vie aux désirs pluvieux d'une femme esseulée malgré la présence presque insondable de ses trois enfants.Il y a de très belles scènes (le dîner et la révélation qui s'en suit, les aveux sentimentaux),quelques longueurs,du gris,du rose,du jaune,bref,une comédie de l'ordinaire,paisible et humaine,qui sort des sentiers battus avec u
    norman06
    norman06

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 986 critiques

    2,5
    Publiée le 24 novembre 2008
    Attachante comédie sentimentale, dans le décor à priori peu glamour d'une banlieue de La Belgique flamande. Barbara Sarafian, synthèse de la Magnani et de Rowlands, est admirable dans ses passages de la jeunesse enthousiaste à la maturité meurtrie. Reste que le film ne révolutionne pas l'art du récit et de la mise en scène.
    michelaise
    michelaise

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 41 critiques

    5,0
    Publiée le 8 décembre 2008
    Encore une crise ! Avec celles de la trentaine qui oblige les jeunes adultes à se propulser enfin hors du nid et les met face à la nécessité de s'engager et de prendre des responsabilités, et celle de cinquantaine dont on connait l'acuité car elle a une allure de milieu de chemin, milieu de cent, milieu de vie, amorce de la pente inversée vers d'autres modes d'épanouissements, il ne faut pas oublier celle de la quarantaine avec la remise en cause des idéaux et des rêves mis à mal par le quotidien, les premières angoisses encore légères mais ô combien affolantes par leur nouveauté inattendue, de l'âge et les perturbations improbables provoquées par les enfants qui grandissent et s'affirment autrement qu'on ne l'avait imaginé quand on les tenait nourrissons entre les bras... C'est cette étape difficile que traite Christophe Van Ropaey dans Moscow Belgium, avec le soutien lumineux et complexe de Barbara Sarafian, parfaite dans le rôle. Elle porte le film avec talent, et l'éclaire par la variabilité extrême de ses expressions, laide un jour, sublime le lendemain, comme l'est une femme en proie au doute, aux attaques du quotidien et qui regarde s'éloigner sa jeunesse sans trop comprendre ce qui lui arrive. Elle est vivante et vibrante, elle se débat face aux égoïsmes inconscients de "ses" hommes, elle essaie vainement de penser à elle mais elle a perdu l'habitude. Et ce sera la réflexion de la petite amie de sa fille à propos des mourants en soin palliatifs (ils sont enfin "vrais") qui renversera la situation dans son âme malaxée par la vie. Le film est tendre, drôle, on se laisse porter par le récit doux-amer, et surtout on a envie de suivre Barbara Sarafian dans sa quête. Un excellent moment de cinéma sans prétention mais très humain. Les imperfections du coup sont négligeables et on n'a pas envie de s'y attarder !
    Baybay Magnifiquebaybay
    Baybay Magnifiquebaybay

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 1 041 critiques

    4,0
    Publiée le 28 juin 2009
    Bien que la forme soit celle d'un film d'auteur, l'histoire elle, empreinte le schéma tant martelé par tant de comédies dramatiques: ces quatres temps qui constituent le classique tempo rencontre-amour-déception-pardon... Attention, ça ne signifie pas pour autant que ce schéma véhicule soit peu valeureux ou facile. Au contraire, le déferlement en la matière est tel que proposer du renouveau s'apparente à un petit miracle, sinon un réel talent. Précisément, Moscow, Belgium se hisse haut dans son mélange des genres réaliste et comédie. Sa gageure réaliste l'emporte alors que son histoire naturellement possible nous émeut. Il représente en quelque sorte l'anti-film du pessimisme, sans regner son grand-frère de film d'auteur glauque, il lui empreinte donc son réalisme pour laisser un message beau, universel, capital... interprété par une actrice lumineuse, tant pour ses larmes que pour son sourire.
    oranous
    oranous

    Suivre son activité 91 abonnés Lire ses 1 097 critiques

    4,0
    Publiée le 29 juillet 2009
    Petit film belge très frais, passé quasiment inaperçu lors de sa sortie en salle, sur les difficultés de l’amour et sur le choix de ses sentiments. « Moscow, Belgium » met quelques pointes d’humour savamment dosées et très éparses. La répartie de la mère est très bonne et son personnage est plutôt bien fouillé. Je ne suis pas fan de l’accordéon, pourtant la musique est vraiment pas mal du tout. Pas d’action mirobolante, pas de combat titanesque, un film très réaliste. Une belle découverte et une belle surprise.
    Romain Z
    Romain Z

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 81 critiques

    3,0
    Publiée le 15 novembre 2012
    On pense bien sur à la comédie sociale anglaise notamment au récent " be happy" de mike leigh. Cahier des charges rempli, il y a meme un joli portait de femme mais l'ensemble repose u n peu trop sur des situations attendues comme si l'auteur n'osait pas faire confiance à la liberté de ses personnages.
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 339 abonnés Lire ses 1 161 critiques

    4,0
    Publiée le 19 novembre 2008
    Lorsqu'on se balade dans la ville flamande de Gand, on ne manque pas d'être surpris de rencontrer des tramways indiquant Moscow comme terminus. Il parait que la dénomination de ce quartier de la banlieue de Gand est dûe à l'arrivée dans cette ville de nombreux russes après la révolution de 1917. En tout cas, avec "Moscow, Belgium", la filière belge frappe de nouveau, et c'est de nouveau pour le plus grand plaisir du spectateur. Premier long métrage de Christophe de Rompaye, présenté à la Semaine de la Critique cannoise de 2008, ce film raconte la rencontre et ses suites de Matty, une femme de 41 ans, que son mari vient de quitter pour plus jeune qu'elle, et de Johnny, un camionneur que ... sa femme a quitté. Sur cette trame particulièrement usée, Christophe de Rompaye nous tricote un film très attachant auquel il ne manque qu'un soupçon d'étincelle pour être un très, très bon film.
    yakos
    yakos

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 658 critiques

    1,0
    Publiée le 21 novembre 2008
    Malgré l'interprétation correcte des acteurs ce film tombe rapidement dans le cliché du couple de l'amant et des enfants.Thème mille fois traité.De plus l'ensemble est long à la limite de l'ennui.L'image est par trop fixe et les lieux sont identiques(cuisine, salon, chambre, café, camion).Les dialogues, en flamand SVP , sont parfois sans saveur et sans relle intérêt.Malgré tout cela le film laisse une bonne note d'ensemble.
    samuel94
    samuel94

    Suivre son activité Lire ses 24 critiques

    5,0
    Publiée le 24 novembre 2008
    L'histoire est connu mais il y a dans ce film, une vérité, une vitalité, de la tendresse, de l'humour, des situations cocasses, de l'émotion...Bref, tout un panel d'émotions qui nous fait passer un très bon moment. Un grand bravo à l'actrice qui joue le rôle de matty, elle est bluffante.
    lamativie
    lamativie

    Suivre son activité Lire ses 81 critiques

    5,0
    Publiée le 25 novembre 2008
    excellent film , hors des promos habituelles et copinages complices . La vie simplement avec ses hauts et ses bas , des acteurs toujours juste et une caméra bien maîtrisée , ce film est une révélation qui vous fera même aimer les flamandes ;
    petithom
    petithom

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 473 critiques

    4,0
    Publiée le 29 novembre 2008
    Ce film belge est une très bonne surprise.Les personnages sont très bien écrits,jamais caricaturaux et les situations souvent drôles.Le film tisse le portrait d'un beau personnage féminin et les acteurs sont justes.
    JCOSCAR
    JCOSCAR

    Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 1 099 critiques

    4,0
    Publiée le 7 décembre 2008
    Moscow, belgium une romance peu ordinaire, drole et surprenante. Une comédie belge à l'anglaise... une belle et surprenante histoire d'amour, l'humour est au rendez-vous.
    RP800
    RP800

    Suivre son activité Lire ses 31 critiques

    2,5
    Publiée le 14 décembre 2008
    Un film dont on sort avec un sourire.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top