Notez des films
Mon AlloCiné
    Bad Lieutenant : Escale à la Nouvelle-Orléans
    note moyenne
    2,6
    2980 notes dont 571 critiques
    répartition des 571 critiques par note
    56 critiques
    125 critiques
    92 critiques
    124 critiques
    92 critiques
    82 critiques
    Votre avis sur Bad Lieutenant : Escale à la Nouvelle-Orléans ?

    571 critiques spectateurs

    Genla
    Genla

    Suivre son activité 126 abonnés Lire ses 38 critiques

    3,5
    Publiée le 1 juin 2013
    Nicolas Cage signe son come Back dans un très grand polar, sombre, violent, et doté de l'humour noir de Cage. Un thriller qui fait penser aux genres des années 90. Les acteurs sont tous excellents, et l'histoire sur la drogue est traité de 2 maniere : sérieuses, et humoristique. Un grand film ! Quand Cage a un excellent réalisateur pour le diriger, il peut faire des miracles.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1590 abonnés Lire ses 10 386 critiques

    3,0
    Publiée le 25 juillet 2010
    Dans ce polar sous acide qui se perd parfois dans son dèlire, l'immense Werner Herzog rèinvente à sa sauce le film dèglinguè d'Abel Ferrara dans une atmosphère particulièrement visqueuse! A l'hallucinant Harvey Keitel succède un Nicolas Cage à la dèpravation remarquable, et à l'enfer de New York, celui d'une autre grand ville amèricaine: la Nouvelle-Orlèans de l'après-Katrina! Avec, au milieu de la misère, de l'addiction et de la corruption, quelque chose d'absurde et de surrèel qui ressemblerait presque à de l'optimiste! C'est ce qu'on appelle la poèsie de la folie avec des plans et des cadrages psychèdèliques de derrière les fagots, dans lesquels des iguanes, issus de l'esprit cramè du hèros, tiennent la vedette! Un remake dècadent, anarchique et parfois longuet avec un Cage en roue libre qui semble revenir dans certaines scènes d'entre les morts...
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 942 abonnés Lire ses 3 659 critiques

    3,0
    Publiée le 22 mars 2010
    # J'ai trouvé ça sympathique, pas aussi bien que ce à quoi je pouvais m'attendre, j'imaginais déjà le chef d'oeuvre d'Herzog revenu à la beauté d'un film comme Aguirre, ça reste malheureusement trop terre à terre, et les scènes que je préfère sont celles de délire, totalement déconnecté de toute réalité, filmé à la caméra en contre jour avec les iguanes. Je pensais en voir un peu plus que ça. Le personnage ne change pas, et tant mieux, j'avais pas envie de voir un truc sur la rédemption, ou je ne sais quoi, par contre Cage aurait pu être un peu plus Bad que ça. D'ailleurs Cage est parfait pour le rôle, il ne ressemble plus à rien, hors de toute norme, il a l'air toujours à l'ouest, tant mieux, ce rôle était fait pour lui. Val Kilmer a un perso intéressant mais inutilisé, mais il apporte un peu de fraîcheur aussi dans le film.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 569 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    2,0
    Publiée le 20 juillet 2010
    Ciel bas.Propriétés ravagées.Pauvreté suintante.Flics au-dessus des lois.Bienvenue à la Nouvelle-Orléans de l'après Katrina!Bien qu'il s'en défende,le "Bad Lieutenant" de Werner Herzog est clairement un remake du "Bad Lieutenant" de Martin Scorsese.On échange Harvey Keitel pour Nicolas Cage.On enlève la dimension christique au profit d'un psychédélisme général et de visions de démences.Le lieutenant de l'histoire est toujours un ripoux de la pire espèce,qui sniffe tout ce qui passe sous son nez,qui accumule les dettes de paris sportifs,qui prend sous son aile une prostituée mexicaine,et qui menace de péter les plombs à la moindre contrariété.Nicolas Cage,exubérant comme à son habitude,est tout indiqué pour la folie baroque de son personnage défoncé,inquiétant et risible.Par contre,à quoi servent Eva Mendes et surtout Val Kilmer(retombé bien bas)?Si ce polar borderline séduit par son extremisme,sa dinguerie et son assurance face au ridicule;il ne peut cacher longtemps son absence édifiante de script.Herzog,en plein délire de vision subjective d'iguane ou de breakdanceur mort,néglige complètement la charpente narrative autour des dealers ou des assassins de sénégalais.L'ovni fint par être bancal,et agaçant,d'autant qu'il est long le bougre.Pourtant,ça ne ressemble à rien de connu.Une curiosité.
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 589 abonnés Lire ses 3 169 critiques

    4,0
    Publiée le 20 mars 2010
    Abel Ferrara et Werner Herzog figurent parmi les cinéastes les plus cinglés de la planète mais, concernant Bad Lieutenant, leurs films respectifs n'ont qu'un point commun : le caractère excessif pour ne pas dire aliéné de leur héros. Bad Lieutenant : Escale à La Nouvelle-Orléans n'est pas un film oecuménique et déroute par le peu d'importance accordé par Herzog à son intrigue. Ce qui intéresse le cinéaste, c'est l'ambiance poisseuse de la ville, comme si, après Katrina, restait encore comme une odeur méphitique. Flics ripoux, camés et putes s'y côtoient dans une sarabande vue par un oeil reptilien (crocodiles et iguanes y jouent les seconds rôles). Ce cinéma d'atmosphère, volontiers glauque, se distingue également par son humour malsain, qui fait valdinguer le politiquement correct. On imagine que c'est cela qui amuse Herzog, utiliser le cadre et les clichés hollywoodiens pour mieux les pervertir. Avec un Nicolas Cage hallucinant et halluciné, ce film à première vue déglingué et mal fichu tient sacrément la route. A condition d'éviter les crocodiles et les iguanes qui traversent en dehors des clous.
    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 493 abonnés Lire ses 4 430 critiques

    4,0
    Publiée le 8 octobre 2012
    Du film de Ferrara, Werner Herzog ne reprend que le personnage du flic pourri qui a des dettes. Le reste est totalement différent et beaucoup moins dérangeant (même quand Nicolas Cage fait l'amour à une fille devant son petit copain, c'est carrément moins glauque que la branlette improvisée par Harvey Keitel devant deux jeunes filles dans l'original). La photographie est superbe, Nicolas Cage est au top de sa forme (cela faisait depuis "Lord of War" que l'on ne l'avait pas vu dans un bon film et depuis plus longtemps encore que sa prestation n'avait pas été aussi énergique) et les diverses intrigues sont très bien menées. Un vrai-faux remake qui surpasse l'original.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 486 abonnés Lire ses 4 876 critiques

    1,0
    Publiée le 19 mars 2010
    Sur plus de 20 films depuis 2000 Nicolas Cage aura fait 2 films réussis ! A part "Les associés" de Ridley Scott et "Lord of War" de Andrew Niccol que des râtés !... Mais le Werner Herzog est tout aussi coupable, après sa géniale période des années 70-80 que lui est-il passé par la tête de vouloir faire un remake du chef d'oeuvre de Abel Ferrara ?!... Herzog offre un policier classique où le flic est aussi pourri que ceux qu'il poursuit mais à cause d'une blessure, il est vraiment amoureux et en plus le film est optimiste... On est bien loin de la VRAI descente aux enfers âpres, sombres et sans concessions avec Harvey Keitel bien moins caricatural que Cage. Sans être un gros navet (il s'agit de Herzog tout de même !) ce film n'apporte rien d'original et sera vite oublié. Revoir la version d'Abel Ferrara devien ttout un coup un besoin vital !
    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 365 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    3,5
    Publiée le 31 août 2012
    Il était certain qu’un véritable remake du chef d'œuvre de Ferrara n'aurait pas pu lui arriver à la cheville, mais finalement, or le titre, seul le concept du personnage du pire flic imaginable a été repris. Ce polar très noir répond surtout à deux vieilles attentes du public, deux retours tant espérés: Nicolas Cage crédible dans un rôle intéressant et l'univers sombre et froid de Herzog (certes dulcifié par un happy-end que l’on devine précommandé par les studios).
    ffred
    ffred

    Suivre son activité 356 abonnés Lire ses 3 145 critiques

    2,5
    Publiée le 5 avril 2010
    Un polar noir réalisé par le metteur en scène allemand Werner Herzog. Et cela se voit. Le film est très politiquement incorrecte et pas mal déjanté. C'est carré, rythmé, bien fait. Peut être manque-t-il un brin de folie supplémentaire. C'est aussi très bien joué. Après la série de navets que Nicolas Cage a tourné ces dernières années il redore un peu son blason ici. Il s'en sort vraiment pas mal. Son personnage aurait peut être aussi mérité d'être un peu plus fouillé. Eva Mendes est toujours aussi belle, le rôle ne sert à rien mais il faut bien un peu de fesses pour vendre tout cela. Apparition de Val Kilmer bien loin de ce qu'on a connu de lui il y a quelques années. Pas le film de l'année mais un bon polar efficace.
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 317 abonnés Lire ses 1 747 critiques

    4,0
    Publiée le 19 mars 2010
    Bad Lieutenant de Werner Herzog n'est en aucun cas un remake. Du chef d'oeuvre d'Abel Ferrara, le réalisateur de Fitzcarraldo ne reprendra que le titre, escamotant les thématiques propres au cinéaste de Little Italy. Navré de constater - à l'issue de ce polar unique en son genre - une certaine tendance du public aux réactions dangereusement primaires telles que l'agacement, l'ennui ou la moquerie... découlant peut-être d'une incompréhension partielle du projet. On pourrait donc facilement s'imaginer Herzog en train de fumer des pétards avec le caméraman du tournage ( Au secours, une perche dans le champ ! Parbleu, un faux-raccord de plus ! ) et se dire que Nicolas Cage n'en a jamais fait autant qu'avec ce personnage outré, farcesque, quasi irréel. Heureusement qu'avec un peu de persévérance le spectateur peut se rendre à la véritable évidence : cet Escale à la Nouvelle-Orléans est un objet qui a du caractère, un film pas sérieux pour deux sous voire même franchement cocasse mais surtout une oeuvre de la composition, une oeuvre assumant ses incongruités tout du long, quitte à tendre le bâton. Voilà du cinéma inégal ( certes ), raté parfois ( soit ), mais qui a le mérite de dézinguer le genre, au risque de passer pour un machin ridicule tout droit sorti de l'esprit d'un écervelé. Herzog a joué sa peau sur ce coup. Et c'est honorable.
    tixou0
    tixou0

    Suivre son activité 280 abonnés Lire ses 1 697 critiques

    3,0
    Publiée le 23 août 2010
    Terence McDonagh est un flic hors normes. Sergent à La Nouvelle-Orleans au moment de Katrina il sauve un détenu latino en train de se noyer dans sa cellule inondée et se blesse ce faisant. Une médaille et une promotion au grade de lieutenant viennent récompenser son acte héroïque. Souffrant de douleurs lancinantes au dos, il devient alors dépendant à toute forme de drogue, du cannabis à l'héroïne (au hasard de ses prises sur les dealers, ou même de ses petits chantages minables aux membres de la jeunesse dorée au sortir de la Gator's Gate), les antidouleurs habituels ne lui faisant plus d'effet. Un an plus tard, nouvelle promotion, au grade de capitaine. Entre les deux, une traque haletante, non conventionnelle, et finalement victorieuse, d'une bande de trafiquants ayant massacré toute la famille, femme et enfants compris, d'un concurrent. Ce " Bad lieutenant", sans pouvoir le comparer à celui de Ferrara (jamais vu), est un excellent film : scénario touffu et malin, belle mise en scène (moiteur et mal rampant garantis dans des décors naturels superbement exploités), et surtout un Nicolas Cage exceptionnel, au milieu de tout un petit monde interlope et savoureux, cabossé et grandiose, certainement digne d'une nomination aux prochains Oscars....
    lucyinthesky4
    lucyinthesky4

    Suivre son activité 211 abonnés Lire ses 102 critiques

    4,0
    Publiée le 19 mars 2010
    Un polar jouissif et complètement défoncé où Nicolas Cage impressionne. Herzog n'a rien perdu de sa vision démente et cynique du monde, et on retrouve avec plaisir son style transposé dans un polar à l'américaine jamais tout à fait comme les autres. Superbe.
    soniadidierkmurgia
    soniadidierkmurgia

    Suivre son activité 216 abonnés Lire ses 3 253 critiques

    3,5
    Publiée le 2 février 2013
    Le film a fait débat à sa sortie, s'agit-il oui ou non d'un remake du "Bad lieutenant" d'Abel Ferrara ? Je n'ai pas revu le film où Harvey Keitel se masturbait dans une église mais je serais plutôt enclin à croire Herzog qui prétend n'avoir pas vu le film de son confrère. Le thème reste le même, un flic à la dérive , "accro" à la cocaïne puis à l'héroïne qui va se livrer à toutes les turpitudes pour assouvir sa dépendance. Là où le film de Ferrara était noir et désespérant au possible , celui d'Herzog peut se voir comme un long trip psychédélique donnant une trop rare occasion au talent de Nicolas Cage de s'exprimer. Il plane sur ce film comme autrefois Kinski dans le Nosferatu du même Herzog, qui un remake avoué. A ce propos je comprends mal le procès fait à Nicolas Cage. On lui reproche d'en faire des tonnes alors que l'on se réjouit du même travers chez Michel Simon ou Gérard Depardieu sans vouloir faire de comparaisons qui ne seraient pas à l'avantage du yankee. Pour ma part je l'ai trouvé complètement en adéquation avec le rôle, sans doute pour avoir touché lui aussi plus que de raison à miss cocaïne. Il trimballe son grand squelette rendu bancal par une douleur lancinante au dos dans une Nouvelle Orléans dévastée par l'ouragan Katrina. S'il profite de toute occasion pour se remplir le nez de la précieuse poudre blanche il n'en oublie pas moins son rôle de flic. Et c'est grâce à une de ces magouilles "alimentaires" qu'il mettra un grand ponte sous les verrous. C'est un des mérites du film d'Herzog d'agrémenter cette longue errance d'une enquête soutenue avec des personnages consistants comme la sensuelle Eva Mendès ou les revenants Brad Dourif et Val Kilmer. Quelques scènes sont fort intrigantes comme celle inénarrable où Cage croit apercevoir deux iguanes sur une table , démarre alors une ballade de crooner donnant l'impression que ce sont les deux reptiles qui chantent à gorge déployée. Un film de commande qui s'avère original montrant que Werner Herzog en a encore sous la pédale et que son talent est protéiforme. A noter qu'hormis lors d'une seule scène, aucun coup de feu n'est tiré tout le long du film.
    wesleybodin
    wesleybodin

    Suivre son activité 205 abonnés Lire ses 3 864 critiques

    0,5
    Publiée le 17 mars 2010
    En n’arrivant pas à insuffler la moindre énergie ni aucune âme à son récit, Werner Herzog tombe malencontreusement dans le plagiat outrancier qui ne s’assume pas, le comble pour un remake ! Une chose est néanmoins sûre, le réalisateur n’a ni l’œil d’Abel Ferrara ni la poigne nécessaire pour réaliser un film d’une noirceur certaine. Et puis ne nous voilons pas la face, entre Nicolas Cage et Harvey Keitel se trouve un gouffre infranchissable. Lire la suite: http://www.leblogducinema.com/2009/12/21/critique-bad-lieutenant-escale-a-la-nouvelle-orleans/
    Julio R
    Julio R

    Suivre son activité 163 abonnés Lire ses 80 critiques

    5,0
    Publiée le 12 avril 2010
    Génial Nicolas cage en ripoux!!!
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top