Notez des films
Mon AlloCiné
    Scott Pilgrim
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Scott Pilgrim" et de son tournage !

    Jamais sans ses doublures !

    Avant de combattre le personnage de Lucas Lee, ex-skater devenu acteur, Scott (Michael Cera) doit se débarrasser des doublures du personnage, qui ne sont autres que celles de son interprète, Chris Evans.

    Les caméos de... Non, à vous de les découvrir.

    Un adaptation très fidèle du comic original, l'esthétique en plus.

    Un bad guy nommé Jason Schwartzmann.

    Des combats éblouissants, qui ne se répètent jamais.

    Chris Evans et Brandon Routh en mode auto-parodie.

    Le combat le plus improbable de l'année, entre Michael Cera et Jason Schwartzmann.

    Un comic culte!

    Scott Pilgrim est une bande dessinée canadienne déclinée en six volumes créée par Bryan Lee O'Malley. Avec son mélange d'humour, de romance et de combats, le tout accompagné de références à la culture populaire geek, elle n'a pas tardé à devenir une œuvre culte, adoubée notamment par Joss Whedon ou encore Edgar Wright, qui en signe d'ailleurs l'adaptation.

    Génèse du projet

    Tout commence avec le producteur Marc Platt qui voit dans la bande dessinée Scott Pilgrim la possibilité d'une adaptation: "J'ai tout de suite été saisi par l'effervescence et la vitalité du matériel et sa capacité à capturer l'essence d'une génération et à prévoir des personnage auxquels il était très facile de s'identifier". Jared LeBoff et Adam Siegel, les producteurs délégués du film, lui suggèrent alors le nom d'Edgar Wright, réalisateur de Shaun of the Dead. "J'ai tout de suite compris que la sensibilité d'Edgar saurait mettre en valeur cette histoire. Dès qu'il a dit oui, mon intérêt pour le projet a quadruplé", explique Marc Platt.

    Un mot du réalisateur

    Edgar Wright, scénariste et réalisateur de Scott Pilgrim: "J'ai découvert la bande dessinée de Bryan Lee O'Malley à la publication de son premier volume de "Scott Pilgrim's Precious Life", en 2004. Ayant moi-même une propension à marier le trivial à l'extraordinaire dans mon travail, j'ai immédiatement été captivé. J'ai adoré la façon dont Bryan utilisait l'iconographie des mangas et des jeux vidéos pour décrire les émotions de ces jeunes gens."

    Une esthétique inspirée des jeux arcades sur fond de rock'n'roll

    Le détournement du logo universal au début du film

    Michael Cera en mode bad-ass!

    Adaptation

    Scott Pilgrim vs The world est l'adaptation du deuxième des six comic book de la série de Bryan Lee O'Malley, qui comporte: Scott Pilgrim's Precious Little Life, Scott Pilgrim vs. the World , Scott Pilgrim & the Infinite Sadness, Scott Pilgrim Gets It Together, Scott Pilgrim vs. the Universe et Scott Pilgrim's Finest Hour, sorti en 2010.

    Scott Pilgrim par son créateur, Bryan Lee O'Malley

    "Scott est un personnage fantasmé, idéalisé: une sorte de benêt, insouciant, qui a du succès auprès des filles et peut se battre comme un super-héros. Je m'étais fait de nouveaux amis et je jouais dans un groupe. J'ai pensé que ce serait sympa de faire quelque chose où ils pourraient aussi se retrouver et apprécier et qui refléterait notre vie de l'époque. (...) Mon but était de mélanger des aspects totalement exagérés et excitants à une vie foncièrement banale."

    Un casting sous contrôle

    Le réalisateur Edgar Wright dit avoir pris toutes les décisions concernant chacun des membres du casting avec l'accord et l'approbation du créateur de Scott Pilgrim, Bryan Lee O'Malley.

    L'écriture du film

    Avec Edgar Wright, on peut écrire un film tout en s'amusant. Le co-scénariste du film Michael Bacall témoigne: "Nous avons collaboré de toutes les façons possibles au fil de ces années: quand nous étions dans la même pièce, il tapait d'une main et moi de l'autre. Ou nous jouions une sorte de bataille navale avec nos ordinateurs portables: nous écrivions les mêmes scènes l'un après l'autre puis nous nous les échangions et les récrivions. Parfois même, nous écrivions la même scène en même temps pour voir où ça nous mènerait."

    Retrouvailles

    Scott Pilgrim vs The world marque les retrouvailles de Michael Cera et de Bill Hader qui s'étaient déjà donnés la réplique dans la comédie préhistorique L' An 1 : des débuts difficiles (2009). Michael Cera retrouve également Erik Knudsen après Be Bad !. Mark Webber et Brandon Routh s'étaient eux aussi déjà croisés sur le tournage de Life Is Hot in Cracktown (2009). Quant à Aubrey Plaza et Jason Schwartzman, ils avaient déjà collaboré ensemble pour Funny People de Judd Apatow (2009).

    Filmer à Toronto

    De nombreux tournages ont lieu à Toronto, mais la plupart sont des films américains choisissant le Canada pour réduire les coûts de tournage. Scott Pilgrim est l'un des rares films à situer l'action dans la ville même et à en dévoiler donc certains aspects intimes, comme des restaurants populaires, la plupart soufflés par Bryan Lee O'Malley, natif de la ville qui s'est plu à insérer des détails très spécifiques dans sa bande dessinée.

    Du "boyfriend loser" au super héros!

    Ce n'est pas la première fois que Michael Cera joue les boyfriends au cinéma. On a pu également le voir dans la comédie adolescente décalée Juno de Jason Reitman où il mettait enceinte (par inadvertance) sa partenaire à l'écran, Ellen Page, qui décidait d'aller au terme de sa grossesse.

    Un mot de Michael Cera

    "Bryan a créé un personnage si singulier qu'il fut relativement simple d'entrer dans sa peau. Edgar m'a beaucoup aidé à trouver le ton juste et à ne pas trop en faire. Dès le départ, il a apporté au film sa vision unique, et après plusieurs semaines de répétitions, le monde de Scott Pilgrim était devenu tout à fait tangible".

    D'amoureuse à rivale!

    Parmi les sept ex de sa petite amie que Scott Pilgrim (Michael Cera) doit affronter, on retrouve Mae Whitman alias Roxy Richter, qui avait déjà donné la réplique à Michael Cera dans la série Arrested Development (2003), où elle jouait...sa petite amie!

    Une actrice qui monte!

    Dans le rôle de Ramona V. Flowers, on retrouve Mary Elizabeth Winstead, qui n'en est pas à son coup d'essai! En effet, on a déjà pu la voir dans les films d'horreur Le Cercle - The Ring 2 (2005) et Destination finale 3 (2006), dans le biopic Bobby (2006), ainsi que dans Boulevard de la mort - un film Grindhouse (2007) de Quentin Tarantino, où elle campe l'une des amazones vengeresses face à Kurt Russell. Enfin, dans Die Hard 4 - retour en enfer aux côtés de Bruce Willis.

    Dans la famille Culkin, je demande....

    Kieran Culkin! Issu lui aussi de la fratrie Culkin qui compte six enfants, dont le plus connu reste Macaulay Culkin (inoubliable héros de Maman, j'ai raté l'avion en 1990), on a pu voir Kieran Culkin dans L' Oeuvre de Dieu, la part du diable (1999), Igby (2002), et plus récemment dans Lymelife (2008), inédit en France.

    Révélation

    Edgar Wright a pensé assez tôt à Michael Cera pour incarner son héros Scott Pilgrim, puisqu'il a découvert le talent du jeune acteur dans la série Arrested Development (2003) dont il a suivi quelques épisodes pendant l'écriture de Hot Fuzz (2007).

    Entrainement au combat

    Pour apporter une crédibilité à leurs combats, les comédiens du film ont suivi un entrainement intensif durant quelques mois. Cette expérience leur a permis notamment de créer des liens en amont du tournage. Jason Schwartzman n'avait par exemple jamais eu de scènes de combat dans ses précédents films: "C'était génial de pouvoir se consacrer à ça. Mais ça a été éprouvant de se battre contre Michael que j'adore", confie-t-il.

    Un mot sur Bill Pope

    Bill Pope est en charge de la photographie du film. Il ne s'agit pas d'un novice puisqu'on lui doit notamment les photographies de films grands spectacles comme Spider-Man 2 et 3 ou encore les trois Matrix.

    Ils ont déjà joué dans un film de super héros!

    Au casting de Scott Pilgrim vs the world, on retrouve Chris Evans et Brandon Routh parmi les nombreux anciens petits amis de Ramona V. Flowers qui cherche des noises à Scott Pilgrim. Or, ces deux acteurs ont déjà figuré dans des films de super héros adaptés de comic books: Chris Evans (II) interprète ainsi Johnny Storm alias La Torche dans Les 4 Fantastiques (2005) et Les 4 Fantastiques et le Surfer d'Argent (2006), tandis que Brandon Routh incarne Clark Kent alias Superman dans Superman Returns (2006).

    Une créature se cache parmi nous...

    On a déjà pu voir la jeune Abigail Chu dans un rôle très particulier: elle interprétait la créature génétiquement modifiée Dren enfant dans le dérangeant Splice (2009) de Vincenzo Natali, aux côtés d'Adrien Brody et de Sarah Polley.

    Première évaluation du film

    Durant la phase de montage, Edgar Wright, soucieux de la réception de son film auprès du public, a montré une première version aux réalisateurs Quentin Tarantino, Jason Reitman, et Kevin Smith qui ont fait un accueil très positif au film.

    L'art de blogger!

    Passé maître dans l'art de la communication et le fait de taquiner la curiosité des spectateurs, le réalisateur Edgar Wright commence un blog en 2009, où il poste presque chaque jour une nouvelle photo du film et du tournage.
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Star Wars: L'Ascension de Skywalker (2019)
    • 1917 (2019)
    • Les Incognitos (2019)
    • Les Filles du Docteur March (2019)
    • Play (2018)
    • Les Vétos (2019)
    • À couteaux tirés (2019)
    • Les Misérables (2019)
    • La Reine des neiges II (2019)
    • Underwater (2019)
    • Jumanji: next level (2019)
    • La Vérité (2019)
    • Les Enfants du temps (2019)
    • L'Art du mensonge (2019)
    • Docteur ? (2019)
    • SOL (2018)
    • Selfie (2018)
    • Le Meilleur reste à venir (2018)
    • Le Lac aux oies sauvages (2019)
    • L'Adieu (The Farewell) (2019)
    Back to Top