Mon AlloCiné
    Gigola
    note moyenne
    2,4
    66 notes dont 12 critiques
    8% (1 critique)
    8% (1 critique)
    17% (2 critiques)
    25% (3 critiques)
    33% (4 critiques)
    8% (1 critique)
    Votre avis sur Gigola ?

    12 critiques spectateurs

    loarian
    loarian

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 33 critiques

    2,5
    Publiée le 12 mai 2013
    Un sujet intéressant et peu vu au cinéma - la prostitution lesbienne dans les années 60 - méritait un traitement intéressant. Il y a parfois de beaux moments dans "Gigola" entre deux faux-rythmes et pas mal d'invraisemblances, mais ces moments sont systématiquement enterrés sous une musique (comment le dire en restant courtois et bienséant ?) composée par un sourd qui est à Beethoven ce que Charly Olegg est à Thelonious Monk. Reste que Lou Doillon est plutôt convaincante dans son rôle de garçonne, que l'histoire qu'on tente de nous raconter l'aurait été également si on l'avait dépouillée de ses fausses pistes scénaristiques, de son érotisme de série Z. Il y avait un sujet, le film reste à faire...
    Lucille T.
    Lucille T.

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 375 critiques

    5,0
    Publiée le 27 janvier 2011
    Gigola, n, f : Gigolo au féminin – bien plus classe que son pendant masculin : baise des vieilles pour l'argent et des vierges pour la gloire. « Tu n'es pas une pute, tu m'appartiens, c'est différent ». J'voulais être pape mais la place était déjà prise, en étant pute je valide deux lettres sur quatre c'est déjà ça.
    toobinou
    toobinou

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    4,0
    Publiée le 30 janvier 2011
    Une vrai bonne surprise quand on lit les critiques. Film sans prétention, certes avec quelques lenteurs, mais non dénué d'une certaine magie, voir nostalgie d'une époque et d'un paris révolu ...
    Lyloo I.
    Lyloo I.

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    3,5
    Publiée le 16 août 2012
    Film qui nous fait découvrir un nouvel univers. J'ai adoré.
    Thierry M
    Thierry M

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 2 381 critiques

    1,5
    Publiée le 19 janvier 2011
    Assez monotone. Lou doillon est formidable,mais c'est tout ce que je retient.
    NammJones
    NammJones

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 1 330 critiques

    2,5
    Publiée le 11 janvier 2011
    C'est une histoire vraiment intéressante avec un scénario assez surprenant. Et c'est encore plus troublant de savoir qu'une grande partie est auto biographique. Malheureusement, dans le jeu d'acteur, ça manque un peu de vie, de spontanéité et le montage est assez brut. Le film ne nous laisse pas vraiment le plaisir de nous ennuyer mais certains moments sont assez longuets et c'est sans compter sur certaines scènes plutôt... hors du commun.
    PhilippeToile
    PhilippeToile

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 740 critiques

    1,0
    Publiée le 24 janvier 2011
    Mise en scène laborieuse de téléfilm, dialogues d’une navrante pauvreté, poncifs et clichés enfilés comme des perles, scènes pseudo-érotiques racoleuses, voilà le triste bilan de ce nanar sur la prostitution lesbienne des années soixante dans un Pigalle glauque et faussement sulfureux. Dommage pour Lou Doillon qui ne démérite pas dans son rôle de garçonne en quête de soi.
    QuentinZo
    QuentinZo

    Suivre son activité 116 abonnés Lire ses 610 critiques

    1,5
    Publiée le 5 avril 2011
    Très soporifique et monotone, Gigola offre surtout un gros ennui à défaut d'autre chose. Pour son premier film, Laure Charpentier nous montre de jolis plans (Et de belles scènes érotiques) mais ne nous offre qu'une réalisation très académique. Le scénario, également écrit par la réalisatrice, est très simple mais reste un des point possitifs du film. L'autre gros point possitif est l'ambiance, la teneur artistique, la réalisation, les décors (Surtout extérieurs), les costumes... Le Paris des années 60 est particulièrement réussi. A noter également une très bonne prestation de Lou Doillon. Mais malheureusement ce côté "beau à regarder" ne fait pas oublier le très gros ennui que propose Gigola. Un premier film raté pour une réalisatrice française qui ne manque pourtant certainement pas de talent.
    Seemleo
    Seemleo

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 637 critiques

    0,5
    Publiée le 19 août 2011
    Gigola mérite une programmation télévisuelle sur RTL 9 à 22h30 le samedi soir. Au mieux. Un film abordant un thème intéressant mais racoleur et qui ne s'élève pas au-dessus du nanar de troisième catégorie : cliché sur cliché, (la directrice d'internat lesbienne aux cheveux courts, les années soixante, le monde parisien des travelos, des souteneurs caricaturaux et une intrigue risible.. entre autre) réalisation plate, mise en scène (?) laborieuse, décors de carton pâte habités par des acteurs sans âme et sans conviction. A fuir.
    jean claude L.
    jean claude L.

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 114 critiques

    1,5
    Publiée le 13 mars 2013
    On a envie de crier "où sont les femmes, la scripte, la monteuse, la scénariste ?". Bon les potesses des années 60 ont versé une larme sur la "belle époque". On a l'ambiance mais pas le ton. Le sujet n'est pas mauvais mais traité au jour le jour, il semblerait, selon l'humeur de la M/S ou celles des comédiennes. Et combien les jeux sont forcés ! On s'ennuie et on se réveille aux scènes qui se voulaient (surement) provoc' mais qui en deviennent aussi glauques que vulgaires. Si vous voulez rêver ou fantasmer allez voir ailleurs.
    esmeralda1973
    esmeralda1973

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 227 critiques

    3,0
    Publiée le 25 janvier 2011
    Evidemment ce film dérange car il parle d'un milieu peu mis au grand jour; Lou Doillon joue très bien, je ne regrette pas l'avoir vu alors que j'ai beaucoup hésité à cause des mauvaises critiques... chacun ses opinions !!!!
    joannamour
    joannamour

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 94 critiques

    2,5
    Publiée le 1 février 2011
    N'est pas si mauvais que cela, et on sort de là sous le charme de tant de maladresses, avec même de la tendresse pour un film qui manqua cruellement de talent dans sa réalisation et d’une bande son le soutenant. Et s’en dégage étonnamment, non de la provocation, pas même, pourtant vu le sujet de la prostitution, de la sensualité, mais une sincérité touchant notre propension de pardon aux faiblesses des débutants. L’ensemble de l’interprétation est bon, avec mention charmeur pour le latin de la situation : Eduardo Noriega qui pour les « spectateurs femelles » est le sauveur d’une action plan-plan ; un défaut de raideur aussi chez Lou Doillon mais dont l’expression appliquée et peu amène par ailleurs, dément l’impression de gêne.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top