Mon AlloCiné
    Maîtresse
    note moyenne
    3,0
    90 notes dont 24 critiques
    17% (4 critiques)
    17% (4 critiques)
    25% (6 critiques)
    13% (3 critiques)
    29% (7 critiques)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Maîtresse ?

    24 critiques spectateurs

    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 228 abonnés Lire ses 1 033 critiques

    4,0
    Publiée le 25 novembre 2012
    Un film de Barbet Schroeder avec Bulle Ogier et Gérard Depardieu (1975) illustrant de façon magistrale le milieu du sadomasochisme professionnel ! Il y a des moments très forts (certains sont même assez insoutenables) et des scènes très pertinentes : On cite souvent cette scène où après une séance plutôt sévère entre maîtres et soumis, tout le monde se retrouve à table pour prendre une collation. Ogier passe alors un plat à Depardieu qui le prend en répondant très humblement : "Merci maîtresse !". Ce qui provoque un éclat de rire général. On explique alors à ce dernier que la domination étant terminée ce genre de civilité n'est plus de mise et que donc pour le moment il n'y a plus de maîtresse. La fin complètement décalée par rapport au déroulement du film (et sacrifiant au politiquement correct ?) est malheureusement ratée
    stebbins
    stebbins

    Suivre son activité 314 abonnés Lire ses 1 746 critiques

    5,0
    Publiée le 11 février 2010
    Sorte de pendant romantique du Salo pasolinien, Maîtresse est une oeuvre radicale qui marque et qui - de fait - divise son public. Plongée vertigineuse d'un aventurier dans le monde très ambigu du sadomasochisme, ce superbe film témoigne d'un indéniable souci d'authenticité en même temps qu'il évite le piège pourtant facile du voyeurisme. Car avant d'être une succession de scènes cuir et latex tendance sex-shop ( ce qu'il n'est d'ailleurs absolument pas ), Maîtresse est une magnifique histoire d'amour, une épopée charnelle, vénale et saisissante. D'un côté Gérard Depardieu, la brute du cinéma français des seventies, acteur capable à l'époque de déplacer des montagnes : son personnage, bel amoureux sculpté dans l'indolence, multiplie les ambigüités, entre force et attachement. De l'autre Bulle Ogier, obscur objet de désir balançant entre raison et passion, dans la peau rêche d'une dominatrice déséquilibrée. Les deux s'aiment tendrement et violemment, cherchent à tirer profit de ce mystérieux théâtre refoulé par les bonnes consciences. Si les vrais films romantiques se comptent sur les doigts d'une main, c'est parce qu'il sont fort peu nombreux à montrer l'amour dans sa souffrance la plus représentative, la plus dramaturgique... Maîtresse, l'un des plus grands films de Barbet Schroeder, en fait partie. Un chef d'oeuvre pour ma part.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 783 abonnés Lire ses 4 998 critiques

    3,0
    Publiée le 25 octobre 2013
    Si on peut difficilement parler de film plaisant ni même enthousiasmant (le milieu on ne peut plus sordide n'y est probablement pas pour rien), reconnaissons à Barbet Schroeder de ne pas faire dans le compromis en nous montrant sans jamais édulcorer le sado-masochisme dans toute son « horreur », avec ce qu'il peut avoir d'excitant, mais surtout aussi de dégradant et d'insoutenable. De plus, le réalisateur se passe bien de juger, laissant le spectateur libre de ses convictions, surtout que les personnages ne sont en définitive pas vraiment antipathiques. Ce n'est pas pour autant que je n'ai pas été agacé parfois par les réactions des uns et des autres, surtout que cette histoire d'amour peut quand même rebuter à bien des égards. Reste que j'apprécie la démarche de Schroeder, ne tombant jamais dans le voyeurisme ou le racolage, ce qui aurait pourtant été facile. Bonnes prestations de Gérard Depardieu et de Bulle Ogier, sans être exceptionnelles non plus. A défaut d'être transcendant, « Maîtresse » n'en a pas moins du mérite et de l'audace : voilà deux qualités suffisamment rares pour être soulignées.
    benoitparis
    benoitparis

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 1 277 critiques

    4,0
    Publiée le 22 juin 2011
    Un film qui trouve un point de vue très intéressant, profondément honnête sur une sexualité bien particulière. Avoir pris Gérard Depardieu, tel qu’en lui-même tout jeune, loulou brut de décoffrage, était à la fois insolite et génial. On a avec lui le point de vue extérieur, on rentre avec lui dans un monde de chausse-trappe déroutant, on est avec lui perplexe, révulsé, fasciné, pris par le jeu de la transgression. Le film baigne dans une forme d’humour très étrange venant de la coexistence de tout une symbolique analytique (la « descente » dans un subconscient clandestin, l’effraction du cambriolage…) et de la bouffonnerie triviale de farce et attrape des accessoires érotiques. L’ouverture du film est à cet égard une vraie réussite. Le film communique parfaitement le sentiment d’irréalité donné par un jeu de rôle. Et comme novice on se dit que les adeptes de ces étranges cérémoniaux, a priori pathologiques, doivent précisément trouver leur jouissance dans ce sentiment.
    ClashDoherty
    ClashDoherty

    Suivre son activité 161 abonnés Lire ses 715 critiques

    5,0
    Publiée le 31 octobre 2008
    Un des meilleurs films de Barbet Schroeder, avec d'excellents acteurs (Depardieu, Bulle Ogier), et un sujet pour le moins inhabituel et délicat, le monde du sado-masochisme. Ce film, qui aurait pu être réalisé par Alain Robbe-Grillet (bien connu pour avoir été adepte du SM), est assez méconnu et troublant. Un bel OFNI dans le monde du cinéma français !
    S M.
    S M.

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 453 critiques

    5,0
    Publiée le 27 juillet 2014
    Un excellent film de Barbet Schroeder qui traite du milieu sadomasochiste. Les acteurs sont très bons notamment Gérard Depardieu et Bulle Ogier. Les scènes sont crues et font réfléchir. Dommage que le film soit méconnu. Heureusement, l'excellent éditeur DVD Carlotta permet de le (re)découvrir. Une oeuvre qui ne plaira certainement pas à tout le monde et pourtant...
    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 219 abonnés Lire ses 1 413 critiques

    1,0
    Publiée le 19 avril 2017
    Bon, j’ai peut-être eu beaucoup d’attente pour ce film, mais en fait, malgré cela, sans grande attente, je crois que la déception aurait été du même acabit. Maîtresse est un film prometteur a priori, avec solide casting, sujet original, et période relativement borderline où beaucoup de choses étaient possibles qui ne le sont plus aujourd’hui au cinéma. Mais le film a un défaut énorme : il ne raconte rien. Ce métrage c’est du vent en barre. Mou, doté de dialogues pseudo-Rohmerien bien fades, de situations qui se trainent, Maîtresse est l’alternance de séquences SM et de séquences qui ne riment à rien où Ogier et Depardieu tentent de faire exister une histoire d’amour risible sur fond de M. Gautier ! Complètement soporifique malgré ses scènes marquantes, Maîtresse est d’une grande vacuité, et rappellera les mauvais Rohmer à n’en pas douter. La mise en scène est d’ailleurs du même acabit. Schroeder se loupe royalement, avec une mise en scène plate, sans vigueur, sans saveur, faussement documentaire j’imagine, surtout très pesante. Peut-être que le décalage d’époque veut cela, mais cette mise en scène très roide rend vraiment les scènes SM très vintage, et en tous les cas ne parvient guère à faire oublier la faiblesse formelle générale. Pas d’ambiance, des décors médiocres, une photographie sans relief, Maîtresse est un « grisâtre », c’est-à-dire un de ces drames français caractérisé par une esthétique froide mais plus par laideur que par volonté artistique ! Le casting reste le seul atout du métrage, avec certes deux bonnes prestations de Depardieu et d’Ogier. Ils portent littéralement tout ce qui peut être intéressant dans ce métrage, Ogier étant spécialement à la hauteur. Cela ne parvient guère à sauver l’ensemble de ce film pathétique, pour ne pas dire ringard. Maîtresse est donc typiquement un film avec un bon sujet, de bons acteurs, mais qui se plante par une écriture outrageusement paresseuse et un réalisateur visiblement peu à l’aise. 1, pour les acteurs essentiellement.
    pierrre s.
    pierrre s.

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 842 critiques

    2,0
    Publiée le 2 décembre 2017
    Ca commence comme un film amateur, Depardieu se met les doigts dans le nez pour faire "naturel", les premiers dialogues semblent être improvisés, on voit perches et techniciens dans le champs... Puis arrive l'aspect SM du film, qui s'avère finalement peu intéressant. Reste l'histoire, plutôt singulière et touchante, entre les deux protagonistes, mais qui vient être gâchée par une violence gratuite (pourquoi la scène de l'abattoir?!).
    Alasky
    Alasky

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 1 271 critiques

    1,5
    Publiée le 10 février 2017
    J'ai regardé ce film pour Gérard Depardieu (âgé d'à peine 27 ans en 1975 et déjà excellent) et je dois dire qu'après visionnage, c'est en fait le seul intérêt que je trouve à ce film, qui est longuet et trop fade à mon goût.
    defleppard
    defleppard

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 1 734 critiques

    5,0
    Publiée le 26 janvier 2009
    Le duo Depardieu-Ogier fonctionne à merveille dans ce film très prenant !
    anonyme
    Un visiteur
    1,0
    Publiée le 17 septembre 2008
    J'ai bien aimé la rencontre intéressante Depardieu Bulle Ogier, dommage il manque une véritable histoire plutôt que de longs passages SM inutiles. Le réalisateur profite de l'écran fumé véhiculé par le SM qui serait le comble du rafinement intellectuel réservé à une élite pour ne pas trop se mouiller et rester plutôt vague, toutes critiques ne pouvant dès lors n'être que le fait de vulgaires beotiens.
    cinono1
    cinono1

    Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 979 critiques

    2,0
    Publiée le 12 avril 2011
    Barbet Schroerder défend toujours ses personnages et les univers qu'il filme mais là c'est un peu dur pour le spectateur lambda. une histoire d'amour tendre et folle mais repoussante parfois. Il perdure toutefois après la vision, un sentiment assez doux tant Bulle Ogier et "Gégé" restent attachants.
    El-Zaf
    El-Zaf

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 143 critiques

    1,0
    Publiée le 31 mai 2011
    Le duo Ogier Depardieu est sympathique. Schroeder dénonce la folie sexuelle chez certain, dommage qu'il y est une absence de scénario...
    Bourdon Blanc
    Bourdon Blanc

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 44 critiques

    2,5
    Publiée le 29 septembre 2006
    Une chose est sûre: ce film est extrêmement audacieux . Les nombreuses séquences sadomasochistes ont une puissance documentaire. Rien ne nous est épargné, parfois jusqu'au malaise. Bulle Ogier (compagne du réalisateur) est formidable. Son personnage n'est absolument pas vulgaire, mais se présente comme une amie de ses victimes consentantes. Chaque protagoniste, dominant ou dominé, donne et reçoit du plaisir. Depardieu, qui n'a alors que 25 ans, crève déjà l'écran. Manquant de véritable enjeu scénaristique, le film reste cependant bancal, oscillant entre documentaire glacial et théatral, histoire d'amour mélodramatique, et délire grotesque.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1517 abonnés Lire ses 8 678 critiques

    3,0
    Publiée le 25 avril 2012
    Avec "Maîtresse", Barbet Schroeder va loin en mettant en scène de façon quasi documentaire les fantasmes les plus èprouvants pour la sensibilitè du spectateur! On sait qu'il enquêta beaucoup auprès de vèritables dominatrices avant de fixer son scènario et que plusieurs de ses personnages sont des adeptes bien rèels de pratiques filmèes sans trucage aucun! Là où tout tâcheron eût utilisè avec complaisance une imagerie passablement terrifiante, l'auteur filme avec une retenue la double vie et la double personnalitè d'Ariane (formidable Bulle Ogier): èpouse modèle le jour, elle est "maîtresse" la nuit! Sans se donner à ses clients, elle paraît èprouver un plaisir ètrange aux troubles relations qu'elle entretient avec eux! En abordant comme pour les comprendre les contrèes les plus noires de la sexualitè, Schroeder signe un film quasi unique pour la rigueur de son approche...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top