Notez des films
Mon AlloCiné
    Ondine
    note moyenne
    3,1
    498 notes dont 106 critiques
    répartition des 106 critiques par note
    12 critiques
    22 critiques
    43 critiques
    14 critiques
    11 critiques
    4 critiques
    Votre avis sur Ondine ?

    106 critiques spectateurs

    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 587 abonnés Lire ses 3 168 critiques

    3,5
    Publiée le 25 août 2010
    C'est donc un conte de fées, Ondine. Irlandais et maritime, quelque part du côté de Cork. Avec une sirène prise dans la nasse d'un pêcheur à la masse. Joli et pas trop sirupeux, le conte en question, avec une musique douce et un Colin Farrell sobre. Bien sûr, ça se gâte par la suite, et on perd un peu le fil(m) avec des méchants pas gentils (!) et qui font remonter les clichés à la surface : héros ancien alcoolique, petite fille trop mûre pour son âge, prêtre confident, trafiquants de drogue, vilains de l'est ... Aïe, ça vire au drame, et la sirène donne la larme. Toutes les péripéties de mi-film rendent le récit un peu bancal avant que Neil Jordan ne donne un coup de barre salutaire. Conte de fées, on a dit ! Jordan n'est pas né de la dernière ondée irlandaise et son parcours, entre oeuvres fortes (The crying game, Michael Collins) et concessions à la loi du marché (Nous ne sommes pas des anges, Prémonitions), ne lui a pas fait perdre son âme pour autant. Un peu de candeur dans ce monde de brutes, de fantaisie dans cet univers impitoyable, ne font pas de mal. Avec cet état d'esprit là, le film se voit sans déplaisir aucun et il n'est aucunement besoin de se demander à quelle heure Ondine.
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 483 abonnés Lire ses 4 876 critiques

    2,0
    Publiée le 20 octobre 2010
    On s'attend à un conte moderne sur une légende écossaise où la sirène ressemble à un phoque (lol). La lumière ajouté aux décors magnifiques de l'Irlande donne assurément un côté mystérieux et lancinant au film. Qui est exactement la jeune femme ?! Un petit suspense s'installe malgré les grosses ficelles. Certains points agacent comme la fillette hyper cultivée et hyper intelligente (elle a 8-10 ans ?!). Mais le film fonctionne pourtant jusqu'à notre déception où le twist correspond aussi à un changement de genre (la partie policier est trop classique dommage) qui dénote avec le film qu'on est venu voir. Au final ça reste un joli conte humaniste mais qui aurait gagné à ne pas céder à la facilité des scènes d'action.
    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 378 abonnés Lire ses 5 459 critiques

    2,0
    Publiée le 21 septembre 2010
    Neil Jordan (Entretien avec un vampire - 1994) adapte sur grand écran une fable Irlandaise sur les nymphes (ici, il s'agit d'une espèce de sirène à peau de phoque). Un beau jour, Cyranus retrouve dans ses filets de pêche une jeune femme inconsciente. Qui est-elle ? Que s'est-il passé ? Pas mal de questions se bousculent et la mise en scène amorphe ne nous aide pas réellement. Heureusement que le scénario et le twist parviennent à nous tenir en éveille, grâce aussi aux prestations des acteurs, entre Colin Farrell (trop en retrait), Alicja Bachleda-Curus (énigmatique) et Alison Barry (et son imagination débordante). L'ambiance monotone des lieux et la beauté d'Alicja Bachleda-Curus (la sirène), s'entre-mêle parfaitement. Il manque simplement du rythme pour faire vivre pleinement cette fable.
    wesleybodin
    wesleybodin

    Suivre son activité 204 abonnés Lire ses 3 864 critiques

    4,0
    Publiée le 28 octobre 2010
    Avec Ondine, Neil Jordan signe une œuvre poétique et charnelle d'une intensité sans faille. Voguant avec habileté entre réalité et songe, Ondine nous plonge dans une rencontre improbable entre un pêcheur et une fille de la mer qui font se découvrir au fil du temps. La mise en scène est impeccable, les acteurs tiennent leurs promesses (Colin Farrell repousse un peu plus loin encore les limites de son talent), la photographie de l'Irlande splendide... bref plein de petits détails qui nous scotchent à notre fauteuil jusqu'à la dernière minute. Neil Jordan nous offre sur un plateau d'argent une balade irlandaise dans toute sa splendeur.
    Benito G
    Benito G

    Suivre son activité 138 abonnés Lire ses 2 660 critiques

    2,0
    Publiée le 25 août 2010
    LE film s'approche du fantastique sans pour autant l'être totalement. Car face à la réalité des paysages, on peut "omettre" ce coté qui peut en déranger alors qu'on en est quand même assez loin. Meme si la trame (de la découverte d'une sirène..) se veut relevant fantastique, imaginaire ou encore sorti tout droit d'un conte. L'histoire (du moins à sa lecture ou lors du visionnage de la BA) semble original (sur le principe), touchante et pleine de surprises. MAlheureusement le film manque concrètement de rythme (d'autant qu'il dure 1h50, 1h30 aurait peut être pu suffir et y ajouter un peu de "punch"), tout comme les dialogues qui paraissent parfois assez plat. Dommage, car du coup ; on a vraiment du mal (et perso, je n'y suis pas arrivé) à entrer dans l'univers fantastique que le réalisateur veut nous montrer. Tout comme l'émotion, qui même si elle subsiste au sein du film ; a donc du mal a nous touché, nous transporter. Alors que les acteurs, sans être exceptionnel, sont tout a fait correct et Colin Farrell égale à lui même ; même si ce registre ne lui "appartient" pas trop. En revanche, visuellement le film et sa photographie est vraiment réussie et nous offre de belles images, notamment en mer. Mais cela ne fait malheureusement pas tout et du coup ressort un peu déçu de ma séance, qui me laissait présager d'autres bonnes choses (même si la beauté de certaines images, ne faisaient aucun doute) et surtout penser "rentrer", être transporter par cette histoire... DOmmage.
    Paul M.
    Paul M.

    Suivre son activité 117 abonnés Lire ses 540 critiques

    2,5
    Publiée le 29 juin 2011
    Un trés beau film trés simple mais vraiment magnifique avec une trés bonne interprétation notamment de Colin Farrell sublimé par la musique de Sigur Ros.
    Gonnard
    Gonnard

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 1 930 critiques

    3,5
    Publiée le 15 décembre 2010
    Neil Jordan mise tout sur l'esthétique et l'émotion. Le pari est plutôt réussi tant "Ondine" est agréable à regarder, et pas seulement grâce aux formes plantureuses de la douce Alicja Bachleda-Curus. Car cette actrice au nom imprononçable mais à la taille de mannequin passe son temps à se baigner en p'tite culotte. Je vous laisse imaginer le résultat. Les autres vues paysagères ne sont pas mal non plus, à condition bien sûr d'aimer la rocaille et la mer. La musique accompagnant le tout est certes passe-partout mais agréable. Seulement, les vrais cinéphiles seront déçus par l'indigence du scénario. Mieux travaillé, il aurait pu être excellent. Seulement le suspense est presque nul, on ne nous livre aucun indice sur la vraie identité de la demoiselle. Et quand on découvre le pot aux roses, il n'y a aucune surprise. Autre problème majeur, la tronche de Colin Farrell. Le voir traîner sa gueule de chien battu devient de plus en plus pénible. Ce sera bien quand même de changer un peu de mimiques, parce que ça commence à être franchement insupportable.
    Pascal I
    Pascal I

    Suivre son activité 105 abonnés Lire ses 3 219 critiques

    4,0
    Publiée le 4 décembre 2010
    Belle "fable" qui dévoile sa réalité au fur et à mesure du film. Ce n'est pas un film fantastique (son registre) mais plutôt un drame. Vaincre ses démons mis en scène avec originalité et de subtiles touches de fraicheur. Seul regret : pas de musique Irlandaise mais les paysages sont somptueux. Colin parfait, Alicja, à part sa plastique n'est pas dans le rôle. A voir quand même avec bonheur !!!
    Santu2b
    Santu2b

    Suivre son activité 102 abonnés Lire ses 1 561 critiques

    1,0
    Publiée le 16 octobre 2016
    Neil Jordan déçoit de nouveau. Aussi amoureux de son pays qu'au temps de "Michael Collins", le cinéaste signe "Ondine" en 2009. Dans ce nouvel opus, il tente de puiser dans le folklore irlandais à travers l'histoire de ce pêcheur épris d'une mystérieuse femme sortie des eaux. Néanmoins, malgré la présence de Colin Farrell en tête d'affiche, "Ondine" est un ratage, frôlant même par moment le nanar. Car le cinéaste ne nous livre finalement qu'une histoire d'amour à l'eau de rose, pourvue de lacunes. À commencer par la photographie d'une laideur exceptionnelle. Un tel cadre ne masque donc pas les personnages stéréotypés, noyés tous dans le pathos. Sans même parler de la dite surprise finale, prévisible à mille lieues. Tel est pris celui qui croyait emberlificoter son spectateur !
    Critik D
    Critik D

    Suivre son activité 97 abonnés Lire ses 1 095 critiques

    3,5
    Publiée le 27 novembre 2013
    Un film sympathique traitant principalement d'une légende écossaise des "Selkins", traduisé sirène. Syracus (Colin Farell) lors d'une sortie en mer va repêcher la jeune et jolie Ondine (Alicja Bachleda-Curus). Syracus vit une vie des plus tristes ex-alcoolique, il se bat pour obtenir la garde d'Annie sa fille atteinte d'une maladie en la retirant de sa mère alcoolique, petit pêcheur qui gagne mal sa vie et assez solitaire. Ondine ne va pas se rendre compte qu'elle va apporter de la joie et du changement dans cette famille. La réalisation et le scénario sont bien fait et prenant, les paysages d'Irlande toujours aussi captivant malgré la brume et la pluie.
    oranous
    oranous

    Suivre son activité 93 abonnés Lire ses 1 097 critiques

    4,0
    Publiée le 31 août 2010
    "Ondine" est typiquement le genre de film que l'on peu qualifier de conte. Mais, il ne faut pas se tromper, ce n'est pas un conte naïf ou niaiseux. Neil Jordan aborde l'univers lié à l'imaginaire que peuvent développer les enfants mais également les adultes. Se confortant dans des idées un peu naïves. La très jolie Alicja Bachleda-Curus interprétant Ondine nous enchante par sa beauté. La BO regroupant quelques chanson de Sigur Ros est très sympa. C'est une bien une jolie histoire sur la légende d'Ondine. Ceux qui ne connaissent pas en apprendront un peu plus sur ce personnage mythologique.
    Alasky
    Alasky

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 1 912 critiques

    0,5
    Publiée le 26 avril 2011
    Un film longuet au possible, qui laisse un sentiment de vide et d'égarement.
    videoman29
    videoman29

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 1 353 critiques

    3,5
    Publiée le 26 août 2018
    « Ondine » est un petit film sympathique qui nous fait agréablement voyager sur les jolies côtes d'Irlande, pleines de charme et de poésie. On y suit une histoire d'amour improbable entre un marin pêcheur un peu paumé et la très belle jeune femme qu'il a la surprise de remonter dans ses filets. Le conte de fée peut alors commencer, oscillant en permanence entre légende et réalité. On se laisse d'autant mieux prendre au piège que les acteurs font leur job avec une visible implication. Colin Farrell est ténébreux à souhait et la sublime Alicja Bachleda campe une sirène plus vraie que nature... Quant à la toute jeune Alison Barry, elle apporte la petite touche de fraîcheur indispensable à ce genre d'exercice. Il ne reste plus qu'à se laisser porter par l'atmosphère étrange de ce film gentiment fantastique. Léger bémol, quelques longueurs émaillent le scénario par ci, par là... Ceci dit, l'ensemble sort de l'ordinaire et reste bien agréable à suivre. Une belle surprise dans l'ensemble !
    Nelly M.
    Nelly M.

    Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 525 critiques

    3,5
    Publiée le 15 mai 2012
    Dès le début, le filet ramenant la sirène avec cette caméra qui balaie large ou se recentre sur la capture, on part dans le fantastique. Et voilà qu'elle vomit cette créature, répond au pêcheur. Crainte de déboucher sur la platitude ou le désastre. Surtout que le filet d'après, cette prise saumonée inédite résultant du chant, déclenche l'hilarité. Là-dessus une petite handicapée, une famille qui sent le soufre, on a peur pour le réalisateur. Il reste à compter avec le caractère un peu à part du père (Colin Farrel), ce Syracuse, Circus, pour aller plus vite "le clown". Sa marginalité fait qu'on suit la petite pâlichonne (Alison Barry). C'est celle qui inquiète. Du chêne religieux lors des confessions à l'hôpital ou en pleine causerie sur route (joli plan de la petite tête de l'enfant vue de la voiture), on passe aux sauts dans l'eau pour moult raisons. Tout cela sur vie communautaire sur une île de buveurs envahi par toutes sortes de gros poissons. Brillante et brève plongée explicative justifiant le point de départ... Possible donc d'apprécier à condition de se laisser aller entre étrange et pince-sans-rire. La splendide Alicja Bachleda-Curus aurait gagné à limiter son chant de surface (si plat, si artificiel qu'on se boucherait bien les oreilles) et à le propulser tout de suite dans les profondeurs.
    Uncertainregard
    Uncertainregard

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 1 235 critiques

    1,0
    Publiée le 16 février 2011
    Un joli conte bien filmé par Neil Jordan et porté par un Colin Farrel en forme...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top