Notez des films
Mon AlloCiné
    Cracks
    note moyenne
    3,6
    718 notes dont 88 critiques
    répartition des 88 critiques par note
    16 critiques
    25 critiques
    22 critiques
    20 critiques
    3 critiques
    2 critiques
    Votre avis sur Cracks ?

    88 critiques spectateurs

    Fiammy
    Fiammy

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 36 critiques

    5,0
    Publiée le 4 septembre 2012
    Quel film... je ne comprends pas pourquoi on en a si peu parlé ! Eva Green est époustouflante dans ce rôle de femme magnifique et adulée, et qui perd tout contrôle de la situation quand quelqu'un ose remettre en cause sa supériorité... surtout quand cette personne est précisément celle qu'elle voudrait séduire à tout prix. Certes, l'intrigue est un peu longue à se nouer, mais les images sont magiques, et l'ambiance, bien qu'on se sente vite mal à l'aise, fascinante. L'histoire reste en suspens (bien qu'on sache à peu près à quoi s'en tenir) jusqu'au moment fatidique spoiler: du festin de minuit où le film tombe définitivement du côté du drame. Et à chaque visionnage de ce film, on découvre des petites choses qui prennent tout leur sens quand on connaît la fin : par exemple spoiler: la scène où on réalise que Miss G. est presque agoraphobe ... Au fond, avant d'être un film sur la complexité des relations prof/élèves, ou sur l'homosexualité, c'est surtout un film sur une femme brisée spoiler: qui n'arrivera jamais à sortir (physiquement et psychologiquement) du pensionnat où elle est entrée alors qu'elle était adolescente... en témoigne le moment où elle compte les objets de sa table de nuit, dans les dernières images , ou encore cette phrase qu'elle adresse à Fiamma : "Only Di realized this is forever".
    Margot A.
    Margot A.

    Suivre son activité Lire ses 14 critiques

    4,0
    Publiée le 25 mai 2012
    J'aime à peu prés tout dans ce film. Les costumes, les actrices (Eva Green prouve qu'elle n'est pas une actrice pot de fleurs, enfin!), le scénario, la psychologie, les décors de cette Irlande pâle et dénuée de lumière, la photographie, la musique, etc.. Mais ce que j'admire le plus, c'est la mise en scène de la petite Jordan Scott : pour son 1er long, elle arrive à nous embarquer dans cette histoire sordide et inconsciente avec une virtuosité digne d'une grande! Durant tout le film, elle filme la perte de l'innocence avec une telle poésie mais aussi avec une grande cruauté. Elle nous balade entre les personnages et nous fait visiter cette école fermée sur le monde et oppressante jusqu'à nous enfermer dans cette relation ambigüe entre les 2 personnages protagonistes et nous faire de plus en plus découvrir la folie de Miss G. qui amènera à une fin impressionnante et virtuose. Les détracteurs reprochent à ce film d'être trop "fantasmique" mais c'est bie là que se trouve le talent de Jordan Scott : mettre en scène des fantasmes cruelles et torturants.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 563 abonnés Lire ses 4 294 critiques

    3,0
    Publiée le 12 avril 2013
    Le premier film de Jordan Scott,fille de Ridley, est prometteur sur bien des plans. Il lui suffit de 5 minutes pour installer une atmosphère claustrophobique et gêante dans ce pensionnat pour jeunes filles du fin fond de l'Angleterre de 1934. Des gamines qui en réaction,à des règles très serrées et une liberté toute relative,se fascine pour leur prof de sport,une lady qui a vu le monde et qui les entraîne à rêver et à se surpasser(lors des plongées dans le lac). Mais l'arrivée d'une mystérieuse jeune comtesse,egoïste et peu intégrée,va provoquer un effet domino de douleurs et de dénis. Exclusivement féminin,le casting du film repose sur les épaules de la candide et envieuse Juno Temple et de la toujours sublime Eva Green,qui oscille savamment entre folie et manipulation. Son personnage ne supporte pas d'être un oiseau enfermé en cage,le drame couve... Sensualité espiègle,fantasmes saphiques,jalousies et contournement des obstacles,"Cracks"(2008) montre que l'enfermement,des idées comme des corps ne donne rien de bon à l'adolescence. En dépit d'affèteries visuelles et d'une musique classique trop présente,ce drame d'époque accroche juste ce qu'il faut.
    Shania_Wolf
    Shania_Wolf

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 6 critiques

    5,0
    Publiée le 19 octobre 2011
    Très agréable surprise que ce film qui, derrière un synopsis qui peut d’abord apparaître un peu plat, se révèle excellent et très bien joué, si bien que jamais l’on ne s’ennuie. En effet, on ne peut qu’admirer le jeu des actrices, en particulier ceux d’Eva Green et de Juno Temple, qui sont très justes dans leur rôle. Tout au long du film, elles parviennent à faire transparaître la complexité des rapports entre les personnages, sans fausse note aucune. C’est un drame très riche que nous sert Jordan Scott, et bien qu’il se cristallise dans son entier sur les tensions croissantes entre les protagonistes, le tout est si remarquablement mené que l’on parvient à un résultat aussi divertissant qu’un bon film d’action, pourvu qu’on soit sensible à la qualité de la mise en scène. Il est ainsi bien difficile de trouver à ce film des aspects négatifs, tant il est surprenant par sa finesse et le sentiment de fatalité qui s’en dégage, et ne fait que croître au fur et à mesure que progresse le scénario, pour finalement atteindre son apogée dans une fin certes prévisible mais non moins brillante. D’ailleurs, en dépit d’une toile de fond semblant au premier abord peu étoffée, ce film parvient si bien à imposer son atmosphère qu’aucune longueur n’est à déplorer, puisqu’au contraire le spectateur, pris par l’intrigue, se délecte du moindre ralentissement qui ne fait qu’accentuer la tension dramatique. Ajoutons à cela une photographie très réussie avec quelques plans particulièrement esthétiques, qui savent mettre en valeur les relations entre personnages constitutives de cette œuvre. En un mot, les amateurs du genre seront sans aucun doute séduits, et j’irai jusqu’à conseiller cette réalisation à des spectateurs moins familiers des drames, car elle est sans défaut et vaut vraiment le détour.
    Dr.Reid
    Dr.Reid

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 377 critiques

    3,5
    Publiée le 14 mai 2012
    Eva Green est vraiment incroyable dans le rôle de Miss G! Ce film met en scène de façon brillante l'univers confiné et particulier du pensionnat de jeunes filles où règne une atmosphère troublante. Les actrices sont convaincantes, et le scénario nous présente une version perverse du Sourire de Mona Lisa par la fascination exercée par le professeur sur ses élèves. Mais ici, l'histoire prend une tournure plus sombre. A voir.
    Julien P.
    Julien P.

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 81 critiques

    4,5
    Publiée le 30 juin 2013
    Un délice. On plonge dans un univers surréaliste, une toile d'araignée tisée par Eva Green, dans laquelle vient se prendre une innocente mais magnifique créature. Elle se débattra comme elle peut, mais finira par ne plus pouvoir bouger... Si vous ne saviez pas ce dont une femme est capable, regardez ce film.
    Marine d.
    Marine d.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 2 février 2013
    Tant de mots me viennent... et pourtant un seul resume le tout : WAOUH. J'ai trouve ce film absolument fabuleux. Sous tous les plans. Un sans faute.
    RENGER
    RENGER

    Suivre son activité 368 abonnés Lire ses 5 436 critiques

    2,5
    Publiée le 13 janvier 2010
    Première réalisation pour Jordan Scott, si son prénom ne vous dit pas grand chose, son nom en revanche, ne vous est pas inconnu. Logique, puisqu'il s'agit de la fille de Ridley Scott ! Cracks (2009) est un premier essai réussi de la part de cette jeune réalisatrice, bien loin d'Innocence (2004), le film serait plutôt un mix lointain entre Pique-nique à Hanging Rock (1975), Le Cercle des poètes disparus (1990) & Virgin suicides (2000). Nous offrant par la même occasion, de très beaux paysages, d'excellentes prestations de la part des comédiennes, tant confirmée (Eva Green), que débutantes (Juno Temple & Maria Valverde). Cette confrontation à l'âge de l'adolescence est une agréable surprise, même si elle aurait pu être plus approfondie, notamment sur certains personnages qui restent dans l'ombre jusqu'à la fin.
    ffred
    ffred

    Suivre son activité 355 abonnés Lire ses 2 127 critiques

    2,5
    Publiée le 10 janvier 2010
    Premier film de Jordan Scott la fille de son père Ridley, produit par ce dernier et son frère Tony. La famille Scott s'agrandit donc d'un nouveau metteur en scène (d'une nouvelle en l'occurrence). Bon il y a encore du chemin à parcourir pour elle. Son film est très bancal. 3/4 de creux et d'ennui et un quart réussi. Ça commence très mou. Des jeunes filles en fleur vaporeuses, une professeur très femme fatale, une sorte de Cercle des poètes disparus au féminin et au rabais. Les images sont magnifiques, c'est vraiment l'atout premier du film. Mais ça fait vraiment un peu trop David Hamilton. Heureusement l'élément perturbateur arrive, la jeune élève espagnole, le grain de sable qui fait tout déraper. Progressivement on glisse vers un drame glauque, sulfureux et tragique. La dernière demie-heure rattrape le tout in extrémis, ouf ! Les qualités formelles de Scott n'étant pas un problème, il va donc falloir qu'elle se focalise sur ses scénarii, et qu'elle arrive à nous accrocher avant que ses films n'atteignent la durée de une heure quinze... Sa direction d'acteurs (d'actrices plutôt) est quant à elle déjà plus mûre, toutes les jeunes actrices sont vraiment très bien dirigées. Juno Temple et Maria Valverde sont très convaincantes et donc très prometteuses, avec déjà quelques films au compteur. Eva Green assure bien. Elle est vraiment très belle et possède une belle présence. Peu être un peu trop quand les signes de folie arrivent, un peu surjoué mais rien de gênant. La fille de Marlène Jobert a déjà atteint le statut de star en seul film Casino Royale, qui lui a apporté instantanément une reconnaissance internationale. Ses preuves restent à faire malgré un très beau premier rôle dans Innocents de Bertolucci, revenir tourner en France aussi pourrait être sympa par exemple. Un premier film moyennement convaincant pour Jordan Scott qui a encore du chemin à parcourir avant d'arriver à la hauteur de son oncle et surtout de son père.
    Dodeo
    Dodeo

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 237 critiques

    3,5
    Publiée le 19 mai 2011
    Premier long-métrage de Jordan Scott, fille de Ridley Scott, Cracks est un film attachant qui s'impose comme une surprise inattendue, une oeuvre qui ne manque pas de qualités, de charme et qui promet de belles choses à venir de la part de cette nouvelle venue dans le monde du cinéma. Cracks est donc composé d'un casting presque intégralement féminin et l'action se déroule dans un pensionnat assez retiré du monde extérieur. C'est ici qu'enseigne Miss.G professeur de plongée idolâtrée par une bonne douzaine d'élèves. Et même si le film s'annonce presque comme réservé à un public féminin, il ne faut en aucun cas hésiter à tenter l’expérience car cette oeuvre là à la capacité d'aller chercher son public dans les deux camps. Si l'on reconnait dors et déjà un talent à Jordan Scott c'est probablement son sens inné du visuel, sa capacité à créer une ambiance propre, à ne pas se limiter au récit et à sublimer ce dernier par des propos annexes mais néanmoins vitaux à sa réussite. Ainsi le film bénéficie aussi d'une photographie sublime de John Mathieson, un habitué de la famille Scott, et de décors intrigants et beaux par leurs richesses. La force de ce long-métrage est donc de ne pas se cantonner bêtement à une intrigue et à explorer tout ce qui relève de l'univers et des personnages. La réalisatrice prend son temps pour proposer ce qu'elle veut mettre en place, c'est à dire une ambiance envoûtante et des personnages consistants et elle le réussit à tel point que l'on se détache sans rechigner d'une quelconque intrigue. C'est même avec plaisir qu'on se laisse emmener dans ce qui relève plus d'une tranche de vie inaccomplie mais passionnelle, que d'une histoire basique. Et le seul plan qui se dessine sous cette profusion de liberté c'est celui de Miss G. interprétée par une sublime Eva Green dont le charisme se retrouve renforcé par la caractérisation d'un personnage qui lui convient si bien. C'est d'elle que dépendra l'histoire, c'est elle qui fera évoluer les choses dans le sens du récit faisant un contre-poids total aux actions de Fiamma (Maria Valverde). Les deux se complètent donc pour offrir deux angles différents à l'histoire, deux manières d'aborder les choses. Il y en aura même une troisième, apportée par Di Radfield (Juno Temple), complétant un trio d'horizons différents mais aux désirs si proches. Et le plaisir s'en retrouve accentué lorsque l'on se rend compte que les deux actrices tiennent parfaitement la réplique à Eva Green pour former ce triangle essentiel à l'oeuvre. Et si le film pourrait s'apparenter à un autre ce serait sans conteste au Cercle des poètes disparus de Peter Weir, tant par ses notions de découverte du monde adulte, l'accomplissement des désirs que part la présence inhérente du professeur un brin anti-conventionnel. Et si il y a bien un chose qui détache Cracks du film de Peter Weir c'est que c'est que le film de Scott réussit peut-être par son sens de l'imagerie à proposer une dimension tout autre à son oeuvre, l'empêchant ainsi de recourir au pathos pour aller chercher son public. Il en reste donc de ce premier film de Jordan Scott une très belle oeuvre qui ne manquera pas de surprendre son monde et même si le film est encore loin d'être parfait il dévoile une belle maîtrise de la part de cette néo-réalisatrice. C'est donc avec un plaisir certain que j'attendrais son prochain long-métrage, curieux, très curieux de voir ce qu'elle pourrait faire sur une trame différente de celle-ci.
    Jean-philippe N.
    Jean-philippe N.

    Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 833 critiques

    4,5
    Publiée le 10 septembre 2013
    vénéneux et assez terrifiant: digne des meilleurs films d'horreur psychologique. Coup d'essai, coup de maître pour la fille de Ridley Scott.
    Claricewins
    Claricewins

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 1 053 critiques

    2,5
    Publiée le 12 janvier 2011
    En voilà un personnage intéressant ! Miss G, qui paraît irréprochable, aventureuse et forte, attisant ainsi la sympathie des jeunes filles de ce pensionnat, se révèle est légèrement dérangée. Elle, l'adulte, va devenir obsédée avec une jeune Espagnole, ayant réellement vécue les aventures qu'elle conte à ses pensionnaires. Cette obsession va être sans limite. Miss G souffre de problèmes psychologiques multiples, probablement dus au fait qu'elle ne connaît pas le monde. Malheureusement, on n'aperçoit qu'un petit bout de cette personnalité, Miss G aurait mérité qu'on explore un peu plus son personnage. Elle est admirablement interprétée par Eva Green, qui, avec sa beauté et ses yeux fous, donne vie à ce personnage complexe à la perfection. Les jeunes étudiantes ne sont pas en reste, elles restent très naturelles, chacune à leur manière. Un joli petit film beaucoup trop méconnu.
    fandenajoua
    fandenajoua

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 100 critiques

    3,0
    Publiée le 25 juin 2010
    Accusant quelques longueurs, certains sauront cependant apprécier la superbe dimension visuelle du film et une Eva Green, touchante et terrifiante, dont le jeu s'intensifie au fur et à mesure que le personnage se meurt dans l'amour et la folie.
    Danza
    Danza

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 41 critiques

    2,5
    Publiée le 31 mai 2010
    La fille de Ridley Scott signe ici un pseudo drame ni inintéressant ni franchement passionnant, ni bon ni mauvais... Malgré une interprétation d'Eva Green au top (une enseignante charismatique et impressionnante) et des jeunes filles à l'aise dans leurs rôles, le scénario du long métrage peine à décoller. Pendant toute la première heure de l'histoire on se demande où cela va terminer pour finalement... Ne pas aller bien loin ! On ne peut cependant nier l'esthétisme du film qui prouve la sensibilité et le talent de la réalisatrice Jordan Scott, mais c'est un peu léger pour en faire une oeuvre marquante ! Dommage, ce n'était pas le potentiel qui manquait...
    coralielaurent
    coralielaurent

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 15 critiques

    2,0
    Publiée le 6 août 2010
    Une atmosphère envoutante, de bonnes actrices mais les scènes les plus marquantes arrivent tardivement. Un film sur l'innocence saccagée !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top