Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
La Grande Pagaille
note moyenne
3,7
27 notes dont 6 critiques
50% (3 critiques)
33% (2 critiques)
17% (1 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur La Grande Pagaille ?

6 critiques spectateurs

soniadidierkmurgia
soniadidierkmurgia

Suivre son activité 191 abonnés Lire ses 3 126 critiques

5,0
Publiée le 23/04/2017
Luigi Comencini disparu en 2007 fait certes partie des réalisateurs italiens reconnus mais la très grande plasticité de son art parfois qualifiée d'opportunisme ou d'absence de point de vue, le rend difficile à situer par rapport à certains de ses contemporains comme Dino Risi, Mario Monicelli ou Elio Petri immédiatement assimilés à la comédie italienne. Goûtant à tous les genres au gré des commandes ou projets qui lui tiennent à cœur, Comencini alterna les films de très haute tenue avec d'autres impersonnels et sans saveur qui brouillèrent son image auprès du public intellectuel auquel s'adressaient ses œuvres les plus marquantes. "L'incompris" qui a très fortement marqué les esprits, ajouté à des films comme "Les aventures de Pinocchio" (1975), "Eugenio" (1980) ou encore "Un enfant de Calabre" (1987) lui valut le qualificatif un peu réducteur de cinéaste de l'enfance attribué par la critique faute de pouvoir discerner une ligne directrice marquante au sein de son œuvre. La redécouverte de "La grande pagaille" (1960) qui est peut-être son chef d'œuvre méconnu apporte la preuve de la facilité avec laquelle Comencini pouvait naviguer entre les styles au sein d'un même film. "La grande pagaille" écrit en collaboration avec le célèbre duo de scénaristes Incrocci et Scarpelli offre un majestueux mélange entre néo-réalisme et comédie qui tout en marchant dans les pas de "La grande guerre" de Mario Monicelli sorti un an plus tôt lui est peut-être supérieur. Rien de mieux sans doute pour dénoncer l'absurdité de la guerre que le pitoyable armistice de Cassibile signé le 8 mai 1943 par le maréchal Pietro Badoglio suivi de l'incroyable imbroglio dans lequel il plongea rapidement les armées belligérantes stationnées sur le sol italien. Signé dans la précipitation et en catimini, cet armistice un peu honteux ne fut suivi d'aucune consigne claire. Livrées à elles-mêmes une minorité des troupes hésita entre se ranger du côté des alliés ou rester fidèle aux forces allemandes mais dans la majorité elle se désintégra puis s'évanouit dans la nature, chacun cherchant à rentrer chez lui. "Tous à la maison" ("Tutti a casa") comme l'indique le titre italien du film est donc plus explicite sur les conséquences réelles du paraphe apposé par Badoglio. Comme il l'affectionne, Comencini va suivre le sort de quatre appelés du contingent perdus face à des évènements qui les dépassent. Alberto Sordi avec qui Comencini aura une collaboration fructueuse (cinq films en commun) incarne le lieutenant Alberto Innocenzi, pauvre bougre coincé entre son sens du devoir qui lui intime de préserver les quelques hommes qu'il lui reste de son détachement parti en débandade lors de la traversée d'un tunnel ferroviaire et son instinct qui le pousse à fuir comme tout le monde une guerre qu'il n'a pas voulu. Cette "Grande Vadrouille" avant l'heure, si elle distille ses moments cocasses franchement risibles reste avant tout tragique et Comencini n'oublie pas de nous le rappeler dans un finale qui nous ramène à la triste réalité de la guerre et de ses pauvres hommes qui meurent sous les balles. Alberto Sordi grandiose ainsi que Serge Reggiani et Martin Balsam apportent leur humanité à ces appelés victimes d'un commandement inconséquent et pour qui, ironie tragique du sort, la fin de la guerre sera la pire nouvelle qui soit. Il est important de noter la somptueuse reconstitution historique orchestrée par Comencini qui signe avec ce film méconnu une œuvre qui dit tout de la tragédie humaine.
JR Les Iffs
JR Les Iffs

Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 1 091 critiques

4,0
Publiée le 02/02/2013
Tous à la maison : tel est le titre original du film. En effet, l'histoire racontée ici est la déroute de l'armée italienne à l'arrivée des américains, bien des soldats quittèrent leur caserne pour rentrer chez eux, mais sans compter les fascistes et les allemands. Un officier italien s'en retourne chez lui, avec un compagnon, ce film raconte divers événements vécus par ces hommes lors de leur retour. Très bon film de Comencini, très bien réalisé, au début comme à la fin, avec les scènes de combat contre les allemands à Naples. C'est une tragi-comédie, car il y a beaucoup d'humour et de drôlerie dans la marche forcée de ces hommes qui rencontreront sur leur chemin beaucoup de faits réels et tragiques. Comencini a l'art de raconter et aucun ennui ne s'installe à la vision du film. Les acteurs sont excellents (Sordi en tête). Belle réussite ce Comencini.
landofshit0
landofshit0

Suivre son activité 137 abonnés Lire ses 1 741 critiques

3,5
Publiée le 16/04/2012
La grande pagaille n'atteins pas le niveau de la grande guerre,cependant certains scènes sont d'une grande efficacités.Et le discours sonne juste,sordi est moins dans le coté comique que d'habitude.
loulou451
loulou451

Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 1 497 critiques

5,0
Publiée le 22/03/2008
Un des nombreux chef-d'oeuvres du cinéma italien. Le meilleur film de Comencini. Pas vraiment un film de guerre, pas vraiment une comédie, ni encore moins une tragédie... Il y a du Voltaire dans cette oeuvre, comme un Candide plongé au coeur de la déroute italienne de la Seconde Guerre mondiale. Plus le candide Alberto Sordi s'aventure dans ce chaos indescriptible, plus les morts s'amoncellent et la situation lui échappe. Rien n'a de prise autour de lui. Ni l'amour, ni la vie, ni encore moins l'amitié. Tout passe avec une légèreté d'esprit à montrer dans toutes les écoles de cinéma. Un film monumental.
joliguimapou
joliguimapou

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 124 critiques

5,0
Publiée le 06/09/2006
Une éblouissante comédie, à l'humour mémorable, dans laquelle Comencini retournait en arrière pour attiser une observation analytique remarquable.
fuck-les-modérateurs-allociné
fuck-les-modérateurs-allociné

Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 3 921 critiques

4,0
Publiée le 18/11/2014
Au moment ou le général italien Badogglio annonce l'armistice avec les américains les allemands attaquent les militaires italiens déboussolés. Après la chute de son régiment le lieutenant alberto sordi, qui fait une excellente prestation tout en nuance, essaye de ramener ses hommes vers le reste de l'armée mais ceux ci finissent par l'abandonner. Il décide alors de rentrer chez lui accompagné d'un petit groupe mais le voyage s'annonce périlleux. De la très bonne comédie italienne ou le comique est suivi de près par le drame.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top