Mon AlloCiné
L'Homme qui tua Don Quichotte
note moyenne
3,4
765 notes dont 126 critiques
13% (16 critiques)
34% (43 critiques)
21% (26 critiques)
21% (26 critiques)
7% (9 critiques)
5% (6 critiques)
Votre avis sur L'Homme qui tua Don Quichotte ?

126 critiques spectateurs

beattyboop

Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 101 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 05/06/2018

Je fais partie de ceux qui attendaient avec impatience la sortie de ce film maudit que le réalisateur a mis 25 ans à tourner et à sortir. J'apprécie le travail de Terry Gilliam (Monty Python sacré graal, Brazil ... ) et attendais beaucoup de ce film. Ma déception a été à la hauteur de mes attentes. Le scénario est complètement fou et décousu. La folie et la mise en abîme (tournage d'un film dans le film) sont intéressantes en soi mais le traitement semble tout aussi fou ce qui a pour effet de décrocher le spectateur. Les acteurs sont pourtant tous excellents et les moyens sont énormes: beaucoup d'effets spéciaux et paysages magnifiques. Les intentions étaient bonnes mais trop de longueurs qui rendent le film poussif. Le scénario est trop alambiqué et l'allégorie sur la folie qui dure 2h13 semble une éternité. Dommage !

Jonathan M

Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 1 203 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 24/06/2018

Délicat d’appuyer là où ça fait mal. Terry Gilliam passe à côté du bébé d’une vie. Je n’ai pas connu tout ses rebondissements qui l’on conduit à cette version 2018, mais à lire quelques articles, ce fut plus que laborieux pour que le film soit monté. Et en le regardant, ça se ressent. Écriture moderne d’un jeune cinéaste qui retourne sur les lieux de son film de fin d’étude. Comme le chemin d’une vie. Un film intéressant mais bien trop d’ampleur personnel pour que l’aventure prenne vie à l’écran. Un vrai problème d’attache avec les deux personnages principaux et un jeu forcé qui colle au film dans son ensemble. Déception.

Revo67

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 81 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 16/06/2018

Un film qui ne me laissera pas une trace , difficile de lui mettre un genre d’ailleurs. C’est pas tout à fait burlesque, c’est pas vraiment une comédie ( on sourit tout au plus) ce n’est pas non plus dramatique ni romantique. Et c’est surtout très long quand on ne croche pas. On dirait un rêve qui ne veut pas dire grand chose, même si les acteurs sont très bons.

In Ciné Veritas

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 429 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 07/06/2018

L’homme qui tua Don Quichotte démarre au son d’une voix, celle de Terry Gilliam. En voix off sur un écran noir, le cinéaste témoigne que ce film est le fruit de vingt-cinq ans de travail… et de foire d’empoigne ! Dès lors, il est légitime de s’interroger sur ce qui caractérise le plus ce long-métrage espéré de longue date et à la genèse maudite. Est-ce que L’homme qui tua Don Quichotte reflète le long labeur annoncé ou relève-t-il plutôt d’un ersatz de film, possible spécimen de foire ? Critique complète sur incineveritasblog.wordpress.com

Xavi_de_Paris

Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 2 581 critiques

2,5Moyen
Publiée le 05/06/2018

Ce film est pour le moins surprenant. Un poil trop long, "L'Homme qui tua Don Quichote" part un peu dans le grand n'importe quoi dans la deuxième moitié du film. Le film ne manque pas de personnalité, notamment grâce à des interprètes de qualité, mais au final pas mal de choses dans le scénario tombent un peu à plat. Cette idée de sublimer ce qui était un film de fin d'études, est bien trouvée. Mais à la longue, le personnage de Don Quichote finit par saouler, dans ce qui peut s'apparenter à un ersatz des Monty Python. Adam Driver s'en sort pas mal, mais son personnage finit aussi par lasser un peu sur la fin. Au final, difficile de dire quoi penser, mais l'on pouvait s'attendre à mieux.

HZ

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 26 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 21/05/2018

Ce est un pur Terry Gilliam et le meilleur de lui: Une continuation de realite presente, d'imagination, d'illusion et de reves. Le 30 ans ou preque de tournage, de faire et defaire et certains evennements sociaux de cette periode, les frustrations du realisateur, surtout pour le financement du film sont tous refletes dans l'histoire. Et dans tout ce melange on trouve, d'une maniere ou d'autre le Don Quichotte de Miguel de Cervantes Saavedra ! Je suis sure que si ce film a ete realise avec le scenario et les acteurs designes au debut du projet , au lieu d'Adam Driver, qui est absolument excellant dans son role, il ne devenait jamai si riche et unique. Des fois ca vale d'attendre 30 ans !

DanielOceanAndCo

Suivre son activité 286 abonnés Lire ses 3 419 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 13/06/2018

"Il l'a fait!!" serait-on tenté de dire après le million de galères qu'a connu Terry Gilliam pour concrétiser son rêve de cinéma, sauf que je rajouterais personnellement "oui, mais à moitié" tant le film m'a fait soufflé le chaud et le froid pendant plus de deux heures. Parmi les grandes qualités de cet "Homme qui tua Don Quichotte", il y a tout d'abord cet imagerie avec un grain de l'image qui n'est pas sans rappeler le travail que Gilliam avait fourni sur "Bandits, Bandits", ensuite, il y a bien évidemment ce mélange entre réalité et fantastique qui s'enchaîne tout au long du film sans que l'on sache toujours de quel côté nous nous trouvons, et enfin, avec cette histoire de génie artistique Spoiler: qui a vendu son âme aux financiers et qui redécouvre le plaisir de la création qu'il a connu plus jeune, impossible de ne pas y voir le regard très personnel du réalisateur de "Brazil" sur cette thématique, voire quasiment autobiographique. Mais bon, tout ça mis l'un dans l'autre, je me suis surtout retrouvé dans ce film durant la première moitié de son deuxième acte, le premier présentant lourdement l'intrigue et les personnages, le troisième étant un infernal capharnaüm et la seconde moitié du second d'un ennui mortel, bref, pour résumer, la deuxième heure a souvent été un calvaire pour moi avec toujours des petites idées intéressantes dans le scénario ou la mise en scène, mais que j'ai trouvé sous-exploitées. Bref, "L'Homme qui tua Don Quichotte" était un tel fantasme de cinéphile que sa découverte initiale était a priori compliquée pour beaucoup, peut être faut-il laisser décanter et s'y replonger de nouveau dans quelques années!!

Bruttenholm

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 13 critiques

4,0Très bien
Publiée le 16/05/2018

Un peu brinquebalant, un peu cassé par endroit, L'homme qui tua Don Quichotte est peut-être le film le plus étrange de Terry Gilliam. A la fois autoportrait déguisé de son auteur, qui se retrouve dans le personnage de Toby et dans celui de Quichotte, et mise en abyme de la carrière du réalisateur, ce long-métrage est éminemment personnel et mérite le qualificatif parfois galvaudé d’œuvre testamentaire. A travers l'éternel combat du rêve contre le monde matérialiste et celui des fictions qu'on crée contre celles qu'on nous impose, Gilliam revient sur sa vie et se pose la question de la transmission de son art aux générations futures. Même inégal, même bancal, ce film sur les films, cette histoire sur les histoires se révèle donc forcément poignant, au point de serrer la gorge du spectateur dans ses derniers instants.

Fabrice Gasnier

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 9 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 20/05/2018

Je mets 5/5 ! Je réserve cette note aux films après lesquels la vie ne sera plus jamais pareille. Cette interprétation de l'histoire Don Quixote est juste extraordinaire.

Nico H.

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 33 critiques

2,5Moyen
Publiée le 13/06/2018

Un film treeeees long et redondant dans son principe (on passe d'un monde réel à un monde imaginaire à chaque fois que le héros se cogne la tête) et qu'on devine encombré par des idées rajoutées au fur et à mesure des années, pour un résultat trop confus et au final sans grand intérêt.

lekoala30

Suivre son activité Lire ses 42 critiques

2,5Moyen
Publiée le 12/06/2018

La bande annonce semblait présenter un film complètement dingue et drôle... Je me suis retrouvé avec un film complètement dingue et pas drôle du tout, plutôt déroutant, limitant inintéressant... Je regrette d'être aller voir ça...

patosud26

Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 131 critiques

2,5Moyen
Publiée le 06/06/2018

Là, nous avons de grands acteurs, des costumes et des décors qui permettent de poser une histoire loufoque, drôle, mais aussi dramatique. Le film est intéressant, et même s'il est drôle par moment, on s'interroge à plusieurs reprises sur la réalité des faits ou la folie dans laquelle sont plongés les personnages. On ne sait pas toujours si on est dans la réalité ou pas et moi, j'aime assez ce petit côté loufoque, mais il faut savoir s'arrêter à temps, pour que ça n'écrase pas l'histoire. Et là, c'est un peu le cas. Car une fois qu'on à compris ce qu'il en est, on a envie que ça s'arrête, mais ça ne s'arrête pas. Pour conclure, bon film, bonne histoire, bons acteurs, magnifiques décors, mais 2h15, c'est au moins, une demi heure de trop.

Le détective.

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 108 critiques

2,5Moyen
Publiée le 05/06/2018

Alors oui, T. GILLIAN a fait "BRASIL" mais il n'est malheureusement pas devenu Stanley KUBRICK pour autant. Et non, tous les acteurs n'ont pas le talent d'un Jack NICHOLSON quant il s'agit de jouer le rôle d'un personnage à la marge, pour ne pas dire complètement déjanté. On a beaucoup parlé de ce film, j'en attendais aussi beaucoup. Il semble pourtant que ce ne sont pas les moyens qui manquaient, mais manifestement on passe à coté de l'objectif visé... Un choix d'acteur discutable peut-être! A voir pour l'anecdote, sans plus.

Le platane bleu

Suivre son activité Lire ses 3 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 31/05/2018

Mon père et moi sommes allés voir le film hier soir, et nous avons tous les deux adoré !! D'abord il faut savoir que je suis une très grande fan de Terry Gilliam et une immense fan du roman Don Quichotte ; quant à mon père, il n'a jamais lu le roman mais adore également Gilliam.. Je pense qu'il faut au moins aimer l'un ou l'autre pour aimer ce film, si vous êtes allergiques au style Gilliam, peut-être passez votre chemin ! Je n'essayais pas de fonder trop d'espoirs sur ce film vu hier soir, film que l'on a attendu et dont on a rêvé depuis tant d'années, de peur d'être déçue, ce qui était plus que probable. EH BIEN NON. Le film m'a tout simplement époustouflée. Il m'a transportée, m'a amusée, m'a fait rêver, comme l'avait fait le roman... Il m'a paru tout simplement une adaptation parfaite des romans que j'aimais. Le début est peut-être un peu long à démarrer, mais ensuite... tout s'enchaîne pour devenir un appel au rêve et à la folie de Don Quichotte. Le film est construit sous la forme d'une grosse mise en abyme de l'oeuvre ; or, il faut savoir que le tome II de Don Quichotte met en place exactement ce même type de mise en abyme. En effet, après le succès du tome I, un auteur autre que Cervantès avait écrit une suite apocryphe au roman, suite apparemment très mauvaise et qui a, on s'en doute, bien énervé Cervantès. En guise de "vengeance", le retour de Don Quichotte dans le tome II s'effectue alors que tous les gens autour de lui ont lu le livre de ses aventures... le tome I, mais également le faux tome II qu'ils ont - naturellement - jugé moins bon ! Il rencontre donc des personnages qui connaissent sa folie et s'en jouent pour en profiter tout en se moquant un peu de lui, qui lui demandent des exploits. Personnellement, j'ai toujours presque préféré le tome II de Don Quichotte au tome I, justement pour cette mise en abyme extrêmement intelligente réalisée par Cervantès ; c'est également dans ce tome que l'on se rend plus compte de combien est mince la frontière entre rêve et réalité, puisque lorsque Sancho entre à son tour dans le délire de son maître, Quichotte fait parfois des remarques qui laissent comprendre qu'il est totalement conscient de ne pas être véritablement un chevalier errant, mais aussitôt après le doute revient, etc... Toujours ambigu, toujours à cheval entre les deux mondes, toujours touchant. Or, je trouve que Gilliam a particulièrement bien adapté cette mise en abyme présente dans le roman en la doublant d'une mise en abyme supplémentaire avec cette idée de tournage d'un film ; et en la modernisant, ce qui permet au spectateur moderne de retrouver les anachronismes dans la pensée de Quichotte dont le lecteur espagnol de l'époque était conscient dans le roman situé un siècle ou deux après la fin de la chevalerie mais dont le lecteur moderne se rend moins compte aujourd'hui ! En bref, Don Quichotte fait partie de mes romans préférés et je trouve que Gilliam a très bien réussi à retranscrire le foisonnement imaginatif constant et l'esprit du roman. Je suis peut-être aussi tout simplement sensible à l'amour pour le roman que l'on ressent dans son film, dans cette adaptation pour moi excellente ! C'est vraiment un film qui tient ses promesses et nous transporte dans l'esprit de Don Quichotte de façon à mes yeux magistrale ! Spoiler: J'ajouterai aussi que j'ai été très heureuse qu'il parvienne à trouver une alternative à la fin tellement déceptive mais utilitaire du tome II de Don Quichotte, dans laquelle Cervantès fait renier à son héros les romans de chevalerie avant qu'il ne s'éteigne, fin écrite dans le but d'éviter une nouvelle suite apocryphe comme il en avait tant souffert. C'est la seule chose qui me déplaît dans ces deux romans et... merci Gilliam de l'avoir redorée ! En bref, une adaptation de maître qui m'aura vraiment transportée... Je ne peux que remercier Gilliam pour continuer ainsi à faire vivre le Chevalier à la Triste Figure ! Si vous aimez l'appel au rêve de Don Quichotte, si vous aimez l'appel au rêve de Terry Gilliam... allez voir ce film :)

paterb

Suivre son activité Lire ses 6 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 20/05/2018

Juste un chef d’oeuvre de tendresse et d’humanité. Don Quichotte depasse don histoire pour rentrer dans la notre.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top