Mon AlloCiné
Même les assassins tremblent
note moyenne
3,2
9 notes dont 4 critiques
25% (1 critique)
50% (2 critiques)
0% (0 critique)
0% (0 critique)
25% (1 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Même les assassins tremblent ?

4 critiques spectateurs

soniadidierkmurgia

Suivre son activité 180 abonnés Lire ses 3 096 critiques

5,0
Publiée le 08/01/2009
Pour un essai à la mise en scène Dick Powell frappe un grand coup avec ce film de gangsters en cavale qui fait un peu penser à “High Sierra” de Raoul Walsh. Imaginez-vous enfermé dans une cabane en plein désert avec un dangereux criminel à quelques heures d’un essai nucléaire tout proche du site. C’est exactement ce qui arrive à un couple d’amants pris en otage et bientôt rejoint par un autre couple de journalistes venu sur place pour rendre compte de l’explosion nucléaire. Tous les comportements face au danger sont parfaitement décrits par Powell et au final la morale est sauve car ne sont épargnés par le souffle de la bombe que ceux qui n’ont pas eu un comportement ignoble. Le film est parfaitement rythmé et très réaliste sur la nature brutale du gangster ce qui est encore assez rare à l’époque. Pour un premier opus Dick Powell se comporte en petit maître de la mise en scène. Bravo !
Gregory S

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 154 critiques

4,0
Publiée le 31/07/2016
un huis-clos étouffant avec du suspense jusqu'à la dernière seconde Seul bémol, les acteurs ne sont pas tous au niveau
weihnachtsmann

Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 2 805 critiques

4,0
Publiée le 08/12/2014
Pas beaucoup d'action mais un peu quand même mais surtout du suspense et une tension. Un film noir tout à fait réussi. Si j'ai bien lu, il s'agit de son premier alors c'est encore plus méritant. Un huit clos entre les gangsters et les otages avec au bout de la route l'explosion à venir. C'est prenant quand même et très bien joué.
Jean-François S

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 691 critiques

1,5
Publiée le 13/08/2010
Après une fructueuse carrière d'acteur de second rôles, Dick Powell à l'aube de ses 50 ans attaque une carrière de réalisateur. Il est un des premiers acteurs hollywoodiens à faire de genre de reconversion. Sur fond d'ère atomique typique des 50's, il met en scène son premier film. Pas une franche réussite... Des acteurs bavards peu convainquants avec les guimicks caricaturaux des comédiens qui en font trop. Une mise en scène molle s'appuyant sur une musique orchestrale lourde, pour faire croire à un minimum de suspens ou d'actions. Bref, un vrai nanar quoi. Ironiquement, on soupconne le cancer dont le réalisateur mourra, d'avoir été provoqué par plusieurs de ses tournages dans d'ex-zones nucléaires de l'Iowa.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top