Notez des films
Mon AlloCiné
    Life During Wartime
    note moyenne
    2,4
    258 notes dont 61 critiques
    répartition des 61 critiques par note
    10 critiques
    13 critiques
    10 critiques
    13 critiques
    10 critiques
    5 critiques
    Votre avis sur Life During Wartime ?

    61 critiques spectateurs

    Alice L
    Alice L

    Suivre son activité 93 abonnés Lire ses 162 critiques

    5,0
    Publiée le 29 avril 2010
    Très drole, complètement barré, un film a ne pas manquer, totalemen dans l'esprit des freres coen
    xavierch
    xavierch

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 1 167 critiques

    1,5
    Publiée le 8 septembre 2014
    Cette suite à "Happiness", qui ne m'avait déjà pas convaincu, ne m'a pas du tout plu, c'est long, pas drôle, et le fait que les acteurs ait tous changés est assez troublant.
    jfharo
    jfharo

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 1 232 critiques

    1,0
    Publiée le 3 mai 2010
    Pouirquoi faut il que les réalisateurs fassent leurs séances spychothérapie au dépend des spectateurs ?;
    nemo17
    nemo17

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 10 critiques

    5,0
    Publiée le 29 avril 2010
    Je suis allé voir LIFE DURING WARTIME hier avec ma bande de potes et on a adoré. On était pliés en quatre, comme le reste de la salle d'ailleurs. Solondz a encore frappé! LE film excitant de la semaine.
    jean l.
    jean l.

    Suivre son activité 55 abonnés Lire ses 162 critiques

    5,0
    Publiée le 21 avril 2010
    ai vu le film aux ciné cite les halles sûrement la comédie la plus drôle, déjantée,bien interprétée et écrite que j'ai vu depuis longtemps Todd Solondz se est du niveau des fréres Coen vous ne regretterez pas de le voir
    Olaf7
    Olaf7

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 44 critiques

    0,5
    Publiée le 3 juin 2010
    Je me suis rarement autant fait ch... devant un film. Ca m'a fait l'effet d'un mauvais Desplechin. Comme pour A Serious Man, d'ailleurs. Je dois être hermétique à l'humour juif.
    BomberWoman
    BomberWoman

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 85 critiques

    5,0
    Publiée le 29 avril 2010
    J'avais beaucoup aimé Happiness, j'ai adoré Life during wartime! Une comédie irréverencieuse et grinçante sur l'éclatement de la famille américaine lambda. Todd Solondz est un réalisateur à part avec une vision du monde extrêmement dérangeante.
    Maqroll
    Maqroll

    Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 1 123 critiques

    5,0
    Publiée le 20 février 2013
    Après Happiness, Todd Solondz donne ici une « suite » des plus inattendues… avec des scènes où l’on est en plein « déjà vu », d’autres en trompe l’œil et des acteurs différents pour les mêmes personnages… bref, une suite qui n’en est pas une et rompt délibérément avec les stéréotypes des séries américaines culte type Desperate Housewives dont ce film est un décalque pour adultes consentants… Todd Solondz se livre à une exploration toujours aussi impitoyable de son monde natif du New Jersey (même si une partie de l’action se passe ici sur la côte ouest) tout en lui conservant une part de tendresse qui se répercute dans cet humour distancié si agréable. Nous sommes toujours au contact des trois sœurs qui n’ont rien de Tchekhov mais dont les états d’âme sont toujours aussi tourmentés et générateurs de situations explosives. Le portrait psychologique de chaque personnage est incroyablement travaillé et juste, des personnages certes paumés mais surtout humains, très humains. C’est vrai qu’on ne peut s’empêcher de chercher des parentés à Solondz : les frères Coen, Wes Anderson ou d’autres… mais il a surtout un style très personnel qui est en train de l’imposer peu à peu parmi les très grands de l’heure. Sa manière de filmer, avec le plus souvent une caméra fixe devant des personnages qui subissent les situations plus qu’ils ne les provoquent, entraîne une espèce de fascination quasi hypnotique pour ces images lentes et ce monde-aquarium où l’on est plongé malgré soi. Terminons en saluant une bande son parfaitement adéquate à l'ambiance douce-amère du film et qui achève de nous faire entrer dans ce cinéma tellement original et attachant.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 2673 abonnés Lire ses 7 217 critiques

    4,0
    Publiée le 23 octobre 2010
    Ne connaissant aucunement l'univers de Todd Solondz avant de pénétrer dans la salle de ce « Life During Wartime », je ne savais vraiment pas à quoi m'attendre, et la surprise n'en a ainsi été que plus belle. Nous présentant un monde désenchanté au possible tout en réussissant l'exploit de nous offrir un humour grinçant du plus bel effet, le plaisir fut pour moi total, l'humour grinçant et quelques scènes irrésistibles venant me rappeler à quel point il était aujourd'hui devenu rare de voir ne serait-ce qu'un peu d'audace au cinéma pour l'apprécier à sa juste valeur lorsque celle-ci venait se présenter à nous. De plus, l'entreprise n'apparaît jamais gratuite, bien au contraire. On reconnaît parfaitement nombre de nos hantises à travers chaque personnage, comme si chacun représentait au fond une facette de nous-mêmes, sans jamais tomber dans la caricature ou une quelconque facilité. Sexe, famille, rivalité, amour, enfants : tous ces sujets et bien d'autres sont ici traités avec intelligence et subversivité par un réalisateur n'ayant pas peur de mettre les pieds dans le plat, mais ceux toujours avec une élégance et un talent indéniable... Une grande réussite, brillante, provocatrice et admirablement joué par des comédiens tous en état de grâce : merci M. Solondz.
    🎬 RENGER 📼
    🎬 RENGER 📼

    Suivre son activité 1990 abonnés Lire ses 5 770 critiques

    2,5
    Publiée le 20 mai 2010
    Après Happiness (1999), Todd Solondz revient avec les mêmes personnages (mais interprétés par différents acteurs) et prend un malin plaisir à disséquer des êtres névrosés, en perte de repères ou en pleine remise en question. Il y dépeint une Amérique comme on en a rarement vu, très loin du train de vie idyllique que peut nous renvoyer l'"American way of life". Paumés, loosers, divorcés, veuves, chacun trimballe un fardot qui se dévoile à nous petit à petit. Il y est question d'infidélité, de pédophilie, de famille dysfonctionnelle, etc. Life During Wartime (2010) est une oeuvre chorale déconcertante par tant de misères mais si drôle tant ces derniers portent la misère sur leurs épaules. Les acteurs sont tous impressionnants, d'une rare justesse, petits et grands, face caméra, ils crédibilisent leurs personnages avec stupéfaction !
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 1867 abonnés Lire ses 3 124 critiques

    1,0
    Publiée le 24 juillet 2010
    Ralalah ! Ça commence un petit peu à me gonfler de ressentir ainsi, de plus en plus souvent d’ailleurs, cette sensation qui semble propre à ce type de film. Au départ, ce "Life During Wartime" prend le temps de brosser des personnages dont on semble nous dire qu’ils vont être atypiques, prometteurs, magnétiques… et puis – pouf ! – l’effort ne dure que dix minutes car très vite le réalisateur semble se contenter de ce qu’il a déjà dans les mains et du coup nous fait mariner le tout pendant près de 1h30 à 2h, sans rien rajouter de plus, se contentant juste de confronter les personnages à leur mal-être et leurs questionnement intérieurs. Non seulement c’est très répétitif, assez lent dans la découverte que l’on nous fait des personnages (il faut dire qu’il n’y a pas grand-chose à dire, donc on dilue forcément), mais le pire c’est que tout cela est finalement d’un banal ! C’est bon, messieurs les cinéastes ! Des peintures de névrosés, on a déjà eu la dose ! Alors, après tout, peut-être certains en ont besoin parce qu’ils se sentent eux-mêmes des bourgeois névrosés avec des bleus à l’âme, et dans ces cas là : banco pour eux ! Mais, message à caractère d’avertissement, tous ceux qui ne se sentent pas concernés, de près ou de loin, par une thérapie de groupe, risquent fort de ne rien retrouver de véritablement réconfortant dans ce "Life During Wartime"...
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 1882 abonnés Lire ses 5 037 critiques

    3,0
    Publiée le 27 juillet 2010
    Suite de "Happiness", 10 après donc... Les personnages sont tous plus ou moins fragile psychologiquement, entre les femmes névrosées voir cinglées, les enfants sous médocs, les hommes pervers, pédophiles... etc... on est servi ! Le tout avec un ton où règne en maitre l'ironie et le cynisme, l'humoir noir très décalé. Un genre qui choquera beaucoup donc. Moi j'adore mais la sauce n'a pas complètement pris notamment à cause d'une mise en scène trop statique. Malgré une image qui n'est pas sans rappeler les films de Wes Anderson le côté sitcom des couleurs n'empêche pas le côté trop théatral. Un très bon film sans nul doute dont le propos n'a pas froid aux yeux (c'est à saluer) mais dont la forme laisse un peu froid.
    ffred
    ffred

    Suivre son activité 654 abonnés Lire ses 3 259 critiques

    2,5
    Publiée le 2 mai 2010
    Avec un deuxième film décapant et couvert de prix Bienvenue dans l'âge ingrat et un cultissime et anti-politiquement correcte Happiness, on attendait avec impatience ce Life during wartime, suite du précédant nommé. On retrouve les personnages quelques années après. Ils sont toujours aussi déjantés mais le propos et le traitement sont bien moins trash et bien moins accrocheurs. Certes les dialogues sont encore très brillants et les situations décalées, mais le tout est plus mou et beaucoup plus consensuel. Todd Solondz semble s'être un peu assagi. A de nombreux moments du film j'ai eu l'impression d'être devant le dernier Coen A serious man, et cela m'a un peu dérangé. Un réel plaisir vient des acteurs (tous nouveaux par rapport à Happiness). Allison Janney, star du ciné US indépendant (Juno, Away we go, The hours...) est impayable, vraiment formidable. On retrouve Ally Sheedy rescapée des années 80 (Breakfast club, St Elmo's fire, Short circuit) disparue depuis. Belles aussi prestations de Shirley Henderson, Ciaran Hinds, Michael Lerner et une Charlotte Rampling très en beauté et très en forme. Les jeunes enfants sont aussi très bien, la petite fille a un regard terrible et ne cligne jamais des yeux ! Malgré ses petits défauts et un certain manque de puissance Life during wartime reste tout de même un film qui sort de l'ordinaire et qu'on ne voit pas toutes les semaines. Satire acerbe, sombre, désespérée et sans concession de la classe moyenne américaine, il plaira sans doute à ceux qui n'ont pas vu les autres films de son réalisateur, les autres risquent d'être, comme moi, un peu déçus.
    velocio
    velocio

    Suivre son activité 453 abonnés Lire ses 2 249 critiques

    4,0
    Publiée le 2 novembre 2010
    Quel plaisir de retrouver le Todd Solondz de "Happiness" dont ce film est un peu la suite. Quelle cruauté envers les américains, même si, ici, la salve se concentre principalement sur la communauté juive. Supposé se passer en Floride mais tourné à Porto Rico, "Life during wartime" passionne et surprend du début à la fin, n'épargnant ni les jeunes ni les adultes. Seule la scène avec Charlotte Rampling n'a pas grand intérêt, même si qualité de jeu de cette dernière n'est pas en cause. Et puis, il y a les extraits du Messie de Haendel !...
    norman06
    norman06

    Suivre son activité 106 abonnés Lire ses 1 317 critiques

    3,0
    Publiée le 20 mars 2011
    Moins enlevée que "Happiness", mais peut-être plus troublante et nuancée, cette fausse comédie est bien dans le style de Solondtz, l’un des auteurs les plus singuliers de l’autre Amérique.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top