Mon AlloCiné
    Seven
    note moyenne
    4,5
    67733 notes dont 1715 critiques
    56% (958 critiques)
    32% (552 critiques)
    6% (105 critiques)
    3% (47 critiques)
    2% (32 critiques)
    1% (21 critiques)
    Votre avis sur Seven ?

    1715 critiques spectateurs

    Erwan C.
    Erwan C.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 10 critiques

    5,0
    Publiée le 8 juillet 2013
    L'un des meilleurs thrillers que j'aie jamais vu ! un très bon scénario bien ficelé.Brad Bitt joue bien son rôle et la fin est surprenante et unique en son genre . Cependant certaine scènes son un peu gore
    Dead-for-Someone
    Dead-for-Someone

    Suivre son activité 11 abonnés Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 3 janvier 2017
    Bien que la trame en elle-même soit très classique, ce film se démarque et reste dans les mémoires grâce à son atmosphère sombre et glauque, ses comédiens hors pair et son scénario terriblement bien ficelé. William Somerset est détective et il lui reste exactement une semaine avant de profiter d'une retraite bien méritée. Pour ses derniers jours dans la police, il va faire équipe avec un autre détective plus jeune et pragmatique, David Mills. Ensemble ils vont traquer un meurtrier nommé John Doe, qui tue ses victimes en se basant sur les sept péchés capitaux... La réalisation est très bonne: le cadrage est soigné, les prises de vues efficaces, la mise en scène de grande qualité et les mouvements réussis. Le scénario est magnifique: l'enquête est passionnante et terrifiante, pas de lenteur, et bien sûr le final qui est parfait. On reprochera peut-être deux trois faiblesses mais rien de méchant. Les acteurs sont très bons, vraiment crédibles et leurs personnages sont bien écrits, on s'attache et s'identifie à eux.. Les dialogues fonctionnent très bien. La photographie de Darius Khondji est très belle: avec une lumière froide et des couleurs à la fois vives et sombres, il donne une atmosphère terriblement angoissante. Le montage est très efficace et l'image reste lisible. Les décors sont superbement réussis, les costumes un peu moins et la musique n'est pas mauvaise. Seven est probablement l'un des meilleurs thrillers jamais faits, il montre qu'on peut faire un bon film à partir de pas grand-chose et prouve de quoi David Fincher est capable.
    babidi
    babidi

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 3 critiques

    5,0
    Publiée le 11 janvier 2017
    Un Film qui restera dans les annales et de très loin Un très bon casting ( un duo lui aussi mythique ) filme de main de maitre par Mr Fincher qui signe ici un très bon thriller Un seul Mot pour conclure Merci
    boscopax
    boscopax

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 1 410 critiques

    5,0
    Publiée le 6 janvier 2008
    Voici le premier vrai film traitant de serial killer. Mais là pas de profiler ayant des intuitions ou des pouvoirs surnaturels, mais uniquement deux flics qui font une enquête.Une violence suggérée à l'extrême, un thème quasi religieux et un duo rodé comme il se doit. Un méchant charismatique, deux flics différents et complémentaires. Un film dont on parle encore et qui a ouvert le cinema de genre (pas toujours pour de bons exemple). Innovant, dérangeant et forcément indispensable.
    vigilantecitizen
    vigilantecitizen

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 281 critiques

    5,0
    Publiée le 18 août 2013
    Véritable thriller désormais culte, Seven est un véritable bijou de David Fincher sur l'histoire d'un tueur en série métant en scène les 7 péchés capitaux. Se révélant effrayant et avec un suspense à coupé le souffle, ce film particulièrement bien réaliser avec notament les scénes de courses poursuite avec le tueur, offre un final magnifique telle les plus grands films, du jamais vu. Ajouté à ça un très bon casting: Morgan Freeman toujours parfait, Brad Pitt excellent en jeune inspecteur et Kevin Spacey dérangeant. Se7en reste à ce jour l'un des meileurs thriller.
    vivien-b
    vivien-b

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 183 critiques

    4,5
    Publiée le 11 juin 2011
    Dans ma longue route emplie de mélancolie à la recherche du thriller parfait, à moins que je ne l'aie déjà trouvé, j'abordais déjà Se7en comme une grande étape, preuve de l'énorme engouement que j'avais sur ce film, autant que pour Usual Suspects, ou encore Le silence Des Agneaux, qui forment alors avec Seven, et selon beaucoup de cinéphiles, les thrillers les plus influents des années 90, alors considérées comme étant l'âge d'or du thriller, ou en tout cas l'époque ou le genre s'est le plus étendu, notamment avec Le silence Des Agneaux, qui lui avait instauré beaucoup de choses. Usual Suspects, quant à lui, était et reste un des puzzles les plus complexes du cinéma, de plus rajouté d'un twist tout bonnement phènoménal, surtout pour l'époque, et qui est resté unes des fins les plus impressionnantes du cinéma. Se7en a, à son tour instauré un certains côté glauque et poisseux qu'on reconnaît maintenant au genre, et qui en aura inspiré plus d'un, dont un fameux Saw, mais qui lui le faisait avec beaucoup moins de subtilité. Car seven, malgré l'atrocité de certains meurtres, ne nous montre presque rien explicitement. Mais on pouvait alors trouver quelque chose à Saw par rapport à Se7en, c'est une fin des plus déroutantes, tandis que celle de Seven est, bien que bien que plus ou moins bien trouvée (de plus cette fin boucle vraiment la boucle), manque de soin. Mais bon, reste que la chose la plus importante dans Seven est quand même le portrait peu reluisant de notre société qui y est dressé à travers une intrigue suivant l'enquête sur un meurtrier accomplissant ses meurtres avec une mise en scène s'inspirant des sept péchés capitaux, à savoir la gourmandise, l'avarice, la paresse, la luxure, l'orgueuil, l'envie et enfin la colère. Et si la mise dit comme ça peut paraître classique, construit sur le compte à rebours des sept meurtres, David Fincher, réalisateur du film qui fera plus tard son grand chef d'oeuvre Fight Club en 1999, Panic room, Zodiac, l'excellentissime The Social Network, et prochainement la nouvelle adaptation, cette fois-ci américaine (bien sûr) du premier tome de la superbe trilogie de best-sellers du suèdois Steg Larisson, Millénium (excellents polars, en passant), arrive à surprendre dans une superbe mise en scène qui par plusieurs fois s'éloigne du "schéma de base", notemment en s'axant sur le duo Morgan Freeman/Brad Pitt (que, finalement, je n'arrive à apprécier seulement dans les films de Fincher), qui est alors très efficace et met beaucoup de punch dans le film, même s'il est moins complexe que le duo Edward Norton/Brad Pitt dans Fight Club (ceux qui ont vu le film comprendront pourquoi). Mais bref, recentrons-nous sur uns des points culminants du films : le scénario, et pour ainsi dire l'avancement de l'enquête, dans laquelle les temps forts sont généralements les découvertes de nouveaux cadavres et donc de nouveaux indices, nous faisant découvrir peu à peu le puzzle complexe du tueur. Mais le film prend une autre direction à la "découverte" de ce fameux tueur, joué par un Kevin Spacey pas fatigué depuis Usual Suspects (il ne manquait plus qu'il joue dans le silence des agneaux et ça serait le roi des thrillers !), jusqu'à une fin, qui comme je l'ai dit est presque décevante, mais amène à la réflexion, la réflexion étant alors une chose prépondérante pour non seulement les deux détectives mais aussi pour le spectateur pour bien profiter de cette enquête et constitue une des raisons qui nous fait suivre le film de bout en bout. Mais seven se regarde aussi pour une autre tout aussi importante, comme encore plus dans Fight Club, où le réalisateur s'amusait à faire comme Tyler et insérait des zizis subliminaux dans le film (quand même, avec ces scénarios et ces idées, quel tordu ce Fincher...), pour sa direction artistique, où le réalisateur déploie ici tout son talent dans une photographie comme à l'habituelle, c'est-à-dire sublime (et non subliminale (décidemment, ici on ne décroche pas de Fight Club !)), des plans et une directions de caméra intéressants, et surtout il nous donne sans qu'on le saches un presque troisième personnage toujours présent : la pluie (et quand il pleut dans les films américains il pleut beaucoup !) ; le syndrôme Fincher allons-nous résumer, et comme la maladie a généralement une guérison, la petite déception que j'ai eu avec ce film par rapport à fight Club souligne l'évolution du réalisateur au fil des années, ce qui un fait, un très bon fait vu la qualité de ce Se7en, un film avec lequel David arrive à comme à chaque fois dire quelque chose, et cela aussi est un très bon fait. Conclusion : C'est sous des décors gorgés de pluies infinies que David Fincher nous livre une enquête pas comme les autres : glauque, sans pitié avec la tension du spectateur, sans merci avec notre société et les maux qui la ronge : Se7en a ouvert des portes, avec un tueur prophète, une superbe direction, scénario captivant,mise en scène qui ne l'est pas moins, Se7en reste une déception.
    brqui-gonjinn
    brqui-gonjinn

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 938 critiques

    4,0
    Publiée le 17 juin 2011
    Avec "Seven", David Fincher a su créer un thriller considéré par beaucoup comme une référence. Il y dépeint un monde cruel et malsain, grâce à la vision du personnage de Morgan Freeman et celle du serial-killer qui se charge de nettoyer la ville en commettant des meurtres selon les 7 péchés capitaux. Si la réalisation de Fincher est impressionnante et que le duo de flic Morgan Freeman/Brad Pitt est très convaincant le scénario quant à lui notamment pour le final est assez convenue. Mais bon l’histoire est bonne et Kevin Spacey alias John Doe fait entrer son personnage au club des "méchants" cultes. Même si quelques peu décevant "Seven" vous emportera très facilement dans son histoire.
    Valentin-D
    Valentin-D

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 98 critiques

    5,0
    Publiée le 19 février 2012
    Difficile de ne pas considérer "Se7en" comme le meilleur film de David Fincher, car en terme de mise en scène, il s'agit du plus impressionnant. Tout paraît sale, et le travail sur la saturation de l'image restitue une ambiance des plus glauques. De nombreux mouvements de caméra impressionnent par leur virtuosité, notamment l'impressionnante séquence de poursuite filmée caméra à l'épaule, ou les travellings latéraux à la bibliothèque. Côté scénario, on est tout aussi épaté : Andrew Kevin Walker, en plus de signer une histoire très originale, nous surprend (et c'est un euphémisme) avec maestria lors de la dernière scène, qui est probablement une des plus angoissantes qu'il m'ait jamais été donné de voir. Les acteurs sont tout aussi fabuleux : Brad Pitt, en jeune policier hyper-motivé et dévoué, Morgan Freeman, en flic blasé qui ne pense qu'à prendre sa retraite, et la sublime Gwyneth Paltrow. Citer ce trio de tête, c'est une chose, mais l'interprétation la plus sidérante du film est bien sûr à accorder à Kevin Spacey, qui aura manifestement joué dans les trois meilleurs polars des années 90. Malgré son petit nombre de scènes, on peut considérer son personnage, John Doe, comme l'un des plus mémorables méchants du septième art. Howard Shore signe de son coté une splendide BO anxiogène, aidé de Nine Inch Nails; et en particulier de Trent Reznor. Fincher a même l'idée de faire un générique qui se dévoile dans le sens inverse ! A un moment du film, Will Somerset (alias Morgan Freeman) prononce la phrase suivante : "Il est à deux meurtres de parachever son chef d'oeuvre.". Fincher, lui, l'a fait en deux heures.
    pecheur44
    pecheur44

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 70 critiques

    5,0
    Publiée le 18 septembre 2011
    Seven est un pure chef d'oeuvre. Ce film nous montre l'enquête de deux inspecteurs totalement différents, l'un deux joué par Morgan Freeman est désabusé et proche de la retraite, il ne se reconnait plus dans le monde dans lequel il vit, l'autre interprété par Brad Pitt est un flic jeune sur de lui, explosif mais qui veut bien faire. Ces deux inspecteurs vont être confrontés à un tueur en série qui applique les 7 péchés capitaux en meurtre. L'atmosphère du film est tout simplement sublime, il y' règne une telle noirceur, la musique est peu présente mais stressante, elle arrive à nous transmettre une tension à chaque moment du film. Les crimes sont abominables, bien mis en scène. La fin est grandiose avec un grand retournement de situation à la fin. David Fincher a taper très fort!
    Florent T
    Florent T

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 1 408 critiques

    5,0
    Publiée le 28 août 2008
    David Fincher signe là son chef d’œuvre, une référence dans le genre. L’intrigue est excellent (meurtres autour des 7 pêchés capitaux), les meurtres très imaginatifs, une mise en scène et une musique donnant au film un univers très sombre. Tout est en lien avec le chiffre 7 : 7 meurtres, 7 pêchés capitaux, 7 jours... Le casting est impressionnant : Brad Pitt faisant équipe avec l’expérimenté Morgan Freeman et enfin la femme du jeune flic n’étant autre que Gwineth Paltrow. Ce trio donne au film une véritable âme au film sans oublier Kevin Spacey qui interprète le tueur en série, aussi froid qu’effrayant. Avec la plus grande fin que j’ai vue dans un film, Seven rentre dans la légende des films cultes !!!
    Rik13
    Rik13

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 647 critiques

    4,0
    Publiée le 4 juin 2011
    « Seven », sorti en 1996, est un film policier culte, un film référence dont beaucoup de thrillers se sont inspirés ultérieurement avec plus ou moins de réussite. Le duo de flics formé par Morgan Freeman et Brad Pitt est impeccable. Quant au tueur en série joué par Kevin Spacey, il est un des plus terrifiants que le cinéma est créé. Dans une atmosphère sombre et pluvieuse, l’action se passe à Seattle, David Fincher déroule un suspense efficace jusqu’au dénouement final, un des plus marquants dans le genre du film policier. « Seven » bénéficie en outre d’une très belle photographie signée Darius Khondji.
    Dark__Sidious
    Dark__Sidious

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 8 critiques

    5,0
    Publiée le 13 septembre 2007
    Un des plus grand thriller de l'histoire. David Fincher est un génie et joue avec nos nerfs dans ce film glaugue, et noir qui est un must dans le genre. L'histoire de deux flics qui partent a la chasse a l'homme contre un serial killer qui tue ses victimes en se servant des 7 péchés capitaux. Morgan Freeman et Brad Pitt sont géniales dans le role de ces flics et Kevin Spacey en tueur méthodique est terrifiant. Les scènes sont parfois gores comme le 1er péché. Seven reste un thriller inégalable et dont la fin surprenante à fait date dans l'histoire du cinéma.
    Piixel C.
    Piixel C.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 6 critiques

    5,0
    Publiée le 27 octobre 2013
    -"Honestly, have you ever seen anything like this?" J'ai eu la chance de voir ce film en salle et j'en garde le souvenir d'une de mes plus intenses expériences de cinéma... J’élève ce film au rang de chef-d'oeuvre car pour moi, la mise en scène est juste géniale : c'est d'ailleurs ce film qui a révélé David Fincher au grand public. Seven, c'est une ambiance glauque et opressante, des acteurs géniaux, un scénario prenant et une fin tout simplement superbe. Seven reste pour moi le meilleur thriller jamais réalisé et également le meilleur film de Fincher. Magnifique.
    Thomas D.
    Thomas D.

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 14 critiques

    4,5
    Publiée le 5 juin 2014
    Tout participe à rendre ce film culte; sa mise en scène glauque à souhait, son intrigue, sa vision sombre de notre société, ses acteurs (le duo puis le trio fonction à merveille) etc... Cependant j'ai un léger regret. spoiler: Pourquoi le meurtre de Tracy Mills (Gwyneth Paltrow) est-il basé sur le péché de la colère? J'attend plus de suicide de David Mills (Brad Pitt) en adéquation avec ce péché justement. Mais peu importe ce film est bluffant et est à voir et à revoir!
    ruiz95100
    ruiz95100

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 521 critiques

    5,0
    Publiée le 21 septembre 2007
    Reflet putride d'une amerique qui produit des sociopathes à la pelle,Seven (dont la rethorique visuelle sombre fait opposition totale aux standards du film US toujours ensoleillés) nous plonge dans l'unvivers malsain de john doe (le nom est celui que l'on donne aux cadavres non identifiés) fanatique religieux,veritable incarnation revanchard d'un puritanisme obsolete,d'un pays rongé par le vice et la corruption.Non content de renvoyer le spectateur à sa coupable passivité (le tenancier du peepshow), fincher se plait à terroriser le spectateur en lui presentant ce maniaque illuminé,torturant avec sadisme des victimes dont les moeurs (pervers aux yeux de l'assassin) ,n'en demeurent pas moins bien largement toléré voir banalisé par un systeme,jouant les vierges effarouchées jusque dans ses moindres declaration politique!Analyse au laser d'une societé en pleine decadence,seven est un film aussi dur dans sa conclusion que pertinent dans son propos.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top