Mon AlloCiné
    Bronson
    note moyenne
    3,5
    4558 notes dont 716 critiques
    18% (132 critiques)
    30% (214 critiques)
    16% (116 critiques)
    15% (110 critiques)
    11% (76 critiques)
    9% (68 critiques)
    Votre avis sur Bronson ?

    716 critiques spectateurs

    sarsse38
    sarsse38

    Suivre son activité Lire ses 49 critiques

    0,5
    je n'ai jamais vu un film aussi nul de toute ma vie, c'est tout simplement sans AUCUN intérêt.
    gnomos
    gnomos

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 273 critiques

    0,5
    Orange mécanique du XXIème siècle ? C'est une blague ? Pauvre siècle que nous entamons avec des nanars pareils. Le film est complètement décousu, une succession de scènes sans réel fil conducteur. Je n'ai pas aimé le côté one man show, ni le reste des choix artistiques et scénaristiques du réalisateur. A part l'opéra et la violence, je ne vois aucune ressemblance entre ce navet et le chef d'oeuvre de Kubrick. J'ai vraiment dû lutter pour tenir jusqu'au bout. Et le comédien, ( que je ne connaissais pas ), à part le courage de montrer au monde entier que la nature ne s'est pas vraiment montrée généreuse avec lui, il surjoue outrageusement. Par contre, je ressens une certaine pitié pour le modèle du film. un pauvre type qui ne sait que faire de sa vie et qui la saborde en faisant le tour des prisons et des hôpitaux psychiatriques pour une gloire illusoire. Fallait-il en faire un film pour autant ? Non, je ne pense pas. Snob et prétentieux.
    Marvel2758
    Marvel2758

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 220 critiques

    4,5
    Un véritable ovni cinématographique, ressemblant à une peinture vivante : violent, poétique et avec un humour très noir. Tom Hardy est époustouflant !!
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 548 abonnés Lire ses 4 294 critiques

    2,5
    Après sa trilogie Pusher,Nicolas Winding Refn continua de creuser le sillon d'une sauvagerie animale tapie au fond de chacun de nous. Mais l'angle d'approche change puisqu'il s'agit d'un biopic au sens non traditionnel du terme. Soit l'histoire de Charles Bronson,détenu le plus célèbre de Grande-Bretagne,incarcéré durant 34 ans pour cause de personnalité condamnable et anarchiste. Un gars qui se bat comme un animal,juste pour le plaisir de la rébellion sans cause. Un gars qui a des aspirations artistiques,disons originales,sur fond de musique classique. Un gars qui provoque en permanence,qui aime la douleur,qui tourne en force le fait d'être en cellule de cinéma. Bronski est un peu comme l'étendard de la liberté revendiqué et du soulèvement pour le soulèvement. Tout cela fait du film un héritier logique à "Orange Mécanique",même si les deux sont incomparables artistiquement. NWR a du mal à se détacher de sa mécanique théâtrale qui parasite des moments plus secs et dérangeants. Il a aussi la manie de faire traîner en longue des séquences sans réelle signification. Reste que le talent de Tom Hardy,de tous les plans,explose. Entre bestialité incontrôlée et humour macabre,sa prestation l'a envoyé direct au firmament.
    wesleybodin
    wesleybodin

    Suivre son activité 201 abonnés Lire ses 3 864 critiques

    5,0
    Caméra coup de poing, brutalité sèche et éclairs de violence : Bronson est d’abord un pur exercice de style et Nicolas Winding Refn bastonne le spectateur à coups de plans léchés et d’uppercuts sensoriels ultra référentiels. Bronson n’est pas à considérer comme un film comme les autres. C’est une œuvre psychédélique, un trip sensoriel effrayant et envoûtant aussi fou que son protagoniste principal. En cela, l’on doit reconnaître chez Nicolas Winding Refn un immense talent qui nous fait désormais attendre avec impatience son prochain long métrage : Valhalla Rising – Le Guerrier silencieux. Un très grand moment de cinéma et d’humanité à ne voir absolument qu’en version originale (très important !). (critique complète sur : http://www.leblogducinema.com/2009/07/18/critique-bronson/)
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 1101 abonnés Lire ses 2 461 critiques

    2,0
    Les premières images sont sans équivoque : il y a quelque chose dans ce "Bronson"… Quelque chose de neuf, quelque chose de fort, quelque chose de véritable, et ceux qui ont déjà vu "Pusher" ne seront pas tant surpris que cela de la part de Nicolas Winding Refn. C’est que "Bronson" évite les pièges habituels du genre : la monotone linéarité des biopics ou bien encore la violence et la « misérophilie » faciles qu’on met trop souvent en avant dans les films qui se déroulent en prison… Non, "Bronson" c’est avant tout l’exploration d’un monde, d’une logique, d’une sensibilité qui ne sont pas les nôtres : ceux de ce personnage éponyme qui a d'ailleurs tout pour captiver tant il est peint avec une merveilleuse ambiguïté. Ainsi le film est riche de moments très forts, riches de sens et inventifs dans la forme, qui savent clairement émuler nos esprits. Dommage du coup que ces petits épisodes ô combien plaisants se diluent dans un ensemble inégal au niveau du rythme et de la progression. A fort de ce petit jeu d’ascensions/récessions émotionnelles, jamais on ne décolle vraiment et c’est clairement ce qu’il manque à ce "Bronson" pour faire de lui un spectacle marquant. Ainsi ne sort-on pas totalement enthousiasmé, mais – précisons-le tout de même car c’est là l’essentiel – on ne regrette pas le déplacement tant on s’est finalement pris de sympathie pour ce film honnête de bout en bout, et quand même riches de grands moments…
    Benoit R
    Benoit R

    Suivre son activité 334 abonnés Lire ses 5 435 critiques

    4,0
    Après sa stupéfiante (le mot est faible) trilogie Pusher, Nicolas Winding Refn revient sur le devant de la scène avec un biopic déroutant et expérimental (dans sa mise en scène), sur un prisonnier pas comme les autres, un certain Michael Peterson, alias Charles Bronson ! Incarcéré après un braquage qui lui aura valu la modique somme d’une trentaine d’€uros, il se voit infliger 7 ans de prison. Mais finalement, il en fera plus de trente (il est actuellement toujours derrière les barreaux et ce, pour de longues, très longues années encore) suite à de nombreux conflits avec l’administration pénitentiaire. Réputé comme étant le prisonnier le plus dangereux d’Angleterre, le cinéaste nous offre par le biais de l’incroyable performance de Tom Hardy, un Bronson sous acide, un homme étonnamment violent et qui ne recule devant rien. La mise en scène se veut très particulière, puisqu’elle alterne avec l’imagination débordante de Bronson (c’est d’ailleurs cela qui surprend et peu gêner à la fois). Ajoutez à cela quelques longueurs disgracieuses, ce biopic survolté et déchaîné vaut le coup d’œil car on assiste ici à une performance d’acteur inoubliable. A noter enfin quelques similitudes avec une œuvre très marquante (elle aussi), celle de Stanley Kubrick. On fait bien évidemment référence à Orange mécanique (1972), pour la prestation de Malcolm McDowell et l’utilisation à outrance de la musique classique (très présente elle aussi dans le film de Nicolas Winding Refn).
    willydemon
    willydemon

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 1 342 critiques

    3,5
    L'histoire vraie de Michael Peterson, jeune homme devenu le plus "dangereux prisonnier d'Angleterre".Un biopic-fiction plutôt réaliste. Nicolas Winding Refn sort son "orange mécanique" comme on à pu lire partout. La comparaison (osée) n'est pas franchement représentative du film, même si comme dans Clockwork il utilise la musique classique vraiment bien et que la violence est omniprésente. Tout est centré sur Bronson qui est joué par un Tom Hardy au sommet de sa forme, inoubliable. Du coup le film s'oriente dans une sorte de "one man show" de Bronson, une scéne, un costume et un public vont permettre à Refn de se sortir de scènarios trop linéaires et à Tom Hardy de briller. Un film très inégal, surtout au niveau du scénario mais un régal pour tout fan de cinéma. Et c'est le moment de redécouvrir sa filmographie avec la sortie du fantastique Drive!
    Skipper Mike
    Skipper Mike

    Suivre son activité 51 abonnés Lire ses 588 critiques

    5,0
    Encore un chef-d’œuvre de Nicolas Winding Refn, porté par la performance de Tom Hardy. Mais si le film est très réussi, il semble aussi un peu vain et artificiel, peut-être à cause de son côté comique. Ce qui n'est finalement pas très dérangeant, vu son excellence...
    Dawasta
    Dawasta

    Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 449 critiques

    3,5
    Toujours dans l'hyper violence et les ambiances glauques, ce 6e film de NWR possède une esthétique beaucoup plus poussée, des plans travaillés avec beaucoup de travellings, des couleurs vives et un mariage réussi entre les images et la musique. Cette comédie noire portée par la performance de Tom Hardy est un ovni qui rappelle Snatch et Orange Mécanique. Malgré les régulières baisses de rythme on reste captivé par ce biopic hors du commun. (Bien)
    Yetcha
    Yetcha

    Suivre son activité 118 abonnés Lire ses 2 043 critiques

    1,0
    Je ne m'attendais pas du tout à ça et je reste plutôt circonspect. Tiré d'une histoire vraie, la réalisation est très originale mais il faut vraiment accrocher au trip du réal. Moi je ne me suis pas du tout plongé dedans, j'ai attendu que le film démarre pendant de longues minutes jusqu'à ce que je me dise qu'il ne "commencerait" jamais. On a parfois la sensation de se trouver face à un Vaudeville ou une comédie burlesque. Le décalage est tellement important que je ne suis jamais rentré dedans.
    David M.
    David M.

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 42 critiques

    4,0
    Un film avec une réalisation violente et décalé par un Nicolas Winding Refn ambitieux Bronson nous offre un bon moment de visionnage, relatant la vie de Michael Gordon Peterson allias Charles Bronson connue pour être l'homme le plus agressif et dangereux d’Angleterre avec pas moins de 34 années en prison dont 30 passé en isolement rien que sa ! On y découvre un Tom Hardy au physique impressionnant mais surtout avec un jeu d'acteur au sommet.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Un Véritable Uppercut. Le Réalisateur Danois Nicolas Winding Refn livre un Biopic coup de poing sur l'un des plus dangereux criminels de l'Angleterre dont on ressort totalement sonné après visionnage.Grace a une Réalisation sèche et maîtriser avec précision qui dispose d'une BO oppressante qui colle parfaitement a l'ambiance malsaine qui règnent pendant tout le Long Métrage. Ensuite le Scénario est Passionnant qui aborde avec brio le parcours tumultueux de l'un de gangsters les plus craints d’Angleterre a travers un rythme lent qui néanmoins parfaitement soutenue pendant toute la durée du film, ajouter a cela une multitude de Séquences Marquantes parsemé de Scènes particulièrement Insoutenable qui pourrait choquer les plus sensibles tout en étant d'une Violence redoutable et Inouïe avec cependant quelques notes d'Humour Noir et D'Emotion qui sont également au programme.Enfin le Casting est irréprochable tout en reposant sur les épaules du remarquable Tom Hardy qui créve littéralement a l'écran en prêtant ses traits au charismatique et imposant Michael Peterson alias Charlie Bronson dont l'acteur est totalement métamorphosé physiquement et psychologiquement tout en parvenant a nous faire passer par toutes facettes de cet Antagoniste extrêmement Dangereux,Brutal et Imposant tout en restant néanmoins assez charismatique et touchant, a ses cotés le reste de la distribution est trés convaincante dans ces personnages qui entoure notre Criminel Endurci. En Conclusion, Bronson est une véritable baffe cinématographique en étant considéré comme une sorte de Orange Mécanique du 21eme Siècle qui s'avere a la fois Troublant,Violent,Hypnotisant et Fascinant qui parvient également au entrer au panthéon des meilleurs films des années 2000 a déconseiller a un public averti mais qui est découvrir absolument.
    Alex Mary
    Alex Mary

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 8 critiques

    4,5
    La technique de Nicolas Winding Refn liée à la performance de Tom Hardy permet la réalisation de ce biopic coup de poing centré sur le « prisonnier le plus violent du Royaume Uni » auto-proclamé. Malgré une redondance scénaristique certaine, quelques longueurs, ainsi qu'un sujet certes quelque peu récalcitrant aux premiers abords, Bronson se révèle au final une véritable claque cinématographique. Tom Hardy n'est autre que stupéfiant en Charles Bronson, celui-ci crève littéralement l'écran à chaque plan qu'il occupe tant il excelle dans son rôle. Nicolas Winding Refn semble s'approprier un style visuel qui rappellera sans doute celui d'un certain Kubrick, en d'autres termes l'usage de plans spécifiques, l’omniprésence de musique classique, soit une réalisation et un esthétisme quasi sans reproche. Bronson prouve qu'il mérite véritablement le titre qu'on lui attribue, le « Orange Mécanique » du 21e siècle est pleinement justifié.
    Armand L.
    Armand L.

    Suivre son activité 3 abonnés Lire sa critique

    4,0
    C'est un excellent biopic qui montre bien la vie du prisonnier. Le scénario est parfait spoiler: meme si les scènes dans le théatre sont un peu incohérentes mais droles . les musiques sont des pur réussites elle colle bien a certaine scènes . Tom Hardy est excellent dans ce role , il porte le film bien haut et le reste du casting est bon . Malgré quelques longueurs Nicolas Winding refn a fait du bon travail . A voir pour les fans de Tom hardy.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top