Mon AlloCiné
The Future
Note moyenne
2,8
16 titres de presse
  • Metro
  • 20 Minutes
  • Elle
  • Cahiers du Cinéma
  • Excessif
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Point
  • Les Inrockuptibles
  • Première
  • Télérama
  • Critikat.com
  • La Croix
  • Studio Ciné Live
  • TéléCinéObs
  • Le Monde
  • Positif

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

16 critiques presse

Metro

par Jérôme Vermelin

Loufoque, poétique, désarmante, cette vraie fausse comédie est une pépite indépendante.

La critique complète est disponible sur le site Metro

20 Minutes

par Caroline Vié

Miranda July n'a rien perdu de sa noirceur ni de sa politesse du désespoir. Cette chronique acide se dévore comme une dragée au poivre.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Elle

par Héléna Villovitch

[Un film] qui agite les grandes questions philosophiques avec un humour léger et irrésistible. [...] On rit, on craque.

La critique complète est disponible sur le site Elle

Cahiers du Cinéma

par Joachim Lepastier

Ce que le film promeut sans cesse, c'est son " regard d'artiste " (...) Et pourtant, sous le volontarisme du projet (...) perce une inquiétude essentielle.

Excessif

par Romain Le Vern

Un petit film qui évolue, de mieux en mieux, grandissant à vue d'oeil, commençant chétivement par réciter les lieux communs du cinéma indie pour renaître à mi-parcours en fable poignante et désenchantée (...).

La critique complète est disponible sur le site Excessif

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

Malgré des dialogues absurdes, le film parvient à émouvoir par son constat social, vrai et cruel.

La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

Le Point

par Florence Colombani

Miranda July - qui tient aussi le rôle principal - construit le portrait désenchanté d'une génération flottante, qui a fait de la superficialité un mode de vie et même une esthétique. Raconté par le chat, le film compose un diptyque attachant avec "Beginners" de Mike Mills.

La critique complète est disponible sur le site Le Point

Les Inrockuptibles

par Amélie Dubois

De ces brèches ouvertes résulte une expérience de la mort, de l'enterrement troublante, portée par une écriture encore un peu fragile mais libre et délicate, qui n'a pas peur de l'expérimentation.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Première

par Thomas Agnelli

Passée une première demi-heure assez pénible et déjà vue sur l'ultramoderne solitude, le récit bascule dans la science fiction romantique façon "Eternal Susnshine of the Spotless Mind" et gagne en intensité au fur et à mesure que l'histoire d'amour se délite.

La critique complète est disponible sur le site Première

Télérama

par Aurélien Ferenczi

C'est gentiment burlesque, à l'image des interventions du félin. (...) C'est souvent plus mystérieux, notamment dès que le film bascule dans l'onirisme. (...) Il y a un ton singulier, une esthétique qui peut faire penser à Michel Gondry (sous anxiolytiques),

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Critikat.com

par Emmanuel Didier

Un récit lacunaire n'est pas un problème en soi, centrer un film sur l'affect ou les ressentis diffus au détriment de la linéarité narrative est même souvent un gage d'expérience nouvelle et excitante pour le spectateur. Il faut cependant être rigoureux : le lacunaire narratif ne tolère ni la fainéantise ni la pose. Miranda July se vautre à ventre découvert sur ces deux écueils.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

La Croix

par Jean-Claude Raspiengeas

Cet éloge du vide filmé par une réalisatrice prometteuse, (...) ne laisse que le souvenir de la vacuité de sa laborieuse entreprise.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Studio Ciné Live

par Xavier Leherpeur

Voir le site de Studio Ciné Live

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

TéléCinéObs

par Jean-Philippe Guerand

Cette variation fantaisiste autour de la vie conjugale finit par s'épuiser dans un discours assez convenu sur les illusions perdues et les rêves avortés qui s'accumulent au cours des années.

La critique complète est disponible sur le site TéléCinéObs

Le Monde

par Isabelle Régnier

L'imaginaire rikiki du film se traduit par (...) une mise en scène qui renvoie directement à une certaine tendance de l'art contemporain. Si celle-ci peut éventuellement fonctionner dans de courtes vidéos projetées sur un mur blanc, elle prend le risque en revanche, sur un spectateur assis dans une salle obscure pendant une heure et demi, de provoquer une sensation d'indifférence et de colossal ennui.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Positif

par Fabien Baumann

Miranda July repousse assez loin les limites de la vacuité "arty" avec cette comédie jamais drôle, prétentieuse dans chacune de ses velléités poétiques (la Lune, la mer, la vie...) et d'un infantilisme émotionnel revendiqué.

La critique complète est disponible sur le site Positif
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top