Mon AlloCiné
    Il Bidone
    note moyenne
    3,8
    144 notes dont 21 critiques
    14% (3 critiques)
    43% (9 critiques)
    33% (7 critiques)
    10% (2 critiques)
    0% (0 critique)
    0% (0 critique)
    Votre avis sur Il Bidone ?

    21 critiques spectateurs

    DaftCold
    DaftCold

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 2 critiques

    3,5
    C'est pas gentil d'être méchant, mais c'est plus rentable que le bonheur des gens. Voilà la manière de penser du trio. Et comme souvent, la seul manière de changer un tel comportement, c'est l'apparition de répercutions directes sur leurs vies. C'est ce que le réalisateur montre brillamment, avec un trio finement composé de trois caractères bien distincts, qui nous permettent d'apprécier trois versions d'une telle histoire. L'histoire est touchante, grâce aux protagonistes attachants. On peut également noter une excellente réalisation, de très beaux plans, surtout à la fin. Le film n'est pour autant pas parfait, il faut attendre presque une heure avant que des vrais enjeux, autre que pécuniers, arrivent au trio principal.... Le mieux reste encore de le regarder par vous même, car il en vaut tout de même la peine !
    Estonius
    Estonius

    Suivre son activité 221 abonnés Lire ses 1 025 critiques

    2,5
    Un film complètement déséquilibré qui commence par une escroquerie habilement mise en scène malgré son scénario invraisemblable (à quel moment enterrent-ils le trésor, sans se faire voir et sans laisser de traces ?), puis une autre dans les bidonvilles, cela suivi par une excellente scène de réveillon. Tout cela est fort bien réalisé mais ensuite tout se gâte avec des bavardages interminables et une fin lourdement mélodramatique. Dans ce genre de registre Fellini n'arrive pas à la cheville des Risi, Monicelli, Scola et autres, n'ayant pas compris qu'une satire grinçante est autrement plus efficace que le mélo.
    weihnachtsmann
    weihnachtsmann

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 189 critiques

    3,5
    Fellini faisait du De Sica à l'aube de sa carrière..... Dans ce drame social, très intéressant et fort, on navigue entre le pathétique et le drame humain. Car les héros sont plutôt à plaindre et ce vieil homme qui voit sa vie flétrir devant ses yeux et qui retrouve un soupçon de bonheur devant sa fille devient enfin lucide et cherche à convaincre ses acolytes. Mais l'argent comme un poison s'est infiltré dans leur être.... Enfin un Fellini qui n'est pas sans queue ni tête et qui est joué par des acteurs avenants et expressifs. Quel changement dans son cinéma par la suite.....
    pierrre s.
    pierrre s.

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 842 critiques

    3,5
    Drame social à l'accent comique, Il Bidone, narre l'histoire d'une petite bande d'escrocs sans scrupules ni grandes ambition. Un beau film.
    Bertie Quincampoix
    Bertie Quincampoix

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 3 critiques

    4,0
    Obsédé par le thème de la décadence, Federico Fellini signa avec Il bidone un magnifique et désespérant film sur une bande d'arnaqueurs s'en prenant aux plus pauvres des plus pauvres pour ensuite claquer leur (petite) fortune dans des objets tape-à-l'œil et des fêtes pathétiques de médiocrité. Rattrapés par leur conscience, certains finiront par se remettre en cause. Les acteurs sont excellents et la musique, signée Nino Rota, est sublime. Puissant et violent.
    Marceau G.
    Marceau G.

    Suivre son activité 288 abonnés Lire ses 176 critiques

    3,0
    Film peu connu du Maestro, "Il Bidone" est pourtant un incontournable du néo-réalisme Italien. Le film commence comme une comédie sociale comme une autre mais se termine mal, très mal, comme un drame cru... Fellini a souvent proclamé haut et fort son mépris envers les fins heureuses : "Je refuse le happy-end parce qu'il enlève toutes responsabilités au spectateur" a t-il dit... On le voir bien ici autant qu'ailleurs. Œuvré désabusé, "Il Bidone" préfigure "La Dolce Vita" du même réalisateur. Dans ce premier film, trois escrocs (minables) vivent (avec difficultés) sur la misère des gens... On s'attache peu aux personnages, car ce sont de vulgaires voyous sans charismes et parce que Fellini ne les présentes pas comme des héros mais comme des paumés... Malheureusement, la lenteur du tout ne permet pas d'accrocher complètement à ce film et le dénouement trop pressé casse encore plus le rythme. Mais le génie de Fellini est présent, dans la réalisation. Beaucoup de longues scènes, de longs plan-séquences ponctuent ce film curieux mais mineur du Maestro.
    anonyme
    Un visiteur
    4,0
    Fellini retrouve ici la force de la simplicité pour montrer la déchéance d'un homme, sans pathos navrant mais avec la touche de Commedia dell'arte qui fait la différence. On est juste un peu surpris du dénouement qui semble un peu précipité par rapport à ce que le réalisateur construit avant.
    il_Ricordo
    il_Ricordo

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 407 critiques

    4,0
    Chez Fellini, les escrocs sont des clowns. Mais des clowns tristes, des minables condamnés à une vie insignifiante et une fin aussi glorieuse. Après le succès mondial de La Strada, Fellini réalise une œuvre plus mineure, mais non moins dramatique, Il Bidone. C'est l'histoire pitoyable de ces voleurs ratés qui vont de coup en coup sans jamais pouvoir décoller. Ils se déguisent comme les gens du cirque, et l'on retrouve avec leur recherche de mise en scène dans leurs méfaits la passion de Fellini pour le spectacle. Mais le rire côtoie les larmes, et ce n'est que pour nous enfoncer dans le pathétique que Fellini nous fait cheminer dans la bassesse et la misère de ses personnages : ils dérobent les plus indigents et les plus démunis, sans honte ni vergogne. L'un d'eux est marié, et il finit par éprouver des remords pour sa dignité perdue, de même que le plus âgé d'entre eux, lassé par une vie de rapines et de lâchetés. Federico Fellini est désabusé devant tous ces individus solitaires parce qu'isolés, de même qu'il sera enthousiaste face aux foules et aux familles unies.
    Le-Droogie
    Le-Droogie

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 220 critiques

    5,0
    Fellini signe ici un des films les plus noirs qu'il ait réalisé. Trois escrocs sillonnent l'Italie pour dépouiller de candides gens, souvent croyant, de leurs faibles économies. Le plus âgé d'entre eux, Augusto, 48 ans, commence cependant à en avoir assez de cette minable existence. A la fois critique sur fond de manque d'éducation d'un peuple, et d'aliénation par l'argent, menant à la destruction de la moralité humaine, Fellini reste sensible et éclatant de vérité derrière sa caméra. Tout à fait lucide, il nous mène à la fin vers l'agonie d'un homme, et par-là même de toute éthique humaine, qui n'est pas sans rappeler les dernières images de Sympathy for Mr. Vengeance de Park Chan-Wook. Servi par des acteurs absolument fantastiques, ce film, injustement méconnu (et qui a fait un sacré bide à sa sortie), mériterait pourtant une importante reconnaissance tant ses qualités aussi bien artistiques qu'analytiques sont considérables.
    loulou451
    loulou451

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 1 346 critiques

    3,0
    Le film est séduisant, mu par la force de la simplicité, mais Fellini ne réussit pas à envoûter de nouveau son public comme dans "la Strada". Certes Giuletta Masina vient encore tempérer par son visage angélique la cruauté des trois bandits, mais cela ne suffit pas amplifier la grâce de l'ensemble de l'oeuvre. Un très bon film tout de même sublimé par l'interprétation sans faille de Broderick Crawford.
    cinono1
    cinono1

    Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 978 critiques

    4,0
    une farce qu'on pensait enjoué au départ mais qui révele une vision sombre de l'humanité au fur et à mesure de son récit. Cette histoires d'escroqueries, au demeurant odieuses, ont un parfum amer. Fellini, le moraliste qui ne juge pas, parvient à faire sortir tendresse et cruauté chez ses personnages. Encore éloigné de son style flamboyant, on retrouve intact son sens de la poésie et son ironie triste. Emouvant.
    Maqroll
    Maqroll

    Suivre son activité 74 abonnés Lire ses 1 123 critiques

    5,0
    Après I Vitelloni et La Strada, voici le troisième grand chef-d’œuvre de Fellini. On ne peut qu’être ébahi devant la maturité étonnante de cette œuvre, réalisée finalement par un - encore - jeune homme de trente-cinq ans. La deuxième caractéristique concerne sa portée universelle : au-delà de la simple dénonciation de la foi aveugle en la religion, Fellini se livre à une véritable étude de mœurs et de caractères de toute la société italienne de son époque, digne de Balzac. La « Comédie humaine du cinéma », c’est peut-être finalement le sous titre le plus approprié pour l’œuvre grandiose de Fellini… Au niveau de l’interprétation, Broderick Crawford est parfait dans la composition difficile de cet homme à facettes dont l’ambivalence causera finalement la perte. Du très grand cinéma une fois de plus et encore une fois une grande fin qui reste dans toutes les mémoires.
    Plume231
    Plume231

    Suivre son activité 562 abonnés Lire ses 4 143 critiques

    3,0
    A travers la vie de trois escrocs franchement minables, Federico Fellini n'a pas eu peur de choquer et son talent de caricaturiste n'épargne personne. Quelques longueurs sont hélàs présentes mais cela n'empêche pas l'ensemble d'être du très bon Fellini. De la distribution dont il est dommage que l'épouse du réalisateur Giuletta Massina est un rôle mineur par rapport à celui qu'elle a joué dans "La Strada", on retient surtout la silhouette imposante de Broderick Crawford. Sans être un grand Fellini, "Il Bidone" est une oeuvre d'un grand intérêt.
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 1472 abonnés Lire ses 8 623 critiques

    4,0
    Entre comèdie noire et tragèdie caustique, "il bidone" raconte les misèrables arnaques d'un trio de petites frappes ou Federico Fellini filme le dèsespoir qui sourd de la vie que mènent ces trois petits escrocs romains! Après "La strada", Fellini montre qu'il n'a rien perdu de la causticitè de ses dèbuts en poussant ses personnages jusqu'au bout de l'horreur! La satire fait rire, mais l'èmotion n'est jamais loin! Quelques scènes son inoubliables comme Broderick Crawford (vraiment ènormissime en homme tourmentè et secret) agonisant au bord de la route, tandis qu'au dètour d'un chemin on voit passer des enfants pauvres derrière leur mère! Remarquablement rèalisè, Fellini signe un superbe film avec la musique de Nino Rota qui emporte le tout...
    philippeguillemin
    philippeguillemin

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 44 critiques

    4,0
    C'est maîtrisé! Force des caractères, pas de mièvrerie dans les contrastes de cette Italie des villes (Rome) et des champs. B Crawford très fin et puissant. Une magnifique scène de fête de la St Sylvestre, qui me rappelle le banquet de Tati dans Playtime. Du tout bon, de l'émotion.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top