Notez des films
Mon AlloCiné
    Biutiful
    note moyenne
    3,7
    2337 notes dont 376 critiques
    répartition des 376 critiques par note
    68 critiques
    120 critiques
    105 critiques
    50 critiques
    25 critiques
    8 critiques
    Votre avis sur Biutiful ?

    376 critiques spectateurs

    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 4102 abonnés Lire ses 10 398 critiques

    3,5
    Publiée le 12 décembre 2012
    Même si ce quatrième long-mètrage de Alejandro Gonzàlez Iñàrritu n'est pas son meilleur film, le cinèaste mexicain confirme une fois de plus son goût pour les èmotions extrêmes! Vèritable plongèe au coeur d'une capitale catalane mythique et mystique, "Biutiful" est un beau film pessimiste où le temps des narrations aux multiples personnages semblent ici rèvolus! Iñàrritu met en scène un captivant Javier Bardem avec une sensualitè cinèmatographique à fleur de peau! Une sorte de mèdium dans un monde de misère qui nous emmène flirter avec les abîmes de la vie dans les ruelles du Barcelone populaire, transformè en territoire presque fantastique par la camèra d'Iñàrritu! Un personnage auquel Bardem semblait seul pouvoir donner la puissance, la profondeur, mais aussi la fragilitè, la force dèlicate et brûlante telle une flamme qui vacille et qui a embrasèe le festival de Cannes en lui attribuant un Prix d'interprètation masculine mèritè! Triste et sombre, on peut juste regretter que "Biutiful" parte dans plusieurs directions entre le rèalisme social, le drame familial ou la fable surnaturelle qui fait perdre du coup un peu le fil de l'histoire! Reste la noirceur du propos (la maladie, les galères, les rapports parents-enfants...) et la prestation impeccable de Bardem, un père, un homme en chute libre, qui fait pencher largement la balance du bon côtè...
    No Spoiler
    No Spoiler

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 57 critiques

    5,0
    Publiée le 25 octobre 2013
    Biutiful est un film sur la paternité, totalement abouti. Javier Bardem incarne un père magnifique qui n'a pas connu le sien et qui tente une dernière fois de recueillir dans son arche de Noé les plus démunis. La scène d'ouverture que l'on retrouve en fermeture du film prend, après 2h de narration sans aucun ennui, tout son sens et son réalisme fait froid dans le dos: la piste qu'ouvre ici Inarritu sur ce qu'il y a après la mort a rarement été aussi fascinante au cinéma! On peut évidemment s'offusquer de la vision donnée de Barcelone ou rester rétif à l'univers glauque déployé mais on ne peut enlever à Inarritu qu'il est allé au bout de ses intentions. En ce sens Biutiful est un chef d’œuvre.
    Caine78
    Caine78

    Suivre son activité 2304 abonnés Lire ses 6 878 critiques

    2,0
    Publiée le 27 novembre 2011
    Ah ça! C'est sûr qu'il a un style visuel bien à lui Alejandro Gonzalez Inarritu et qu'à l'image de ces oeuvres précédentes, ce « Biutiful » porte bien son nom et s'avère très beau d'un point de vue purement plastique, la mise en scène nous offrant elle quelques vrais beaux moments de cinéma. Mais j'ai malheureusement envie de dire que c'est à peu près tout, bien que Javier Bardem livre par ailleurs une belle prestation. Car c'est long, très long, beaucoup très long... C'est con à dire, mais on a l'impression que pour le coup le réalisateur mexicain n'a pas grand chose à nous proposer ou à nous raconter. Alors on parle un peu de la mort, de la maladie, de la relation père-enfant, mais tout cela ne nous passionne jamais, la faute à une durée excessive alors que 90 minutes (et encore) auraient pourtant largement suffi à raconter cette histoire qu'Inarritu souhaitait sans doute bouleversante, alors qu'elle n'est en définitive que banal. Les inconditionnels de l'auteur de « 21 grammes » et d' « Amours chiennes » y trouveront donc peut-être leur compte grâce à la patte d'un auteur manifestement doué, mais les amateurs d'histoires denses et riches risquent en revanche de sérieusement déchanter. Vous voilà prévenus.
    Alain D.
    Alain D.

    Suivre son activité 157 abonnés Lire ses 1 924 critiques

    3,5
    Publiée le 26 juin 2017
    Ce film, signé du réalisateur mexicain aux multiples Oscars Alejandro González Iñárritu, est un drame se révélant d'une intensité tragique inouïe ; il nous fait témoins de scènes sombres d'une tristesse à la limite du soutenable. Cette intensité est provoquée par la noirceur du scénario et par le jeu d'acteur incroyable de Javier Bardem. Il a reçu pour ce rôle, le Prix d'interprétation masculine à Cannes et un Goya du meilleur acteur. A remarquer également la belle prestation de Diaryatou Daff dans le rôle d'Ige, la "nounou" africaine. Ce film bénéficie aussi d'une belle Photographie et d'une superbe BO ; dommage que l'histoire soit si épouvantablement triste. Après "21 grammes" (2003- 4*), " BABEL" (2006 - 3.5* - Golden Globes 2007), le réalisateur mexicain sera 4 fois Oscarisé en 2015 avec "Birdman" et récidivera en 2016 avec 3 Oscar et 3 Golden Gobes pour "The Revenant".
    trineor
    trineor

    Suivre son activité 141 abonnés Lire ses 33 critiques

    4,5
    Publiée le 9 février 2015
    Biutiful constitue peut-être le plus beau film d'Iñarritu, quoiqu'il soit aussi le moins facile : parce qu'il est surtout le plus radical, le plus minimaliste, cru tout en étant d'une étonnante tendresse... et parce qu'il est le plus troublant enfin, de par ces incursions inattendues dans le registre fantastique - sinon quelquefois dans l'horreur - et qui viennent émailler le cheminement de l'homme dont on accompagne l'agonie de visions irréelles, fascinantes, de la culpabilité, de la maladie, de l'amour, de la mort ou du destin. La mise en scène confine à la perfection ; le film, bien que très sensoriel et pétri de symboles, dégage une remarquable sobriété. Bardem y est inouï. Le rythme pour finir est d'une lenteur qui, si elle peut rebuter, récompense qui sait s'y abandonner par de fulgurants instants de grâce, laissant percer çà et là, du milieu de cette étouffante ambiance de film social poisseux, d'entre les silences terribles et le grain de l'image, des stries de lumière.
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 1413 abonnés Lire ses 3 662 critiques

    3,0
    Publiée le 2 novembre 2010
    Je suis très déçu. J'aime bien ce côté réalisme social, mais étiré pendant 2h20 de cette façon j'ai trouvé ça un peu lassant. Bardem est très bien, très juste. L'histoire je ne l'ai pas trouvée passionnante, pas chiante, mais pas loin. C'est un cinéma très sensoriel, entre la musique sourde qui sature l'oreille les perceptions de Bardem, c'est vrai qu'on peut trouver ça lourd, mais c'est ce que j'ai le plus aimé dans le film avec la fin, même si (comme beaucoup je pense) j'avais deviné le plan de fin, je l'attendais pour voir si Inarritu allait me surprendre, j'ai trouvé ça très bien raccordé. C'est pas un film que je déteste, mais juste qui ne m'a pas fait forte impression et que j'aurai très vite oublié.
    Hotinhere
    Hotinhere

    Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 1 812 critiques

    3,5
    Publiée le 20 novembre 2016
    La descente aux enfers d un homme dans une Barcelone angoissante. Film dur, très dur, porté par la l'époustouflante interprétation de Javier Bardem, prix de interprétation à Cannes.
    lhomme-grenouille
    lhomme-grenouille

    Suivre son activité 1712 abonnés Lire ses 3 096 critiques

    1,0
    Publiée le 14 novembre 2010
    Mais merde alors ! Plus de 2h à me faire chier pour seulement cinq minutes de bonheur, deux au début et trois à la fin ! Mais quelle est donc cette mode d'évider tout un film, de le dénoyauter de tout artifice ? ...Pour faire plus vrai ? Bon, OK dans le principe je suis pas contre qu'on s'efforce de toucher au plus proche du réel. Mais si pour un réalisateur comme Inarritu la vie réelle c'est synonyme de complaisance dans une sorte de pornographie de la misère piteusement mise en relief, alors moi je hurle « FUCK ! » Alors oui ils peuvent être attachants ces personnages ; oui l'intrigue peut brasser de l'émotion ; mais que ce bon vieux Alejandro y mette au moins la forme diantre ! "21 grams" séduisait justement parce qu'une très belle structure narrative savait conduire l'esprit dans les méandres de son univers ! "Babel" quant à lui savait plaire à certains moments grâce à une remarquable mise en scène... Donc ce n'est pas comme si Innaritu ne savait pas faire... Et d’ailleurs ce "Biutiful" nous le prouve ! En effet, les deux premières scènes du début savent captiver, nous faire pénétrer dans cet univers de la plus belle manière qui soit, et puis deux minutes plus tard on abandonne tout et on rentre dans le train-train banal, pour nous ressortir l'idée de l'intro seulement vers la fin. Ce n'est donc pas par manque de talent que ce "Biutiful" manque de souffle, mais bien par paresse de la part de son réalisateur ! Alors moi je veux bien entendre les propos de ceux qui restent sur l’impression de fin plutôt positive, mais personnellement trois minutes de véritable émotion n'arrivent pas à effacer le mal au crâne durable qu'inscrivent en moi deux heures d’ennui intense. Il n'avait qu'à les mettre à la trappe ses histoires de clandestins et de magouilles pour mieux se focaliser sur le rapport à la mort du héros ! Le film aurait duré 20 minutes, mais au moins on se serait concentré sur le seul sujet qui au final semblait intéresser Inarritu. D'ailleurs, soit dit en passant, avec un tel sujet, on pouvait faire mieux, et on a déjà fait mieux ! Bref, moi qui reprochait déjà à Inarritu de faire tout le temps le même film, voilà que maintenant je peux lui reprocher de souffrir du syndrome de la photocopieuse : chacun de ses films n'est finalement qu'une copie de son précédent, mais avec une perte de qualité à chaque impression... C'est désolant.
    7eme critique
    7eme critique

    Suivre son activité 205 abonnés Lire ses 2 778 critiques

    4,0
    Publiée le 3 décembre 2013
    Un rapport à la mort, aux derniers instants, brillamment mis en scène par le talentueux Inárritu ! C'est fort, profond, la caméra d'Inárritu nous berce dans cette situation qui nous captive et nous émeut. Quant à Bardem, sa prestation est simplement remarquable, comme à ses habitudes.
    Akamaru
    Akamaru

    Suivre son activité 1252 abonnés Lire ses 4 339 critiques

    5,0
    Publiée le 20 octobre 2010
    Délaissant le world cinéma et les scripts de son complice de toujours Guillermo Arriaga,Alejandro Gonzalez Inarratu revient à plus de simplicité avec une tragédie humaine déchirante,viscérale et portée par l'interprétation d'un Javier Bardem tellement habité par son personnage que ça en devient troublant.Uxbal,modeste père de famille élève seul ses 2 enfants dans une banlieue miteuse de Barcelone.Il vit de trafic de clandestins chinois et africains(qu'il protège aussi)et monnaye ses talents de médium,tout en tentant de remettre sa femme junkie dans le droit chemin.Quand il apprend qu'il est atteint d'un cancer incurable,il va se hâter se remettre les choses en ordre,pour sauvegarder l'avenir de ses enfants.Il y a de quoi frôler la surcharge dramatique,mais Inarratu évite tout misérabilisme et toute facilité émotionnelle pour rendre âpre ce parcours individuel vers la lumière et la rédemption.Le thème de la paternité traverse "Biutiful" de part en part.Comment appréhender la rencontre au ciel avec son père?Comment éduquer ses enfants,et quel héritage leur laisser?Javier Bardem,ahurissant de vérité et de dignité fait de Uxbal une sorte de héros antique,qui s'évertue à sauver son âme,à défaut de sauver celle d'un monde déliquescent.La dimension fantastique est très présente et favorise un climat d'étrangeté latente.Inarratu et sa mise en scène d'un précision de documentariste réussit le drame intérieur promis,et offre en prime une vision inversée,interlope et pauvre du Barcelone communément montré.Très puissant.
    Shinji99
    Shinji99

    Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 692 critiques

    3,5
    Publiée le 24 octobre 2010
    Un film sombre et difficile. Inarritu nous plonge dans un Barcelone sordide ou un père de famille fait tout ce qu'il peu pour les autres avant de mourir. Javier Bardem est renversant.
    DAVID MOREAU
    DAVID MOREAU

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 648 critiques

    1,0
    Publiée le 30 novembre 2011
    BABA DE BARCELONE. Il fallait bien que ça arrive. Privé de son scénariste modele Arriaga, le formidable réalisateur mexicain traine sa misericorde dans les bas fond de Barcelone. On s'ennuit, et il faut trouver ce coté organique pour sortir la tête de l'eau. Dommage.
    alain-92
    alain-92

    Suivre son activité 253 abonnés Lire ses 1 078 critiques

    2,0
    Publiée le 26 octobre 2010
    La capitale de la Catalogne sous la caméra de Inárritu. Ni joyeuse ni festive. Une Barcelone loin des cartes postales avec toutefois des images fortes et magnifiques. Javier Bardem est excellent, mais faute d’un scénario qui tienne la route, il n’arrive pas à émouvoir vraiment. Une belle et grande découverte, Maricel Alvarez, que je ne connaissais pas. Excellente. J’ai été autrement ému par l’histoire des deux frères du dernier film de T. Vinterberg, « Submarino ». Bref, pour la première fois je suis à moitié déçu par Inárritu !
    belo28
    belo28

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 1 130 critiques

    4,5
    Publiée le 3 novembre 2010
    Une oeuvre magistrale maitriser de bout en bout! Un moment grave sur la triste vie d'Uxbal perd au grand coeur qui cherche la plus belle des redemption!
    willydemon
    willydemon

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 1 544 critiques

    3,5
    Publiée le 12 février 2012
    Un film qui repose sur les épaules de Bardem. Et même tout son talent ne peut nous empêcher de nous ennuyer longuement pendants certaines séquences. Le film est très sombre, très beau, mais il aurait gagner à avoir quelque-chose à raconter et à nous laisser une lueur d'espoir.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top