Mon AlloCiné
Marching Band
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Marching Band" et de son tournage !

Un contexte favorable

Claude Miller raconte comment il s'est lancé dans la réalisation de Marching Band : "L'envie est née en voyant Block Party de Michel Gondry, documentaire sur un concert qui s'est donné à New York, où on voyait notamment un marching band. Je me suis rendu compte à quel point j'aimais cette tradition des marching bands. Mais je me disais en même temps que ce n'était pas vraiment un sujet de film. Quand la campagne pour les élections présidentielles américaines a commencé, j'ai eu l'idée de donner la parole à ces jeunes gens composant les marching bands et de leur demander de se positionner par rapport à cet événement qu'ils étaient en train de vivre. On a donc décidé d'entamer le tournage trois mois avant les élections et d'accompagner les jeunes jusqu'au jour J."

Première fois

Malgré une impressionnante carrière de près de 30 ans, Claude Miller ne s'était jusque-là consacré qu'à la fiction. Il réalise ici son premier documentaire.

Un documentaire à suspense

Claude Miller : "Ce qui était un peu excitant pour nous, c'est qu'au moment où on tournait, on ne connaissait pas la fin. Personne n'était certain qu'Obama remporte l'élection. Je disais souvent que cela pouvait être un film avec un "happy end"ou avec un "unhappy end".C'est sans doute mon premier film qui finit bien, mais je ne l'ai pas fait exprès !"

Trois réalisateurs

Pour tourner Marching Band, Claude Miller s'est entouré de deux jeunes coréalisateurs. Héléna Cotinier, qui était son assistante sur Un secret, et Pierre-Nicolas Durand, documentariste.

De la musique à la politique

Les réalisateurs reviennent sur l'orientation politique du documentaire... Claude Miller : "A UVA (University of Virginia), on sentait le poids de l'administration Bush qui pesait de plus en plus : une grande majorité des étudiants nous confiaient que le pays ne pouvait pas continuer avec un gouvernement ultralibéral qui tenait des positions aussi extrémistes."
Héléna Cotinier : "Ils étaient également très sensibles au mal que Bush avait fait à l'image de l'Amérique dans le monde. C'était comme une revendication : ils venaient nous répéter que les Etats-Unis ne se résumaient pas à Bush ! Je ne suis pas certaine qu'ils soient extrêmement politisés, mais en tout cas cette élection les passionnait. Les adultes nous disaient que jamais ils n'avaient vu les jeunes s'intéresser autant à la politique."
Claude Miller : "Leur manière d'être politisés relève davantage du civisme que d'une quelconque idéologie. Ce qui les intéresse, c'est de savoir qui va gouverner la cité."

Band camp

L'équipe a dû suivre l'orchestre de l'University of Virginia dans un band camp où ils ont vécu ensemble une semaine, 24 heures sur 24h, nouant ainsi des relations privilégiées.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • Pupille (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • Rémi sans famille (2018)
  • Mortal Engines (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Une Affaire de famille (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Aquaman (2018)
  • Les Veuves (2018)
  • Hunter Killer (2018)
  • Casse-noisette et les quatre royaumes (2018)
  • Le Grinch (2018)
  • L'Exorcisme de Hannah Grace (2018)
  • Leto (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Robin des Bois (2018)
  • Pachamama (2018)
Back to Top