Notez des films
Mon AlloCiné
    Les Immortels
    note moyenne
    2,6
    3959 notes dont 582 critiques
    répartition des 582 critiques par note
    34 critiques
    70 critiques
    139 critiques
    134 critiques
    119 critiques
    86 critiques
    Votre avis sur Les Immortels ?

    582 critiques spectateurs

    Requiemovies
    Requiemovies

    Suivre son activité 133 abonnés Lire ses 1 153 critiques

    2,0
    Publiée le 8 décembre 2011
    Comment sauver un film que SEUL, nous avons trouvé, théâtral, graphique, ridicule, jouissif, vide, linéaire et original. On ne peut pas, simplement surpris d’avoir adhéré ne serait-ce qu’à moitié à ce projet si bancal et malade. Tarsem ne nous avait pas séduit autre que visuellement dans ces deux précédents longs métrages, ce ne sera pas plus le cas ici, tant que celui-ci n’aura pas compris que nous n’allons pas dans une salle de cinéma pour voir une publicité, tout au contraire. Mais, oui, ici, au moins, un moindre bien a opéré un instant. http://requiemovies.over-blog.com/
    mr. edward
    mr. edward

    Suivre son activité 128 abonnés Lire ses 495 critiques

    1,5
    Publiée le 13 avril 2012
    "Les immortels" est semble-t-il l’œuvre d'un faiseur d'images, ayant sa propre identité en terme de photographie et d’esthétisme, j'ai nommé : Tarsem Singh. Ici, il s'attaque au mythe de Thésée, même s'il a été précisé dans divers interview que le film n'allait pas respecté la mythologie, je trouve cela bien dommage. Il faut le dire, le film est un plantage total. C'est bien beau de vouloir nous ressortir l'esthétisme qui avait fait le succès de 300 (d'ailleurs ce sont les mêmes producteurs), mais quand on a rien a proposer d'autre, ça ne sert à rien. Le film est d'une grande pauvreté. Pauvre en terme de scénario : que les producteurs, scénaristes et réalisateurs n'aient pas voulu respecter la mythologie est un choix (que je trouve discutable comme je l'ai déjà dit) mais si ceux-ci ne sont pas capable de nous pondre un scénario ne serait-ce que potable, quel est l'intérêt. Après, on ne demande pas un scénario d'un originalité effarante mais qu'il tienne la route même s'il est classique. Parce que là, celui-ci se tient même pas une feuille de PQ. En gros, vous lisez le synopsis sur la page d'Allociné avec les dialogues (creux) en plus et vous avez le scénario de "Les Immortels" en entiers. Après pour ce qui est du reste, c'est aussi très pauvres en termes de paysage, à se demander si l'équipe technique avaient les moyens de faire quelques choses. J'ai eu l'impression de me retrouver devant le navet "Fire and ice : Les chroniques du dragon" de Pitof (qui est d'une médiocrité absolue). Je ne l'ai pas vu en 3D, mais j'ai l'intime conviction qu'elle ne servait à rien. La photographie n'est pas dégueulasse comme je pouvais le croire mais elle est moche. Je ne vais pas épiloguer sur le casting car franchement il y a de bons comédiens (Henry Calvill, Mickey Rourke, John Hurt, Freida Pinto), mais on se demande ce qu'ils sont venus faire dans cette galère. On ne les sent pas du tout impliqués et ne croient pas en ce qu'ils jouent. Comme écrit précédemment, les dialogues entre les personnages sonnent creux, on a juste l'impression qu'ils récitent leur texte, aucune émotion ne passe. On reste de marbre devant ce film. Mais, étrangement, et là c'est un bon point à mettre à Tarsem Singh, même s'il n'a rien à raconter, il arrive sans mal à meubler le film, et on ne trouve pas le temps long. Après, il y a les batailles ou quelques phases de "combats" que je n'ai pas trouvé fabuleux, limite je me suis plus fais ch$er devant que lors des scènes de "discussion". Même les ralentis n'ont pas capté mon attention, ils ne servaient à rien, peut-être à vouloir nous faire croire que c'est beau à voir mais cela ne fonctionne pas. Ainsi, vous l'aurez compris, je n'ai pas aimé ce film. Tarsem Singh a beau être un faiseur d'images (que je ne trouve pas fabuleux), quand on a rien à raconter, cela est inutile. Un beau plantage.
    Attila de Blois
    Attila de Blois

    Suivre son activité 125 abonnés Lire ses 2 975 critiques

    1,0
    Publiée le 16 octobre 2012
    Bon, pour commencer par le (j'insiste sur le singulier) point positif, on pourrait souligner son esthétisme irréprochable qui rend le film visuellement magnifique à regarder. Quant au reste..... le scénario bidon qui met en scène un jeune héro qui sauve une jolie demoiselle pour ensuite sauver le monde, les dialogues écrits par un môme de 10 ans ou encore l'ennuie que l'onressent durant certaines scènes (comme durant le combat contre la chose qui sefait appeler un minotaure). D'ailleurs, les producteurs ont tellment pris de libertés avec le mythe de Thésée qu'ils auraient pû appeler le héro Hercule, Ajax ou Jean-Paul que cela n'aurait pas changé grand chose. Pour faire simple, "Les immortels" est un mix entre "300" ou encore la version 2010 de "Le choc des Titans", bien que niveau qualité, il se rapproche plus du second que du premier.
    Yetcha
    Yetcha

    Suivre son activité 123 abonnés Lire ses 3 262 critiques

    4,0
    Publiée le 6 décembre 2011
    Je lis pas mal de déceptions dans les critiques, pourtant, ce film est fort, prenant, sanglant et furieusement dynamique. Il se trouve entre "300", "Troie" et "Le seigneur des anneaux" pour simplifier un peu, mais il fera surtout penser aux jeux vidéos "God of war" qui sont tout aussi accrocheur. L'histoire est mythologique et simplement présentée. Moi j'ai vraiment accroché, pourquoi pas vous???
    Marc T.
    Marc T.

    Suivre son activité 115 abonnés Lire ses 432 critiques

    4,5
    Publiée le 29 janvier 2019
    On peut critiquer tant que l'on veut ce film pour son non respect de la mythologie grecque, personnellement je m'en contre-fous. Je retiens simplement que j'ai assisté à un spectacle magnifique, avec de très bons acteurs et une colorimétrie/photo dans la digne lignée de 300. Donc tant pis si je suis à contre courant des autres critiques mais j'ai adoré le show offert, point barre.
    Filmosaure
    Filmosaure

    Suivre son activité 104 abonnés Lire ses 93 critiques

    1,5
    Publiée le 19 juillet 2012
    Thésée et le Minotaure, tu connais ? Ce film relate son histoire. Sauf que non. La mythologie grecque a bercé tes soirées de récits enchanteurs ? Ne va pas voir ce film, car tes souvenirs d’enfance y sont piétinés sans aucune vergogne. Tarsem Singh n’est pas un des réalisateurs les plus connus mais produit généralement des films visuellement intéressants. Cependant, il arrive un stade où cette dimension n’est plus suffisante pour contrebalancer l’aberration scénaristique qu’est Les Immortels. SYNOPSIS (OÙ TU SENS DÉJÀ QUE C’EST CHELOU) Hypérion, roi sanguinaire, a pour dessein de conquérir la Grèce et de n’y laisser survivre aucun descendant si ce ne sont les siens. Pour remplir sa sombre tâche, il souhaite libérer les Titans de leur prison, afin de vaincre les Dieux de l’Olympe et régner sur l’univers. Un seul homme se dressera contre lui : Thésée, dont la mère a été tuée par le roi. Avec l’aide de Phèdre, une oracle dont les visions l’ont avertie du rôle prédominant de Thésée dans ce combat, il tentera de monter une armée, sans savoir que les Dieux veillent également sur sa destinée. Au coeur de sa quête : l’Arc d’Epire, qui possède des propriétés divines. UN MASSACRE EN RÈGLE DE LA MYTHOLOGIE GRECQUE (ATTENTION SPOILERS MAIS C’EST PAS GRAVE) Considérons ne serait-ce que quelques personnages et axes principaux de la mythologie associée à Thésée (j’ai dû farfouiller dans mes livres pour me rafraîchir un peu la mémoire sur les détails, mais la plupart de ces faits sont assez connus). spoiler: Thésée… … n’est pas un simple mortel, de père inconnu et de souche modeste. Il s’agit du fils du roi Egée (dont il n’est fait aucune mention), voire, selon les légendes, de Poseidon, dieu des mers. Il est élevé par une mère adoptive qui connaît la réelle origine de son fils, et finit par retrouver ses vrais parents. Après de nombreuses aventures, il devient (accessoirement) le roi d’Athènes (et ne meurt pas bêtement au fond d’un ravin). De son union avec Antiope (bien avant Phèdre), naît leur fils Hippolyte. Phèdre… …n’est pas une oracle. Un atroce amalgame est effectué entre la Pythie, oracle de Delphes, douée de visions, et Phèdre, soeur d’Ariane et fille du roi Minos (voir ci-dessous pour comprendre qui sont Ariane et Minos). Et non, Thésée ne séduit pas l’oracle de Delphes (mais finit par épouser Phèdre, bien longtemps après les aventures supposées relatées dans le film). Hypérion… …n’est pas un roi sanguinaire mais un Titan, fils du ciel (Ouranos) et de la terre (Gaïa). Avec sa soeur (ça se faisait à l’époque…) il engendre le Soleil, la Lune et l’Aurore. Pas vraiment un sombre (huhu) inconnu, donc. Voir un personnage aussi primordial des origines mythologiques réduit à un roi mortel (aussi assoiffé de sang fût-il) est assez douloureux. Le roi ennemi de Thésée est le fameux Minos. La cupidité de celui-ci et sa tentative de trahison des dieux engendra le fameux Minotaure, monstre à tête de taureau. Honteux d’avoir provoqué la naissance d’un tel monstre, il fait concevoir un labyrinthe par l’architecte Dédale, afin d’y enfermer la bête et la cacher. Le Minotaure… … n’est pas un homme muni d’un casque bizarroïde en forme de tête de taureau (WTF ???) mais effectivement un monstre à tête de taureau. Et pour cause : il est né des amours interdites d’une mortelle et d’un taureau divin issu des pouvoirs de Poseidon. Le labyrinthe de Dédale… …n’est donc pas une vague succession de couloirs menant à la chambre mortuaire du village de Thésée (?) mais la propriété du roi Minos, située sur ses terres, et destinée exclusivement à enfermer le Minotaure (dans le film, on a un peu l’impression qu’il s’y retrouve par hasard…). Envoyé dans le labyrinthe afin d’y être sacrifié au Minotaure, Thésée parvient à le tuer et à en sortir grâce au fil de laine d’Ariane, fille du roi Minos. Cette dernière phrase résume l’essence même de la mythologie de Thésée. Les Dieux de l’Olympe… …étaient-ils métrosexuels et munis de casques ridicules ? Passons. Quoiqu’il en soit, je n’ai jamais lu quoique ce soit sur Athéna agonisant lors des aventures de Thésée, ni de Zeus punissant un de ses fils de mort (lequel, d’ailleurs ? aucun nom n’est jamais prononcé, et son marteau me laisse très perplexe : mis à part Héphaïstos, qui n’est pas le fils de Zeus et n’appartient pas au cercle intime des dieux de l’Olympe, aucun dieu n’en possède) pour lui avoir désobéi et aidé Thésée. L’arc d’Epire… …n’existe pas. Enfin, en tout cas, je n’en ai trouvé aucune mention. Quelqu’un a-t-il entendu parler de ce mystérieux artefact serti de paillettes sorties tout droit d’un magasin Jennyfer ? MAIS POURQUOI M’ACHARNÉ-JE ? C’ÉTAIT POURTANT DIVERTISSANT. Non, sérieux. Quand on fait un film basé sur la mythologie grecque, l’on peut se permettre une certaine liberté, mais si c’était pour massacrer l’histoire de Thésée qui repose tout de même essentiellement sur l’épisode du Minotaure (donc Minos, Ariane, labyrinthe…), autant inventer un nouveau héros. En outre, ce racoleur “from the producers of 300” ne peut que nous décevoir au vu du manque d’originalité visuelle comparé à ce dernier. Notons tout de même que notre vocable n’a pas été insensible à ce mythe : un dédale, un fil d’Ariane ? J’ai mal à ma mythologie Grecque, mais également à mon étymologie…
    Pascal I
    Pascal I

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 3 221 critiques

    4,0
    Publiée le 17 février 2012
    Un très bon film épique, mythologique et parfaitement maîtrisé. On est surpris par les effets spéciaux dantesques, cascades et rythme. C'est soigné ! L'histoire en elle-même est classique (les bons et les méchants) mais ici c'est la teneur et surtout la mise en image. Rourke est énorme, parfait pour le rôle mais Cavill pêche un peu et ne donne pas la répartie. La photographie, très belle, n'est pas du niveau de "300" mais s'en rapproche. Bref que du bon si ce n'est un film un peu trop court et des interprétations inégales. 4/5 A voir !!!
    Le cinéphile
    Le cinéphile

    Suivre son activité 118 abonnés Lire ses 2 119 critiques

    2,0
    Publiée le 23 octobre 2013
    Aller ne soyons pas si méchant avec "Les immortels" qui a énormément souffert de la comparaison avec "300"! Parce que même si ce long métrage est tout simplement a des années lumière du film de Snyder, le réalisateur n'avait, je pense, aucunement la prétention d'essayer de l'égaler ou de le dépasser! Bon qu'est ce qu'on a sinon? Zéro scénario, zéro personnage, zéro émotion, avec des scènes de batailles d'un ennui étonnant qui sont compensées par les combats au corps a corps stylisés et ralentis a l'excès pour notre plus grand bonheur! Le personnage de Rourke est ridicule, méchant archétype, cliché du méchant tellement méchant qu'il tue ses sbires des qu'il est déçus, et qu'est ce qu'il en tue de ses serviteurs!! On arrive même plus a les compter! Reste une scène finale de baston contre des titans assez agréable et un arc terriblement sous employé! Seul Calvill tire son épingle de tout cela et ça lui aura valu le rôle de Superman dans "Man of steal"
    Ti Nou
    Ti Nou

    Suivre son activité 95 abonnés Lire ses 2 477 critiques

    1,0
    Publiée le 23 avril 2012
    Tarsem Singh est un esthète, du moins il le croit. Si ses délires visuels avaient un certain sens dans "The cell", ils ne sont ici que surcharges pour doper un scénario mou et de vaines tentatives de faire oublier le manque de charisme des interprètes.
    Hakim1976
    Hakim1976

    Suivre son activité 88 abonnés Lire ses 352 critiques

    2,5
    Publiée le 23 novembre 2011
    Assez décu de ce film. Le choc des Titans à coté est un pur delice... Ils ont massacré la mythologie grecque: rien n'est respecté... Ceci dit la choregraphie des combats remonte le niveau du film et je n'ai apprecié que les scenes avec Zeus , Athena et les dieux...
    il_Ricordo
    il_Ricordo

    Suivre son activité 85 abonnés Lire ses 407 critiques

    0,5
    Publiée le 3 décembre 2011
    La mythologie grecque n'est évidemment qu'un gros prétexte pour le canevas de l'histoire, par ailleurs sans queue ni tête, mêlant les dieux et les mortes, les titans et les demi-dieux dans un chaos indescriptible. Les personnages sont d'une platitude extrême, l'Olympe insipide, à l'image des décors dignes d'une pub pour ferrero rocher. Le souffle pseudo homérique fait penser à un obscur jeu vidéo abrutissant et les dialogues sont une mixture des termes "gloire", "honneur", "liberté", "immortalité" à toutes les sauces, nageant et évoluant dans les lieux communs les plus grotesques. Et la citation de Socrate est on ne peut plus crédible pour introduire un film de réflexion-zéro. Au Tartare !
    nicothrash60
    nicothrash60

    Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 1 799 critiques

    2,0
    Publiée le 24 novembre 2011
    comment peut on engager autant de moyens au service d'un film quelconque ? alors oui visuellement c'est beau et impressionnant mais c'est tellement mal joué que le film m'a paru durer une éternité. j'ai quand même réussi à rire pendant la projection et pas qu'un peu, la faute notamment à des costumes frôlant le ridicule et à des dialogues d'une niaiserie sans limite. je ne m'appesantirai pas sur le respect bafoué de la mythologie bref préférez lui 300 fois ... 300
    Félix F
    Félix F

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 2 420 critiques

    3,5
    Publiée le 27 novembre 2011
    Graphiquement parlant, le film est parfait, des effets spéciaux magnifiques, et des scènes de combats époustouflante. Moi qui ne suit pas fan de péplum j'ai apprécié. Par contre niveau scénario c'est mou, d'un classique les plus déconcertant, et franchement on à parfois de belles longueurs qui auraient pu être évitées. Cela reste regardable, pour les fans du genre surtout.
    anonyme
    Un visiteur
    0,5
    Publiée le 10 décembre 2011
    Ah Tarsem Singh! Il faudra dire que ce réalisateur aura fait parlé de lui pour ses excellents "The Cell" et "The Fall" tant ces deux métrages alliaient imagination et poésie pour "The Fall" avec un soupçon d'angoisse en plus pour "The Cell". Puis vint l'annonce de la production des "Immortels" avec qui désigné comme réalisateur? Mais oui, c'est ce bon vieux Tarsem qui se voit ouvrir les portes d'Hollywood pour crée un péplum mythologique relatant la légende de Thésée! Autant dire que même si les méchants producteurs hollywoodiens faisaient peur quant à la liberté créative de Singh, on y croyais! (du moins... j'y croyais). Tarsem allait enfin nous pondre un p*tain de superbe péplum qui enverrait direct au placard les "Choc des Titans" et autres "300". Puis arrive la bande annonce, et c'est là que la crainte commença a naquir, la crainte de ne voir finalement qu'une vulgaire production sans âme et pleine de violence parce que le sang et les effets spéciaux c'est trop "d4rk". Mais que nenni, je continuais à avoir la foi, la foi en ce bon réalisateur qui avait fait rêvé nos esprits de cinéphiles, et vient le jour tant attendu, celui d'aller voir ces "Immortels" dans les salles obscures. Autant vous dire que ça a été un suicide mental... Quelles drogues a pris Tarsem pour nous pondre une bouse de ce type? Alors je résume l'histoire qui est extrêmement recherchée sois dit en passant. Il était une fois, en Grèce, un méchant roi nommé Hyperion qui est tellement méchant qu'il veut libérer les Titans (et il nous le prouve en répétant son désir une centaine de fois...). Vient alors un gentil paysan nommé Thésée qui va péter la g*eule au méchant parce que ce dernier, en plus de vouloir libérer les Titans, a tué sa mère (oh le villain monsieur!). Il se retrouve donc embarqué dans une quête vengeresse ou il croisera Freida Pinto tout juste ressortie de "La planète des Singes" de même que John Hurt qui visiblement avait des problèmes avec ses impôts (ou alors tout comme Tarsem il a fait usage de drogues). Notre bon Thésée cherchera alors un arc magique pour pouvoir éliminer les forces du mal (mwahahahahahahah! bon ok, je me calme...). Trève de plaisanteries, il est extrêmement déplorable de voir comment Tarsem a fait une "oeuvre" pour les boeufs avec des répliques cinglantes (ah Rourke et son fameux "je veux libérer les Titans") de l'ultraviolence à répétition et tellement moche que même Dracula ne voudrait pas de tout le sang qui gicle sans oublier des costumes d'anthologie ressemblant aux vieux déguisements en cartons que me préparait ma grand-mère pour carnaval étant plus jeune. Mélangez le tout à un scénario aussi risible que pathéthique de connerie et vous obtiendrez cette série Z insipide et sans âme. Par pitié, sauvez Tarsem! Sauvez le! Car avec son futur "Miror Miror", je crains que le pire n'est pas encore arrivé...
    Rotten Tomatoes
    Rotten Tomatoes

    Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 695 critiques

    1,0
    Publiée le 9 avril 2012
    Les Immortels est un film mal réalisé, illogique et ne présentant aucun intérêt si ce n'est une dose d'action nous permettant de rester plus ou moins éveillé jusqu'à la fin et d'en garder ainsi un exécrable souvenir. Passez votre chemin.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top