Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Terminator Genisys
note moyenne
3,2
8761 notes dont 957 critiques
8% (80 critiques)
26% (251 critiques)
27% (261 critiques)
19% (183 critiques)
12% (113 critiques)
7% (69 critiques)
Votre avis sur Terminator Genisys ?

957 critiques spectateurs

AngelusT
AngelusT

Suivre son activité Lire ses 2 critiques

0,5
Publiée le 01/07/2015
Une demi-étoile pour les vingt premières minutes - celles qui revisitent la trame du T1 de James Cameron, d'ailleurs, ce n'est pas un hasard - et qui nous font espérer un Terminator détonnant. Ensuite le film s'enlise progressivement, nous ôtant un à un chacun de nos espoirs, pour finir dans le ridicule le plus total ! Ca commence par du Terminator et ça se termine en un vulgaire film de X-men ! Assurément le plus mauvais film de la franchise.
nicothrash60
nicothrash60

Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 1 724 critiques

4,5
Publiée le 01/07/2015
Ah quel pied ! Très bonne idée d'avoir confié cette suite/remake/reboot à Alan Taylor et merci à lui pour le travail effectué. C'est un réel plaisir de retrouver l'esprit Cameron dans un Terminator, une tension constante, des poursuites haletantes, des effets spéciaux au top, un second degré très sympa et ce qui fait aussi la différence, un casting 3 étoiles ! Le rôle de Sarah Connor va à ravir à la séduisante Emilia Clarke, Kyle Reese est parfait et que dire du retour en force de Schwarzy pour lequel le scénario est adapté selon son âge. Franchement c'est du tout bon du début à la fin, le scénario est béton mais pas trop alambiqué non plus, les coups d'oeils aux anciens opus sont délicieux et on a le droit à des affrontements de toute beauté. Hans Zimmer s'est chargé de la B.O. et ça s'entend, c'est un régal pour les oreilles et pour les yeux également, comme quoi on peut produire des blockbusters et les réussir. Pour ce Terminator Genisys, c'est le cas et c'est jubilatoire. Bravo Alan Taylor !
Wolverine1992
Wolverine1992

Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 405 critiques

1,5
Publiée le 19/10/2015
Après un quatrième épisode très moyen, mes attentes étaient très faibles pour ce cinquième opus, malgré le retour d'Arnold Schwarzenegger. Et j'avais vu juste, le film est un bazar monumental, un brouillon sans aucune originalité, sans aucune créativité et sans l'ombre d'un charme. Le film enchaîne les incohérences, il n'essaye même pas d'être crédible avec ses histoires de voyage dans le temps. Les acteurs sont plutôt bons et c'est bien filmé. Malheureusement quand le scénario ne suit pas, tout le reste s'écroule. Soit le film est incompréhensible soit il est bourré d'incohérences. Difficile à dire en un seul visionnage. Mais un seul m'aura suffit pour savoir que le film est tristement mauvais.
Xavier W.
Xavier W.

Suivre son activité Lire sa critique

0,5
Publiée le 04/07/2015
C'est une première pour moi d'écrire sur ce blog. En fait, il fait tellement chaud que cela reste une activité supportable. Ce film est une honte pour ceux de ma génération (né dans les années 70). Ils ont réussi à effacer absolument tout ce qui donnait du caractère aux personnages. Et le jeu des acteurs - surtout de l'actrice - est lamentable. Cela sonne si creux qu'ils peuvent la recruter pour une publicité sur une lessive! Evidemment, c'est aussi une question de génération. J'ai écouté les réactions à la sortie du film et toutes les personnes de ma génération avaient le même avis. Mais les plus jeunes étaient nettement plus positifs, voir emballés par les effets spéciaux et la sans doute leur premier contact avec le Terminator. Et petit désastre supplémentaire : l’explication sur les mondes parallèle vous laisse sans voix (et d’ailleurs on ne comprend pas comment out ce petit monde se retrouve au même endroit). Quoi qu’il en soit, génération ou pas, je ne comprends pas comment les réalisateurs peuvent manquer à ce point de jugement pour choisir des acteurs si creux. A titre de comparai
ConFucAmuS
ConFucAmuS

Suivre son activité 158 abonnés Lire ses 438 critiques

1,0
Publiée le 02/07/2015
Terminator bon pour la casse? Depuis plus de dix ans, on était en droit de se le demander. Pas que les deux dernières suites manquaient de moyens, mais plutôt de rigueur dans leur exécution. Surtout au regard de la merveille cinématographique que proposait James Cameron avec les deux premiers opus. Alors que l'univers développé par le réalisateur offrait de multiples possibilités pour l'avenir, le Soulèvement des Machines et Renaissance bâclaient leurs intrigues et leurs personnages. D'où une impression que la VRAIE suite aux chefs-d'œuvre de Cameron restait à faire. C'est donc dans cette optique qu'a été conçu Terminator Genisys. Occultant les deux derniers films (de manière assez claire), cette nouvelle tentative choisit la refonte intégrale. Le point de départ du film correspond à l'envoi du premier Terminator et de Kyle Reese en 1984 (donc à la genèse de la saga). On boucle la boucle? Pas tout à fait, car on comprend vite que ce qui va suivre n'a rien à voir avec ce qu'on a connu par le passé. Le T-800 vient à peine d'arriver qu'il se retrouve confronté à un "homologue" plus âgé. De son côté, Reese se retrouve traqué par un T-1000. Et Sarah Connor est cette fois une combattante aguerrie. Et pour cause, puisqu'elle a été élevée par le "vieux" T-800...Que s'est-il passé? Le film prend le parti d'une réalité alternative, solution plutôt audacieuse pour relancer la franchise et éviter les incohérences avec les premiers. Bonne pioche ou coup de grâce? Pour le mythe, c'est surtout un bon coup de pioche asséné sans grâce. Car malgré un décollage plutôt convaincant (l'intro réalisant le fantasme de beaucoup de fans), Terminator Genisys ne fait que dégringoler par la suite. Un gros problème d'écriture est à signaler...et sur plusieurs points. La réalité alternative devient vite un prétexte pour enchaîner les scènes d'action dépourvues de personnalité, au détriment d'une histoire réellement novatrice. Car au final, la narration et l'objet du film sont strictement les mêmes. On reprend la même formule, la seule chose qu'on y ajoute c'est de de la surenchère balourde (T3 et Renaissance passent presque pour des films intimistes à côté). La science-fiction laisse ici place à une escalade destructrice évoquant malheureusement plus les super-héros qu'autre chose. Alan Taylor était donc tout indiqué à la réalisation, vu que son précédent long se nommait Thor 2. Ajoutez les incohérences en pagaille (dépassant de loin les deux prédécesseurs), spoiler: une scène post-générique lamentable, et ça donne une idée de l'affront. Pour les personnages, à défaut d'être un dépoussiérage, le film est surtout un vrai carnage. Schwarzenegger fait son grand retour. Peut-on en dire autant de l'inoubliable Terminator? Pas vraiment, le personnage qu'incarne l'acteur étant presque (?) devenu la caricature de ce qu'il était. Avant, il était le ciment d'une histoire humaine fascinante. Aujourd'hui, il en est réduit à jouer les comiques troupier dans une intrigue qui tient plus de la pantalonnade paresseuse. Le personnage culte de Kyle Reese se voit lui aussi fusillé sur l'autel de la désuétude. Le choix de Jai Courtney, pour reprendre le rôle tenu avec génie par Michael Biehn dans le premier volet, était déjà incompréhensible. Mais il faut croire que c'était raccord avec cette "réinvention" qui souille sans vergogne le héros immortalisé en 1984. Et là, même la pirouette de la distorsion temporelle ne peut rien y faire, car le personnage vient bien du futur apocalyptique que les films de J.Cameron ont décrit. Le problème ne se pose peut être pas pour la "nouvelle" Sarah Connor, il n'empêche qu'elle perd beaucoup en substance. Emilia Clarke est moyennement convaincante, très loin d'égaler l'iconique Linda Hamilton.La relation Sarah Connor/Kyle Reese est un modèle de sabordage. Pas d'alchimie, dialogues d'un mielleux à vomir, clichés d'un autre temps,...On souffre presque à chaque scène entre les deux. Seul l'impeccable Jason Clarke parvient à tirer son épingle du jeu en John Connor. Il aurait pu en être de même pour J.K Simmons et Matt Smith s'ils étaient un tant soit peu développés, malheureusement ils font de la figuration ici. "Vieux mais pas obsolète"? Au final, cette réplique de Schwarzie fait plus de peine qu'autre chose. Car si on considère qu'une intrigue ne pèse rien face à un spectacle artificiel et stupide, effectivement, Terminator Genisys ne l'est pas. Avant, Terminator fascinait, émouvait et faisait rêver. Aujourd'hui, il fait juste pitié. Pourvu que ce soit terminé pour lui.
Sonic CD
Sonic CD

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 75 critiques

1,5
Publiée le 03/07/2015
Juillet 2015 - Alan Taylor parvient à broyer définitivement le mythe Terminator dans ce 5 éme opus. A entendre James Cameron, si nous avions aimé Terminator 1 et 2, nous allons adorer ce Terminator Genysis. Ce ne fût pas mon cas. Sachant que le synopsis ne m'a pas particulièrement séduit, je suis allé le voir sans grand enthousiasme. Dans un premier temps, je suis déçu par ce "recyclage" de scènes issu de Terminator 1. J'assiste à un sentiment de déjà vu dès les premières minutes du film.spoiler: Papy Schwarzy affronte Shwarzy plus jeune en images de synthèse... Jason Clarke, Emilia Clarke et Jai Courtney ne m'ont pas du tout convaincu dans leurs rôles respectifs. Byung-Hun Lee dans son rôle de T1000 est bien moins crédible que Robert Patrick. Il reste après Arnold dans son rôle de "Papy" qui apparaît sous les traits d'un Terminator plus humain et plus protecteur. Ce Terminator Genysis constitue le plus mauvais épisode de la saga avec un scénario ridicule. Je veux bien que les Terminator ont toujours eu un scénario complexe mais cette fois ci le scénario n'est qu'un prétexte pour aligner des scènes d'action et d'effets spéciaux. L'ambiance sombre et oppressante des 2 premiers Terminator a totalement disparu comme si le film cherchait à viser un public plus large. Une étoile généreuse attribué à Papy Schwarzy, une demi étoile pour les scènes d'action et le pseudo message que le film fait passer sur l'hyper connectivité et internet. Vous avez dit: I"ll be back? Non justement, le massacre n'a que trop duré avec cet opus.
FeetLover
FeetLover

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 286 critiques

0,5
Publiée le 03/07/2015
Grosse déception. Les acteurs sont mou du genoux, l'histoire est bancale et part dans tous les sens. Ils arrivent même à détruire le mythe du 1er Terminator en une seule scène. Emilia Clark n'est pas crédible pour un sous, quand aux autres, encore pire. Même Schwarzzy peine dans ce film. T3 est finalement pas si mauvais à la comparaison, c'est même un chef d'oeuvre à coté !
Clement C.
Clement C.

Suivre son activité Lire sa critique

0,5
Publiée le 01/07/2015
0.5 Pour les 5 première minutes du film ... Pour moi cette opus de la saga n'est totalement pas un Terminator . spoiler: Dans le film Terminator 3 ont nous emmène au jour du jugement dernier John découvre que le Jugement Dernier a seulement été repoussé au 21 avril 2011 Dans Terminator 5 ont nous emmène en l’année 2017 ou Skynet n'a toujours pas vu le jour et a la fin du film ont nous dit que je jugement dernier est évitée. Ce film est une honte a la saga et une insulte a ses Fans .
predalpha
predalpha

Suivre son activité Lire ses 4 critiques

0,5
Publiée le 02/07/2015
Comment saccager une licence... Un jeu d'acteur catastrophique, un scénar nanar, un scharzi relayé à un papy guignol. Franchement j'ai du mal à comprendre l'acharnement sur mcg lorsque je vois un tel suicide de licence.
elbandito
elbandito

Suivre son activité 191 abonnés Lire ses 863 critiques

2,0
Publiée le 09/07/2015
Longue attente pour aboutir finalement à l’épisode le plus inconsistant de la saga. La faute à un casting médiocre, notamment Jason Clarke et sa nièce Emilia Clarke peu crédibles en John et Sarah Connor, mais aussi la nouvelle coqueluche Jai Courtney, bien loin du personnage torturé de Kyle Reese. Perdu dans des méandres de nœuds temporels qui génèrent un passé puis un futur différents, le réalisateur Alan Taylor n’est pas visionnaire et se contente de faire le boulot commandé par Hollywood, en perdant toute cohérence d’un scénario qui explore trop de pistes sans réellement les approfondir et dont l’objectif est de faire l’apologie des applications pour mobiles, sujet commercial d’actualité qui touchera à coup sûr un large public. Il y a pourtant quelques bonnes choses dans ce Terminator Genisys, les effets spéciaux numériques, notamment sur Skynet et John Connor, les scènes de combats au corps à corps en Schwarzy et son double, le plaisir de retrouver l’ambiance du premier épisode, les scènes d’actions dynamiques et le fort capital sympathie envers Arnold Schwarzenegger, devenu ange gardien, vieux mais pas obsolète, dont le jeu de papy gâteau suscite parfois un sourire.
Stark3
Stark3

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 6 critiques

5,0
Publiée le 27/06/2015
J'ai été le voir hier soir en avant premiere j'étais impatient mais avec la peur de la déception et bien franchement c'est la meilleure suite après Terminator 2 d'ailleurs le 3 n'est clairement pas mis en avant sur cet opus il est clairement mit au oubliette aucun rapprochement salvation n'en parlons pas non plus loin de la de cracher sur le 3 et salvation il y a eu pire comme film ça reste de bon divertissement. Revenons a nos moutons Schwarzenegger reprend très bien son rôle après toute ces années la remplaçante de Linda Hamilton fait très bien son Job et celui de Kyle Reese aussi peut être un poil de charisme en plus sur ce dernier aurait été bien mais rien de dramatique Verdict : le I'll be back est bien la et en pleine forme
gimliamideselfes
gimliamideselfes

Suivre son activité 874 abonnés Lire ses 3 692 critiques

1,5
Publiée le 05/07/2015
Je ne suis pas un grand fan de Terminator, la première fois que j'ai vu le premier j'avais même détesté, mais bon, après avoir vu le quatre, j'ai revu le 1 et vu les épisodes 2 et 3. Et les deux de Cameron ne sont pas si mauvais, l'évolution entre le 1 et 2 est plutôt intéressante et on a droit à quelques scènes assez badass... Mais bon les relations père/fils moi ça m'emmerde... tout comme la relation Ripley/Newt m'emmerdait dans Aliens... Le trois était vraiment mauvais et je n'en ai quasiment aucun souvenir, j'ai préféré le quatrième malgré son casting. Casting qui ne revient pas ici pour la suite... Alors est-ce-que le film ne prend pas en compte les épisodes 3 et 4, je ne saurai le dire, mais bon, quitte à faire n'importe quoi autant continuer avec le même casting non ? Bale tourne dans n'importe quoi pour un peu de fric pourquoi prendre Jason Clarke dont la tête ne me revient absolument pas ? D'ailleurs tout le casting de cette suite est juste abominable, Courtney ? Mais WTF ? faut qu'ils arrêtent de tenter de nous l'imposer comme une sorte de relève des stars d'action des années 80/90 ! Mais le pire du pire reste Emilia Clarke qui non contente de garder ses vêtements (la seule fois où je l'ai vu dans un truc c'était un extrait de Games of Throne où elle était à poil) joue comme un cochon ! Arrhh c'est réellement immonde à voir ! C'est faux... mais faux... Limite j'avais envie de lui donner une pièce par pitié. On arrive donc au moment dans l'histoire de Terminator où John Connor envoie son papounet dans le passé, moment que l'on attendait (même moi), histoire de boucler la boucle et qu'on en finisse avec cette saga qui aurait dû se finir avec T2. Mais non... Ce n'est que le début et là on enchaîne les incohérences, le film n'essaye même pas d'être crédible avec ses histoires de voyage dans le temps, de modification de timeline... ah non, ils s'en tamponnent le coquillard ! Du coup ça donne lieu à des discussions absurdes au possible où les deux parents de John Connor se disputent pour savoir s'ils vont tomber amoureux et enfanter de John Connor alors qu'ils ne sont même pas en 1984 ! (et puis bon les capotes ça existe). C'est d'un ridicule ! Je passe outre tous les changements par rapport au premier Terminator au niveau de la timeline puisque ça ne prend pas sens dans cet opus... on sent qu'on devra y répondre dans la suite... youpi... sans qu'en fait je m'en fous... Mais le plus incohérent c'est la scène finale qui n'a aucune raison d'être. Comme je l'ai dit ils n'ont même pas essayé une seule seconde de faire preuve un temps soit peu de cohérence au niveau temporel et ils expliquent des trucs avec du baragouinage pseudo scientifique qui me donne juste envie de vomir. Alors certains me diront qu'on ne vient pas pour l'histoire mais pour l'action, déjà ils ont tort, mais en plus c'est le réal de Thor 2 aux commandes... faut vraiment que j'en rajoute ? C'est générique au possible ! On a déjà vu tout ça, c'est pas fun, c'est pas badass, c'est pas flippant... c'est ridicule... Le type a tellement pas de talent qu'à un moment Reese et Connor doivent se foutre à poil et il se passe rien, aucune alchimie, rien du tout... Tu vois le vide total, aucune volonté de mettre un peu de magie dans cette "relation". Je dirai néanmoins que Courtney a réussi à me faire sourire une fois, j'ai eu honte... je me suis flagellé pour me purifier, n'ayez crainte. C'était lorsqu'il demande au T-800 de prouver son identité et que Schwarzenegger explique que les T-800 ne peuvent pas modifier leur apparence, ce à quoi Courtney répond : "pas de doute, c'est lui". On se tape aussi à côté de ça le pire I'll be back de la franchise ! Bravo ! C'est long aussi... beaucoup trop long... Ah j'allais oublier, le fameux twist... celui que Cameron spoile allègrement (lorsqu'il vient faire la promo du film en échange de son petit chèque) ainsi que la BA... ils tentent de refaire le coup de T2 où le rôle du T-800 est inversé, mais ça ne fonctionne pas... déjà parce qu'on s'en fout... mais pire encore... parce que ça n'a aucun intérêt, ça sert à rien, ça serait lui ou un autre... ça ne change rien... Bref c'est vraiment pas top !
Raptor Bonaparte
Raptor Bonaparte

Suivre son activité 76 abonnés Lire ses 253 critiques

2,5
Publiée le 03/07/2015
Très moyen. Six années ont passé depuis le détesté, mais sympathique, Terminator Renaissance. Voici venu le temps de renouer avec les sources de la saga en proposant une suite plus directe là où l'on s'était arrêté. La mission est confiée à Alan Taylor a qui l'on doit Thor 2, dévoilant un titre qui en fait rire plus d'un : Terminator Genysis. Alors, que vaut cette suite au titre si mal orthographié ? Le scénario veut jouer la sécurité en multipliant les références aux fans les plus difficiles à convaincre. Exit les idées saugrenues de T3 et TR, le film nous plonge dans un univers post-apocalyptique très proche des codes de franchise. Calculé comme une boucle indéfinie, on suit pas à pas l'évolution de personnages qu'on connait très bien : Kyle Reese au côté de John Connor. Propulsé dans le passé afin de changer le futur, Kyle se rend très vite compte que la donne a totalement changé. Inutile d'y aller par quatre chemin, mais le film ne fait quasiment aucune fautes pendant une bonne demi-heure. Jouant sur la nostalgie en réitérant des moments cultes du premier opus, le film multiplie les clins d’œils et hommages en tout genre. Pas désagréable, le passé est vite modifié et permet de mélanger les styles et personnages issus des deux premiers opus. Mais un élément perturbateur vient changer toute la donne et le futur s'en voit modifié. Exit le jugement dernier, désormais on est en face d'une sorte de sous-produit de SF étrange qui ne convainc pas un seul instant. Les séquences s'enchainent avec lourdeur, le scénario se perd dans le passé/présent/futur en innovant, n'hésitant pas à bousculer les codes de la saga. Plus de Terminator, ni de Skynet, désormais la menace a évolué, et elle a beaucoup trop évoluée ! Brouillon, ce cinquième opus se voit donc très déséquilibré, balloté entre une premier partie intéressante et une deuxième décevante. Le casting du film est très étoffé. La plus grosse attente, mais aussi la plus grosse déception reste Arnold Schwarzenegger qui semble ne plus du tout convenir pour le rôle. Pas à son aise, son personnage qui a évolué se rapproche beaucoup (trop ?) d'un humain. Côté satisfaction, Jason Clarke (La Planète des Singes l'Affrontement) est plutôt bon même si son personnage ne correspond plus du tout avec le John Connor qu'on connait. Emilia Clarke (Game Of Thrones) obtient le rôle clé de Sarah Connor, et il faut dire qu'elle parvient à tenir le rôle avec bravoure et envie. Jai Courtney (Die Hard 5) est plutôt bon même si, lui aussi, est très différent des autres acteurs qui ont incarné Kyle Reese. Enfin, on peut citer le sympathique Byung-Hun Lee qui, à défaut de faire mieux que Robert Patrick, reste très bon en T-1000. Les autres personnages sont sympathiques mais n'apportent pas grand chose à la saga à l'image de Dayo Okeniyi (T2) qui reprend son rôle de Danny Dyson. Côté réalisation, le film s'en tire très bien. Les décors du futur sont excellents et respectent la vision post-apocalyptique de la trilogie (chose qu'avait renié Renaissance). Ceux du passé sont également très emprunt de nostalgie et jouent beaucoup dessus. Pas désagréable, la nouvelle version du futur déçoit tout de même par son côté épuré et impersonnel. On peut également regretter l'usage quasi constant de CGI alors que les précédents opus misaient sur des animatroniques/combinaisons... La bande son de Lord Balfe, qui s'est souvent illustré en tant que n°2 aux côtés d'un certain Hans Zimmer, restitue une bande-son sympathique et répondant aux attentes. Les : une première partie excellente bourrée de clins d’œils, des acteurs assez impliqués, une réalisation et une BO intéressantes Les - : mais une deuxième partie beaucoup trop éloignée des codes de la franchise (malgré son caractère original), le thème du voyage dans le temps n'est pas maitrisé, un antagoniste aux motivations obscures, un happy-ending un brin trop cliché, le pauvre Papy Schwarzy qui est à la ramasse. Terminator Genysis est l'exemple parfait du film qui ne fait aucune faute pendant une bonne demi-heure avant de partir totalement en vrille. Prenant exemple sur X-Men Days Of The Future Past où l'on change le passé de la saga avec deux/trois coups de baguettes magiques, Terminator Genysis bouscule les autres opus pour réécrire la franchise à sa façon. Alan Taylor a sans doute voulu innover en changeant les codes. "La menace a changé" nous dit l'affiche, sauf qu'on ne veut pas d'une nouvelle menace, on veut du classique et on ne retrouve cela que pendant une première partie qui reste beaucoup trop courte par rapport au reste du film. Une suite décevante qui n'aura pas su jouer le rôle qu'on attendait d'elle. Dommage.
Florent H.
Florent H.

Suivre son activité 28 abonnés Lire sa critique

5,0
Publiée le 02/07/2015
vraiment génial ! on retrouve l'esprit des deux premier ! avec les moyens d'aujourd'hui. On dirai que le film dur 30min !
Fabrice C.
Fabrice C.

Suivre son activité Lire ses 9 critiques

3,5
Publiée le 25/07/2015
I'll be back. il est effectivement revenu. Si on avait le sentiment de perdre progressivement de l'essence de la saga sur les 2 précédents opus, la situation est bien retablie dans genesys. Bien que comportant quelques incohérences dans le scénario, on n'en est pas pour le moins pris dans l'action. Les puristes sauront apprécier et retrouveront la nostalgie des premiers opus avec un gouvernator apparaissant jeune et affûté comme à ces heures de gloire.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top