Mon AlloCiné
    Casino
    note moyenne
    4,3
    20674 notes dont 754 critiques
    59% (443 critiques)
    27% (204 critiques)
    7% (51 critiques)
    4% (32 critiques)
    2% (16 critiques)
    1% (8 critiques)
    Votre avis sur Casino ?

    754 critiques spectateurs

    Cronenbergfansoff
    Cronenbergfansoff

    Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 16 critiques

    3,0
    Publiée le 26 février 2018
    c'est bien mais c'est trop long le casting est pas mal et les couleurs sont belles bon film. Je le déconseille aux moins de 13 ans. 3/5
    Eric C.
    Eric C.

    Suivre son activité 43 abonnés Lire ses 205 critiques

    5,0
    Publiée le 19 février 2018
    Film et oeuvre majeure de Scorcese, chef d'oeuvre cinématographique tant au niveau de la maestria et la maîtrise de la narration que dans la façon de filmer avec des scènes d'anthologie à décortiquer dans les écoles de cinéma. Le film référence sur Las Vegas à l'époque de la main mise de la mafia sur les casinos, son apogée mais aussi sa chute. Un film sur Las Vegas, sur les casinos, sur la mafia mais avant tout un récit fantastique autour de 3 personnages et acteurs majeurs. 2 amis d'enfance qui vont prendre le pouvoir à Las Vegas mais avec des méthodes et une philosophie différentes. Robert de Niro en patron de casino appuyé par la mafia, homme public, presque rangé, mondain et roué qui se met tout le monde dans la poche à grand renfort de petites et grandes corruptions. Joe Pesci, le bandit, le gangster, le violent qui se fait sa place du côté obscur non sans une égale réussite. Et puis une histoire d'amour, compliquée, chaotique, passionnée et violente de De Niro avec Sharon Stone, la femme sublime, totalement attirée par l'argent, les bijoux, manipulatrice enjoleuse qui agit par intérêt mais aussi par sa façon d'aimer à elle, tout en se détruisant progressivement dans l'alcool et la drogue. Un couple d'anthologie avec une force et des caractères incroyables. Sharon Stone, choisie par De Niro car il pensait que seule cette actrice saurait être à la hauteur pour lui tenir tête, être crédible, se hausser à son niveau. Son meilleur rôle assurément, époustouflant car Sharon Stone ne se limite pas à Basic Instinct et prouve dans casino son immense talent tout en étant éblouissante de beauté. L'affrontement Pesci, De Niro est lui aussi un moment mémorable de cinéma, le monstre de talent De Niro offrant à Pesci son rôle majeur, magnifié par ce partenaire de jeu et le talent de Scores. Un film dantesque, un chef d'oeuvre qui n'a pas vieilli. A voir absolument.
    Tiger V.
    Tiger V.

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 866 critiques

    4,0
    Publiée le 29 avril 2016
    Je ne suis pas un grand fan des films de Martin Scorsese et ni de films dramatiques, de casino ou de gangsters mais celui m'a particulièrement plus. Histoire pas trop mal mise à part quelques scènes inutiles ou des parties pas assez exploité. Un duo d'acteurs qui se la joue bien et qui a déjà fait leurs preuves dans les Affranchis, Robert de Niro et Joe Pesci sont excellents. Accompagnés en plus d'une magnifique Sharon Stone. Le casino et ses magouilles sont bien mis en valeur dans ce film. Certains trucs sont assez ennuyeux comme la manque de progression dans la relation entre Robert de Niro et Sharon Stone. Las Vegas nous offre quelques jolis décors. Des beaux costumes. Un film qui mérité d'être vu au moins une fois pendant nos vies.
    buller84
    buller84

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 16 critiques

    5,0
    Publiée le 10 juillet 2008
    Film magistral nous peignant avec brio l'univers de la pégre à Las Vegas dans les années 70. L'ascension de celle-ci est aussi fulgurante que sa chute et Scorsese nous le film avec grand talent. Servi par un De Niro et un Joe Pesci en grande forme et une Sharon Stone surprenante, ce film ne pouvait qu'être exellent et effectivement il l'est.
    Santu2b
    Santu2b

    Suivre son activité 99 abonnés Lire ses 777 critiques

    5,0
    Publiée le 9 février 2008
    Eh bien ce coup ci, il n'y a plus qu'a s'agenouiller ! Certaines mauvaises langues ont reproché à "Casino" d'être une copie de son ainé de cinq ans j'ai nommé "Les Affranchis" mais c'est complètement faux. Déjà pour la simple et bonne raison que si "Les Affranchis" tronait sur un registre clairement défini (à savoir le film de gangsters), "Casino" semble plus difficile à caser de par la diversité des thèmes explorés et la richesse intense qui en découle. Sommes nous face à un film-mafia ? Un Western épique ? Un documentaire sur les rouages du jeu ? Un triangle amoureux ? Difficile à dire d'autant plus que Scorsese brasse tout cela avec la précision d'un orfèvre. Comment oublier cette musique bouleversante sublimant cette inoubliable photographie ? On a l'impression que le maître se soit inspiré du fauvisme ici tant les couleurs sont flamboyantes et appuient la terrible attraction qu'exerce cette ville du péché. L'oeuvre béneficie aussi des prestations époustouflantes de Robert de Niro et Joe Pesci, offrant également à Sharon Stone l'un de ses plus beaux rôles. Il s'agit d'un opéra vif et sanglant qui ne s'oublie pas. Une apothéose.
    TheWaaalkingDead
    TheWaaalkingDead

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 921 critiques

    4,5
    Publiée le 7 février 2014
    Bon alors Casino concrètement pou moi c'est un des meilleurs Scorsese. On sent que les années 90 sont les années gangsters avec Martin, puisque 6 ans après Les Affranchis, il reste dans le milieux mafieux mais cette fois avec un nouveau "cadre" avec le monde de l'argent! Tout d'abord ce qui est très sympa dans ce film c'est la narration, là dessus elle se rapproche de Les Affranchis avec de nouveau une scène d'introduction avant le générique, qui provient d'une scène que l'on retrouvera bien plus tard au cours du film. Toujours en comparaison le film a peu de dialogues et est beaucoup plus basé sur la narration des personnages principaux à savoir Sam (Robert De Niro) et Nicky (Joe Pesci). Il faut dire que c'est un des points forts du film, j'apprécie énormément les films narrés. Bref pour finir sur la comparaison Les Affranchis/Casino, on constate que le film est tiré d'une histoire vraie et bien évidemment on ne peut passer à côté du casting qui à l'exception d'un Ray Liotta est quasiment le même.
    Guillaume836076
    Guillaume836076

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 120 critiques

    5,0
    Publiée le 2 novembre 2012
    Dernier monument (plus qu'un chef d'oeuvre) réalisé par Martin Scorsese, mon cinéaste américain préféré avec Clint Eastwood... qui construit une œuvre unique, dont "Casino" serait le diamant... Pourtant rien. Pas de nominations aux Oscars sauf pour la composition bluffante de Sharon Stone (Ginger), qui illumine l'écran de sa beauté, certes, mais qui prouve ici l'intelligence de son jeu face à un très bon metteur en scène. Vu la première fois lors de sa sortie au cinéma. Une claque visuelle dès la première séquence d'ouverture. Je me suis dit: "ouaouh ce mec est un génie! Epoustouflant". Le reste du film ne descend jamais du niveau de mise en scène de cette première séquence d'ouverture. Après 17 années de recul, cinq à six visions du film plus tard, je pense toujours la même chose. Scénario béton, quasi-documentaire et passionnant, quand il s'agit de décrire les détails de la vie du casino et sa gestion interne et les arrangements entre amis, mais aussi les relations avec les patrons maffieux de Los Angeles, les trafics de Nicky et la traque du FBI. La violence est montrée de façon brute, avec réalisme, sans complaisance, nous valant des scènes glaçantes et difficilement supportables Jeu de De Niro à son meilleur (Casino reste sa dernière collaboration avec Scorsese) et Joe Pesci, crève l'écran en gangster violent et incontrôlable (des scènes mémorables) Mais avec le recul, je trouve que la dernière heure du film est parfois longuette, en voulant nous exposer de long en large comment et pourquoi on en arrive à cette déchéance (le triangle Sam,Ginger, Nicky)... Scorsese en voulant souligner,appuie de trop, devient répétitif, là où il aurait dû suggérer, éluder, aller à l'essentiel... parce que le spectateur sait comment tout cela va finir de toute manière... Seul bémol, car les personnages et l'histoire sont d'une telle force, que l'on oublie les répétitions. Également film à valeur documentaire sur le Las Vegas des 70's (superbe travail de reconstitution:décors,costumes,accessoires) et réflexion sur la fin d'un monde qui nous laisse "nostalgique" face aux excès de la mondialisation (tout est argent, tout se vend même en ciblant tous les publics...). Un must. Une leçon de mise en scène.
    Alexis P
    Alexis P

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 289 critiques

    5,0
    Publiée le 5 mai 2011
    Casino réalisé par Scorsese réalise la un très bon film , avec toujours la voix Off pour raconter l'histoire ,c e qui est très sympa , un histoire vraiment excellente , des dialogues culte , des scènes culte... que dire de plus , Joe pesci toujours excellent avec sa Grossierte , un fin culte , une histoire qui retrace la vie de Sam Rothstein , du bon Scorses , des filmes de gangster vraiment excellent , une Sharon Stone vraiment excellente très convaincante !! un bon fil a posséder dans vidéothèque , bon film a voir et a revoir ! !!!!!!
    Thibox_
    Thibox_

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 261 critiques

    5,0
    Publiée le 27 décembre 2013
    Une nouvelle immersion dans le monde de la mafia pour le grand Scorsese et un nouveau coup de maître! "Casino" est un film culte, une fresque monumentale avec un casting impressionnant: l'impeccable Robert de Niro, la sublime Sharon Stone et l'inoubliable Joe Pesci. Les scènes cultes, la réalisation maîtrisée et la bande son de fou confirment que ce film fait parti des meilleurs films de Martin Scorsese.
    Sid Nitrik
    Sid Nitrik

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 313 critiques

    4,0
    Publiée le 2 février 2014
    Scorsese délaisse NY pour Las Vegas et plonge dans les us et coutumes de « la cité du vice » avant l'arrivée des grosses compagnies de jeux et leurs systèmes « plus cadrés ». Tiré de faits réels, le film s'appuie essentiellement sur des jeux d'acteurs magistraux (le trio DeNiro-Pesci-Stone), sur une réalisation béton, une BO formidable et une retranscription soignée du contexte, la ville étant magnifiquement personnifiée. Rien à dire sur tous ces points. Le seul problème de « Casino », c'est qu'à vouloir raconter cette histoire dans les moindres détails, en peaufinant chaque scènes, chaque séquences, et en voulant respecter une certaine durée (initialement le film devait faire 3h45, 45 min ont été coupées par le réalisateur) Scorsese impose à son spectateur un rythme global parfois trop rapide malgré 3h de film. Ainsi on a parfois du mal à s'y retrouver dans les nombreux personnages secondaires et dans l'absence d'une réelle structure d'ensemble. La grande introduction narrative du début en est un bel exemple. « Casino » a ce paradoxe génial d'être à la fois méticuleux dans sa mise en scène et bordélique dans son développement. Un très bon film de mafia pour le réalisateur mais néanmoins un ton en dessous de ses « Affranchis ».
    Kilian Dayer
    Kilian Dayer

    Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 516 critiques

    4,5
    Publiée le 12 mars 2014
    Fort du succès retentissant des Affranchis, cinq ans plus tôt, Martin Scorsese reprend les armes, main dans la main avec l’écrivain Nicholas Pileggi pour dresser le portrait grandiloquent de l’époque faste d’un Las Vegas plus que jamais dominé par la pègre. Les codes sont sensiblement les mêmes chez Scorsese, violence extrême, luxure et décadence. Sans doute plus cossu, dans sa forme, que les Affranchis, Casino n’en reste pas moins une œuvre semi-didacticiel sur l’exercice mafieux dans l’univers américain des années 70 et suivantes. Le réalisateur quitte son New-York natal pour s’atteler à mettre en lumière les tactiques, manigances qui régissent l’enrichissement d’individus peu moraux sur le dos de l’industrie du jeu au Nevada. Las Vegas, terre promise pour les bookmakers, gangsters opportunistes et femmes fatales, tous à l’appât de gains mirobolants d’une accessibilité encore jamais vue auparavant. C’est là que tenteront de bâtir leurs empires le book juif, petit protégé de la mafia du Midwest, le gangster ultra-violent à la recherche de notoriété et la femme objet dans toute sa splendeur. Nettement plus fastueux encore que précédemment, Martin Scorsese use en abuse, pour notre plus grand plaisir de compréhension, d’une voix-off indispensable. Chacun y va de ses anecdotes, tissant une toile imparable autour du petit monde de Ace, Nicky et Ginger, trio sublimer par la distribution des rôles, coupable à la fois d’opportunisme et d’individualisme. Si le trafic de drogue marquait le déclin des affranchis en 1990, c’est ici une femme qui sera synonyme de fin pour la luxuriante carrière criminelle de nos deux intéressés. Conviés à engranger un maximum d’oseille par les pontes du milieu, sans faire de vagues, les bêtises conjugales et criminelles de chacun bouleverseront à jamais leurs quotidiens respectifs. Sans doute moins culte que les Affranchis, toujours le même film, Casino, plus langoureux, approfondi son sujet sans jamais cesser d’établir un constat brûlant et pessimiste. L’Amérique capitaliste semble alors appartenir à celui qui fait régner son propre code moral, à l’immigration européenne et autres visionnaires trop peu honnêtes pour à jamais ne plus rentrer dans le droit chemin. L’appât du gain est un tel moteur dans l’œuvre de Martin Scorsese que les portraits de truands qu’il dresse, à maintes reprises, sont toujours chics, démesurés, mais jamais ni romantiques ni mélancoliques. Tout ici n’est que violence, noirceur, jamais le réalisateur ne permet à ses comédiens de s’apitoyer, bêtes de somme qu’ils sont, costumés comme à la parade mais toujours d’un charisme sans précédent. Si parfois le réalisateur penche vers la caricature mafieuse, ici les boss terrés dans un tripot de Kansas City, à aucun moment vient à l’esprit une quelconque forme d’humour. Notons que si le film est hautement dramatique, le ton donné est plutôt léger, un paradoxe avéré alors que l’on assiste finalement à une exécution finale parmi les plus violentes et cruelle de l’histoire du septième art. Scorsese alimente un récit fleuve de toutes sortes d’allusions, de fioritures qui ne prétéritent pourtant jamais la bonne lecture de l’œuvre dans sa globalité, portrait glaçant et oh combien passionnant d’un univers hors de portée, soyons-en rassuré. Si la prestation de Sharon Stone à bien failli lui rapporter une statuette bien méritée, soulignons que Casino n’aurait rien été de tout cela sans cette formidable composition des habitués que sont Robert De Niro, ici la victime dorée, et Joe Pesci, acteur légendaire pour trois raisons, soit Raging Bull, Les Affranchis et Casino. Violent, élaboré avec une minutie toute particulière, cette œuvre dantesque marque la franche notion pessimiste qu’à la réalisateur natif de Little Italy de son pays et du dénommé rêve américain. La séquence finale, qui voit l’ex gérant crapuleux du Tangiers regretter la gestion des établissements de jeu par la pègre et qui constate simplement que la mafia passée, c’est finalement les multinationales qui s’emparent du marché, avec les mêmes techniques financières, est un excellent épilogue à un film aussi important dans le patrimoine cinématographique que dans le cœur de fan de maestro italo-américain. Sublime et encore et toujours sublimé par un aura à jamais collé aux basques des œuvres de l’un des maîtres du cinéma contemporain. 18/20
    gaut zila
    gaut zila

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 84 critiques

    4,0
    Publiée le 29 novembre 2014
    Quand on parle de films de mafieux, difficile de ne pas évoqué Casino de Martin Scorsese. Considéré comme une légende dans le genre et comme un de ses meilleurs films, je ne pouvais passer à côté. C'est néanmoins ce que c'est passé et je n'ai vu Casino que très récemment. Le début est très accrocheur, on entre bien dans le film et dans cette histoire de gérant d'un Casino qui tombe amoureux d'une prostitué, et qui lui confit sa vie. L'histoire ( qui est très original ) est adapté du livre du co-scénariste du film Nicholas Pileggi. Mais après trois bons quarts d'heures, le film perd son rythme et il y a vraiment des longueurs spoiler: ( surtout dans les scènes de blabla interminable ) . Désolé mais je trouve que 2h58min c'est vraiment trop long pour ce film. Les acteurs sont excellent, Robert De Niro est vraiment parfait, son jeu est juste bluffant. J'ai eu plus de mal avec Sharon Stone, qui est loin d'être mauvaise, mais je trouve qu'elle surjoue par moments. Alors je suis peut être un peu injuste ou sévère mais cette actrice a le don de m’insupporter. Le problème, ce n'est pas que les personnages soit des ordures, c'est qu'on a du mal à les prendre en affection. Personnellement, je ne me suis attaché qu'au personnage de Joe Pesci ( qui est lui aussi juste excellent ), et absolument pas aux "héros" du film, que j'avais juste envie de voire crevé. Le film est également extrêmement voilent, certaines scènes spoiler: comme celle dans le champ de mais, ou le gars qui ce fait casser le doigts sont assez impressionnantes. La musique, mon dieu la musique! Elle est vraiment parfaite, c'est assez dingue de ce point de vu là. Le film s'est payé le luxe de tourner dans un vrais casino ( le Riviera ) et cela donne de la crédibilité au film. Un très bon film qui ne nécessitait pas, selon moi, une versions si longue.
    dagrey1
    dagrey1

    Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 179 critiques

    4,0
    Publiée le 22 mars 2016
    "Casino" est un film de Martin Scorcese sorti en 1995. Il raconte l'histoire de Sam Rohstein (Robert de Niro), gérant du casino le Tangiers, et du milieu à Las Vegas. Gravitent autour de lui Greggan Mc Kenna (Sharon Stone), une "escort girl" qui deviendra sa femme et Nicky Santoro (Joe Pesci) un mafieux colérique et capable de tout. Tout roulait bien pour le trio sinon qu'ils vont réussir à tout gâcher... "Casino" est un film fleuve de plus de 2h40 qui est une histoire d'hommes et de femmes mais également un bon thriller. Scorcese met en orbite autour de l'histoire de son héros un galaxie de personnages liés au milieu, à l'administration locale et à la politique. En conclusion, il faut dire que le portrait n'est pas flatteur et que personne n'échappe à la critique. Les acteurs sont tous très bons: Robert de Niro bien sur, dans une composition assez réaliste, Sharon Stone qui trouve dans son film son meilleur rôle à mon sens (avec Basic Instinct) et Joe Pesci en mafieux "hors sol" sanguinaire, un peu à l'image du truand qu'il avait interprété dans "les affranchis" du même Scorcese. La bande originale est excellente avec pas mal de morceaux des Rolling Stones (Gimme Shelter...). La seule chose qui m'a un peu gêné dans le long métrage est la voix off d'introduction expliquant le système de fonctionnement du casino et la collecte pour la mafia. Ce passage aurait pu être raccourci... or il semble que le narrateur prenait beaucoup de plaisir à en décrire longuement les contours.
    David M.
    David M.

    Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 42 critiques

    5,0
    Publiée le 6 novembre 2015
    Magistrale film de Martin Scorsese cette fresque mafieuse est tout à fait extraordinaire, le trio d'acteurs est excellent d'un côté Robert De Niro jouant Sam " Ace " Rothstein de l'autre, Joe Pescie jouant Nicki, et au milieu Sharon Stone jouant Ginger McKenna l'une de ses meilleurs interprétation. Sam grand manitou de la ville et du Tangers dirigeant à la perfection c'est affaire enfin presque, sa femme Ginger aimant l'argent et pas grand chose d'autre et Nicki ami d'enfance de Sam ayant une vision de Las Vegas bien différente de celle de Nicki. Les scènes tourné dans les casinos sont super bien filmé les décors de Las Vegas sont très beau et les musiques y sont magique pour le film.. une merveille ! Tout comme " Les Affranchis " Scorsese nous offre une oeuvre dantesque, un bijoux, un véritatble chef d'oeuvre !
    Nico2
    Nico2

    Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 939 critiques

    4,0
    Publiée le 29 septembre 2006
    Après Les Affranchis, Scorsese nous livre un deuxième film sur la Mafia au moment où celle-ci régnait sur Las Vegas dans les années 70. Tout comme Les Affranchis, les gangsters vivent dans le luxe mais ce luxe a un prix. Le danger est permanent, les amis ne sont plus fiables, la femme est un danger (magnifique Sharon Stone). Si on va trop loin, on le paye. Jamais Scorsese n'idéalise ses gangsters. Ici, tout le monde se trompe, tout le monde se ment, n'importe qui peut vous abattre ou se faire abattre. Un grand film même si Les Affranchis lui est supérieur.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top